Partagez | 
 

 un loup en mission rencontre un allié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: un loup en mission rencontre un allié   Dim 2 Fév - 21:17



   
un loup en mission rencontre un allié
   ft. HaeBin & Marshall


« J’vois pas l’allée bab’, j’peux pas l’inventée, je suis pas sorcier ! »

Cinq minutes. Il avait quitté l’hôtel que depuis cinq minutes que déjà il était au téléphone avec sa fiancée ? Oui, tout à fait. Mais à la défense du loup, nous dirons qu’il ne s’agit pas là de l’un de ces couples fusionnels qui ne sauraient passer dix secondes l’un sans l’autre… … Oui bon, ils sont totalement l’un de ces couples, inutile de se voiler la face, mais ce n’était pas uniquement pour entendre le doux son de la voix de Roxanne que Marshall avait téléphoné. Il avait une excellente raison, car, en réalité, il ne serait jamais sorti de cette chambre si sa douce moitié ne l’avait pas envoyé en mission!
Il passait donc sa vie à la servir? Après l’histoire de la valise perdue qu’il avait dû retrouver tout seul, voici maintenant l’expédition à la supérette du coin. Car si les petites culottes de la valise retrouvée n’allaient définitivement pas à Marshall on pouvait encore dire que ça pouvait servir pour le plaisir des yeux… on doutait cependant que Marshall avait quoi que ce soit à retirer dans l’achat d’une boite de tampons ! Au contraire, ça voulait surtout dire que son appétit de corps à corps allait devoir se mettre à la diète quelques jours. Or donc, Marshall n’en retirait rien du tout. Absolu-factolument rien !
Hélas, nous ne pouvons en venir qu’à une unique conclusion, Roxanne avait atrocement bien dressé son loup qui obéissait au claquement de doigts. Mais n’allez pas croire qu’il s’agissait d’asservissement, la jeune femme savait rendre à son homme ce qu’il lui avait donné, autrement ils ne seraient pas ensemble depuis huit ans !

« Ah ! Enfin ! Non s’est bon, je l’ai trouvée. »

Les lacets de ses bottes trainant derrière lui, sa tignasse complètement désordonnée, sa chemise à carreaux dépassant de son blouson uniquement d’un côté, Marshall avait déjà un look certain pour attirer l’attention, mais d’autant plus maintenant qu’il se trouvait devant l’immense choix de serviettes sanitaires et de tampons, iphone à la main à parler suffisamment fort pour se faire entendre trois allées à la ronde.

« Tu veux quoi déjà ? … … Wooooh minute ! Commence par le début. Serviette ou tampon ? »

À la réponse, il se décala sur la gauche pour faire face aux tampons, abandonnant les serviettes.

« Ok. Boite ou sac ? … Huhu… Ok. »

Plissant les yeux au repérage, il fut distrait un moment par deux ados pré-pubères qui passèrent derrière lui en rigolant tout bas. Pas suffisamment hélas pour eux, car Marshall entendait extrêmement bien grâce à son ouïe canine.

« Quoi ? J’ai une copine moi au moins ! »

Roulant les yeux d’exaspération, il oublia vite les deux gamins pour se reconcentrer sur sa tâche.

« Non rien, deux cons qui se foutent de ma gueule. Ça sentait le puceau à plein nez, peuvent bien rire » marmonna l’anglais à son téléphone.
   


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Dim 2 Fév - 22:20



un loup en mission rencontre un allié
ft. Marshall A. Montgomery & Haebin Parker


Grrrmmmbl.
Voilà ce qui tira Haebin de son sommeil. Il poussa un grognement canin avant de s’étirer le plus longtemps qu’il put. Lorsqu’il regarda l’heure, un soupire de désespoir s’échappa de sa bouche, il était bien trop tôt pour qu’il fasse autre chose que dormir.

« Fais chier… » Marmonna-t-il
La veille, si on pouvait dire ça puisque c’était plutôt tôt ce matin, il était rentré chez lui aux alentours de cinq heures du matin.
La faim le tiraillait tellement qu’il se leva et se traina vers l’objet du bonheur : Le frigo. Mais lorsqu’il l’ouvrit, il faillit fondre en larme, il ne restait que du lait et surement périmé depuis des mois. C’était bien trop dangereux de gouter l’infâme breuvage. Ce fut donc à cause de ce vide dans son frigidaire mais surtout dans son ventre qu’il décida de quitter son appartement.
Une douche et des fringues sur lui plus tard, il claqua sa porte et se rendit au centre commercial. D’ailleurs, en descendant ses escaliers, il avait fini de boutonner son jean et d’enfiler sa veste. Clairement, il avait trop faim pour faire attention à Madame Harkin qui était outrée d’avoir vu son boxer. Tant pis pour elle, elle n’avait qu’à pas sortir son chien à cette heure-là.

Le Coréen passa enfin l’entrée du magasin et se dirigea presque instinctivement vers le rayon des plats tout prêt. Oui, il n’avait pas envie de cuisiner et oui, il s’en fichait pas mal que ce soit bon ou pas pour la santé. Non mais oh, il était majeur, il s’intoxiquait s’il le voulait !
Une voix d’homme attira son attention un instant. Un con qui criait et pas des trucs merveilleux. Ca parlait de tampon ? Haebin avait arqué un sourcil l’espace d’un instant et avait préféré passé son chemin. De toute façon, il n’était pas en état de faire attention puisqu’il passa devant le fameux « fou » comme il l’aurait qualifié sans même se rendre compte qu’il avait une odeur bien typique de loup-garou. La seule chose qu’il avait pu remarquait c’était un manque total de style et une allure de mec pas très propre. Bref, un gens bizarre

De toute façon c’était bien connu, les hommes sont des morts-vivants quand ils ont faim, loup ou non. Malheureusement pour Haebin, il ne mangerait pas avant un petit moment.
Il aurait dû choisir un autre endroit où faire c’est course pour ne pas attirer l’attention d’un de ses semblables. Enfin si on s’arrêtait à la nature, parce que Marshall était loin d’être comme lui.

Haebin s’arrêta, enfin bugga plus précisément, devant le rayon de dieu, si on pouvait l’appeler ainsi. On aurait presque dit qu’il était dans son monde, ce qui n’était pas totalement faux. Il passa une main dans ses cheveux et décida d’aller acheter des gâteaux, son estomac n’était pas prêt à manger des lasagnes radioactives. Ce dut donc comme ça qu’il se retrouva devant des paquets de Pepito non loin de celui qui avait hurlé à propos de tampons quelques instants avant.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Lun 3 Fév - 22:31



   
un loup en mission rencontre un allié
   ft. HaeBin & Marshall


« Bon alors tu disais? Régulier… »

Faufilant ses yeux sur les boites, Marshall en attrapa une et fronça les sourcils.

« J’en ai une qui est marqué mince régulier… c’est quoi la différence? »

Tout en écoutant la réponse longue en termes aussi dégoutant les uns que les autres – les femmes et leurs menstruations, c’était encore plus compliquer que la physique quantique! – Marshall balança des huh huh ici et là pour souligner son attention en coinçant le téléphone entre son oreille et son épaule. Il attrapa une seconde boite, la soupesant en comparaison avec la première comme si cette information allait changer quoi que ce soit au choix de sa fiancée.

« J’en ai une ici qui dit méga absorbante… C’est pas mieux? Comment ça c’est pas mieux? J’veux dire c’est pas supposé être ce que ça fait? Absorber. Dans ce cas-là plus c’est absorbant mieux c’est, non? »

Apparemment non, du moins s’il en croyait les dires de Roxanne qui s’était transformée en scientifique expert pour l’occasion. Vraiment, ça aurait été beaucoup moins compliqué si la demoiselle s’était déplacée elle-même! Mais dans ce cas-là, jamais elle n’aurait été en mesure de flairer ce que le nez alerte du loup sentit à ce moment-là.
Une boite de tampons dans chaque main, n’écoutant plus que d’une oreille distraite sa bien-aimée, Marshall renifla l’air quelques secondes pour être bien sûr que son esprit ne lui avait pas joué un sal tour. Bien certain après cette vérification, il pivota sur lui-même pour regarder non plus les étagères mais le centre de l’allée. Au loin, il vit un homme s’éloigner et tourner une fois au bout de la rangée.

Sans délaisser les boites ou même son iphone, le loup se mit en marche pour rattraper ce mystérieux individu.
Ce n’était pas la première fois qu’il croisait l’un des siens et celui-ci allait peut-être lui être utile. Dans une nouvelle ville, la première chose à faire dans sa condition était de repérer les endroits sûrs pour une transformation canine sans effusion de sang. Il avait encore une bonne semaine et demie avant la nuit précédant la pleine lune, il avait le temps, mais la préparation était la règle d’or pour des nuits sans pépin.

« Hey! »

Bien sûr, qui se retournerait sur un simple hey?
Eh bien, pour commencer, la vieille dame devant les crevettes, puis la mère de famille qui comparait deux lasagnes, ainsi que le couple aux légumes. En clair, tout le monde dans l’allée des surgelés sauf le type en question.
Roulant les yeux, continuant d’avancer, Marshall lui tapota gentiment l’épaule de sa boite de tampons mince et régulier comme s’il s’agissait d’un vieil ami qui avait fait exprès de l’ignorer.
Il faut dire ici que l’anglais n’utilisait pas beaucoup l’étiquette de base comme ne pas héler un étranger comme on appelle son petit frère.

« Toi et moi faut qu’on cause. »

Une remarquable entrée en matière ceci dit. Surtout avec sa dégaine de déterré, ses boites dans chaque main et son téléphone coincé contre l’épaule.
   


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Mar 4 Fév - 0:08



 
un loup en mission rencontre un allié
  ft. Marshall A. Montgomery & Haebin Parker


Haebin regardait sans vraiment regarder la bouffe face à lui. On aurait pu croire qu’il attendait une réponse de sa part, mais rien à faire, le tout restait silencieux. Ce n’était pas plus mal d’ailleurs parce que si la nourriture se mettait à parler c’était qu’il avait vraiment besoin de sommeil. Finalement, son cerveau n’avait toujours pas décidé de passer en mode actif, il laissait le Coréen déambuler tel un zombie dans l’allée à la recherche de chair fraîche, ou plus précisément de quoi remplir son estomac.

Le jeune homme n’avait absolument pas remarqué que le fou rayon tampon avait décidé de lui parler. De toute façon, il allait se heurter à un Haebin mal réveillé qui comprendrait qu’un mot sur deux comme si l’anglais n’était pas sa langue natale. Le plus jeune frotta ses yeux comme si ça allait lui permettre d’être moins zombifié.
Rien à faire, il se disait même que la brique de lait périmé de son frigo aurait fait l’affaire. Mais pourquoi était-il descendu à la superette du coin. Il n’avait pas assez de force mentale pour résister ? Clairement… Il était faible et le savait très bien.

Mais voilà que le loup mal léché avait encore donné de la voix. Le Coréen n’y avait même pas prêté attention. De toute façon, ça voix ne lui disait rien alors son cerveau n’avait pas du tout émis l’idée que ce « Hey » était pour lui.
Ce qui attira son attention fut la boite de tampons qui tapa son épaule. Qu’est-ce que c’était ce bordel ? Une boîte de tampons, ça ne volait pas. Si, si, avec son manque de sommeil, il était capable de penser à ça. Lorsqu’il se retourna, il put se rendre compte que ladite boîte était tenue par le mec bizarre qu’il avait aperçu en arrivant. Le Coréen l’avait regardé quelques instants sans vraiment réagir quand il lui avait parlé. Causer ? Mais ils se connaissaient ? Le jeune homme était pourtant certain de ne jamais avoir croisé de type aussi étrange, il s’en rappellerait.

« On se connait ? »
Haebin n’avait absolument pas remarqué l’odeur de loup qui flottait dans l’air. Son cerveau était bien trop en alerte en mode : MAIS BOUFFE !
L’homme face à lui aurait presque pu lui dire qu’il était un loup qu’Haebin n’aurait pas réagi, il n’était clairement pas en état. Puis avec ces tampons à la main, ce n’était pas comme si il faisait très canin. D’un autre côté, il était clair que ce n’était pas pour lui, mais le cerveau du brun acceptait l’idée que ça pouvait lui servir. Oui… Il manquait trop de sommeil pour avoir une réflexion normal.

« j’me serais rappelé d’un gars dans ton genre… Oh ouais. T’me veux quoi ? J’suis pas d’humeur. »
Pas besoin de le rappelé vu la tronche de mec à qui il ne faut pas adresser la parole que tu tires. Pour sa défense, il était plutôt sec et asocial quand il creuver de faim, ou quand il était fatigué. Là, il cumulait les deux, la rencontre s’annonçait plutôt difficile.
 


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Mar 4 Fév - 18:00



   
un loup en mission rencontre un allié
   ft. HaeBin & Marshall


Marshall fronça les sourcils, la tête toujours à l’oblique à tenir son téléphone contre son oreille à l’aide de son épaule. Comme si ce gars était l’inconnu qui avait approché l’autre, oui, tout à fait.

« Non, on se connait pas. »

Il avait répondu sur l’évidence la plus probante car comment auraient-ils pu se connaitre? Marshall et Roxanne n’étaient pas encore en ville depuis vingt-quatre heures et avant ça ils n’étaient même pas sur le continent.
Entendant son nom résonner dans l’iphone, le loup ne mit néanmoins pas fin à la conversation téléphonique, ils n’en avaient pas terminé avec cette histoire de tampons, mais celle-ci devait toutefois se mettre en attente.

« Chérie attend deux secondes » somma-t-il sa fiancée pendant qu’il se faisait évaluer de la tête aux pieds par l’asiatique qui partageait son côté poilu.

Ce qui était plutôt curieux. C’était bien la première fois que Marshall rencontrait un loup aussi imberbe! Comme quoi il fallait de tout pour faire un monde. Puis, le poil sur le torse ou non ne changeait pas que l’anglais était intéressé par un renseignement ou deux que ce type serait à même de lui donner. À moins qu’il soit tout récent dans la famille et qu’il ignore encore sa nouvelle nature. Aie. Gérer un débutant, il n’avait pas le temps. Il avait une tombe à trouver et, de préférence, avant que Roxanne n’éveille une nouvelle malédiction.
Hélas, le sens des priorités et Marshall ne faisaient pas bon ménage et il perdit rapidement de vue son intention première.

« Hey! Quel genre? »

Et dans le téléphone il pouvait entendre sa future femme rajouter ouais quel genre? Elle ne savait peut-être pas de quoi il retournait, mais elle profitait d’être encore en ligne avec son fiancé pour suivre la conversation du mieux qu’elle le pouvait.
Se coinçant la boite de tampons super absorbants sous le bras, le frisé reprit son cellulaire de la main gauche, approuvant les dires de Roxanne comme si son compatriote loup avait pu entendre – ce qui en réalité pouvait très bien être le cas.

« Y’en a qui manque pas de culot je te jure! »

Ici, il s’adressait surtout à Roxanne et on se demandait bien qui avait le plus de culot des deux. Avoir une conversation au téléphone sous le nez d’un étranger qu’on venait d’apostropher sans la moindre introduction valable… certains pouvaient voir ça exactement de la même manière que le snobisme stylistique dont faisait preuve le bridé.
Puis, tout à fait entre nous, si Marshall négligeait son style vestimentaire, personne ne s’en était jamais plaint. Il faut donc croire que ça lui allait particulièrement bien!

« Ça va prendre cinq minutes, je débarque à peine. File-moi les bonnes adresses et je te laisse tranquille. »

Il pouvait préciser?
Disons seulement que bien que peu subtil, l’anglais savait encore tenir sa langue et éviter de prononcer le mot loup-garou haut et fort dans les endroits publics.

« Ouuuh, ça l’air bon ça! »

Du coq à l’âne, Marshall recoinça le téléphone contre son épaule pour s’emparer de côtes de bœuf congelées.

« Mon amour, je veux de la bouffe sur le grill ce soir! »

Il n’avait aucune intention d’acheter ici quand ils pouvaient aller dans un bon petit resto sympa à la place. Il rejeta donc le paquet de surgelé à sa place et ramena son attention sur l’asiatique, son air disant clairement : alors, ces adresses?
   


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Mer 5 Fév - 12:27



un loup en mission rencontre un allié
ft. Marshall A. Montgomery & Haebin Parker


Haebin était rassuré de ne pas connaître le fou face à lui. Enfin, rassuré… Pas vraiment puisque le gars en question était plutôt étrange et lui parlait comme s’il était les meilleurs amis du monde. Le jeune homme pouvait clairement entendre la voix féminisme tentait d’appeler un certain Marshall. Surement lui, elle ne devait pas avoir une double conversation.
Le Coréen arqua un sourcil en regarda l’homme face à lui qui le détailler. Heu… N’avait-il pas dit Chérie quelques instants avant ? Devait-il être effrayé ? Non… Le fou, n’était clairement pas gay, et donc Haebin ne devait pas l’intéresser.

Quel genre ?! Le jeune homme n’avait clairement pas compris la question d’un autre côté, il n’avait pas du tout réagit sur la nature de l’homme face à lui. D’un autre côté, quand il était en mode zombie mort de faim, il ne s’occupait pas des odeurs et autres sensations que lui donnait son côté animal. Et puis, est ce qu’il lui parlait ou parlait à la nana qu’il avait au téléphone ? Bonne question. L’autre avait décidé de faire une double conversation.

Oh mon Dieu mais qu’avait-il fait pour se retrouver devant un con pareil ? Il avait bien grogné l’espace de quelques secondes, mais rien à faire, l’homme n’avait pas réagi. Haebin commençait à sentir les nerfs lui monter et la remarque faillit lui faire perdre son calme. Ce fut la phrase d’après qui l’intrigua et qui « active » ses sens. Cette odeur, il la connaissait, c’était celle d’un loup-garou. Il n’y en avait pas beaucoup ici, et pensait même être le seul.
Son attitude un brin hautaine changea rapidement. Et bizarrement, tout avait plus de sens tout d’un coup.
M’enfin Marshall était quand même étrange, mais tout s’expliquait maintenant.

« J’ai un ami… » Est-ce que ça pouvait vraiment qualifier sa relation avec Philip. « Qui m’a fait un bunker ! Rien à craindre c’est hermétique. »
En effet, il ne pouvait sortir que s’il était sous sa forme humaine. Mais pourquoi cherchait-il un coin, il n’était pas d’ici ? Surement, mais sa curiosité fut piquée

« Mais tu viens pas d’ici ? Tu viens d’arriver ? »
Du calme Haebin, on t’as jamais appris à être calme et poli.
Il l’était pas spécialement avec lui Marshall alors les formules de politesse, puis entre loup, c’était limite comme s’il était de la même famille. Les clients les regardaient bizarrement, la conversation était pleine de sous-entendus et en plus, ils ne se connaissaient pas seulement quelques minutes avant.

Le ventre du Coréen poussa un grognement. Il poussa un faible couinement de désespoir. Vivement qu’il achète un truc à gober et qu’il retourne dormir.

« A quel âge ? » Il n’avait pas pu se retenir.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Mer 5 Fév - 22:42



   
un loup en mission rencontre un allié
   ft. HaeBin & Marshall

Il avait un ami? Si le jeune homme considérait Marshall étrange la même sensation commençait à se ressentir du côté de l’anglais.

« Tant mieux pour toi. »

Que dire d’autre? Puis, qui sait, peut-être que cet ami était le seul qu’il avait. Peu importe, dans tout ça, ce qu’il y avait à retenir était que son compatriote loup avait enfin allumé plus du neurone qui lui servait à tenir debout et il avait fini par réaliser qu’il se trouvait en présence d’une personne de son espèce.
Un bunker hermétique pouvait en effet être intéressant. Toutefois, c’était un projet à plus long terme et Marshall avait besoin d’un endroit sûr dans la semaine à venir pour faire face à la prochaine pleine lune sans danger. Sans compter que l’anglais était du genre plutôt volage, il ne voyait pas trop l’intérêt de se faire construire un bunker lorsque le mois prochain il pouvait très bien être au Pérou, à Bagdad ou dieu sait où encore.

« Ok. Cool. Et hum, des cryptes, y’en a des utilisables? »

C’était normalement ce qu’il recherchait en premier. Un cimetière désert la nuit, une crypte aux barreaux pas encore pourris et il était tranquille jusqu’à la prochaine fois. Dans le pire des cas, il trouvait une vaste forêt et la seule chose qu’il trouvait à tuer était un écureuil, un lièvre ou un chevreuil. Ici, le risque était quoi? D’aller dans le bayou et se farcir de l’alligator? Il préférait éviter – ne serait-ce que pour sa digestion le jour suivant – parce qu’il n’y avait aucune barrière pour le retenir, mais c’était toujours mieux que de ravager les villes peuplées et se retrouver à la SPCA!

Marshall fronça les sourcils lorsque l’autre lui demanda s’il était du coin. Il avait un accent british long comme le bras et demandait à un inconnu de bien vouloir lui indiquer les cryptes potables les plus près… on pouvait difficilement faire plus outsider, non?

« Non, non, bien sûr que non. Je voulais t’inviter à diner, mais je savais pas comment engager la conversation. »

Inviter qui à diner?!
Si la conversation avec Roxanne s’était faite plus discrète, la jeune femme elle ne l’était pas à la mention d’une invitation à diner.

« Bab’ relaxe, c’est un gars… … un gars hum… canin, tu vois? »

L’illumination sonna à l’autre bout du fil et Marshall sourit, satisfait, avant de ramener toute son attention sur l’asiatique avec un air signifiant ah les femmes, tu connais quoi.
Les gargouillements d’estomac n’échappant pas à l’ouïe fine de l’anglais, il jaugea rapidement son compatriote et ne put s’empêcher de dire :

« Tu d’vrais penser à nourrir la bête! »

Et à la question de l’âge, il était difficile de s’y méprendre, ce pourquoi sans même réfléchir, il répondit directement :

« Dix-huit. »

En fait, Marshall réalisa que tout ceci ne se règlerait pas devant les côtes de bœuf congelées. Son vis-à-vis était apparemment affamé et l’anglais avait besoin de ses renseignements. Il y avait ici moyen d’avoir une entente gagnante-gagnante. D’abord il s’adressa à son iphone :

« Mon ange tu prends lesquelles? … Ok! Je te laisse je dois causer affaire, je devrais rentrer d’ici une heure. »

Il raccrocha, rangea son téléphone dans sa poche de jeans, extirpa la boite de tampons super absorbants de sous son bras et la balança sans la moindre pudeur sur le tas de côtes de bœuf congelées puis s’adressa de nouveau à l’asiatique.

« Laisse cette merde, amène-toi. »

Et il pointa la sortie avec bienveillance, bien qu’avant il s’arrêta à la caisse le temps de payer les tampons et pouvoir se dire mission accomplie. Deux minutes plus tard, Marshall avait pris d’assaut une table sur la terrasse du bistro le plus près.

« Ça va être plus sympa comme ça nha? »
   


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Dim 9 Fév - 23:01



un loup en mission rencontre un allié
ft. Marshall A. Montgomery & Haebin Parker


Haebin n’avait pas pu vraiment en placer avant de sortir du magasin, où, soit dit en passant, Marshall avait su se faire remarquer en jetant les tampons au milieu de nulle part. Ce mec était définitivement étrange, un brin trop pour lui, m’enfin, ça faisait toujours du bien de voir un semblable. Le jeune homme s’installe sur la chaise face à l’occidental.
Un coin où passer les nuits de pleines lunes, le Coréen en connaissait pas mal, mais avez réussi à sortir et ce fut d’ailleurs comme ça qu’il rencontra Philip et son « bunker » pour passer les 3 jours en sécurité. Bon, il n’en ressortait pas tellement indemne puisqu’il avait souvent des marques aux bras et aux mains, m’enfin. Le plus jeune décida de répondre aux questions formulées un peu plus tôt. Oui, lui, il était poli.

« Oui, c’est plus… Sympa. »
Si on oubliait qu’une des serveuses avait passé une nuit avec lui et qu’Haebin n’avait pas été un gentleman ce jour-là.
M’enfin… Il reprit rapidement, il n’aimait pas les blancs, encore moins avec un type du genre de Marshall.

« Y’a un cimetière calme à la lisière de la ville, il est plutôt pas mal. J’crois qu’il pourrait faire affaires pour toi. J’peux pas y aller, je suis trop… Enragé. »
En effet, vu que lui, il préféré se faire enfermer pour ne pas risquer de tuer de nouveau. Il en était à trois morts, ça suffisait largement. Son loup était terrible et il se demandait si ça n’avait pas un rapport avec celui qui l’avait mordu mais il avait préféré oublier cette partie de sa vie où il aurait voulu mourir.

« Tu sais garder le dessus ? C’est arrivé à mes 16 ans, et j’ai juste des flashs… »
Oui… Il avait besoin de savoir, après tout, il avait l’air un peu plus vieux que lui, peut-être qu’il avait réussi à maîtriser son côté animal. La seule chose qu’Haebin arrivait à faire – et pas quand il le voulait vraiment – c’était avoir des flashs de son côté animal. Il devait avouer qu’il essayait d’oublier parce qu’à chaque fois, il se revoyait tuer Fleur avec de plus en plus de détails.
Son regard dériva doucement sur le côté, il était mal à l’aise de parler de ça, à chaque fois, il repensait à ce qu’il avait fait, et surtout au fait qu’il n’avait pas pu l’empêcher alors que le loup faisait partie de lui. Dans son visage, on pouvait clairement lire du remord, alors avant que Marshall demande – parce qu’il n’avait pas l’air d’avoir de tact et de gêne – le Coréen reprit la parole :

« J’ai tué ma petite-amie, et pas de la manière la plus rapide possible. »
Oh non, son loup c’était plutôt acharné sur la demoiselle, ne lui laissant pas la moindre chance.
Son estomac venait de se serrer, tout d’un coup, il n’avait plus vraiment faim. Il ne commanda qu’un café bien serré car la serveuse arriva. Cinq minutes avant, il aurait été capable de tuer un buffle et là, il prenait juste à boire, comme quoi, en 4 ans, il avait toujours du mal, m’enfin, ça lui permettait de garder son poids svelte. Nouveau partenaire minceur – comme s’il l’était pas assez -
Le jeune homme lâcha un petit soupire et passa une main dans ses cheveux ondulés.

« Tu fais quoi ici ? Y’a pas mal de chasseurs dans les parages à cause des vampires. »


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Mar 11 Fév - 22:39



   
un loup en mission rencontre un allié
   ft. HaeBin & Marshall


Une fois installé à une petite table ronde, s’appropriant d’ailleurs l’espace comme s’il lui appartenait depuis toujours, Marshall glissa un large sourire à la serveuse lorsqu’elle apporta les menus. Il n’avait pas particulièrement faim, mais l’appétit vient en mangeant non? Et puis, il y avait toujours de la place dans l’estomac d’un loup pour y mettre quelque chose!

« Ok, j’irai faire un tour pour voir. »

Une crypte potable, ce n’était pas tant demandé.
Par choix, l’anglais décida de ne pas relever la note sur le enragé. Quel loup ne l’était pas? Les plus bas instincts animal n’étaient pas les plus tendres loin de là, mais avec beaucoup de motivation et un peu de savoir-faire, Marshall arrivait à maîtriser un minimum la bête en lui. Pas suffisamment pour opérer un véritable contrôle sur son loup, mais suffisamment pour ne pas passer la nuit à vouloir forcer sa cage.
Ses yeux se baladant sur le menu avec une étincelle gourmandise, le chasseur de reliques n’était pas le moins du monde intimidé par la conversation. Plus jeune, il l’aurait été, mais il avait appris à faire face, à accepter ce qu’il était tout comme accepter le fait qu’il n’y pouvait strictement rien. Il n’y avait pas de cure magique contre ça. Le seul moyen d’améliorer son sort lorsqu’on était victime de cette malédiction, c’était l’acceptation et chercher à atteindre la maîtrise de son monstre.
Roxanne l’avait beaucoup aidé dans ce processus par le simple fait d’être restée avec lui après avoir appris la vérité sur sa nature animale. Maintenant, il en parlait avec plus de liberté, non seulement à elle, mais aux autres de son espèce. Au fil du temps il avait su apprivoiser ce sujet délicat.

« Oui et non. Ça peut dépendre de beaucoup de choses » dit-il avec légèreté sans lever les yeux du menu dont il tourna une page. « Ton état émotionnel, ta motivation, l’écoute que tu lui donnes aussi. »

À ce dernier point, il leva les yeux au-dessus du menu pour fixer l’asiatique, question de mettre davantage de poids sur ce qui allait suivre.

« Ton loup est pratiquement un être à part entière. Répondre à ses besoins et ses envies peut le rendre… plus docile. Tout le mois, il est enfermé et demande juste à sortir. J’ai remarqué que le laisser s’extérioriser un peu quotidiennement le rend moins débordant de rage à la pleine lune. »

Ne pas repousser ses instincts, se servir de ce qu’il offrait comme l’odorat et l’ouïe plus développés, lui donner son apport en viande bien rouge, ça pouvait paraitre stupide, mais pour Marshall c’était comme amadouer un chien vorace qui ne demandait que quelques attentions pour devenir plus sympathique.

« L’écoute que tu lui donnes, il peut te la rendre quand les rôles sont inversés. Pas à grande échelle, je dis pas qu’il te laissera les commandes, mais ça peut aider. »

Être témoin de ce que son alter ego faisait, ça lui était arrivé plusieurs fois au fil des années. D’abord en petits flashs à la même manière que son vis-à-vis, mais plus le temps passait et plus Marshall arrivait à percevoir ces souvenirs avec plus de netteté une fois pleine possession de son corps retrouvée.
Posant son menu à la mention de la petite amie, l’anglais se fit soudainement plus solennel. Pour la première fois depuis qu’ils s’étaient rencontrés, sa désinvolture débraillée s’était complètement éclipsée pour laisser place à tout le sérieux du monde. Marshall n’avait pas les mêmes usages de la politesse que la plupart des gens, mais ça ne voulait pas dire qu’il était un con fini.

« Désolé. »

Il n’y avait rien d’autre à dire, pas vrai?

« On a tous fait des trucs qu’on regrette tu sais. Ça n’enlève pas le sentiment de culpabilité, mais faut se dire que c’est pas entièrement de ta faute. C’est pas comme si tu l’avais voulu. »

Son expression plus sombre laissait aisément sous-entendre qu’il avait lui-même sa part d’actions dont il n’était pas très fier. Mais ressasser les idées noires ne permettaient qu’une chose, s’empêcher d’avancer et Marshall ne pouvait se le permettre car il avait fait une promesse à Roxanne. Pas étonnant qu’il soit si amoureux de cette femme, elle était son ancre depuis tellement d’années déjà.
Lorsque la serveuse revint prendre leurs commandes, l’anglais se laissa tenter par un café et une viennoiserie, commandant en double pour en rapporter à sa douce moitié.

« Huh? Oh ça. Se marier, ça coûte cher! »

Était-ce une lueur de déception qu’il vit passer dans les yeux de la serveuse pendant qu’elle s’éclipsait avec les menus? Peu importe, bien que ça l’amusait toujours, ce n’était pas comme s’il en avait réellement quelque chose à faire.

« Et t’imagines même pas à quel point Roxy aime les trucs encore plus chers que cher. »

Pour sûr, elle ne faisait pas dans les aubaines celle-là! Mais ce n’était pas comme si Marshall pouvait se permettre de la juger. Elle aimait les pierres précieuses et les vêtements de grands designers, lui il aimait compter ses billets encore et encore et encore. Chacun son truc comme on dit!

« Pis j’ai rarement de problème avec les chasseurs, et les vampires, s’ils me laissent tranquille je fais pareil. »

Les plus zélés des chasseurs laissaient habituellement tomber lorsqu’ils se voyaient offrir quelques milliers de dollars pour commanditer leur prochaine chasse. Quant aux vampires, Marshall savait être un filou enjôleur et arnaqueur tout aussi bien avec les suceurs de sang… tout comme avec les autres créatures surnaturelles d’ailleurs. Autrement, il ferait un bien piètre chasseur de trésors dans ce domaine précis!
Et si vous avez remarqué qu'il avait détourné la conversation pour éviter de parler du tombeau légendaire après lequel le couple courait, félicitation! Le business n'était discuté qu'entre partenaire de méfait et l'asiatique ne ressemblait absolument pas à sa délicieuse partenaire.
   


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Mer 12 Fév - 23:01



un loup en mission rencontre un allié
ft. Marshall A. Montgomery & Haebin Parker


Haebin n’avait jamais vraiment vu les choses comme Marshall. Ce n’était pas bête de laisser la bête s’extériorisé un peu, il profiterait des avantages comme la bonne vue et le très bon odorat. Mais bon, ça impliqué aussi de laisser un autre don moins drôle. Il ne savait pas vraiment si c’était propre à lui, mais il sentait les émotions des autres, et à chaque tentative, le Coréen avait juste l’impression que sa tête allait exploser. Il prenait quand même note de ce que lui avait dit son aîné, après tout, il avait l’air de mieux vivre sa condition que lui.

« C’est pas bête ça, j’vais y penser, enfin quand j’arriverais à mettre un des don sur silence. »
Ouais parce que sentir les émotions n’étaient pas quelques choses de plaisant, un peu comme une torture… Ouais clairement, sur ce point-là, il voulait que son loup la mette en veilleuse.
Puis Haebin dérapa sur la nuit où il avait tué Fleur. Il savait que ce n’était pas de sa faute, en plus, à cette époque-là, il n’était clairement pas assez puissant pour retenir son loup. Malgré tout, ça restait en travers de sa gorge, il aurait aimé la sauver… Marshall le fit légèrement sourire, pour une fois, il se retrouvait face à quelqu’un qui pouvait le comprendre.
Après tout, le plus vieux avait raison, il avait tous fait des conneries sous leur forme animale.

« Je sais m’enfin, ça fait chier, elle avait rien demandé, j’aurais pu égorgé un tueur en série, j’sais pas moi. »
Oui, il culpabilisait encore mais il avait fait pas mal de chemin depuis. Ce qui le gênait le plus, ce n’était pas de l’avoir tué, non, c’était plutôt de s’être acharné sur elle comme si c’était de la viande de poulet. D’après les autorités, ça avait été un véritable massacre et ses flashs n’avaient fait que confirmer ça.
Les deux remarques suivantes firent éclater de rire le plus jeune. Marshall passait du coq à l’âne mais il trouvait ça plutôt cool. Il venait de commander et il se plaignait qu’une femme ça coutait cher, mais il ne connaissait pas les Coréennes pour dire ça.

« Dis-toi que les Coréennes sont pires, plus jamais j’tenterais un truc avec une nana capable de faire un autel à Louis Vuitton… »
Haebin avait failli rester en Corée pour une fille mais ses manières de faire l’avaient vite dissuadé, puis il était trop américaniser pour vivre là-bas.
Par contre, Haebin était loin de se douter que Roxy aimait les trucs vraiment chers. D’un autre côté, pour sa défense, il venait de rencontrer le loup et avait vaguement entendu la voix de sa chère et tendre.

Le Coréen aborda ensuite le sujet des chasseurs et vampires qui étaient là en masse depuis quelques temps.

« Y’en a certains qui sont pas cons, mais les p’tits jeunes de 18 ans qui pensent tout connaitre de la vie ont la gâchette facile. »
Le jeune homme passa instinctivement la main sur son bras, pendant une nuit où il n’avait pas été enfermé, il avait pris une balle, enfin elle l’avait frôlé. Il avait eu de la chance et ce simplement parce que le chasseur en question n’était pas bien grand et expérimenté.
Les boissons arrivèrent enfin ainsi que les viennoiseries pour l’Anglais, d’ailleurs en parlant de ça, il discutait comme deux potes mais il ne connaissait absolument pas son prénom.

« Au fait, c’bien gentil de m’inviter, mais j’connais toujours pas ton prénom. J’m’appelle Haebin Parker, si t’as du mal avec le prénom… Utilise mon nom de famille, j’suis habitué. »
Faut dire qu’un prénom typiquement coréen n’était pas très facile à prononcer pour un occidental.
Bref, c’était bien de parler d’un tas de trucs, mais c’était pas mal aussi de mettre un prénom sur un visage si jamais il se recroisait.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Ven 14 Fév - 20:26



   
un loup en mission rencontre un allié
   ft. HaeBin & Marshall


Un don sur silence? Marshall fronça un peu les sourcils, mais conserva le silence. Il ne voyait pas trop en quoi les particularités du loup étaient prenantes au point de vouloir les faire taire. Peut-être parce qu’il voyait un avantage dans tout ce qu’il arrivait à ressentir de plus. Qui n’aimerait pas la vue plus perçante – surtout dans la noirceur de la nuit – l’ouïe si fine que juste en le voulant un peu il serait capable d’entendre ce couple chuchoter de l’autre côté de la rue, le flaire implacable avait parfois ses désavantages, surtout lorsqu’on rencontrait une bouche d’égout ouverte ou une personne particulièrement puante, mais il avait beaucoup trop davantage pour faire la fine bouche. Et l’instinct qui guidait si efficacement les réflexes, qui vous donnait tout de suite la puce à l’oreille sur un tas de situations, ça pouvait être déroutant mais en sachant si fier un peu ça pouvait changer l’issue d’une conversation ou d’un affrontement du tout au tout.
Qu’est-ce que ce garçon avait suffisamment en horreur pour ne plus en vouloir? L’envie vorace de viande rouge? Ce n’était pas un grand problème… à moins que le gars fût végétarien avant. Tient, Marshall n’avait jamais rencontré de loup végétarien. Est-ce que ça se pouvait, seulement?

Sûr que dévorer un tueur aidait à faire passer la culpabilité un peu mieux, mais Marshall n’était pas certain que ça l’annule complètement.

« Ou un poulet. »

Comment détendre l’atmosphère en une étape facile. L’anglais avait cette facilité. Banal, le plus souvent, mais utile lorsqu’on se plongeait dans les sujets de tourmente comme l’asiatique semblait le faire en ce moment. Et puis, l’expérience servait à être partagée, non? Après tout, Marshall avait ait le premier pas, à la recherche d’informations, il se voyait mal ne pas rendre la pareille s’il le pouvait.

« Une fois on était dans une bourgade en Italie, rien qu’un boisé pas plus grand qu’un pet de lapin pour ma transformation. Pendant la journée, j’ai chopé un gros poulet cru à l’épicerie, je l’ai attaché au bout d’une corde et je lui ai fait faire une bonne grosse balade en croisés, en cercle, j’ai bien dû faire cent fois le tour avant de l’accrocher à un arbre. Après, j’ai passé la nuit à remonter la piste que j’avais laissé. En dernier recours, ça peut être utile pour éviter de se jeter sur la population. »

Une tactique donnée un peu tard pour sauver l’ancienne copine de son vis-à-vis, certes, mais maintenant qu’il lui avait expliqué le procédé celui-ci pouvait toujours s’avérer utile, sait-on jamais ce que l’avenir nous réserve!

Et si l’autre lui assurait que les coréennes étaient pires, Marshall en doutait néanmoins un peu. Il ne connaissait pas Roxanne. Vrai que l’anglais ne connaissait aucune coréenne en particulier, mais faire un autel à qui que ce soit n’était pas pour lui aussi coûteux que ce désirait sa fiancée comme sacrosaint cadeau de mariage de la part de son futur époux.

« Roxy elle veut un manoir en Écosse… ou en France… c’est peut-être les deux en fait. »

Les yeux plissés et levés un peu vers le ciel, Marshall fouillait dans sa mémoire, mais le doute subsistait. Il n’arrivait pas à se rappeler si c’était en Écosse ou en France. C’était peut-être même aucun de ces deux pays. L’un ou l’autre, ou même un autre que ceux-là ne changeait rien au fait que son loup lui avait promis tout ce qu’elle voulait. Après tout, ce n’était pas comme s’il dépensait chaque centime volé ou arnaqué à soigner sa garde-robe, n’est-il pas?

L’anglais eut un sourire plein d’assurance à la mention des chasseurs à la gâchette facile. Comme pour lorsqu’il avait évoqué le Loup, l’expérience transgressait sur ses traits confiants.

« Ceux-là, ce sont les moins dangereux. »

Ils étaient repérables à dix kilomètres à la ronde et étaient trop pressés de foncer dans le tas pour prendre le temps d’avoir un véritable plan d’attaque.

« Marshall, mais tu peux m’appeler hey toi si t’as du mal » se présenta tout bonnement le frisé avec simplicité.

Écartant le sac papier qui comptait la commande faite pour sa tendre moitié, Marshall se frotta les mains aussi jovialement qu’un chien se léchait les babines avant d’attaquer sa gamelle, puis s’empara d’une bouchée de viennoiserie, s’en délectant ouvertement avec les hummm qui s’échappait de ses lèvres pourtant celées par la mastication.
   


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Jeu 27 Fév - 21:39



un loup en mission rencontre un allié
ft. Marshall A. Montgomery & Haebin Parker


Haebin savait très bien que ça manière de parler de ses dons pouvait gêner certains semblables, mais il priait pour eux que jamais leur don devienne aussi atroce que le sien. Il se rappelait encore très bien de ses crises où il était capable de tuer quelqu’un quand il entrait dans son cercle vital. Il avait dû sécher les cours à l’époque et s’isoler dans la pièce la plus éloigné de la rue et des autres habitations chez son mentor. M’enfin, il savait que ce genre de « problème » étaient propres à certains loups.

La conversation dévia et le Coréen pouffa de rire. En effet, un poulet aurait largement suffit pour son loup. Il devait avouer que ce genre d’idée ne lui avait pas spécialement traversé la tête. Puis, il ne faisait pas vraiment « corps » avec sa bestiole comme le faisait Marshall. Il avait encore du chemin à faire.

« Je vais garder l’idée de côté, ça peut-être pas mal ! J’me sens ridicule à côté de toi, j’ai vraiment pas des idées du genre et j’ai tendance à vouloir le renfermer plutôt que de profiter des avantages que ça peut apporter. »
Manière détourner de dire Merci, enfin sûrement.
Haebin devait avouer qu’il était plutôt admiratif face à Marshall, il avait beau avoir l’air d’un trappeur Canadien qui n’avait pas vu la civilisation depuis des années, mais il était loin d’être con. Comme quoi, des fois les apparences sont trompeuses.
Puis comme tout mec qui se respecte – avec ou sans poils – ils parlèrent des femmes et de leur problèmes avec les trucs couteux. Pourquoi ne pouvaient-elles pas se contenter d’un jeu pour console ou un bijou. Il leur en fallait toujours plus. Haebin eut un sourire amusé en entendant ce que voulait la petite-amie de son compatriote. En effet, elle visait bien plus haut que ses anciennes petites-amis, mais elle était plus vieilles, elle avait sûrement eu le temps de méditer sur la chose !

« Ah ouais quand même, elle sait ce qu’elle veut ta copine ! Mais j’imagine que c’est plutôt sérieux, sinon elle aurait juste demandé une maison de campagne. »
Ben quoi ? Un manoir c’était un truc super grand, avec un grand terrain, des servants et plein de trucs de genre, Marshall devait vraiment l’aimer pour lui offrir ça et étant un loup, il ne s’était surement pas fait avoir par une femme avide de pouvoir.
Arriva ensuite le sujet des chasseurs, la ville en grouillait en ce moment à cause d’une horde de vampires débiles qui avaient élu domicile ici. Le plus vieux avait raison, les merdeux n’étaient pas une véritable menace, mais un loup un peu trop excité par un lapin, ou une biche, ça faisait pas toujours attention, raison de la cicatrice sur son bras. Haebin ne savait même pas si le petit l’avait visé lui ou s’il avait tiré pour autre chose.

Enfin, il se rendit compte, après une vingtaine de minutes qu’il ne connaissait toujours pas le nom de celui qui l’avait entrainé dans ce café. Pour se présentait, Haebin avait dit que Parker ferait très bien l’affaire. Le jeune homme rigola à la réplique de Marshall. Ok, pas mal comme surnom.
Les mimiques du plus vieux firent pouffer de rire le cadet. Ce gars était vraiment un type étrange, mais assez attachant quand même. C’pas tous les jours qu’on rencontre des phénomènes comme lui !

« Tu comptes rester ici longtemps ? »
Ben quoi ? Pour une fois qu’il y avait un loup dans les parages…
Haebin porta sa boisson à ses lèvres et à son tour, il ne put retenir un petit gémissement de plaisir. Chacun ses faiblesses, et pour le Coréen, c’était le café, le plus corsé possible. Ah… Ca fait du bien de mettre quelque chose dans l’estomac d’un mâle.



너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Lun 3 Mar - 17:56



   
un loup en mission rencontre un allié
   ft. HaeBin & Marshall


Marshall n’eut qu’un simple sourire derrière son gobelet de café dont il prit une bonne  gorgée. Du sérieux, avec Roxanne? C’était à la fois la chose la plus sérieuse de son existence et celle qui l’était le moins en apparence. Parce qu’il l’aimait par-dessus tout, mais c’était si simple avec elle que Marshall ne voyait pas ça comme sérieux. Sérieux, pour lui, avait une connotation trop négative, comme une corvée. Aimer Roxanne était loin d’en être une. Ils vivaient encore la même simplicité qu’au premier jour, à l’exception du choix des serviettes de table pour le mariage, mais Marshall laissait l’agencement des couleurs aux bons soins de sa fiancée si ça lui faisait plaisir.
Préférant toutefois ne pas s’embarquer dans l’ode à la femme de sa vie, Marshall conserva le silence en se fourrant – non sans élégance, bien sûr – un bout de viennoiserie en bouche. Une excellente pâtisserie que le loup se fit grand plaisir à manger.
Ce fut la bouche pleine que le frisé se présenta et sans grande cérémonie. Qui aurait cru que ce type avait une destinée d’aristocrate anglais coincé avec la cravate serrée autour du cou? Sûrement pas le bridé en face de lui! Et plus les années passaient, plus Marshall remerciait presque son incompétent de père d’avoir fait banqueroute autrement il serait un tout autre homme aujourd’hui et celui qu’il était lui plaisait énormément!

Sans le moindre tressaillement quant à la raison de sa venue en ville, il continua de mâcher en prenant son temps. Développer sur la question du gagne-pain, des activités actuelles et etc, ce n’était pas son style. Dans le milieu, il fallait être prudent et ne pas cafter à n’importe qui pour ne pas risquer de se faire doubler. Il n’y avait qu’une personne en qui il avait une confiance aveugle et elle était en train d’étudier de vieux rouleaux de manuscrits dans leur chambre d’hôtel en attendant son retour!

« J’sais pas. Ça va dépendre d’la vitesse à laquelle on complète nos affaires. »

Roxanne et Marshall n’étaient pas du genre très casanier. La maison, pour eux, était un état d’esprit bien plus qu’un lieu précis. Partout où ils allaient, ils faisaient le nécessaire pour s’y sentir chez eux et n’en éprouvaient aucune difficulté. Pour Marshall, son lit était son lit si Roxy s’y trouvait elle aussi.

« Au moins une semaine, plus si y’a des complications. »

Et ce qu’ils faisaient?
Au mieux, Parker hériterait d’un mensonge.
   


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   Jeu 6 Mar - 22:52



un loup en mission rencontre un allié
ft. Marshall A. Montgomery & Haebin Parker


Haebin appréciait grandement la simplicité de Marshall, ça changeait des loups qu’il avait pu croiser lors de sa traversée des Etats-Unis, entre ceux qui se sentait surpuissant et ceux qui en jouait un peu trop… Voilà un exemple de simplicité sur lequel il ne cracherait pas.
Et puis, il avait une petite amie avec qui ça devait être assez sérieux pour qu’elle connaisse son secret. Haebin s’était toujours demandé comment aborder le sujet si la personne n’était pas elle-même un être surnaturel. Après tout, même s’il avait aimé Fleur plus que tout au monde, elle n’avait jamais su pour sa condition. Une simple humaine aurait eu du mal à encaisser que l’homme avec qui elle voulait faire sa vie était un loup-garou.

Ils avaient parlé de petite-amie/fiancée comme deux amis de longue date mais par contre, ils n’avaient pas pensé à se demander leur prénom mutuel. Ou comment vous montrez ici que des mecs, de la bouffe, et un sujet de conversation plutôt intéressant et ils pouvaient parler des heures sans se connaitre. Curieux, Haebin avait demandé à l’Anglais s’il comptait rester dans les parages où s’il allait repartir aussi vite qu’il était arrivé.

« Ah ouais, tu restes pas très longtemps ici. »
Sa curiosité ne se manifesta pas une nouvelle fois, le mot affaire lui avait suffi. Même-si Marshall était plutôt nonchalant, il pouvait très bien représenter une entreprise ou quelque chose du genre. Il partait du principe qu’il ne fallait pas juger les gens sur leur apparence. Après tout, il avait un tatouage plutôt imposant et des habits plutôt à la mode et il sortait d’une grande école de commerce avec un master en marketing dans les premier de sa promo… Ouais… Ça ne se voyait pas tellement. On aurait plus dit un merdeux, qu’un pro de l’arnaque de clients.

Son téléphone se mit à sonner, la musique était celle qu’il avait attitré à son patron. Arf… Du travail en plus. En ce moment, il avait l’impression que son boss lui en voulait. Le jeune homme s’excusa et se leva pour répondre un peu plus loin. Un grognement marqua la fin de l’appel, il ne pourrait définitivement pas rattraper ses heures de sommeil… Obligé de venir en catastrophe pour gérer une émission de musique. Super ! Il ferait juste une journée de 12 heures de boulot.
Le Coréen retourna près de Marshall et attrapa son sac

« Désolé, j’vais devoir t’abandonner, mon… Connard de patron me fait bosser plus tôt. Bonne journée pour toi et ta copine =P A la prochaine si jamais on se recroise avant que tu partes ! Oh, et merci pour le café il va me sauver la vie. »
Et voilà que le jeune homme prenait route vers son boulot, laissant son compatriote finir son déjeuner et retourner auprès de sa belle.

END




너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: un loup en mission rencontre un allié   

Revenir en haut Aller en bas
 

un loup en mission rencontre un allié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les archives :: les sujets terminés-