Partagez | 
 

 (M) HUGH LAURIE -- and so my watch begins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Steeven R. McQueen
dc : Charlie Potter from hogwarts
messages : 119
état civil : Quand on a l'éternité, mieux vaut éviter de se marier
profession : Il a été décidé qu'il valait mieux pour lui porter un sac à dos plutôt qu'une chope de bière donc : lycéen en 2ème année & nounou pour tueuse. Mais Gardien de l'Equilibre sonne tellement plus classe
nature : Half-french ? Il ne mange que la moitié de la baguette ! Ou half-demon. Une moitié de tueuse, une moitié de brachnavos et on obtient un Zach
dons surnaturels : Conçu pour être le parfait guerrier : régénération accelérée, immortalité. Agilité, force et endurance surdéveloppées
MessageSujet: (M) HUGH LAURIE -- and so my watch begins   Mar 24 Sep - 9:35



Ronald P² Robbins
ft. Hugh Laurie

âge ;; 54 ans date de naissance ;; JJ/MM/1959 lieu de naissance ;; Londres, Angleterre origines ;; Anglaises état civil ;; Divorcé orientation sexuelle ;; Hétéro profession ;; Professeur de littérature pour primates analphabètes, ou lycéens au choix. Observateur d'une primate tueuse groupe ;; Hunters négociable ;; Nop


— à son propos
Né à Londres d’un père et d’une mère historiens, on comprend mieux pourquoi Ronald préfère les vieilles choses à la nouveauté – Enfant, il avait déjà tendance à se comporter comme un adulte, se jugeant trop mature et trop distingué pour se couvrir de boue avec les autres enfants de son âge, il ne s’est pas fait que des amis – Il était assez comique de le voir parler comme un adulte à l’époque – Aujourd’hui, on a pourtant l’impression de faire face à un adulte dans un corps d’enfant à certain moment. Il faut dire qu’il a parfois tendance à n’en faire qu’à sa tête et à se montrer immature dans certains cas. Répéter ce que dit un débile d’adolescent en se moquant de lui, on ne voit pas un professeur de littérature faire ça tous les jours – Alors qu’il est âgé de dix ans, il apprend que les cauchemars, les monstres qui se cachent en dessous le lit, ne sont pas que le fruit de l’imagination. Il verra ce soir là son père tuer un vampire et apprendra par la même occasion qu’historien n’est qu’un terme de couverture pour observateur – Son père était, et est toujours malgré ses 80 ans, un membre du Conseil des Observateurs respecté. Il préfère mourir en tant que tel plutôt qu’en « vieux croulant de retraité » -- Si Ronald est devenu à son tour observateur, ce n’est pas par obligation d’une quelconque tradition familiale. S’il dira volontiers qu’il fallait bien choisir un métier, que le chemin était tracé, ou toute autre phrase qui semblera sortir de la bouche d’un condamné, il s’est en réalité dit plus jeune que savoir rimer avec « devoir faire quelque chose ». – Ce qui ne l’empêche pas de se montrer particulièrement sarcastique avec ses collègues. Comme toujours, il n’est pas particulièrement aimé. Mais vu qu’il n’aime pas non plus grand monde, ça ne lui pose pas de soucis – Il lui est arrivé de voyager sur ordre du Conseil mais il n’avait pas encore eu la charge d’une tueuse jusqu’à aujourd’hui, probablement parce qu’il n’est pas spécialement bien vu et que ses méthodes ont parfois le don d’inquiéter – Particulièrement instruit, c’est sa véritable force. S’il se défend en combat, c’est dans les livres et sa mémoire instruite qu’une tueuse pourrait trouver une véritable aide – Il déteste la jeunesse. Il déteste peut être pas mal de choses mais la jeunesse arrive en top de sa liste. Alors oui, son meilleur ami semble avoir la trentaine, mais semble uniquement – Il est plutôt curieux de le voir bosser dans un lycée mais si ça peut justifier, il n’est pas exactement le professeur préféré du coin : faire crisser le tableau de sa craie démoniaque, balancer le téléphone portable d’un élève par la fenêtre, lui filer une pichenette en prime et on en passe, Ronald est une caricature vivante du professeur antipathique. On le surnomme de beaucoup de façons peu sympathiques, ce dont il se moque éperdument. Cependant, on ne peut pas dire qu’il ne connaisse pas son métier, la littérature n’a pas de secret pour lui – Il a déjà prétexté une maladie pour éviter une journée de travail – Si on a finit par lui assigner la charge d’une tueuse, c’est uniquement parce qu’on a jugé que ce serait plus facile de collaborer avec les frères Cooper comme ça – Il débarque donc à la Nouvelle-Orleans l'année dernière, en milieu d'année scolaire, pour surveiller cette tueuse potentielle en compagnie du plus vieux des lycéens alias Zachariah Cooper – Les Cooper ne comptent pas beaucoup de fans au sein du Conseil des Observateurs, et c’est l’une des raisons qui font qu’il est prêt à s’acheter un t-shirt à leur effigie – Il a tendance à noter rapidement ses copies, parfois même à la tête du client ou plutôt du cerveau. C’est pour lui une corvée et il préfère gagner du temps sur les cancres en leur mettant directement la note méritée – Intelligent, ou plutôt surdoué, sarcastique sachant emmerder celui qui l'emmerde, antipathique, franc voir blessant, il y aurait beaucoup à découvrir encore sur lui mais il ne donne pas réellement envie d’être connu – Il connait sa bibliothèque personnelle par cœur et possède un bon nombre de bouquins traitant de sujets occultes. Plutôt une bonne chose vu sa toute nouvelle fonction – Il sait beaucoup de choses et ça le rend parfois hautain. Il ne se prive jamais de dire qu’il vaut mieux que l’espèce humaine – Il trouve que tenir un journal en tant qu’observateur est une perte de temps. Il n’a jamais été très fan de journal intime et il doit maintenant s’y mettre à la cinquantaine passée ! Alors oui, il est possible qu’on trouve pas mal d’ironie dans ses mémoires d’observateur… comme un chapitre sur sa soirée télé-spaghettis – On pourrait parfois le penser simple mais vous ne le verrez jamais avec un hamburger ou une pizza. Il aime la bonne gastronomie, le bon vin, les costumes et dit de sa classe naturelle qu’elle ne mérite pas de mourir dans la modernité – S’occuper d’une tueuse ne le rend pas spécialement fier ou enthousiaste, c’est juste une nouvelle tâche. Il déplore simplement qu’elle appartienne à la jeunesse. En même temps cette « race » ne vit jamais bien vieux. Il espère qu’elle saura se montrer plus mature et docile que ceux de son espèce mais il sait qu’espérer la présence d’un cerveau saurait comme croire encore au Père Noël – Il est malgré tout destiné à être un excellent observateur, peu sympathique et diplomate, mais fait pour exercer le rôle de guide. Il gagnerait probablement à revoir ses capacités en communication.

— relations connues
june matthews
Sa tueuse, la toute première. Il espère pouvoir la tenir en vie plus de trois semaines mais il ne jure de rien si elle se montre aussi stupide que les jeunes de son âge. Pour l’instant, ils n’entretiennent que des rapports d’enseignant et d’élève, elle n’est au courant de rien. Mais il risquerait de lui annoncer sa destinée avec un certain manque de tact et de manière beaucoup trop directe. Etant une personne qui manque tout particulièrement d’empathie, il est vrai qu’il n’est pas du genre à la plaindre sachant que sa vie est sur le point de basculer dans un monde beaucoup plus sombre que celui de l’insouciance de l’adolescence. Elle pourra sans doute pester contre lui un bon nombre de fois mais, avec beaucoup de bonne volonté des deux côtés, la relation pourrait aussi devenir presque attendrissante. Il faut dire que Ronald a de la chance en tombant sur une tueuse plus patiente et tolérante que certains jeunes de son âge. Avec le temps, il prendra probablement en compte qu’une tueuse n’est pas qu’un accessoire mais qu’elle mérite aussi sa protection, et pas uniquement pour pouvoir tuer plus de vilains pas beaux. Mais ce râleur parfois un peu trop fier ne reconnaîtra pas à voix haute qu’il a finit par s’attacher à cette « gamine insupportable » au point de ressentir parfois de l'inquiétude.
philip j. cooper
C’est vrai qu’on aurait du mal à croire que ce soit possible et pourtant, Lip est bel et bien ce qui se rapproche le plus d’un meilleur ami selon la définition que Ronald peut avoir. Ils se connaissent depuis des années, bien que le Lip concerné ne doivent pas considérer ça comme « des années » vu son âge, et ont fait pas mal de choses ensemble. Le genre humain s’étonne souvent de le voir traîner avec un type beaucoup plus jeune quand il clame haut et fort que la jeunesse s’emploie à démontrer qu’elle est débile. Mais, après tout, si on réfléchit, il traîne plutôt avec un ancêtre. Peu de temps après son entrée au Conseil des Observateurs, Philip lui a enseigné pas mal de trucs côté combat. Certes, ça n’a pas été du goût de ses collègues  mais il s’en est pas mal moqué à l’époque tout comme il se moque aujourd’hui des regards désapprobateurs qu’on peut lui lancer concernant sa relation avec cette moitié de démons. Sachez qu’il est également possible pour Ronald de se montrer plus « sympa », à sa manière, et qu’il le fait généralement avec son compagnon de routes. S’il devait être tenté par l’immortalité un jour, ce ne serait pas pour une sexy vampire mais plutôt pour passer plus de temps avec ce qu’il nomme « son partenaire »… quand il est d’humeur plus sentimental, ce qui est peut être rare.
zachariah g. cooper
Le plus vieux des lycéens ! Si tous ses élèves avaient le même âge mental, il préfèrerait peut être sa profession. S'ils avaient tous la même culture, il pourrait même commencer à l'aimer. S'il lui met toujours la note maximale, parfois sans même regarder sa copie, c'est simplement parce que le demi-démon possède un QI beaucoup plus élevé qu'une huitre à la différence de ses autres élèves. Il pourrait également nommer le jeune frère Cooper d'ami. Qu'est-ce qu'il y peut si ses principaux amis sont immortels et ont l'air du coup trop jeunes pour ces goûts après tout ? Zachariah a été désigné pour surveiller la potentielle tueuse en sa compagnie et pour la former au combat une fois qu'elle sera « éveillée ». Autant dire clairement que ça arrange le professeur de littérature qui préfère de loin les bouquins à la perspective de faire la bagarre avec une gamine. Il a d'ailleurs parié avec l'aîné sur la nature de leur future relation. Si l'un a misé sur une relation plus que professionnelle entre ces deux là, Ronald a misé le contraire. Son élève préféré ne se laisserait pas aller... si ? Dans le cas d'une défaite, il est toutefois près à invoquer la tricherie : son meilleur ami connait son frère depuis des siècles et, surtout, il  parlé le premier pour le pari !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t25-zach-cooper-the-bad-boy-boogie http://underyourbed.forum-canada.com/t86-zachariah-g-cooper
 

(M) HUGH LAURIE -- and so my watch begins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les archives :: administration & co'-