Partagez | 
 

 Alexander Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité
MessageSujet: Alexander Collins    Lun 4 Nov - 20:40



Alexander Collins
This is the end ?

surnoms ;; Alex, Xander date de naissance ;; 2/11/1994lieu de naissance ;;Nouvelle Orléans origines ;; Americaine état civil ;; Célibataire orientation sexuelle ;;Tout aussi perdu profession ;; Aucune personnage ;; inventé groupe ;; humain avatar ;; Lou Taylor Pucci


— sous la surface
Je ne suis que la sculpture des autres. Je suis ce jeune homme, renfermé, discret mais extrêmement pensif. Vêtu des plus ordinaire. Un jeune homme qui à su comprendre qu'il n'était pas toujours utile, ni bon, de s'exprimer sur tout et envers tout le monde. Un jeune homme qui a finalement préféré se terrer dans le silence plutôt que de trop en dire. Quand je me regarde dans un miroir, je vois un jeune homme qui hésite encore sur sa nature, qui hésite à croire en ce qu'il voit, en ce qu'il entend, en ce qu'il fait...sa propre confiance semble brisé en d'infimes morceaux. Il passe ces journées assis, sur l'une des marches du perron, ou bien au bord de son lit. Un casque sur les oreilles diffusant la musique que j'ai souvenir d'avoir apprécié fut un temps. Les ongles rongées, les yeux parfois cernés, je le vois, je me vois encore soupçonné quelques invisibles tourner tout autour de moi, j'ai alors le regard alerte. Comme si quelqu'un pouvait me surprendre dans cette phase de folie que le traitement affaiblit de plus en plus. Je vois aussi cet amour incertains envers la mère et le père, comme si il fallait encore quelques temps pour s'assurer qu'ils étaient vraiment mes parents. Mes amis, ces amis, ils ne font que passer, par simple courtoisie, mais il n'y a plus rien de semblable à ce qu'ils étaient avant. Mais, je m'en porte beaucoup mieux je pense, je préfère la solitude je crois, car avec elle – au moins – je ne me sens pas jugé de quoi que ce soit. Il m'arrive souvent de converser avec moi-même. Nous avons beaucoup de choses à dire.
Je me vois lunatique, ne sachant comment gérer toutes ces émotions, ces sentiments, ce caractère. Impulsif, instinctif. J'ai cette peur de décevoir, car la dernière fois que je m'y suis tenté, cela à suffisamment coûté. Alors, je fais de mon mieux pour plaire – si je puis dire – je vois donc ce jeune homme faire ce que les autres lui disent de faire, sans véritablement s'interroger. Je me tord de colère en me voyant supporter cela, mais rien ne sort. Mes rêves sont bien souvent acerbes, source d'une violence et d'un mécontentement intériorisé depuis assez longtemps, je me vois bien souvent les faire tomber, un par un, sans le moindre regret, qu'il soit parent, amis ou autre. Je me vois si impartial dans mes rêves que cela en devient effrayant à mon éveil.
J'ai l'air si débile lorsque je regarde mon reflet, pourtant je sais que je suis quelqu'un de plus réfléchit, de plus intelligent, alors que là, rien de tout ça ne paraît. Je pourrais presque faire croire à ce jeune homme que son savoir vaut bien plus que ce tout ces devoirs d'écoles. Il sait, je sais, des choses qui nous viennent de nul part. Des choses qui semble avoir toujours été encré dans mon crâne. Ces connaissances persistent, malgré le traitement de cheval qu'il m'est conseillé de prendre. La mort nous semble si simple à nos yeux. Cela nous paraît étrange, mais si ordinaire à la fois, un peu comme cette attirance pour les barres chocolatées.


— derrière l'écran
pseudo ;; Jo âge ;; 23 autres comptes ;; Nop le mot de la fin ;; écrire ici



Dernière édition par Alexander Collins le Mar 5 Nov - 11:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité
MessageSujet: Re: Alexander Collins    Lun 4 Nov - 20:46


— un petit brin d'histoire

N'avez-vous donc jamais ressentit cette sensation d'étrangeté ? Comme si vos souvenirs, votre famille, vos amis, votre propre existence même, comme si rien de tout ça ne vous appartenez vraiment. Pourtant, quelque chose ne cesse de contredire ces pensées, vous prouvant presque par A+B que ce n'est rien d'autre que votre folie qui vous immerge des pieds à la tête. Alors, vous n'avez vraiment pas d'autre choix que de faire semblant. Semblant d'admettre que ceux sont les autres qui ont raison, que vous n'êtes ni plus, ni moins qu'une personne aux troubles psychiatriques et que la seule solution à ce problème – à leur problème – et la prise de petites pillules qui ne font guère autre chose que de vous transformez en une véritable loque incapable de trop penser.

On me nomme Alexander, Alexander Collins, mais j'ai toujours préféré le nom de Leny, ce qui n'a aucun sens bien sûr. Alors je m'habitu à Alexander, Alex ou encore Xander pour ceux qui veulent paraître des plus sympathique ou amicale, véritablement ou faussement. Peu m'importe à vrai dire, ce n'est qu'un nom après tout.
Il y a un an, je suis sorti d'un profond coma, on me dit encore que je 'reviens de loin'. Apparement, on avait été assez formel sur mon état que l'on disait critique, même paraît-il que j'aurais dû y passer. Et pourtant.
Depuis ce réveil, je n'ai cessé de me sentir à l'étroit, oppressé, étrangé à tout ce monde qui tenait à m'entourer. Je me croyais quelqu'un d'autre, quelqu'un d'un autre monde que l'on avait envoyé ici pour je ne sais quelle raison. En fait, j'ai toujours cette sensation étrange d'avoir eu un autre vécu que celui d'un jeune homme miraculeusement sauvé d'une mort certaine.

J'ai souvenir de cette histoire que je ne cessais de répéter en boucle, espérant naïvement que l'on me croit. Je racontais ainsi l'histoire d'un faucheur, au service de La Mort en personne. Un faucheur victime d'une rumeur, une rumeur contant une prémonition montrant le jour où il viendrait à détronner son supérieur. Alors, La Mort – bien que confiante envers ce faucheur – décida néanmoins de le banir de son rang. La faucheur fut envoyé sur Terre, condamné à vivre en simple humain pour toujours.

Mon histoire inquiétait beaucoups de personnes dans mon entourage, car tout ça était d'un bien grand ridicule...pour eux. Pour moi, c'était l'unique réalité qui me comptait vraiment et non cette famille et ces amis qui passaient leur temps à vouloir me résonner. J'étais attiré par la mort, je voulais rejoindre ce milieu d'où je pensais provenir depuis le tout début. Je n'étais pas Alexander Collins. Pour en finir avec cette illusion dans laquelle on m'avait injustement inséré, j'ai dû essayer toutes les solutions possibles pour en venir, passant du taillage de veines, jusqu'à la corde au cou. Mais rien de toute ça semblait vouloir m'ouvrir les portes de ma véritable maison.
Je me suis donc retrouvé interné, dans un hôpital psychiatrique. Ce fut au début pour tentative de suicide, puis peu à peu, on me diagnostiqua cette sorte de trouble de la personnalité que les médecins ont rapidement lié à mon expérience concernant mon grave accident et cette période de coma. J'ai longuement refusé les soins que l'on voulait me prodiguer, je persistais à croire que j'étais un proche de La Mort et que rien dans ce monde ne pourrait m'empêcher d'y croire. Durant mes longues journées en chambre d'isolement, je me pensais capable de recevoir certains reste de mon ancienne identité. J'ai gravé les murs de chiffres, de noms et de diverses coordonnées, à cette période je pensais avoir la capacité de voir le nombre de jour restant chez les gens, de voir la manière dont-il allait mourir. Je pensais encore avoir cette oeil sur les plans de La Mort. Il m'arrivait aussi de parler avec quelques âmes, tout du moins c'est ce que je pensais fermement.

Ce n'est que quelques mois plus tard, que je paraissais plus ouvert à leur réalité. Une réalité où je n'étais qu'un humain. Une réalité où j'acceptais enfin de répondre au nom d'Alexander Collins. A vrai dire, j'étais épuisé par tout ça, alors je me suis dit; et pourquoi pas ! Pourquoi ne pas leur faire plaisir à tous. Alors, j'ai joué au parfait patient, acceptant ma situation, acceptant le traitement, acceptant tout...ils ont finalement accepté que je reparte vivre avec ma famille. Sans pour autant être complètement libre de mes faits et gestes. Ils veulent être sûr que je ne retombe pas dans mon délire. Depuis, mes bras ont cicatrisés, je vis dans une famille un peu trop attachante. Tout ça en Nouvelle Orléans, puisque cela à toujours été ainsi.





Dernière édition par Alexander Collins le Mar 5 Nov - 0:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: Re: Alexander Collins    Lun 4 Nov - 20:52

Intéressant jusqu'à présent et bien mystérieux!


Welcome parmi nous!!!!
En tant que premier humain, félicitation, tu gagnes une assiette de cookies *0*

fight pour le reste de ta fiche et prend garde aux asperges démoniaques è.é


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: Alexander Collins    Mar 5 Nov - 10:41

Bienvenue

Wow j'aime trop ton histoire ! C'est compliqué, tordu mais juste trop prennant
J'aime bien ta manière d'écrire... Bref j'ai totalement accroché à ton histoire !

Mais j'ai juste envie de te poser un milliard de questions, genre : Il va avoir un déclic, c'était vrai ou juste ça folie et plein d'autres
Bordel tu sais perturbé toi è_é

Un Kinder quand même ! Autant profiter de la condition d'humain =P


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Nina Dobrev (c) Chevalisse
dc : The french Highlander : Zach MacLeod & Bloody Irma
messages : 517
état civil : Célibataire
profession : Barmaid
dons surnaturels : Télékinésie
MessageSujet: Re: Alexander Collins    Mar 5 Nov - 16:10

Welcome here jeune homme !
Ton personnage sort de l'ordinaire <3. Si tu veux un garde du corps pour pas servir de sandwich, j'propose Victoria, elle a de sérieuses références  



tu l'as fait coco!
un comme toi vaut mieux que deux tu l'auras


On t'avais donné un canif et trois bouts de bambous et tu l'as bâti ton centre commercial!! Tu peux être fier de toi Benoit et après une petite pause au bord de la piscine avec Jeanine, il faudra pourtant que tu reviennes en force parce que ce n'est pas fini. Longue est l'aventure qui débute en ce Saint jour et il te reste encore tant de choses à faire. Tout d'abord, parce que nous savons que tout être surnaturel... ou pas!... qui se respecte a besoin d'un bon entourage pour bien évoluer dans la vie... ou la non-vie, va vite créer ton répertoire de relations afin qu'on puisse se lier à toi et ne plus jamais te laisser partir! Pour ce faire, n'hésite pas à utiliser nos petits modèles faits sur mesure pour nos décors ;)

Mais ce n'est pas fini ma petite Lily! Il se passe tellement de choses par ici que ce serait mieux pour toi de rester toujours à la page en surveillant de près ce qui se passe sur la bouche de l'enfer, parce que d'une façon ou d'une autre, tu peux mettre ton grain de sel dans nos vies. Même s'il s'agit uniquement de faire venir ta tante Marguerite au pays, sache que ta contribution sera grandement appréciée.
Et entre tout ça, n'oublie pas de nous signaler toute absence prolongée parce qu'on ne voudrait pas t'enterrer avant ton temps Bertrand =/ En plus, quand tu reviendras de ton voyage, tu auras tout le loisir de venir te relooker un brin. Sur une note plus écolo, agit de manière responsable et apporte nous tes déchets question qu'on puisse les jeter au bon endroit!
Et pour finir, petit appel aux Harry Potter et genres étranges de ce monde, vous êtes priés de venir faire un petit tour par ici pour un meeting parfaitement anonyme!

Soit le bienvenue chez-nous mon petit loup et si tu as le moindre problème, n'hésite pas à faire le 1-800-staff qu'on puisse te venir en aide du mieux que nous le pourrons!



Voices trapped in yearning
Memories trapped in time. The night is my companion ; the solitude my guide. Would I spend forever here and not be satisfied ? And I would be the one to hold you down, kiss you so hard. I'll take your breath away. And after I wipe away the tears, just close your eyes, dear. Through this world I've stumbled, so many times betrayed, trying to find an honest word, to find.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t13-charlie-andrews-tears-in-my-beers http://underyourbed.forum-canada.com/t48-charlotte-j-andrews
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: Re: Alexander Collins    Mar 5 Nov - 16:16

Ouuuuh pretty!
super original comme histoire, i love it *0*




break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
avatar
❝ Invité ❞
Invité
MessageSujet: Re: Alexander Collins    Mar 5 Nov - 16:29

Merci pour votre accueille ! ^^ Et ravi que mon histoire vous plaise. Quant à tes questions que tu te poses Haebin, peut-être qu'un jour tu y trouveras des réponses...en tout cas, je l'espères ! ^^

Et merci pour l'assiette de cookies X)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: Alexander Collins    

Revenir en haut Aller en bas
 

Alexander Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les archives :: administration & co'-