Partagez | 
 

 cachot avec vue sur la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: cachot avec vue sur la mort   Mer 29 Jan - 17:04



   
cachot avec vue sur la mort
   ft. sora & victoria & cade


Il n’avait pas vu la lumière du jour depuis… difficile à dire. Cade avait perdu la notion du temps. Il savait juste que ça ne faisait pas assez longtemps parce qu’il était toujours en vie. Il s’était fait prendre par surprise, comme un gros con incompétent. Trois vampires, il s’était déjà retrouvé face à plus que ça et il n’était jamais retrouvé dans une situation aussi fâcheuse.
Lorsqu’il avait réalisé qu’il était coincé et qu’il n’avait aucune issue pour s’en sortir, il s’était dit que son heure était venue… enfin.
Mais le triste sort qui s’acharnait sur lui depuis quelques années n’en avait pas encore terminé avec sa carcasse désabusée de la vie.

Depuis il ne savait combien de temps, il était coincé ici, dans une sorte de cachot sombre dans un sous-sol humide. Il fallait constamment se battre que le froid qui pénétrait les os, mais du point de vu de ses agresseurs, ce devait être les conditions idéales, car, croyez-le ou non, Cade était emprisonné… dans un garde-manger.
Si au départ il était destiné à être le prochain plat de résistance, ce qu’il accueillait avec un certain ravissement étant donné son goût prononcé pour la fin de sa propre vie, les choses se passèrent autrement.
Cette vampire, gamine rousse et complètement folle avait décidé qu’il n’était pas un repas – pas tout de suite en tout cas. Mieux aurait-il valu du goût de Cade qui préférait encore se faire ouvrir la gorge à coup de crocs plutôt que de servir de jouet à cette fille qui était championne toutes catégories des gens à qui il manquait une case.
Elle s’amusait donc quelques heures par jour avec lui et le refoutait ensuite au frigo avec les autres en attendant de retrouver son étincelle joueuse.
Son étiquette étant différente de celle des autres, il attirait rarement la sympathie des spaghettis ambulants qui occupaient les cellules avoisinantes. Non pas que ça lui faisait quelque chose en réalité. Que le courtier d’assurances d’à côté le fusille du regard était bien le dernier de ses soucis lorsqu’il sentait les entailles infligées par sa tortionnaire lui brûler la peau qui ne cherchait qu’à guérir de ces attaques.

« T’es de connivence avec eux c’est ça? C’est quoi le truc? T’accepte d’être leur catin? »

Accepter était un bien grand mot, mais tâcher de l’expliquer à ce débile serait une profonde perte de temps. Remarquez, ce n’était pas comme s’il avait mieux à faire là tout de suite!

« T’crois qu’j’ai l’choix? Abruti… »

Il avait marmonné et à moitié prononcé. Si normalement il ne cherchait pas la compagnie de ses semblables, c’était encore moins le cas lorsqu’il savait d’avance que son interlocuteur serait le prochain sur le menu du joyeux festin.
Justement, la porte bruyante qui grinça sur ses vieux gons rouillés lui indiqua que ce devait être l’heure du lunch! C’était presque bienvenu de la part de Cade. Non pas qu’il se réjouissait de la future mort de son voisin de cachot, mais à tout le moins ça lui ferait des vacances.
Malheureusement, il ne s’agissait pas de venir chercher le prochain repas, mais plutôt d’en déposer un. Le chasseur ne vit pas grand-chose sur le début, tant l’endroit était plongé dans l’obscurité, et il entendit avant de réellement voir son nouveau voisin de droite. C’était une fille, terrorisée, il va sans dire, qui gémissait presque silencieusement.

« Bienvenue en enfer » salua ironiquement le voisin de gauche.

Cade roula les yeux même si sa réaction passa complètement inaperçue dans le noir.

« La ferme » grincha-t-il suffisamment bas pour qu’on ne soit pas trop certain de ce qu’il avait dit.

Cette fille n’avait pas besoin d’un comité d’accueil. Il ne fallait pas être Einstein pour comprendre qu’elle venait de tomber dans un endroit qu’elle aurait largement préféré éviter.
Mais de la sympathie, il n’en ressentait pas vraiment. Ce n’était pas comme s’il avait juré de détruire cette race jusqu’à ce qu’elle le détruise lui par souci de sauver ses semblables de leur soif impossible à étancher. Non, ses motivations étaient beaucoup plus égoïstes et personnelles, car il n’y avait rien comme le goût empoisonné de la vengeance pour motiver un homme à aller au-devant de sa propre mort.


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
avatar
Sora Ryung
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Park Shin Hye. © moi (a) & Tumblr (g)
dc : Zep', la caspergirl & Sy', le phénix sans cœur & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 95
état civil : Célibataire.
profession : Des petits boulots ici et là ainsi qu'étudiante en littérature.
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Mer 29 Jan - 17:48



cachot avec vue sur la mort.
ft. Cade & Sora & Victoria

En me réveillant en cette douce matinée, j'avais dans l'espoir d'avoir une journée des plus banales. Je me rendrais à l'université pour ma journée la plus courte avant de finalement me rendre à mon travail du moment, serveuse. Ce n'était hélas pas le meilleur métier pour moi à cause de ma maladresse, mais je faisais de mon mieux pour être à la hauteur de ce qu'on attendait de moi, comme d'habitude. Je pouvais me montrer incroyablement sérieuse quand cela était nécessaire et puis, ce n'était pas comme si je pouvais me permettre de zaper un travail sous prétexte qu'il ne me convient pas. L'argent ne tombait pas des arbres et je devais en gagner non seulement dans l'espoir de me nourrir, mais aussi pour rembourser les incroyables dettes de mon paternel qui avaient décidé de les fuir. Enfin, cela n'avait pas grande importance à présent.

Après mon réveil en douceur, j'étais entrée dans ma routine habituelle. J'avais pris un petit déjeuner, avais fait un bond dans la salle de bain pour me laver et enfin me vêtir d'un jean et d'une chemise de la même matière. Par la suite, je m'étais chaussée avant d'agripper mon sac en sortant de mon petit appartement. Active et énergique comme toujours, je m'étais élancée dans les rues de la ville, le sourire aux lèvres jusqu'à l'université. J'avais brièvement salué quelques camarades avant de me rendre à mon premier cours, puis au second et ainsi de suite jusqu'à la fin de la journée de cours. Disposant un peu de temps avant mon travail, j'avais profité de mon temps libre pour potasser un peu mes bouquins à la bibliothèque. Hélas, je m'étais laissée surpasser par la soif de savoir et n'avais pas vu l'heure passée. Ce fut donc en quatrième vitesse que je me rendis au bar où je devais servir des boissons le soir même. Je pris quelques raccourcis au passage pour être certaine d'être à l'heure et frôlais la chute à plusieurs reprises avant d'arrivée, haletante devant mon lieu de travail.

A ma plus grande surprise, ma soirée fut des plus calmes. Je n'avais pour une fois cassé aucun verre et avais gagné pas mal de pourboire. En sortant de mon travail, la nuit battait son plein. Je décidais d'accélérer le pas en reprenant le chemin de chez moi, chemin qu'on m'empêcha d'achever. Une personne étrange me demanda l'heure et avant même que je n'eus le temps de faire quoique ce soit j'étais entourée de ténèbres. Je n'étais pas inconsciente et je l'aurais sans doute préféré au vu de la nature de la discussion de ceux qui m'avaient arraché à la rue dans laquelle je marchais tranquillement quelques instants plus tôt. Je tentais de rester forte face aux événements qui se déroulaient devant moi, hélas, j'en étais incapable. Je ne pouvais pas m'empêcher de trembler à chacune des paroles des personnes qui m'entouraient. Eux qui parlait de sang, de festins. Il m'était impossible de cacher ma peur.

Le trajet jusqu'à la destination qui m'était inconnue me semblait interminable et plus effrayant à chacun de mes pas. D'innombrables questions se bousculaient dans ma tête, des questions banales. Où étais-je? Qui étaient ces personnes? Pourquoi moi? Qu'allait-il me faire? Les réponses ne voulaient pas m'apparaître tendis que je tremblais comme une poule mouillée. Soudain, je pus de nouveau voir la lumière qui illuminait brièvement les ténèbres dans lesquelles ont m'avait emmenés. Poussée, je tombais à terre, misérablement et sursautais lorsqu'une voix résonna dans la pièce où je me trouvais puis, une seconde. Je me collais rapidement au mur le plus proche, tentant sans réussite de rationaliser tout ce qui venait de se dérouler sous même yeux. « Où sommes-nous?» Demandais-je faiblement en tentant de rassembler le peu de courage qui me restait à ce moment précis et en espérant que mes camarades de ''cellule'' connaissent la réponse.


Stronger
What doesn't kill you makes you stronger. Stand a little taller doesn't mean I'm lonely when I'm alone. What doesn't kill you makes a fighter, footsteps even lighter, doesn't mean I'm over cause you're gone. What doesn't kill you makes you stronger, stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t167-sora-i-m-just-a-simple-girl-a-simple-human http://underyourbed.forum-canada.com/t169-sora-ryung#2253
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Jeu 30 Jan - 17:20



   
cachot avec vue sur la mort
   ft. sora & victoria & cade


Cette pauvre fille n’était pas franchement bien tombée. Et pas seulement parce qu’elle allait mourir, mais aussi parce que son voisin de cellule n’était pas du genre à dorer la pilule ou même se soucier d’avoir vaguement l’air peiné par ce cruel destin.
Elle allait crever, qui avait-il d’autre à dire de toute manière? Si ce n’était ni aujourd’hui, ni demain, ce serait un autre jour. Avec un peu de chance, elle serait vieille et ridée avec quelques petits enfants à qui dire adieu. Si la chance n’était pas de son côté, ce serait pour bientôt et pas sans souffrance.

C’était en partie pour se manque de sympathie à la cause que le courtier d’assurances ne le portait pas dans son cœur. Ça et parce qu’il avait la fâcheuse manie de revenir dans son trou là où tous les autres ne revenaient jamais. Si un truc il y avait, c’était de tomber dans l’œil de la rouquine marteau… et si on demandait à Cade comment il avait procédé à un tel miracle – si on pouvait appeler ça ainsi – il ne pourrait hélas pas répondre ou donner de truc pour y arriver vous aussi.
Cette vampire l’avait regardé et avait décidé d’en faire sa poupée, le comment du pourquoi lui échappait complètement. Car s’il y en avait un parmi tous les repas qui avaient été de passage dans ces cellules qui n’avait pas supplié à être épargné c’était bien le chasseur.

« Sous terre, c’est tout ce que t’as besoin de savoir. »

À quoi servait-il de savoir où lorsqu’on ne pouvait pas en sortir? À son idée, il s’agissait d’un immeuble dans un coin un peu crado du centre-ville. Mais ce n’était pas dans cette cave pourrie aux épais murs de pierre qu’essayer de demander de l’aide arriverait à quelque chose. Le seul résultat d’une telle tentative serait de mettre en rogne leurs geôliers. Non pas que ça dérangeait Cade, mais la nouvelle captive n’apprécierait probablement pas comment ce serait voué à se terminer.

« C’est la dernière porte » s’enflamma le courtier. « Ceux qui sortent d’ici, on ne les revoit jamais. »

Ce gars-là était prisonnier depuis un peu trop longtemps au goût du chasseur. Il devenait maboule plus les heures passaient et ça avait le point très négatif de l’agacer.

« T’sais pas, p’t-être qu’ils partent pour Disneyland. »

C’était ce qu’on pouvait appeler de l’humour, le seul dont Cade avait l’habitude de gratifier ses semblables.


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
avatar
Sora Ryung
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Park Shin Hye. © moi (a) & Tumblr (g)
dc : Zep', la caspergirl & Sy', le phénix sans cœur & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 95
état civil : Célibataire.
profession : Des petits boulots ici et là ainsi qu'étudiante en littérature.
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Mer 5 Fév - 17:11



cachot avec vue sur la mort.
ft. Cade & Sora & Victoria

Aujourd'hui on pouvait dire que ce n'était pas mon jour de chance, mais complètement le contraire. Je m'étais levée en douceur, comme à mon habitude avant de me préparer pour aller en cours et de m'élancer dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Après une journée de cours et un peu trop de temps à la bibliothèque, je manquais d'arriver en retard à mon travail. N'oublions pas non plus que j'avais failli embrasser le sol à plusieurs reprises avant de finalement arriver tout juste à l'heure. Je pensais avoir vécue le plus éprouvant dans une journée des plus banales et je n'aurais jamais cru me tromper aussi lourdement. Le pire restait encore à venir, mon enlèvement. Je ne savais pas qui ou bien pourquoi, mais une chose était sûre cela n'avait rien d'un rêve.

Tremblant comme une feuille, je pouvais entendre les réflexions plutôt alarmante de mes ravisseurs. Je ne savais pas qu'il était possible de lier l'idée de festin avec celle d'un litre de sang bien frais. Je m'étais crue dans un film de vampire bien trop réaliste pour le coup. Tellement réaliste que toute ma forte avait laissé place à une crainte sans faille et se multiplia finalement une fois arrivée à destination... Mais, quelle pouvait bien être cette destination? Curieuse et complètement paniquée, j'avais demandé à mes camarades de ''cellule'' plus d'information sur le lieu où nous nous trouvions. Hélas, je n'avais pas eu droit aux camarades les plus agréables qui soit. L'un était franc quoique étrangement rassurant. Il donnait en tout cas l'impression d'avoir déjà connu ce genre de situations ou du moins ne semblait pas paniquer. Tendis que l'autre qui se voulait blagueur me faisait flipper plus qu'autre chose.

Me collant au mur qui se trouvait le plus près de moi, je tentais de mettre à plat tout ce qui venait de se produire et de les rationaliser. Malheureusement, tout cela me semblait particulièrement impossible. Une idée m'avait alors traversé l'esprit. Et s'il s'agissait des personnes à qui mon paternel devait de l'argent? Ce n'était pas une idée si stupide que cela, après tout, j'étais loin d'avoir payé tout ce qu'il devait et je ne pensais pas en être libéré de sitôt. Cela dit, si c'était vraiment eux, pourquoi ces autres personnes se trouvaient-elles ici? Etaient-elles également des joueurs invétérés? Et que viendrait faire cette histoire de festin et de sang dans cette histoire? Je me sentais complètement perdue. Je ne savais plus quoi penser. Je ne savais pas ce que je pouvais déduire de ma situation et poser de nouvelle question à mes camarades de cellule ne semblait pas être la meilleure des solutions au vu de leur réponse.

Mordant légèrement ma lèvre intérieure, je me mis en boule et tentais sans grande réussite de calmer mes tremblements. « Vous savez qui ils sont ? » Terminais-je pas demander. Je ne supportais pas ce calme dans lequel était plongé la cellule, j'avais l'impression d'être dans le couloir de la mort... Enfin, je doutais que cela soit juste une image.


Stronger
What doesn't kill you makes you stronger. Stand a little taller doesn't mean I'm lonely when I'm alone. What doesn't kill you makes a fighter, footsteps even lighter, doesn't mean I'm over cause you're gone. What doesn't kill you makes you stronger, stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t167-sora-i-m-just-a-simple-girl-a-simple-human http://underyourbed.forum-canada.com/t169-sora-ryung#2253
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Jeu 6 Fév - 21:59



   
cachot avec vue sur la mort
   ft. sora & victoria & cade


Le chasseur se retint de grogner. Il en arrivait presque à souhaiter que les vampires aient un petit creux et viennent chercher le courtier au plus vite pour enfin être débarrassé de ses remarques stupides et/ou complètement folles. Il se la jouait déterré de l’asile le plus près comme si être enfermer comme du bétail  en attente de l’abattoir était une bonne raison de devenir maboul.
… En réalité, peut-être que oui, pour le commun des mortels, il s’agissait là d’une excellente raison, mais pas pour Cade. Le meurtre de sa famille n’avait pas suffi à le rendre fou – à cela près qu’il était suicidaire, complètement asocial et qu’il tuait froidement chaque vampire qu’il croisait depuis – ce n’était pas quelques jours à trainer dans le noir froid et humide d’un cachot en attendant de se faire tuer qui allait venir à bout de lui.
Du moins c’était ce qu’il croyait avant d’avoir pour voisin ce gars qui était tout simplement incapable de la bouclée faute de mieux. Il avait perdu la notion du temps, mais ça devait bien faire deux ou trois jours que le courtier le bassinait avec ses commentaires toujours un peu plus fous que le précédent.

« Les sbires de la Mort. Les faucheurs. »

Il faisait exprès pour mettre un ton lugubre de mauvais film d’horreur ou quoi? Pendant un instant, Cade songea sérieusement à s’emparer de la pierre provenant du mur du fond de sa cellule qui devait s’être détachée des années auparavant et l’assommer avec.
Cette fois-ci, il se permit de soupirer à défaut de réaliser son secret désir d’offrir une bonne commotion à son voisin.

« Sois pas crétin, les faucheurs ont rien à voir. On dit même qu’il faut être à l’article de la mort pour pouvoir les voir. »

Si le courtier parlait sur un ton énigmatique qui signifiait en réalité que son imagination guidait principalement sa bouche, ce n’était pas le cas du chasseur dont le ton détaché, presque froid, laissait davantage entendre l’expérience et la connaissance sûre. Cade savait de ce dont il parlait, contrairement à l’autre abruti.
Ce n’était pas des sujets de conversation très prisés par ses semblables, mais il ne voyait pas à quoi servait de masquer ou transformer la vérité quand ils étaient ici pour se faire saigner à blanc. Le mieux qu’ils pouvaient encore faire, c’était de l’accepter, point barre.

« Nha, ceux-là, ce sont des vampires. »


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
avatar
Sora Ryung
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Park Shin Hye. © moi (a) & Tumblr (g)
dc : Zep', la caspergirl & Sy', le phénix sans cœur & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 95
état civil : Célibataire.
profession : Des petits boulots ici et là ainsi qu'étudiante en littérature.
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Sam 8 Fév - 21:48



cachot avec vue sur la mort.
ft. Cade & Sora & Victoria

M'adossant au mur qui se trouvait non-loin de moi, je tentais sans réussite de ne pas céder à une incroyable panique. J'étais effrayée, je tremblais et j'aurais très bien pu pleurer à cet instant précis. J'essayais cependant de rester aussi forte que possible, car paniquer ne m'apporterait rien. Il fallait faire face à cette situation avec dignité et non plus avec ma sensibilité et ma naïveté habituelle. Hélas, pour le moment ce n'était pas une réussite et on ne pouvait pas dire que mes camarades de cellule ma facilite la tâche. Oh, que non. C'était loin d'être le cas. J'avais l'impression qui avait perdu tout espoir de sortir d'ici vivant ce qui ne me rassurait pas du tout, j'avais peur de devenir aussi folle que l'un d'eux.

Je tentais au mieux de rationaliser et la seule idée qui m'était venue était que tout cela était lié aux fameuses connaissances de mon père. Ce dernier m'avait laissé ses dettes sans grand problème. Je me demandais si lui arrivait de regretter ce geste lâche qu'il avait fait en m'abandonnant ainsi avec tous ceux problèmes d'argent. Je me demandais si un jour je réussirais à tout rembourser et à vivre normalement sans enchaîner une dizaine de travail qui m'empêche de voir mes proches. Mes proches? Je me demandais si Haebin remarquerait ma disparition... Nous n'avions pas prévue de nous voir dans les prochains jours, mais peut-être que... Je me devais de garder espoir, j'allais sortir d'ici. Je ne savais pas quand n'y comment, mais je n'étais pas une pessimiste. Avant tout, je me devais d'être sûr qu'il s'agissait des personnes à qui je devais de l'argent. Cependant, je doutais que mes compagnons de malchances soient d'humeur à me répondre ainsi...

Ne supportant aucunement le calme qui régnait dans la pièce, je décidais de tout de même tenter le coup. Je mordis légèrement ma lèvre intérieure et me lançais dans mon interrogation première. Qui étaient nos ravisseurs? La réponse de l'un de mes compagnons ne se fit pas attendre. Cette dernière me glaça le sang tendis que j'imaginais parfaitement la grande faucheuse, un être squelettique vêtu d'une longue robe noire avec une arme bien aiguisée pour me voler mon âme. Je tremblais davantage rien que de faire passer cette image dans mon esprit. La réflexion de mon second voisin de cellule me rassura cependant. Des vampires? Je ne sais pas pourquoi, j'en avais une vision beaucoup moins effrayante. Un vampire à la Twilight? Se serait pas mal, non? « C'est rassurant. » murmurais-je d'une voix quasiment inaudible.


Stronger
What doesn't kill you makes you stronger. Stand a little taller doesn't mean I'm lonely when I'm alone. What doesn't kill you makes a fighter, footsteps even lighter, doesn't mean I'm over cause you're gone. What doesn't kill you makes you stronger, stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t167-sora-i-m-just-a-simple-girl-a-simple-human http://underyourbed.forum-canada.com/t169-sora-ryung#2253
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Lun 10 Fév - 22:44



   
cachot avec vue sur la mort
   ft. sora & victoria & cade


« Pas tout à fait. »

Sans parler d’une voix forte, Cade ne s’était pas non plus retenu pour parler clairement et franchement, surtout. Il n’était pas pour le principe de dorer la pilule. Les choses étaient ce qu’elles étaient et rien, pas même la façon de le dire allait les amoindrir. Au contraire, s’en tenir aux faits, qu’ils soient brutaux ou non, permettait de mieux se préparer à ce qui finirait tôt ou tard par nous faire face.
Ce principe était honorable, si on oblitérait complètement le fait que le chasseur n’en avait strictement rien à foutre d’expliquer les faits à cette fille en prenant soin de lui flatter le dos et lui glisser des mots doux pour que le choc soit moins grand.
Elle venait de se faire kidnapper par des vampires et était enfermée dans l’optique de leur servir de repas d’ici quelques heures ou quelques jours. Chercher à le dire autrement n’était que pure perte de temps et d’énergie.
Et quand bien même que cade avait du temps devant lui à tuer, il n’en restait pas moins que son bon sentiment ne lui était pas destiné – pour ne pas dire qu’il n’était destiné à personne.

« T’finiras bien par en voir un de faucheur t’peux me croire. Les vampires entassent pas les humains dans des cages pour les regarder vieillir et mourir heureux de leur belle mort. »

Les soubresauts du côté de son voisin plus détestable lui donnèrent envie de soupirer, mais l’homme se contenta de rouler les yeux, geste qui passait davantage inaperçu dans les ténèbres qui les entouraient. Si ça continuait, ce type allait crever d’une attaque cardiaque bien avant qu’un vampire ne plonge ses crocs dans sa carotide. Ce qui serait bien con, Cade n’avait pas envie de se l’être farci tout ce temps pour absolument rien.

« T’es pas là pour trouver l’âme sœur fillette » se permit-il d’ajouter en supposant, au timbre de sa voix, qu’elle était plutôt jeune, « t’es là pour accompagner le thé de quatre heures. »

Une charmante image, il faut bien le dire, mais c’était tout à fait là le style de Cade. Pas réconfortant pour un sou, usant de la métaphore la plus frappante qui lui venait sur le coup. Il n’était pas là pour moucher des nez et il avait même bon espoir de pouvoir dégommer un ou deux de ces salopards avant de passer sous la lame d’un faucheur!
Parlant d’eux, le son caractéristique de la porte s’ouvrant brusquement sur ses vieux gons rouillés perça le silence à peine installé dans les cachots. Ils ne pouvaient pas discerner grand-chose, contrairement à leurs geôliers qui avaient une excellente vue dans le noir, mais Cade jugea au bruit de pas qu’ils étaient deux.
Il put entendre le courtier se mettre à prier à voix basse, son ton était fébrile et terrifié. Le chasseur l’imaginait très bien en train de se pisser dessus. Ils venaient d’amener la fille, Cade était le joujou de la rouquine qui aurait bien besoin d’une camisole de force, il ne restait donc plus que ce pauvre type puisque Cade était là depuis suffisamment longtemps pour avoir noté la tendance à passer  les prisonniers dans leur ordre d’arrivée. Une question de fraicheur du produit?

Le courtier se débâtit comme il peut, bien que sa force ne fasse absolument pas le poids avec celle de ses assaillants. Trainer de force jusqu’à la sortie, ses cris continuèrent de sonner en écho dans la cave un bon moment après qu’il l’ait quittée.
Cade eut un pincement. Cet homme allait mourir dans les minutes qui allaient suivre.
Puis il prit une profonde inspiration. Ce casse-pieds était enfin parti. La folie de la place allait descendre de quelques degrés maintenant.


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
avatar
Sora Ryung
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Park Shin Hye. © moi (a) & Tumblr (g)
dc : Zep', la caspergirl & Sy', le phénix sans cœur & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 95
état civil : Célibataire.
profession : Des petits boulots ici et là ainsi qu'étudiante en littérature.
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Mer 12 Fév - 21:10



cachot avec vue sur la mort.
ft. Cade & Sora & Victoria

Des vampires? Des vampires ! Je restais quelque peu bloquée sur cette information ne sachant pas trop si je devais réellement me montrer rassurer ou bien si au contraire je préférerais faire face à des faucheurs comme mon second camarade de cellule semblait vouloir me le faire croire. Je commençais peu à peu a paniquer légèrement. Devais-je m'attendre à des vampires à la Twilight ? Quelque chose qui n'avait absolument aucun rapport? Je ne savais plus quoi penser et entamer une conversation avec mes compagnons ne semblaient pas être l'idée la plus réconfortante qui soit. Surtout quand l'un était bien trop honnête et l'autre bien trop flippant. Qui sait, peut-être aurais-je un peu de temps et quelqu'un remarquera ma disparition. Cela dit, je semblais être la seule à garder un minimum d'espoir quant à la possibilité de se sortir de cette histoire. D'ailleurs les paroles qui résonnèrent peu de temps après confirmait cette hypothèse. Et voilà, j'avais un vampire et avec certitude une faucheuse.

Je me recroquevillais sur moi-même tendis que mon côté sensible reprenait peu à peu le dessus. Ma détermination et ma volonté de rester forte semblait flancher à vue d'oeil. En même temps, avec l'ambiance qui régnait dans ce sous-sol, c'était quelque peu difficile. De plus, je ne m'étais pas préparée à faire face à une telle situation. La peur qui prenait peu à peu place sur mon visage pouvait facilement se lire sur mon visage et se supposer au son de ma voix, même si je préférais de loin rester silencieuse. J'avais l'impression que cela m'était particulièrement bénéfique pour faire face à cette situation pour le moins étrange. Je ne pouvais pas m'empêcher de penser à mes proches, je ne voulais pas les laisser derrière sans avoir eu la chance de leur dire adieux... En même temps, ce n'était pas une manière naturelle de mourir... Des vampires... Je restais une fois encore bloquée sur cette information qui semblait ne pas vouloir devenir une réalité.

Mon sang se glaça soudainement à l'image posée par l'un des deux camarades de cellules. Il venait de me comparer à un gâteau qui accompagnerait le thé. Une vision quelque peu dérange au vu de la situation dans laquelle nous étions. Je me figeais rapidement tendis que je tremblais de plus en plus. Une porte grinçait lourdement et l'homme des plus terrifiant semblait prier pour ne pas être emmené. Hélas pour lui, ses prièrent furent vaine. Je portais mes mains à ma bouche, tentant au mieux de ne pas faire plus de bruit qu'une petite souris, mais aussi les sanglots que je sentais lentement monter dans ma gorge. Etait-ce ainsi que nous étions voués à finir?


Stronger
What doesn't kill you makes you stronger. Stand a little taller doesn't mean I'm lonely when I'm alone. What doesn't kill you makes a fighter, footsteps even lighter, doesn't mean I'm over cause you're gone. What doesn't kill you makes you stronger, stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t167-sora-i-m-just-a-simple-girl-a-simple-human http://underyourbed.forum-canada.com/t169-sora-ryung#2253
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Holland Roden (c) Timeless
messages : 44
état civil : Fiancée... même si la demande n'est pas encore officielle
profession : Héritière du meilleur papounet au Monde
dons surnaturels : Vampire un peu spéciale, Victoria possède le don de divination
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Jeu 13 Fév - 15:18



ft. Cade & Sora & Victoria
ft. the band


« Nelly est une vilaine fille, elle ne veut plus jouer. »

L’air contrarié, Victoria avait attendu une réponse de son « compatriote » qui était entré dans sa chambre sur son invitation. Il n’avait pas mis beaucoup de temps à réaliser que si « Nelly » ne voulait plus jouer, c’était parce qu’elle ne respirait plus. Connaissant le caractère de sa maîtresse, il s’était gardé de faire tout commentaire en emportant le corps sans vie de la pauvre fille, ce qui avait déclenché un soupir d’ennui de la rouquine. Il n’y avait donc personne pour la divertir correctement ? Non, pas plus qu’il n’y avait de jouets solides dans le coin, exception faite de son fiancé bien entendu. C’est à sa pensée que la vampire avait retrouvé un air plus joyeux. Au moins lui serait toujours capable de lui apporter une source d’amusement.
Est-ce qu’elle l’avait laissé se reposer suffisamment longtemps ? Hum… peut être même trop. Le pauvre devait se morfondre dans sa cage. Peut être pensait-il même qu’elle l’avait oublié et l’avait délaissé pour un autre. Il n’avait pourtant pas de soucis à se faire, Nelly n’était qu’un bien médiocre apéritif sur son plateau. Elle n’y avait même pas goûté, son appétit délicat n’y aurait trouvé aucune satisfaction.

Sans attendre, laissant la patience pour le bas de l’échelle, elle avait quitté sa chambre pour se rendre au garde-manger où son bien aimé se trouvait. En chemin, elle avait croisé un « sandwich » qui lui avait fait plisser le nez de dégoût. On lui en avait proposé un morceau en disant que le dîner était servi, mais Victoria avait secoué la tête. Celui-là n’était pas pour elle. Il sentait bien trop mauvais et n’était même pas de son groupe sanguin préféré. On pourrait pu lui dire qu’elle ne mangeait pas assez et qu’elle faisait la fine bouche, mais elle n’en ferait qu’à sa tête.
Profitant que la porte soit ouverte pour se glisser dans les cachots avant qu'on ne referme derrière elle. Elle avait ensuite fait le chemin dans le noir avec aisance jusqu’à s’arrêter devant la chambre de fer de son Cade. Qu’il l’ait entendu entrer ou qu’il l’ait vu n’avait que peu d’importance, elle n’avait pas attendu plus d’une minute avant de prendre la parole sur un ton rempli de douceurs trompeuses :

« Monsieur Howard me manquait trop. Nelly n’était pas une bonne amie, elle s’est endormie trop vite. Je n’ai même pas eu le temps de lui apprendre à danser. »

Elle tenait pour acquis qu’il s’appelait Monsieur Howard aussi sûr qu’il lui appartenait, ce n’était pas le seul de ses surnoms mais ici, ils avaient un public… il était sans doute bon de respecter quelques convenances.
Caressant les barreaux de sa cage, son attention s’était intéressée à la voisine de Cade qu’elle avait détaillé pendant de longues secondes avant qu’un sourire ne vienne étirer ses lèvres fines de poupée à l’apparence angélique :

« Monsieur Howard a une bien jolie voisine. Je suis un peu jalouse… mais il peut jouer avec de temps en temps si ça lui fait plaisir. »

Se décalant de quelques pas, elle avait aspiré une grande bouffée devant la cage voisine. Ce n’était pas l’odeur de renfermé qui l’intéressait… malheureusement :

« Mais il me la prêtera un peu, je n’ai plus d’amie pour prendre le thé, Mademoiselle Suzie devra porter une jolie robe et ne rien renverser. »

Et ainsi Sora avait été baptisée sans que son avis lui soit demandé.
Egale à elle-même dans une attitude qu'on aurait pu comparer à de la folie, Victoria venait de jouer la maîtresse de maison qui réprimande un enfant qui risque de poser quelques difficultés.




titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t122-victoria-howard-bloody-irma
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Ven 14 Fév - 20:20



   
cachot avec vue sur la mort
   ft. sora & victoria & cade


Pour réaction principale, Cade se contenta de fermer les yeux, ignorant au mieux les hurlements  de son maintenant ex voisin de cellule. C’était une fin qu’il ne souhaitait à personne, mais à quoi bon? Il savait déjà comment ça allait se terminer même avant que ce pauvre gars se retrouve enfermé à côté de lui.
Le dos appuyé contre le mur du fond, les fesses ankylosées d’être resté assis à même la pierre pendant trop longtemps, Cade fronça légèrement les sourcils sans toutefois ouvrir les yeux. Au fil de sa chasse vengeresse qui sévissait depuis six ans, son instinct s’était affuté. Il y avait quelqu’un avec eux. Un pas léger, presque dansant, pourtant les vampires qui descendaient ici ne faisait pas gaffe à passer inaperçu. Mais il y avait quelqu’un, là, devant lui, de l’autre côté de ces barreaux qui le retenaient prisonnier.
Un quelqu’un que le chasseur n’eut aucun mal à reconnaître rien qu’au son de sa voix. Heureusement d’ailleurs, car même en ouvrant les yeux, il discernait à peine le pourtour d’une masse humanoïde.

« C’est pas de pot. »

Il ne se souvenait plus du nom de cette femme qui avait été amenée le jour précédent, mais il se dit qu’au moins maintenant la peur était terminée pour elle tandis que celle de sa nouvelle voisine ne faisait que commencer.
Restant sagement assis au fond de son trou crasseux et froid, Cade se fixait sur les moindres mouvements de sa tortionnaire qui avait fait de lui sa poupée fétiche. Il revoyait et ressentait encore ce qu’elle lui avait fait la dernière fois, il y avait de quoi devenir aussi cinglé qu’elle… mais il ne comptait pas lui donner ce plaisir. Est-ce qu’elle était de retour pour jouer avec lui de nouveau?
Peut-être était-elle venue jeter un œil curieux à la nouvelle captive, du moins l’hypothèse tendait à se vérifier avec l’attention qu’elle lui accordait maintenant. Pauvre gamine n’empêche, il ne savait pas ce qui était pire entre le festin des subordonnés de la rouquine ou sa prochaine poupée.

« J’vais avoir du mal en étant pas dans la même cellule. »

Il n’excluait pas l’idée de jouer avec sa voisine? Il n’y pensait pas une seconde, bien entendu, seulement il était incapable de laisser le dernier mot à Victoria. C’était la seule façon qu’il avait encore de mener son combat, avec les mots, alors il le faisait dès qu’il avait une ouverture.
Au risque de réellement faire naître la jalousie du côté de Victoria? Avoir les bonnes intentions de cette vampire était déjà risqué pour la vie, alors les négatives?
Mah, ce n’était pas pour être rabat-joie – bien que ce soit exactement le genre de Cade – mais la pauvre fille était déjà morte de toute façon.

« Et si Suzie aime pas le thé? »

Nonchalamment toujours assis par terre, Cade n’avait pas bougé d’un poil depuis que la vampire était présente. Comme si le décor n’était pas un cachot humide mais un joli salon, comme si la conversation tournait autour du dernier film vu au cinéma.


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
avatar
Sora Ryung
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Park Shin Hye. © moi (a) & Tumblr (g)
dc : Zep', la caspergirl & Sy', le phénix sans cœur & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 95
état civil : Célibataire.
profession : Des petits boulots ici et là ainsi qu'étudiante en littérature.
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Mar 18 Fév - 17:20



cachot avec vue sur la mort.
ft. Cade & Sora & Victoria

Lorsque j'avais été emmené dans ces cachots, je pensais avoir vécu le pire, mais chaque minute, chaque seconde me montrait à quel point j'avais tort. J'avais beau tenté de garder un minimum d'optimiste, ce n'était pas une tâche facile. Chaque parole de mes paroles de cellules m'enfonçaient un peu plus dans la folie qui découlait des derniers événements. Ma journée avait débuté de manière ordinaire avant de finalement devenir un remake d'un de ces films de vampires. J'aurais aimé croire qu'il s'agissait des affaires de dettes de mon père qui refaisaient surface ou bien encore à la rigueur des vampires à la Twilight, mais une fois encore plus le temps passait plus je comprenais que cela n'avait absolument rien à voir avec cela. Les cris de l'un de mes camarades de cellules qui s'éloignaient ne pouvaient pas me rassurer, loin de là. Je me devais de faire face et de me ressaisir le plus rapidement possible. Enfin, c'était ce dont j'essayais tant de me convaincre tout comme l'idée qu'on vienne nous sauver avant l'heure du dîner pour ces créatures de la nuit.

Ma force de caractère laissant place à mon côté sensible contre mon grès, tendis que me sentais éclater en sanglot. Je portais vivement une main à ma bouche, cachant un maximum de bruit. Je voulais à tout prix passer inaperçu et pourquoi pas disparaître lentement de leur champ de vision pour m'échapper de ce monde de fou dans lequel j'avais été amené de force. Hélas, mes prières furent aussi veines que celles de l'homme qu'on venait d'emporter.

Le silence venait tout juste de reprendre place lorsque des pas se firent entendre. Ces derniers se rapprochaient de façons étrangement joyeuses ce qui m'indiquait qu'il s'agissait plutôt d'un vampire à la recherche de son dîner plutôt qu'un nouvel arrivant parmi les prisonniers. Je me figeais dès que la porte se mit à grincer. Le son strident rendait l'ambiance d'autant plus stressante lorsqu'une personne entra dans les cachots et referma bruyamment la porte derrière elle. Au premier coup d'oeil, je n'avais pas réussis à détailler la personne qui venait de faire son entrée. La pièce était un peu trop sombre pour voir précisément qui était cette personne. Cependant, je réussis à distinguer une silhouette féminine. Mon sang se glaça lorsque celle-ci prit enfin la parole pour s'adresser à mon compagnon de cellule et lorsque son regard se posait sur moi, je n'avais pas pu m'empêcher de détourner le regard. Les yeux rivés sur le sol, je me sentais paralysée lorsqu'elle continuait son discours. La vampire rousse semblait légèrement folle sur les bords et d'après ce que j'avais compris, elle voyait les êtres humains comme des jouets. Une révélation qui me pétrifiait jusqu'au os tendis que je priais pour ne jamais aller prendre le thé en sa compagnie.

J'écoutais la discussion de mon compagnon de cellule avec la vampire et je pouvais me sentir de plus en plus terrifiée. Je n'arrivais plus à parler, je pouvais sentir mon coeur s'accélérer sous la peur tendis que je tentais d'avoir une respiration à peine audible.



Stronger
What doesn't kill you makes you stronger. Stand a little taller doesn't mean I'm lonely when I'm alone. What doesn't kill you makes a fighter, footsteps even lighter, doesn't mean I'm over cause you're gone. What doesn't kill you makes you stronger, stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t167-sora-i-m-just-a-simple-girl-a-simple-human http://underyourbed.forum-canada.com/t169-sora-ryung#2253
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Holland Roden (c) Timeless
messages : 44
état civil : Fiancée... même si la demande n'est pas encore officielle
profession : Héritière du meilleur papounet au Monde
dons surnaturels : Vampire un peu spéciale, Victoria possède le don de divination
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Mer 19 Fév - 10:30



ft. Cade & Sora & Victoria
ft. the band


« Heureusement, Monsieur Howard est toujours là pour jouer avec moi. »

Et il n’y avait pas de mal là-dedans. Si on comparait Nelly au robuste chasseur, il était assez facile de comprendre pourquoi Cade tenait sur la durée. Ça, plus le fait qu’elle s’était « prise d’affection » pour lui comme on dit. Il était un cas à part, et elle l’avait fait comprendre très rapidement aux responsables de ces cellules. Disons que, de tous les jouets qu’elle avait pu avoir, il était de loin son préféré. Hors de question de le tuer ! Il lui plaisait beaucoup plus vivant. Il y avait d’autres jouets moins solides pour faire travailler un peu la grande faucheuse.
Un jour, peut être, elle céderait à une autre envie qui lui trottait parfois dans cette tête étrange. Un jour, il deviendrait comme elle. Papa et lui s’entendraient peut être, elle serait bonne diplomate autrement.
Mais c’était une question de futur. Il fallait savoir prendre son temps, savoir préparer tout en s’amusant. Avec affection et douceur, elle avait caressé de ses doigts les barreaux de sa cage, un sourire emprunt de nostalgie sur les lèvres tandis que son esprit terminait la comparaison avec Nelly. Oui, Cade et elle s’étaient beaucoup amusés, et ils s’amuseraient encore beaucoup.

« Ce qu’il est intelligent ! D’accord, après le thé, je te la donne. Mais, si elle commence à sentir, tu devras faire avec. Mon dernier petit chat sentait bien mauvais. »

Si on se posait la question, oui, il était fort probable que Suzie n’appartienne plus à la catégorie des vivants après le thé, mais hey, c’était un cadeau quand même ? Ce qui était donné entrait toujours dans cette catégorie, elle l’avait appris de son jeune âge :

« Papa a dit que c’était parce qu’il était mort depuis longtemps. »

Il n’y avait pas besoin d’être plus clair sur l’avenir de Mademoiselle Suzie, ce n’était que l’effrayer un peu plus et elle n’avait pas l’air d’en mener large. Mais, visiblement, Victoria était déjà en train de jouer, et à voir le sourire ravie qu’elle avait eu en reposant le regard sur la petite dernière, on ne pouvait douter qu’accélérer un peu son rythme cardiaque sonnait comme une douce musique à ses oreilles. Elle n’était pas très bavarde, mais sa fraîcheur était bien agréable. Peut être devrait-elle la donner à dîner pour son papounet bien aimé. Une idée excellente qu’elle envisageait sérieusement quand Cade avait repris la parole. Avec le ton d’une maîtresse d’école, Victoria avait répliqué aussitôt, adressant le reproche à Mademoiselle Suzie plutôt qu’à Monsieur Howard :

« Elle boira ce qu’on lui donnera. Sinon, elle sera méchamment punie. »

S’accroupissant, elle avait regardé de plus près sa nouvelle poupée qui ne l’avait toujours pas salué. Sans doute faudrait-il lui apprendre la politesse.
La rouquine avait tendu sa main, en direction de la malheureuse, cherchant probablement à lui envoyer une invitation. Le son de sa voix s’était radoucie aussi rapidement qu’elle s’était fâchée quelques secondes plus tôt :

« Donne moi la main petite poupée, il faut se dire bonjour sinon je serais fort fâchée. Il ne faut pas contrarier Madame. Quand Madame est en colère, les petits oiseaux s’arrêtent de chanter. »

Sachez qu’il n’existe pas de traducteur officiel et il faut en général se contenter d’écouter son dialogue qui n’a de sens que pour elle. Toutefois, Ragnar était bien plus doué pour la comprendre. Sa folie était peut être différente mais il avait pas mal d’années d’expériences dans le domaine.



titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t122-victoria-howard-bloody-irma
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Ven 21 Fév - 16:13



   
cachot avec vue sur la mort
   ft. sora & victoria & cade


Toujours n’était pas un mot qui plaisait beaucoup à Cade. Il sous-entendait un peu trop de durée, dans le genre permanent. Il préférait de loin crever au bout de son sang, bouffé par ces vampires, plutôt que de passer encore des jours, des semaines, voire des mois dans ce trou pourri à servir de jouet à cette folle.
Et si vous vous dites que prendre le thé n’est pas si terrible que ça comparé à la mort, nous sommes bien navré de vous dire que la notion de victoria en matière de prendre le thé n’était pas celle que vous vous en faites instinctivement.
Les entailles en phase de cicatrisation lui brûlaient et lui piquaient. Il n’était pas au mieux de sa forme non plus en raison de la perte de sang plus volumineuse que la maigre bouffe à peine potable qu’on lui filait pour éviter qu’il ne crève de faim et de soif avant qu’elle ait terminé de se divertir à ses dépens.
Or donc, le chasseur préféra demeurer dans le silence face à cette nouvelle pour plutôt se plonger dans la réflexion qui occupait son esprit depuis déjà quelques temps : quand en aurait-elle fini avec lui? Et pourquoi lui? Ce n’était sûrement pas pour son don de conversation qu’il devait cette attention!

« Parce qu’il faut leur donner un bain de temps en temps. »

Il regretta rapidement sa répartie grincheuse. Il aurait mieux de se taire aussi sur ce coup-là. Cette histoire de bain pouvait donner de sales idées à la rouquine qui avait fort probablement sa propre définition – peu souhaitable pour Suzie ou même pour lui – de la chose.

« Papa est un type brillant. »

Ou pas. Quel genre de gars saint d’esprit irait s’attifer d’une progéniture aussi dingo? Il n’osait même pas imaginer à quel point elle pouvait être chiante avec ses envies macabres de princesse gâtée. À la réflexion, peut-être que le gars n’était justement pas saint d’esprit… fort probablement même!
Cade ne l’avait pas rencontré et il ne le souhaitait pas vraiment non plus. Avoir l’attention d’un seul membre de cette famille était déjà amplement suffisant.

Puis, Cade écouta son propre conseil et se mura dans le silence. Ça ne le concernait pas de toute façon. Victoria s’amusait un peu avec la nouvelle captive, ça lui faisait des vacances pour ainsi dire. Il espérait seulement que la gamine ait le bon sens d’obéir. Parce que oui, elle ne voulait surtout pas voir la rousse se mettre en colère. Le chasseur l’avait appris à ses dépens parce qu’il avait bien sûr cherché à résister au début en espérant qu’elle le tue mais Victoria avait compris tout ça – aussi folle pouvait-elle être – et elle était très imaginative. Il y avait bien pire que la mort en représailles de la désobéissance.


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
avatar
Sora Ryung
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Park Shin Hye. © moi (a) & Tumblr (g)
dc : Zep', la caspergirl & Sy', le phénix sans cœur & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 95
état civil : Célibataire.
profession : Des petits boulots ici et là ainsi qu'étudiante en littérature.
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Sam 22 Fév - 14:25



cachot avec vue sur la mort.
ft. Cade & Sora & Victoria

L'ambiance qui régnait dans les cachots étaient particulièrement pesant et le retrait de l'un de mes compagnons de cellule n'avait pas arrangé la situation. Je tentais de rester aussi optimiste que possible, préférant me persuader qu'une personne se rendrait compte de mon absence ou bien de celui de mon compagnon de cellule et que nous serions secourus. Il fallait dire que les propos de ce dernier ne m'avait pas rassuré concernant mon avenir proche et notamment l'expression qui décrétait que je deviendrais le gâteau qui accompagnerait le thé de ces vampires. Cette vision m'avait particulièrement glacé le sang et me revint en mémoire plusieurs minutes plus tard lorsque une vampire rousse apparu dans les cachots. Elle n'avait pas une apparence des plus terrifiantes, mais c'était surtout sa présence et ses paroles qui me terrifiaient au plus haut point. Restant silencieuse, je me figeais une fois de plus lorsque la rousse posait son regard sur moi. Je tentais de faire ma respiration des plus discrètes et de retenir les sanglots de terreur qui pouvaient m'échapper à n'importe quel moment.

Je tentais de passer inaperçu, écoutant discrètement la discussion qui continuait entre l'homme peut rassurant qui partageait ma cellule et la vampire qui avait fait son arrivée. Je faisais partie de la conversation, je le savais pertinemment, mais je préférais ignorer. Je pouvais sentir ma force de caractère faiblir tendis que les secondes passaient et que les paroles s'enchaînaient, résonnaient dans la pièce sombre. Ce vampire considérait-elle vraiment les humains comme ses poupées? Ses mots allaient dans ce sens en tout cas et c'était ce qui me figeait un peu plus à chaque instant. Même au vu de la situation, je me surprenais à être des plus sensibles et craintives. Sentiments qui s'accentuaient lorsque la vampire s'accroupissait pour s'adresser à moi.

Tremblant le moins possible, je m’exécutais à la demande de la jeune femme et glissais ma main dans la sienne. « Bonjour... » Déclarais-je faiblement d'une voix étrangement timide. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'elle voulait dire, mais je n'avais pas la moindre envie de le découvrir. Je me contentais de m’exécuter quelque peu apeurée telle la poupée que la demoiselle pouvait voir en moi.


Stronger
What doesn't kill you makes you stronger. Stand a little taller doesn't mean I'm lonely when I'm alone. What doesn't kill you makes a fighter, footsteps even lighter, doesn't mean I'm over cause you're gone. What doesn't kill you makes you stronger, stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t167-sora-i-m-just-a-simple-girl-a-simple-human http://underyourbed.forum-canada.com/t169-sora-ryung#2253
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Holland Roden (c) Timeless
messages : 44
état civil : Fiancée... même si la demande n'est pas encore officielle
profession : Héritière du meilleur papounet au Monde
dons surnaturels : Vampire un peu spéciale, Victoria possède le don de divination
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Mer 26 Fév - 9:04



ft. Cade & Sora & Victoria
ft. the band


A la manière d’une institutrice qui vient d’entendre une table de 3 bourrée d’erreurs, Victoria avait secoué la tête. Quel dommage ! Alors qu’elle était prête à lui donner une bonne note, Monsieur Howard sortait une ânerie. C’était bien normal quand on choisissait un cancre en chouchou, il fallait s’attendre à ce que les mauvais côtés prennent parfois le dessus.
Elle allait devoir reporter son thé avec sa nouvelle amie pour lui faire réviser ses leçons. N’était-ce pas pourquoi elle était venue ? Si, mais entre temps, elle s’était laissée séduire par la perspective de jouer avec un nouveau visage aussi craquant qu’il était actuellement apeuré.
Mademoiselle Suzie ne devait pas être jalouse, elle avait l’éternité devant elle et ne se lassait jamais d’une compagnie… du moins quand elle était nouvelle. Fallait reconnaître qu’elle avait tendance à être rapidement agacée quand une attitude ne lui convenait pas.

« Les petits chats n’aiment pas l’eau, tout le monde le sait. Monsieur Howard n’a jamais essayé de faire manger une souris à un éléphant ? »

Nous nous garderons bien de nous moquer de ce dialogue décousu quand on devinait trop bien ce qu’il pouvait nous en coûter. La contenter était un bien meilleur plan, Victoria préférait les poupées qui faisaient oui plutôt que celles qui disaient toujours non. Celles-là, ils valaient mieux leur arracher la tête puisqu’elles n’aimaient pas jouer.
Qu’importe, tandis que Cade reconnaissait la splendeur de son beau-père, Mademoiselle Suzie se décidait à faire preuve de politesse pour sa sécurité. Doucement, Victoria lui avait serré la main comme si elle n’était pas un monstre sanguinaire mais bien sa nouvelle meilleure amie:

« Mademoiselle Suzie a une langue… je le savais. Je n’aurai pas à la couper pour vérifier si elle fonctionne bien. Nous allons être bonnes amies. »

On doutait fort qu’elles possèdent la même notion d’amitié, mais nous n’étions pas là pour en débattre. Alors que la porte du cachot s’ouvrait de nouveau, Victoria relâchait son « amie » pour se redresser. Il était bon d’être une princesse et de ne pas avoir à demander. Sans un mot, en un regard, ce compagnon avait compris ce qu’il pouvait faire pour le plaisir de sa maîtresse et avait ouvert la cage de Monsieur Howard. Elle aurait bien joué avec les deux en même temps, mais Monsieur Howard n’aimait pas vraiment le temps et Mademoiselle Suzie était encore trop jeune pour ce genre de jeux. Aussi, avant de quitter la pièce, elle s’était tournée vers la demoiselle pour dire sur un ton qui se voulait probablement rassurant :

« Ne t’inquiète pas, nous jouerons plus tard. Mais d’abord, je dois vérifier si Monsieur Howard a bien appris ses leçons. »

Non… ce n’était pas franchement prometteur pour elle. Et comme pour confirmer, elle avait dit au vampire en sortant que Mademoiselle Suzie était sa nouvelle poupée, par conséquent, il devrait se trouver un autre encas si l’envie lui en prenait.



titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t122-victoria-howard-bloody-irma
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   Mer 26 Fév - 17:38



   
cachot avec vue sur la mort
   ft. sora & victoria & cade


Le silence. Combien de fois devrait-il se dire que le silence était de loin préférable avec celle-là?
Trop souvent, apparemment, surtout pour un homme normalement aussi avare de mots que lui. Mais allez savoir, sûrement la situation. Reclus, sans arme, sans manière de protestée autre que le langage, voilà qu’il se découvrait soudainement un besoin grandissant en matière de répartie. C’était, après tout, la seule façon qu’il avait encore de se rebeller contre ces chauves-souris qu’il détestait tant.
Bien planté au fond de son trou, il n’avait toujours pas bougé d’un poil, s’étant contenté de fixer l’ombre mouvante de Victoria de ses yeux perçants, comme pour lui prouver que l’obscurité ne l’empêcherait pas de la voir venir. Néanmoins, ils savaient tous les deux qu’elle pouvait se jeter sur sa gorge plus vite qu’un battement de cils…

La pauvre gamine enfermée à côté de lui trouva un peu de courage – Dieu seul savait où – pour répondre d’une voix tremblante, faible et terrorisée à leur tortionnaire en chef. L’effet était pitoyable, mais ce n’était pas le pire qu’avait entendu Cade depuis qu’il était prisonnier de ces suceurs de sang. La petite se débrouillait plutôt bien dans les circonstances actuelles. Elle contrôlait suffisamment sa peur pour ne pas fondre pathétiquement en larmes et implorer sa libération à genoux, prête à lécher les pieds de la rousse… parce que ça, c’était pitoyable au possible!

À ce moment, la porte emplit la pièce de son grincement habituel. Et ce fut sans grande surprise que Cade se vit désigner pour la prochaine heure du thé.
Lutter? Inutile. Pendant que le vampire ouvrait sa cellule, le chasseur se mit tranquillement debout, prenant même la peine d’épousseter son pantalon – quoi que cela ne changea absolument rien à l’état déplorable de ses vêtements – avant de sortir de son cachot, la tête haute. Il ouvrit même le chemin, le connaissant malgré la noirceur des lieux, car reculer n’était pas dans le genre de Cade.
Il était hors de question de donner ce plaisir à Victoria.


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: cachot avec vue sur la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 

cachot avec vue sur la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les archives :: les sujets terminés-