Partagez | 
 

 I really miss you...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: I really miss you...   Lun 3 Fév - 21:20



   
I really miss you
   ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Ce matin, Haebin avait décidé de flemmarde, enfin prendre du temps pour sortir de son lit. La veille était la dernière nuit de pleine lune et sous sa forme de loup, il n’avait pas fermé l’œil de la nuit. Il s’était plutôt énervé contre le Bunker où Philip l’avait enfermé. Ses bras lui faisaient atrocement mal et il était épuisé. Il était près de midi quand le Coréen décida de se lever. Il avait interdit à Zéplynne de venir avant 14 heures, et il ne l’avait pas vu durant ses 3 jours maudits. Il ne voulait pas être à cran devant elle. Le jeune homme devait avouer qu’elle lui avait vraiment manqué mais bon, il n’aimait pas non plus les « couples » trop fusionnels. Ils devaient apprendre à se séparer…

Haebin s’extirpa de sous sa couverture et se traina dans sa cuisine pour se faire un bon café bien serré. Il devait absolument tenter de se réveiller sinon il serrait mou toute la journée et il détestait ça. Le jeune homme avala la boisson et décida de faire un footing, ça faisait pas mal de temps qu’il n’avait pas fait une bonne séance de sport, et après ça, il était sûr d’être en forme !
Attrapant un short et un T-shirt, il s’habille en à peine deux minutes et pris ses clefs pour filer se dégourdir les jambes. Plus d’une heure plus tard il rentra enfin. Prendre l’air lui avait fait du bien et il avait eu l’impression de revivre. Oui, il était accro au sport mais son emploi du temps ne lui permettait pas d’en faire quand il le voulait… Il avait bien trop d’article à lire, ou de sorties prévues.

A peine arrivé à l’appartement, il avait envoyé valser son T-shirt plus loin. Le Coréen avait chaud, très chaud. Il avala aussi de longue gorgée d’eau comme s’il allait mourir. Son corps était clairement trempé, mais il avait décidé de continuer et de faire des abdominaux. S’il voulait les garder, il devait en faire.
Allongé sur le sol, il commença son difficile exercice. Il ne se plaignait pas, mais ce n’était pas non plus la chose la plus merveilleuse du monde. Au bout d’une cinquantaine d’abdo, le Coréen était resté étalé au sol. Vraiment la reprise du sport c’était difficile.

Une sensation envahit son corps, ce petit truc qui lui faisait comprendre que Zéplynne était là. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Il était content de la revoir, il avait attendu 3 longs jours alors qu’il avait pris l’habitude de l’avoir dans ses pattes plus souvent depuis les révélations du voyage.

« Je sais que tu es là. Interdiction d’aller dans la salle de bain, j’vais me laver, je transpire trop ! »
Ni une ni deux, il s’était éclipsé pour prendre une douche. Ah… Ça lui faisait vraiment du bien de sentir l’eau glacée glisser le long de son corps. A peine essuyé, il s’était vêtu d’un boxer et d’un short pour sortir. Haebin n’allait pas abandonner le fantôme plus longtemps.

« Bonjour toi… »
Oui, c’était pas mal de dire bonjour plutôt que de lui interdire l’accès au joli corps sous la douche.

« Tu m’as vraiment manquée, c’était long pendant ses trois jours sans toi. »
L’animateur avait senti le besoin de le dire à celle qui prenait de plus en plus de place dans son cœur. Après tout, c’était la strict vérité, et il se doutait que ça lui ferait plaisir d’entendre ça.
Tout comme la vue sur ses abdos et son corps plutôt bien dessiné. Oui, il faut faire plaisir à la femelle, c'est bien connu


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Lun 3 Fév - 22:34




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

Trois jours. Trois longs jours c'était écoulés depuis la dernière que j'avais vue Haebin et il me tardait de le revoir. Malheureusement, il m'avait une heure précise avant laquelle je ne devais pas absolument pas montrer le bout de mon nez devant lui. J'avais d'ailleurs été relativement vexé par cette demande, mais je comprenais tout à fait qu'il ne voulait pas jouer les couples toujours collés l'un à l'autre. Malgré tout, il ne devait pas se rendre compte que les journées étaient bien plus longues pour moi qu'elles l'étaient pour lui. C'est vrai, après tout je ne dormais pas alors cela me faisait plusieurs en plus à tenir... Même s'il était grognon au petit matin, c'était tout de même cruel de sa part... J'avais donc essayé au mieux de contrôler l'incroyable envie de vouloir le revoir au plus vite et je m'étais contentée de marcher sans but dans les rues de la ville.

Perchée sur le toit d'un bâtiment, j'avais regardé le soleil se lever tout en chantant une douce mélodie qui me trottait dans la tête depuis quelques temps déjà. Il fallait qu'elle sorte et que je chante une fois encore. L'art me manquait, ne plus pouvoir tenir un crayon pour dessiner ou bien toucher les touches d'un piano... Heureusement, j'avais toujours ma voix, alors je pouvais toujours chantonner quand j'en avais envie. Un léger sourire se dessinait sur mes lèvres lorsque je me rappelais la promesse d'Haebin d'un jour m'accompagner à la guitare. Et voilà, une fois encore mes pensées se tournaient vers celui qui faisait battre si activement mon coeur. Penser à autre chose à ce moment précis était particulièrement compliqué. Pour la première fois depuis deux ans, je pensais à autre chose que la cause de ma mort ce qui me faisait le plus grand bien. Je ne pensais plus à ma mort, mais à mon existence aux côtés d'Haebin...

Une fois ma chanson terminée, j'étais descendus du bâtiment avec une incroyable rapidité... Je m'étais juste laissée tomber pour arriver sur le trottoir jusqu'alors vide. Je m'activais ensuite, évitant les personnes qui commençaient peu à peu à se bousculer dans la rue. Et voilà, une nouvelle journée agitée commençait, ce qui n'était pas vraiment pour me plaire. Il y avait du monde, beaucoup trop de monde. Je me devais de redoubler d'effort à chacun de mes pas pour espérer ne pas me faire traverser par une personne quelconque. Hélas, malgré mes efforts, ce n'était pas toujours facile et je ressentis à plusieurs reprises cette sensation des plus désagréables d'un être vivant me traversant de long en large. Ne supportant plus cela, je m'étais élancée à vive allure dans les rues de la Nouvelle-Orléans pour me retrouver dans le parc qui était plutôt calme. Je fis le tour de ce dernier et quand l'heure arriva enfin, je pris la direction de l'appartement de celui vers qui vaguait mes pensées.

Je m'arrêtais un instant devant la porte de chez Haebin et cherchais un endroit où je pourrais savoir l'heure. Un immense sourire prit place sur mon visage quand je remarquais que j'avais respecté l'horaire d'Haebin et ce fut sans plus attendre que je traversais la porte pour m'aventurer dans l'appartement, toujours invincible pour le moment. Je voulais lui faire une petite surprise, mais elle tomba rapidement à l'eau. Je ne savais pas comment, mais Haebin avait deviné que j'étais là, figée devant cet athlète. Je le regardais se diriger vers sa salle de bain, une légère moue boudeuse sur mon visage à cause des mots qu'il venait de prononcer à mon égard. Pour qui me prenait-il? Je n'étais pas vraiment du genre à faire le tour des salles de bains du quartier... Non, mais.

Je me concentrais pour devenir visible aux yeux d'Haebin avant de prendre place sur le canapé de ce dernier, silencieuse et incapable de masquer la joie que je ressentais. « Bonjour ! » Lançais-je toute joyeuse en me levant d'un bond pour faire face à Haebin lorsque j'eus l'impression que mon coeur fit un bond lui aussi. Il n'y avait pas dire, Haebin était vraiment ... Un athlète. Je sentis mon rythme cardiaque accéléré et ce même si mon coeur ne battait pas vraiment. Je lui avais manqué? « Toi aussi, tu m'as manqué. C'est beaucoup, beaucoup trop long. » Ajoutais-je en souriant autant que je le pouvais. Je débordais de joie, je n'avais qu'une envie sauter dans ses bras... Hélas, je n'avais pas envie de lui laisser une impression glaciale lorsque je serais passée à travers lui. De plus, on ne pouvait pas vraiment dire qu'il m'aidait à oublier que j'avais envie de le prendre dans mes bras, mais que je n'en étais pas capable. A cet instant présent, je me maudissais de ne pas m'être entraîner davantage durant ses trois derniers jours et j'avais peur que la déception que je pouvais ressentir vis-à-vis de ce sentiment se lise trop facilement sur mon visage. « On fait quoi? » Demandais-je en tentant de penser à autre chose et ce en toute curiosité.


Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Mar 4 Fév - 0:07



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Haebin avait été dur en donnant un horaire à Zéplynne, mais il devait mettre une distance entre eux pendant la période de la pleine lune. Il était bien trop à fleur de peau à cette période et il ne voulait pas du tout dire des choses qu’il regretterait pas très longtemps après. Il avait bien sûr pensé à elle et il devait avouer qu’il était bien content qu’elle n’ait pas de téléphone, parce qu’au sinon, il aurait craqué.
Le jeune homme n’avait pas réussi à récupérer les heures de sommeil qu’il avait perdu en se transformant en horrible monstre. Il s’était levé bien trop tôt et sous ses yeux, on voyait clairement des cernes. Pour tenter d’avoir l’air plus réveillé, il avait avalé un café et avait décidé de courir. L’air frais lui permettrait peut-être de ne plus avoir cet air de : Je viens de me lever, la nuit a été trop courte. Pour sa défense, les nuits de pleines lunes l’épuisait au plus haut point.
A peine rentré, il avait commencé une séance d’abdo pour mourir une cinquantaine après. Trop de sport d’un coup alors qu’il n’avait pas spécialement bougé depuis un moment, ça lui faisait du mal. Etalé au sol, il avait senti la présence d’un esprit dans sa maison. Il devait être un peu plus de 14 heures.

Le jeune homme à peine levé avait de nouveau donné un ordre à son amie, histoire qu’elle ne vienne pas sous la douche avec lui. Au total, la douche avait dû prendre à peine 5 minutes, oui, il voulait la revoir et il s’était pressé ! A peine vêtu d’un short il était sorti pour rejoindre la demoiselle. On voyait clairement qu’elle était contente de le voir, surtout quand elle avait bondit du canapé pour lui faire face. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres, il craquait… Totalement.
Haebin avait remarqué que les yeux de la demoiselle avait glissés sur son corps musclé, il avait même pouffé de rire. Il avait un beau corps, il savait. Sa phrase suivante le fit sourire d’avantage, il était content de lui avoir manqué.

« Je sais… Mais je suis invivable pendant la pleine lune. J’avais pas envie de te blesser à cause d’une monté de testostérone. » Il ajouta aussi. « Et j’avais besoin de récupérer, mais ça n’a pas marché… »
Ca n’avait clairement pas marché, ses cernes avait à peine dégonflé mais on pouvait comprendre qu’il n’avait pas bien dormit depuis un moment. Ses mains aussi portaient les traces de ces trois nuits difficiles. Ses phalanges étaient abimées à force d’avoir tapé la porte sous sa forme animale.
Le fantôme avait l’air déçu, et il ne savait pas pourquoi, mais elle décida de détourner le sujet ce qu’il accepta. Elle avait le droit de ne pas vouloir en parler.

« Je dois t’avouer que j’ai pas vraiment réfléchis, mais… »
Haebin la regarda un instant avant de se tourner pour aller dans sa chambre et revenir avec… Une guitare.

« Je l’ai acheté hier, j’t’avais promis, mais… On va attendre avant de faire un duo, j’ai pas envie de nous briser les tympans. »
En effet, ça faisait au moins 10 ans qu’il n’avait plus touché une guitare, il ne pouvait absolument pas en jouer comme ça sans s’entrainer. Le jeune homme avait un petit sourire aux lèvres, il savait que ça ferait plaisir à Zéplynne. Ça lui permettrait de faire de la musique à travers lui, quand il aurait retrouvé un bon niveau.
Le garçon s’assit, guitare à la main, sur son canapé. Il posa le dit objet sur ses jambes et s’étira pour finir par se frotter le visage, définitivement, il détestait les nuits de pleine lune.

« Tu as fait quoi pendant trois jours ? Pas de bêtises j’espère ! »
Oui, il était curieux de savoir ce qu’elle avait fait pour ne pas penser à lui et courir le rejoindre, parce que pour sa part, il avait failli craquer et pas qu’une fois.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Mar 4 Fév - 13:17




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

Ce n'était pas la première fois que j'errais sans but dans les rues de la Nouvelle-Orléans, mais c'était bel et bien la première fois que j'étais particulièrement pressés que cette errance cesse. Je n'avais qu'une seule hâte et c'était de rejoindre Haebin le plus rapidement possible. Hélas, je lui avais promis de ne pas pointer le bout de mon nez dans son appartement avant 14 heure et je me devais d'essayer de respecter cette requête. Je m'étais donc mise en quête d'une activité pour passer le temps. Je m'étais faîtes traversée une ou deux fois avant de m'élancer dans un endroit un peu plus calme, le parc. Ce dernier était étrangement désert comparé aux rues de la Nouvelle-Orléans qui se remplissaient un peu plus à chaque seconde. Je fis vivement le tour du par avant de finalement m'élancer vers l'appartement de celui qui faisait chavirer ce coeur inerte qu'était le mien. Après tout, il devait bien être 14 heure passé, non?

Je me figeais un instant devant la porte de l'appartement d'Haebin et cherchais activement un endroit où je pourrais connaître l'heure. Un immense sourire se dessinait sur mes lèvres et je traversais sans plus attendre la porte qui se tenait devant moi. J'avais dans l'idée de faire une surprise à Haebin en apparaissant à l'improviste, mais cela tomba à l'eau. Haebin avait sûr que j'étais là et c'était élancé dans la salle de bain avant que je n'ai eu le temps de dire quoique ce soit. Une uniquement moue boudeuse traversa mon visage à la remarque d'Haebin. Je me demandais pourquoi il se sentait obligé de me préciser une telle chose? Je savais pertinemment que je ne devais pas le suivre dans la salle de bain.

Je m'installais alors sur le canapé qui se trouvait dans le salon, mais bondis aussi rapidement lorsqu'Haebin réapparu dans la pièce. Lui faisant volt-face, j'avais eu l'impression que mon coeur allait lâcher une seconde fois tendis que la joie que je ressentais à ce moment précis se lisait ouvertement sur mon visage. Je saluais Haebin et je pouvais sentir mon coeur accéléré à la vue de cet athlète. Mon comportement semblait bien faire rire Haebin ce qui m'arrachait une moue légèrement boudeuse. Enfin, cette moue passa rapidement pour laisser place à un immense sourire tendis que je lui faisais part du fait qu'il m'avait manqué pendant ces trois jours. Même si son explication tenait quelque peu la route, je ne pouvais pas m'empêcher de trouver trois jours bien trop long... Après tout, j'avais pris l'habitude de le hanter pendant si longtemps, je n'avais plus l'habitude de hanter un autre lieu ou une autre personne. « Je comprends. » Prononçais-je résignée avant de lui demander ce qu'on allait faire aujourd'hui. Je tentais ainsi de dévier mes pensées de cette envie de prendre Haebin dans mes bras...

J'acquiesçais simplement lorsqu'Haebin me fit part qu'il n'avait pas d'idées de qu'on allait faire en ce jour de retrouvailles. Je fus cependant particulièrement surprise de le voir partir après m'avoir regardé un instant. Je me figeais en apercevant Haebin revenir avec une guitare à la main, j'étais d'autant plus heureuse à ce moment-même. Il avait vraiment tenu sa promesse. J'avais beaucoup de mal à contenir toute cette joie, je n'arrivais plus à tenir en place. Je m'installais vivement aux côtés d'Haebin qui venait de se poser, guitare sur les genoux. Je fus cependant quelque peu surprise par la question qui suivit et restais un instant pensive. Qu'avais-je fait pendant ces trois derniers jours? Une excellente question. Je n'avais pas fait grand-chose de passionnant. Je ne pouvais quand même pas lui dire que j'avais oublié que je ne pouvais pas venir le premier jour de la fameuse pleine lune. « Euhm... Non, je n'ai pas fait de bêtise ! » Répliquais-je amusée par la plaisanterie d'Haebin. « J'ai erré la plupart de temps... » Complétais-je toujours pensive. « Et j'ai souvent oublié que je ne pouvais pas venir... » Lançais-je aussi rapidement que possible, totalement gênée.


Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Mer 5 Fév - 12:23



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker

Haebin n’avait pas du tout pensé que ça avait été aussi dur pour le petit fantôme. D’un autre côté, ça avait été dur pour lui… Il n’aurait jamais cru s’attacher aussi facilement à une personne. Peut-être sa bouille adorable qui l’avait fait craquer. Il ne savait pas trop… Et à vrai dire, il ne voulait pas y réfléchir, pour le moment, il se sentait juste bien avec elle.
Cependant, de temps en temps, il avait des petites piques au niveau du cœur, il s’en voulait de tourner la page de son histoire avec Fleur. Mais au final, il savait que la jeune Française aurait été heureuse de le voir ainsi. Le Coréen devait clairement faire son deuil, mais ça impliquait d’aller se recueillir sur sa tombe et il ne savait vraiment pas s’il avait le courage d’y aller.

Pour s’aérer un peu le cerveau mais surtout pour se remettre au sport et se réveiller, le jeune homme avait décidé d’aller courir. C’était quelque chose qui lui faisait toujours du bien. Et à peine de retour chez lui qu’il avait enchainé avec des abdominaux. Une fois bien épuisé, il était resté au sol et son don d’animal lui avait permis de sentir la présence du fantôme. Ce don se développait de plus en plus mais il n’arrivait pas à le contrôle. Il allait et venait comme bon lui semblait. A cet instant, il avait décidé d’être opérationnel et il avait senti la présence de Zéplynne dans l’appartement.

A peine douché, il avait salué son amie, et s’était d’ailleurs excusé pour son interdiction. Il avait eu du mal à lui dire d ne pas venir puisqu’il voulait là voir mais c’était mieux pour eux. Le jeune homme fût soulagé de savoir qu’elle ne lui en voulait pas vraiment.
Rapidement après, le jeune homme avait disparu dans sa chambre pour revenir avec une guitare. Il lui avait promis d’en acheter une. Par contre, il l’avait prévenu que son niveau avait clairement baissé. D’un autre côté, il n’en avait pas fait depuis quelques temps… Le fantôme avait l’air ravi, et Haebin pouvait le comprendre, elle ne pouvait pas toucher les cordes et ça devait lui manquer.
Et voilà qu’il lui demanda ce qu’elle avait fait pendant ses 3 jours, sa curiosité était piquée au vif. Sa dernière remarque le fit sourire. Il était content.

« J’ai failli craquer aussi, mais te retrouver était plus compliqué dans mon cas. Puis j’étais trop éclaté pour pouvoir sortir de mon bunker. »
En effet, il avait passé son temps dans son petit coin aménagé par Philip. Là-bas, il savait qu’il ne risquait rien, pas de chasseur et surtout pas de meurtres en vue. Il n’y avait qu’aujourd’hui où il était rentré chez lui puisqu’il savait que Zéplynne venait, mais aussi parce que son lit était plus confortable que dormir sur le sol du dit bunker.

« J’ai super mal au dos, j’ai mal dormi, je déteste ces 3 jours… »
Le Coréen tapota la guitare sur ses genoux. Pendant un instant, il avait touché son nez et avait fait une moue adorable. Oui, c’était sa pause concentré. Il se demandait ce qu’ils pourraient faire aujourd’hui. A vrai dire, il avait bien des idées mais elles étaient clairement irréalisables. L’embrasser n’était vraiment pas pour maintenant. D’ailleurs, il fut de nouveau curieux

« Tu as réussi à te matérialiser ou ça c’est juste fait à Bâton-Rouge ? »
Haebin avait besoin de savoir s’il devrait attendre encore longtemps et mourir dans sa frustration ou s’il allait pouvoir bientôt la toucher. Puis il se rappela qu’il avait fait un achat pour la demoiselle, au cas où elle squatterait chez lui pendant qu’il dormait.

« J’t’ai pris une méthode de Coréen, j’l’ai vu dans une librairie et je sais qu’elle est plutôt cool. Puis je serais ton super prof. J’t’apprendrais toutes les insultes que je connais. Ouais, c’est le plus utile quand tu apprends une langue. »
En effet, il avait d’abord appris les insultes et après la grammaire en Japonais, en Chinois et en Français.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Mer 5 Fév - 14:34




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

A ce moment précis, j'étais tellement heureuse que je n'arrivais pas à effacer le sourire qui s'était dessiné sur mon visage avant même d'avoir franchi la porte de l'appartement d'Haebin. Mon sourire s'était élargit lorsque j'avais aperçu celui qui faisait battre mon coeur inerte. Coeur qui s'emballa rapidement à la vue d'Haebin et ses muscles. Décidément, c'était vraiment un atlète. Enfin, dans le but de changer mon envie irrésistible de prendre mon ami dans les bras, je détournais le cours de mes pensées en demandant ce qu'il avait prévus pour nous en cette journée ensoleillée. Je n'arrivais même pas à effacer ce sourire lorsqu'il m'informa qu'il n'avait pas prévus grand-chose pour nous aujourd'hui. Je fus cependant surprise de le voir s'éclipser dans sa chambre avant de revenir quelques secondes plus tard une guitare à la main. Je n'avais pas pu m'empêcher de faire un petit saut de joie en apercevant l'instrument. Haebin avait donc respecté sa promesse, chose dont je ne doutais aucunement. Ce fut sourire aux lèvres que je pris place à côté d'Haebin qui venait de prendre place, guitare sur les genoux.

Je fus surprise de la question posée par Haebin. Qu'avais-je fait pendant ses trois derniers jours? Je n'avais pas fait d'activités très passionnante que j'avouais à Haebin avant de terminer par lui avouer que j'avais souvent oublié que je ne pouvais pas venir lui rendre visite. Cette révélation aurait facilement pu me faire rougir tendis qu'on voyait bien que j'étais légèrement gênée. Cependant, ce sentiment disparu aussi vite qu'il avait pu apparaître. Je n'étais pas la seule à avoir faillit craquer à de nombreuses reprises. Mais, il avait bien raison, j'aurais sans doute eu beaucoup plus de facilité à le retrouver plutôt que l'inverse. Après tout, j'étais restée non-visible pour les êtres vivants durant ces trois derniers jours. J'étais quelque peu attristée de savoir Haebin enfermé ainsi, mais il était évident qu'il aurait choisit une autre option si celle-ci s'offrait à lui, non? Le pire dans tout cela c'était que je ne pouvais pas agir comme n'importe quelle autre personne le ferait. Si seulement j'avais pu l'aider d'une manière ou d'une autre à appaiser ses douleurs de dos et lui permettre d'avoir une nuit complète sans problème. « Comment pourrais-je aider? » Demandais-je.

Je me figeais à la question qui suivie, gênée. Il m'avait pris de court, je ne savais pas du tout comment répondre à cette interrogation. Je m'étais entraînée bien évidemment, mais je n'avais pas aboutis à grand-chose. Je trouvais assez dure de déplacer un simple objet comme une feuille ou bien encore un portable, alors rester assez tangible pour un contacte me semblait d'autant plus compliqué. « J'ai essayé... Mais, cela n'avait pas été une très grande réussite pour le moment. » Répondis-je en esquissant un sourire gêné avant de lancer un rapide coup d'oeil à Haebin. Je savais que ma réponse n'allait pas ravir mon ami au plus haut point, mais je faisais de mon mieux. Je ne comprenais d'ailleurs toujours pas comment Haebin avait réussis à agripper mon poignet à Bâton-Rouge... En même temps, j'avais beau essayer, je n'avais pas vraiment eu de personnes avec qui tester mon sens du contacte.

Un léger rire m'échappa lorsque Haebin enchaîna sur son achat d'une méthode de Coréen tout en précisant qu'il m'enseignerait avec soin les insultes de la langue en premier. « J'ai hâte de commencer mes cours alors. » Répliquais-je sourire aux lèvres. J'étais heureuse qu'Haebin se soit souvenu de notre petite discussion durant notre petit voyage autour de la Nouvelle-Orléans. La discussion de la fameuse méthode de langue et de l'enseignement qui allait avec.


Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Mer 5 Fév - 22:32



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Haebin avait rapidement pris une douche alors que la demoiselle venait d’arriver. Il avait besoin de se sentir propre et avec tout le sport qu’il avait fait depuis le matin, ce n’était pas le cas. Le jeune homme à peine arrivé avait disparu dans sa chambre pour revenir avec une guitare. Il avait juré à Zéplynne de se remettre à la musique pour elle. Si ce n’était pas une sorte de preuve d’amour.
Mais voilà que cette douce discussion partit sur un sujet plus délicat. Qu’avaient-ils fait pendant les trois jours de séparation ? Pour sa part, il avait avoué avoir craqué plusieurs fois mais qu’au final, comme il ne pouvait pas la retrouver, il n’avait pas pu craquer. Et puis, coincé dans son bunker, il ne risquait pas de la retrouver. Pour en rajouter une couche, il était atroce pendant ses trois jours, un vrai adolescent impulsif capable de pire. Le fait de devenir un loup la nuit lui mettait les nerfs à vif et il avait tendance à dire des choses qu’il regrettait juste après.

La demoiselle le fit sourire, elle s’inquiétait vraiment trop pour lui. Haebin comprenait au fur et à mesure pourquoi il avait sombré dans les joies de l’amour. Elle le considérait comme un humain lambda même si elle savait son horrible secret.

« Tu m’aiderais beaucoup en restant ici cette nuit. J’aurais pas l’impression qu’il me manque quelque chose… »
Le Coréen lui fit un sourire adorable. Il savait très bien qu’elle resterait s’il lui demandait comme ça. Il se disait même que s’il ne l’avait pas proposé, elle l’aurait fait elle-même.
Le jeune homme demanda ensuite si la belle avait réussi à se matérialiser de niveau. Après tout, il avait envie de l’embrasser et le plus vite possible serait le mieux.

« Et si tu essayais sur moi ? »
Se rendait-il compte de ce qu’il venait de dire ? Absolument, si c’était un moyen qu’elle apprendre plus vite à être tangible, pourquoi pas. C’était à tester après tout. Le jeune homme avait un sourire fier sur les lèvres puisqu’il était le premier qu’elle avait réussi à toucher.
En parlant de cours, Haebin enchaina avec le fait qu’il avait acheté une méthode de coréen pour la demoiselle. Il avait craqué devant un livre pour enfant, la raison ? Il avait utilisé le même en arrivant au Canada pour continuer à parler sa langue natale tout en apprenant l’anglais. Il trouvait que c’était la meilleure des méthodes. L’animateur se vit obligé d’ajouter qu’il lui apprendrait aussi les insultes. Après tout, c’était les choses les plus faciles à retenir.

« J’suis pas un très bon professeur… Je m’emporte vite ! » Dit-il en rigolant. « J’essayerais d’être gentil avec toi. J’ai… j’ai envie d’être une bonne personne à tes yeux. »
Ses joues avaient légèrement rougit. Mais c’était totalement vrai, il avait envie de changer pour elle et ne plus être l’éternelle merdeux qu’il était. Il voulait être une des meilleures personnes possibles à ses yeux. Le pire c’est qu’il trouvait ça plutôt pas mal pour lui.
Son regard dévia doucement sur la guitare, il était presque mal à l’aise mais ça lui faisait du bien de penser comme ça.

« Je deviens sentimental… C’est limite étrange. »

Le Coréen reporta de nouveau le regard sur le fantôme à côté de lui.

« Allez essayer de me toucher… » Murmura-t-il
Oui, il avait vraiment, vraiment envie de savoir si elle pouvait de nouveau le toucher. Il allait devenir fou si jamais il n’avait plus la possibilité de la toucher. Parce qu’en premier contact avoir failli lui peter le poignet, ce n’était pas super.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Jeu 6 Fév - 0:01




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

Je n'aimais pas l'idée de savoir Haebin enfermé dans un bunker pendant trois jours et encore moins lorsque je ne pouvais rien faire pour apaiser ses souffrances. Je n'aimais pas me sentir inutile ou inactive, c'était un fait et c'était devenu pire depuis que mon énergie avait tendance à réduire beaucoup plus lentement. Après tout, un fantôme ne s'épuisait qu'en utilisant son énergie pour apparaître devant les vivants ou bien encore déplacer des objets. Enfin, là n'était pas la question. J'avais rapidement fait part de mon envie d'aider Haebin à se remettre sur pied après cette pleine lune et ce peu importe la manière. Je lui aurais bien proposé un massage pour ses douleurs de dos, mais j'aurais été face à deux problèmes. Le premier était celui du contacte et le deuxième était notamment que je massais très mal. Je n'avais pas la moindre envie d'empirer les choses... Un doux sourire se dessinait finalement sur mes lèvres lorsqu'il me déclara ce que je pouvais faire. Je me sentais flattée par ses mots et heureuse. « Je ne peux pas refuser. » M'empressais-je de répondre. Je ne l'avais pas vu depuis trois jours, je n'avais pas le quitter de sitôt... J'avais bien l'intention de le coller le plus longtemps possible, sans pour autant l'étouffer.

Mon sourire s'élargissait quelques instants avant de laisser place à une certaine surprise face à la question qui suivit. Question à laquelle je m'empressais de répondre en toute honnêteté. Haebin me demanda si j'avais réussi à me matérialiser de nouveau, la réponse était non. Je m'étais entraînée, mais je n'avais pas vraiment de personnes avec qui tester la chose. Je me voyais mal demander une telle chose à Philip qui m'aidait déjà assez comme ça et idem pour Sean. De plus, ce n'était pas vraiment comme si j'avais envie d'entrer en contact avec eux. Je m'étais même demandée si ma motivation pour un tel exercice n'était pas tout simplement Haebin et seulement lui. Ce qui me paraissait plutôt logique. Je me figeais légèrement à sa réplique avant de lui jeter un coup d'oeil. J'avais bien entendu? Il voulait devenir mon cobaye pour ma ''matérialisation". Je devais l'avouer, c'était assez tentant... « Je ... » Marmonnais-je de manière inaudible avant d'enchaîner. « D'accord, il me fallait un cobaye. » Enchaînais-je sourire aux lèvres, quelque peu moqueuse.

Sur ces mots, Haebin me fit par de son dernier achat, une méthode de coréen pour que je puisse apprendre la langue pendant mes longues nuits en solitaire. Mon sourire s'élargissait tendis qu'Haebin me fit part qu'il serait mon professeur et veillerait à m'apprendre entre autre les insultes en coréen. Remarque qui m'avait beaucoup amusé, mais que j'acquiesçais avec joie. « Tu l'es déjà, Haebin. » Répliquais-je souriante à sa remarque. J'étais touchée de le voir vouloir devenir une ''meilleure'' personne pour moi, mais je le voyais déjà tel quel. Bon, je connaissais le dicton ''l'amour rend aveugle'', mais c'était plus fort que moi, je n'arrivais pas à voir Haebin autrement. Je laissais un léger rire m'échapper à la réplique suivante d'Haebin avant que ce dernier ne me ramène aux choses sérieuse.

Je pris une profonde inspiration avant de regarder Haebin. « Je vais essayer. » Commençais-je en tentant de me concentrer au maximum avant de préciser. « Je m'excuse d'avance en cas de coup de froid. » Lançais-je un léger sourire gêné. Après tout, si je ne réussissais pas du premier coup, il sentirait à coup sûr une vague glaciale en lui. Un sentiment que je n'aimais pas ressentir ou faire ressentir. Ce fut déterminée au plus haut point que je fermis les yeux quelques instants et pris une profonde inspiration. Je devais me concentrer autant qu'il m'était possible de le faire, un peu comme si c'était sur le point de déplacer un objet... Mais, c'était Haebin, ce n'était pas du tout pareil. Et si je n'y arrivais pas? Et si à Bâton-Rouge c'était un coup de chance? Non. Je secouais la tête pour me retirer toutes ses idées et ouvris de nouveau les yeux pour les poser sur Haebin. Je devais avant tout calmer les battements irréels de mon coeur à chaque fois que je posais mes yeux sur lui et me concentrer. Me concentrer.

Je soulevais ma main, hésitant pour la placer non loin d'Haebin. J'avais peur. Peur que cela ne fonctionne pas. Je n'étais pas d'un naturel pessimiste, mais je ne pouvais pas m'empêcher de douter. J'étais d'ailleurs persuadée qu'Haebin pouvait parfaitement lire mon stresse et mon appréhension sur mon visage. Je pris une nouvelle inspiration et tenta le tout pour le tout. Je tendis lentement ma main pour déposer cette dernière sur la joue d'Haebin. La surprise traversa mon regard avant d'un doux sourire ne prenne place sûr mon visage. Je savais que ce simple contacte serait bref, peut-être trop bref, mais je pouvais sentir la chaleur de sa peau. Je me contentais de rester immobile, profitant de l'instant. Je gardais mes cris de joie pour plus tard, je ne voulais pas risquer de perdre ma concentration.



Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Dim 9 Fév - 22:20



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Haebin avait senti que Zéplynne n’aimait clairement pas qu’il passe 3 jours dans un bunker bien fermé, mais c’était pour son bien. Au moins, là-bas, il ne risquait pas de tuer une nouvelle fois, et il devait avouer qu’il était terrorisé à l’idée de se salir les mains à nouveau. Et puis, la sensation de sang humain, le lendemain, dans son estomac, n’était clairement pas quelque chose qu’il appréciait. Pour répondre à son envie de l’aider, il lui proposa de dormir ici, enfin de rester pendant que lui dormait. Il avait besoin de sentir sa présence, ça faisait trois jours qu’il ne l’avait pas vu, il commençait à être en manque. La demoiselle accepta de rester pour la nuit, et ça le fit sourire. Il était content, vraiment content.

Malheureusement, il déchanta vite quand elle lui annonça qu’elle n’avait pas réussi à de nouveau se matérialiser. Le Coréen se proposa alors comme « cobaye » du moins, quand elle utilisa se terme là, il fronça les sourcils. Bien sûr, il faisait simplement ça pour rire.

« Fais attention, le cobaye peut mordre, ou pire, privé d’abdos… »
Mais le jeune homme se montra plus sentimentale quelques instants plus tard. Parce qu’en plus d’être un bon prof, Haebin voulait devenir quelqu’un de meilleurs aux yeux de sa douce. Ses joues avaient pris une teinte plus rosé quand il l’avait dit. Ah, il devenait sentimental.
Mais voilà qu’il passa du coq à l’âne, l’animateur proposa à son amie – s’il pouvait encore employer ce terme – de passer aux choses sérieuses et qu’elle s’entraine de nouveau. Sa remarque le fit sourire, elle était adorable. Le jeune homme sentait son hésitation, elle avait aussi peur que lui du résultat. Mais sa main se posa délicatement sur sa joue et Haebin ne put s’empêcher de fermer les yeux savourer l’instant. Ça voulait dire que Bâton-Rouge n’était pas l’exception, mais qu’elle pouvait bel et bien entrer en contact avec lui.

Sa main se posa doucement sur la sienne, elle était glacée mais sa peau était tellement chaude que ça ne le dérangeait pas plus que ça. Il fallait aussi avouer qu’il était plus sensible au touché que d’autres personnes. Un petit sourire c’était glissé sur ses lèvres, il avait envie que le temps s’arrête pour qu’il puisse profiter de ce moment indéfiniment.

« Tu as la peau douce… » Murmura-t-il.
Haebin n’avait pas pu s’en empêcher. Comme il ne put s’empêcher d’avancer doucement la tête pour venir poser ses lèvres sur les siennes. Il avait besoin de ce contact mais savait pertinemment que tout allé s’annoncer long et périlleux. Pourtant, par un simple baisé, il lui montrait qu’il était capable d’attendre.
En parlant de ça, depuis son retour, il avait arrêté de ramener des filles chez lui le soir. Le Coréen savait pourtant qu’il en aurait pour longtemps avant de gouter au plaisir de la chair avec Zéplynne mais c’était sa manière de lui prouver qu’il était sérieux, et qu’il voulait juste elle, pas une autre.

Toujours les yeux fermés, Haebin profitait de ce moment, il ne savait même pas combien de temps ça allé durer, mais il s’en fichait. Il pouvait sentir ses douces lèvres contre les siennes. Le Coréen avait bien eu envie d’approfondir le baisé mais il ne savait pas vraiment si c’était le moment. Et si elle disparaissait tout d’un coup ?
Il en mourrait d’envie… Si bien que sa langue avait frôlé les lèvres de la plus jeune.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Dim 9 Fév - 23:19




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

J'étais ravie de pouvoir aider Haebin d'une certaine manière et si cela signifiait rester à ces côtés, il n'y avait pas le moindre problème pour moi. Après tout, c'était ce que je souhaitais le plus. Je voulais le hanter aussi longtemps que cela m'était possible, en espérant que cela signifie longtemps, très longtemps. J'avais trouvé un être capable de faire battre un coeur qui n'en était pas capable, un être qui était capable de me rendre aussi enfantine que pouvait le laisser paraître mon apparence. Bref, pour plus d'une raison, je n'avais pas envie de m’éclipser, de m'effacer de sa vie, même si c'était ce que je pensais être le mieux au début. Je n'aimais pas l'avouer, mais j'étais un peu faible face à Haebin...

Le sujet clos, Haebin évoqua le fameux contacte que nous avions eu à Bâton-Rouge ainsi que m'a capacité à devenir tangible. Me demandant si je pouvais le devenir de nouveau, il m'avait posé une belle colle. Je n'en avais pas la moindre idée. J'avais essayé, je m'étais longuement entraînée sans grande réussite. Manquais-je de motivation? Ou juste d'un bon cobaye sur qui m'exercer? Sans doute les deux, après tout ce n'était pas comme si j'avais envie de devenir tangible avec n'importe qui et quand Haebin se proposa comme ''cobaye'' c'était devenu une sorte d'évidence. Il était le seul avec qui cela c'était déjà produit et il n'y en aurait sans doute aucun autre. Je n'en avais pas spécialement envie et je n'avais aucune raison d'entrer en contact avec un autre que celui faisant battre mon coeur mort. J'approuvais cette idée en incluant le terme de cobaye ce qui n'avait pas eu l'air de plaire à Haebin. Je me doutais qu'il blaguait, mais il m'arracha tout de même une moue boudeuse avant de changer de sujet. Un sujet plus sentimental. J'étais touchée par ses mots, bien que pour moi il était déjà une personne ''meilleure'' et je ne manquais pas de soulever mon avis.

Une fois encore, Haebin ne s'attarda pas sur le sujet et revins rapidement à ce qui semblait le plus important. Le fameux contacte. Je me préparais longuement à faire un geste simple qui pourtant me demandait un effort de concentration énorme. Je me demandais même si notre contacte de Bâton-Rouge n'était pas un simple coup de chance et que ce serait peut-être le dernier. Heureusement, mes doutes n'étaient pas fondés et après plusieurs minutes d'hésitation, je déposais doucement ma main sur la joue d'Haebin. La réussite laissait en moi un sentiment de surprise avant de finalement devenir un doux et paisible sourire sur mon visage. J'avais réussis. J'aurais tant aimé que le temps s'arrête et que ce simple contacte dure pour toujours. Je pouvais enfin sentir la peau d'Haebin, sa douce chaleur. A cet instant précis, j'avais l'impression de revire, de sentir à nouveau la chaleur de ma peau. La chaleur d'un être aimé.

Je voulais sauter de joie, mais je retenais mes ardeurs, ne souhaitant aucunement que ce moment se termine. Mon sourire s'élargissait finalement à la remarque d'Haebin. Ma peau était douce? J'étais touchée et rassurée qu'il n'utilise pas le terme glaciale bien que je n'aurais pas été plus étonnée que cela. Malgré tout, je restais silencieuse, par peur qu'en brisant le silence je brise également ma concentration. Et j'avais eu raison, car Haebin avait décidé de la mettre durement à l'épreuve en déposant doucement ses lèvres sur les miennes. Je restais un bref instant surprise, à la fois par ce geste, mais aussi par l'influence de ce dernier sur ma volonté et ma concentration. Je n'avais définitivement pas envie de cet instant se termine maintenant, je ne voulais plus penser à rien. Fermant lentement les yeux, je profitais de ce moment. Entendant les battements de mon coeur inerte résonner dans ma tête tendis que je sentais une envie incroyable de rougir monter au fond de moi. Alors, c'était ainsi... Notre premier baiser, mon premier baiser.

Vidant mon esprit, je fus une fois encore surprise par Haebin. Je restais immobile, les yeux clos, au frôlement de sa langue contre mes lèvres, ne sachant trop quoi faire. Mais, je ne voulais pas que ce moment de paix se termine et de toute évidence ma volonté suffisait à me maintenir autant visible que tangible.


Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Lun 10 Fév - 11:04



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Devenir une personne meilleure.
Peut-être qu’aux oreilles de Zéplynne, ça n’avait pas vraiment de sens, mais pour Haebin, ça voulait dire tellement de choses. Depuis la mort de Fleur, il avait fait pas mal de connerie, certaines était encrées sur sa peau comme son tatouage sur l’avant-bras, ou la fin de celui dans son dos. D’autres avaient laissé des cicatrices comme il avait sur ses poignets. Bref, il en avait fait pas mal et une partie d’entre elle n’avaient pas laissé de traces visibles mais avaient pourries sont cœur. Le jeune homme voulait tellement tirer un trait dessus, ne jamais évoquer ces moments avec la fantômette qu’il lui affirma vouloir devenir meilleur. Elle ne connaissait que ses bons côtés, et il devait avouer qu’il était plutôt content de ça, autant que ça continu.

Rapidement, les deux jeunes « tourtereaux » changèrent de sujet, pour en aborder un plus… Sensible : Le contact. Tous deux ne savaient absolument pas si l’épisode de Bâton-Rouge allait se reproduire. Après tout, il avait réussi à attraper son poignet et ça, sans aucune préparation. Une petit moue se dessina sur son visage quand il y repensa, il avait dû lui faire mal à ce moment, m’enfin, pour sa défense, il avait eu peur qu’elle le quitte.
Mais chance pour eux, le plus vieux put sentir la main de celle qui l’aimait se glisser sur sa joue. A ce contact, il ferma les yeux, il voulait apprécier cet instant. Sa peau était certes froide, mais tellement douce. Puis ce n’était pas comme s’il ressentait que très peu les changements de température.

Haebin voulu prolonger le plaisir et approcha doucement sa tête de celle de la plus jeune pour poser ses lèvres sur les siennes. Il voulait approfondir le baisé mais ne savait pas si c’était possible, pourtant, il quémanda l’accès à un peu plus de plaisir. Sa langue venant frôler ses lèvres. Et quelques instants plus tard, le baisé fut plus profond, plus sensuel. Le Coréen devait avouer qu’il aurait voulu que ça dure bien plus longtemps mais toutes les bonnes choses devaient se terminer… A contre cœur, il recule doucement la tête, il ne fallait pas non plus qu’elle s’épuise. Il fallait penser que ce genre de chose l’épuisait sûrement plus facilement que de rester visible.
L’animateur rouvrit doucement les yeux pour plonger son regard dans celui de celle qui faisait battre son cœur, et ce qui devait arriver, arriva. Un vent glacé parcourut son corps, lui donnant des frissons. La pression venait de redescendre et la demoiselle face à lui n’était plus tangible. Un faible sourire se dessina sur ses lèvres.

« Je l’ai eu, mon baisé. »
Petite pique pour détendre l’ambiance et petit rappel de ce qu’il avait dit pendant leur vacance. Maintenant, il était capable d’attendre des années comme le ferait un chien avec son maître. Elle lui avait donné ce qu’il voulait à tout prix à ce moment précis et il devait avouer qu’il trouvait que c’était une belle preuve d’amour.
Un frisson parcourut son corps, il avait froid, la sensation glacé de Zéplynne qui le traversait était encore là, si bien qu’il se leva, alors qu’il ne voulait pas, pour s’habiller plus « chaudement ». Il mit un jean noir, un débardeur et une chemise en jean avant de s’assoir de nouveau près de la demoiselle qui apparemment ne c’était toujours pas remis de ses émotions. Adorable… Un petit sourire se dessina sur ses lèvres.

« T’es adorable… »
Clairement, il n’avait pas pu se retenir, elle était trop chou pour son bien.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Lun 10 Fév - 13:00




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

Le moment tant redouté était venu, un nouveau contact avec Haebin. Mais, cette fois-ci, il ne devait pas être un contact accidentel comme ce qui avait pu se produire à Bâton-Rouge. Je m'étais peut-être longuement entraînée pour cela durant ces trois derniers jours, mais je doutais fortement de la réussite. Après tout, c'était bien plus difficile que de devenir visible à volonté aux yeux d'Haebin et puis, je n'avais pas disposé d'un même temps d'apprentissage. J'avais mis deux longues années à perfectionner mon art de devenir visible pour les êtres vivants et encore, je n'arrivais pas à le maîtriser lorsque j'étais aux côtés de celui qui faisait chavirer mon coeur. J'avais eu la preuve à de nombreuses reprises et notamment lorsque je sentais en moins l'envie de rougir. Réaction qui pouvait s'avérer être un léger problème face à Haebin, mais j'étais soulagée de voir que celui qu'il de ses réactions pour le moins compréhensives.

Je pris alors une profonde inspiration, mettant toutes ses pensées de côtés afin de me concentrer sur ce fameux contact. Je m'excusais rapidement pour la sensation glaciale que je pouvais laisser dans tous les cas. Je n'aimais pas laisser ainsi une vague particulièrement fraîche digne des hivers les plus froids. Je n'aimais pas non plus laisser ce genre de traces à Haebin. Je ne voulais pas qu'il se souvienne de moi comme un être glacial. J'étais déterminée à ce que cela ne se produise pas, alors je me devais au moins de ne pas le traverser. Je fermis un instant les yeux, recentrant mes pensées sur ce qui était vraiment important à cet instant même. Je me concentrais de la même manière que quand je souhaitais déplacer un simple objet, même si Haebin était loin d'être un simple objet. Je sentis mon coeur accéléré, une fois encore, de façon inexplicable avant de secouer légèrement la tête et d'ouvrir les yeux.

Une nouvelle inspiration, je me tournais légèrement pour être bien placé. Je levais lentement et hésitante ma main droite pour l'arrêter un instant non-loin du visage d'Haebin. Je tentais de calmer mon coeur et de concentrer mes pensées, ce qui n'était pas quelque chose de simple. Je me devais me ranger mes doutes au fin fond de mon esprit et me montrer le plus optimiste possible face à cette ''expérience'', ce contact. Je pris une profonde inspiration et me lançais finalement. Je posais délicatement ma main sur la joue d'Haebin. Je cachais ma surprise, ne laissant sur mon visage qu'un doux sourire. Je pouvais ressentir la douce chaleur de la peau d'Haebin. Je n'avais plus ressentis une telle chaleur depuis deux ans. A cet instant précis, j'étais heureuse. Je pouvais sentir la chaleur de la main d'Haebin m'envahir tendis que j'en oubliais presque la température glaciale de ma peau.

Mon sourire s'élargissait légèrement en entendant la remarque de mon aimé sur la ''douceur'' de ma peau. J'étais particulièrement soulagée qu'il n'utilise pas le terme glacial pour décrire ce contact. Je restais néamoins silencieuse, ne souhaitant aucunement que ma concentration se brise aussitôt que ma voix aurait résonné dans la pièce. Je devais rester concentrer aussi longtemps que possible afin de faire durer ce moment le plus longtemps possible. Concentration qui avait été mise à rude épreuve par Haebin lorsqu'il déposa lentement ses lèvres sur les miennes. Autant surprise par le geste que par le fait que le soi toujours tangible, je me contentais de rester immobile avant de fermer doucement les yeux. Je voulais profiter pleinement de cet instant tendis qu'un silence paisible s'installait dans la pièce. Je pouvais entendre les battements de mon coeur inerte dans mon esprit tendis que ces derniers semblaient s'accélérer après avoir eu un raté.

J'étais heureuse, stressée et mes joues auraient certainement tourné rouge tomate si j'en avais été capable. Cependant, ma volonté semblait être assez forte pour que ce moment ne tourne pas au court. Je ne voulais pas que cet instant se termine, c'était une certitude. Je ne vouais pas que notre premier baiser, mon premier baiser soit brisé à cause de ma condition. Je profitais alors à fond de cet instant tendis que mon esprit se vidait lentement. Je restais immobile alors que la langue d'Haebin frôlait mes lèvres. Je ne savais pas vraiment comme je devais réagir et je laissais paisiblement l'être qui faisait chavirer mon coeur approfondir mon premier baiser. Je restais figée, les yeux toujours fermés tendis qu'Haebin se décollait lentement de moi. Mon souffle qui était resté coupé jusqu'alors devint peu à peu normal tendis que mes yeux s'ouvraient doucement pour se planter dans ceux d'Haebin.

Malheureusement, ma concentration semble s'évanouir une fois mes ouverts. Un frisson me parcourue soudainement lorsque ma main traversa le corps d'Haebin. Je ramenais vivement ma main sur mes genoux pour éviter de laisser une sensation désagréable à Haebin après un tel moment. Un faible sourire désolé s'installait brièvement sur mon visage avant de laisser place à un sourire plus gêné à la réplique d'Haebin. Je gardais le silence, tentant de calmer les battements de mon coeur et surtout de reprendre correctement mes esprits. Je restais figée tendis qu'Haebin se levait un instant pour s'habiller. Je devais lui avoir laissé une sensation glaciale en le traversant, mais sans doute aussi à travers mon contacte.

Instinctivement, dans le but de me calmer et de reprendre mes esprits, je faisais comme si j'étais en face de mon piano. Jouant doucement de ma main droite, hélas, cela ne marchait pas autant que d'ordinaire et encore moins à la seconde réplique d'Haebin. Je me sentais disparaître un instant avant de réapparaître et ce à plusieurs reprises. Je ressemblais à une lumière qui clignotait et je n'aimais pas ce sentiment. J'essayais de me calmer tendis qu'Haebin reprit place à mes côtés, mais ce n'était pas une très grande réussite. Je ne savais même plus où poser le regard. « C'est gênant... » Soufflais-je avec un faible sourire tout en clignotant, un peu comme une ampoule qui avait un faux contacte.


Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Mer 12 Fév - 22:59



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Haebin devait avouer qu’il avait très peur que le contact de Bâton-Rouge soit le premier mais aussi le dernier entre lui et Zéplynne. En plus, il ne savait pas du tout pourquoi à ce moment précis, il avait réussi à lui agripper le poignet. Peut-être qu’il avait eu vraiment envie de la retenir, mais au final, c’était seulement la volonté de la fantômette. Bref, tout était compliqué à ce moment-là et la pression était clairement palpable.
Mais voilà que le contact tant voulu arriva, le jeune homme pu sentir la main de celle qu’il aimait se poser délicatement sur sa joue. Il avait frissonné l’espace d’un instant, elle était froide mais il adorait le contraste sur sa peau. Puis elle était si douce qu’elle pouvait être aussi froide qu’un glaçon qu’il s’en foutait royalement. Il n’avait d’ailleurs pas pu s’empêcher de retenir la remarque. Haebin devait bien lui montrer qu’il était content.

Le Coréen décida aussi de tenter plus qu’une simple caresse, il approcha donc sa tête assez près de celle de la plus jeune pour pouvoir poser ses lèvres contre les siennes. Il quémanda un baisé que la demoiselle accepta. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une faim et l’animateur recula doucement la tête. Il ne souhaitait pas qu’elle se fatigue trop. Il était le plus grand, et même s’il en voulait encore, il devait se montrer mature et attendre.
Une sensation glacée le traversa. Elle avait craqué et n’était plus tangible, son bras l’avait traversé. C’était vraiment désagréable mais bon, il l’avait cherché aussi en l’embrassant. Haebin ne put se retenir de faire le fier, il avait eu ce qu’il voulait depuis un moment.

La terrible sensation glacée ne quitta pas son corps, il décida donc de s’habiller plus chaudement qu’en short. Tant pis pour Plùme, elle verrait ses abdos une autre fois. Une fois rhabillé, il retourna avec la plus jeune et s’installa près d’elle. Un petit sourire était dessiné sur ses lèvres, elle clignotait surement à cause de la gêne et il trouvait ça adorable. Il commençait à devenir accro, il le sentait.

« Ne le sois pas, sinon tu vas clignoter souvent avec moi. »
Il l’avait embrassé maintenant et à Bâton-rouge lui avait clairement dit qu’il en avait envie. La pauvre Zéplynne allait en baver avec lui. Il était du genre à dire les choses sans passé par 4 chemins le loup. D’un autre côté, c’était clairement lié à la vie qu’il avait eu ! Quand on vit seul, on à tendance à apprendre à dire ce qu’on veut rapidement.
Son téléphone se mit à sonner, il grogna, et décida de le laisser sonner, de toute façon, il partait d point que si c’était important, soit ça rappellerait, soit ça laisserait un message. Il n’avait pas envie de bouger de son canapé, il voulait rester avec Zéplynne.

« Oh, j’viens d’y penser, j’ai mis les photos sur mon PC mais j’ai pas encore choisis celle que j’ferais développer. Tu veux choisir avec moi ? Bon, y’en a des… Spéciales au milieu. »
Il parlait de celle qu’il avait pris de lui tout seul pendant qu’elle avait le dos tourné et où il faisait des têtes trop mignonnes typiques des asiatiques. Ben quoi, il s’occupait quand il s’ennuyait. Le jeune homme se leva et pris son pc portable qu’il alluma.
Haebin ouvrit le dossier des photos et posa le pc sur la table basse pour qu’ils puissent regarder tous les deux. Ben quoi ? A la base, il voulait faire un cadre avec les meilleures photos, autant qu’elle choisisse avec lui, il ne pourrait pas se tromper !

« Celle-là, je ne la développerais jamais, qu’on soit clair, et tu l’a verras plus jamais aussi ! »
Ouais, la première nuit seul à l’hôtel, il avait pris des tas de photos de lui dont celle-là, et JAMAIS au non jamais, elle l’aura sous format papier.


Spoiler:
 


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Jeu 13 Fév - 16:02




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

Je restais immobile, figée. J'avais l'impression que tout ce qui venait de se réaliser était juste trop beau pour être vrai. J'avais réussi à toucher Haebin, à l'embrasser. C'était quelque chose que je ne pensais pas pouvoir faire au second contacte, en fait, que je ne pensais pas pouvoir faire tout court. Je ne me pensais sans doute pas assez forte pour rester concentrer aux contactes de ses lèvres sur les liens et pourtant ma volonté avait plus forte que ce que j'espérais. Hélas, elle s'évapora aussitôt qu'Haebin s'était détaché de moi. J'avais envie de sauter de joie, d'exprimer haut et fort à quel point j'étais heureuse, mais j'étais incapable de faire le moindre geste. Je tentais toujours de réaliser, j'avais également pensé à porter l'une de mes mains à mes lèvres, mais je n'en avais pas la force. Je me sentais quelque peu exténuée en plus de me sentir quelque peu gênée. N'était-ce pas un sentiment des plus banals après son tout premier baiser? Je le croyais en tout cas, mais j'avais peur de l'avouer à Haebin. Il me verrait sans doute davantage comme une gamine à travers cet aveux. Enfin, ce n'était pas comme si cela représentait la chose la plus importante à ce moment précis. J'avais réussis ! A cette idée, un doux sourire se dessinait sur mes lèvres tendis qu'Haebin quitta un instant mes côtés pour se vêtir plus chaudement.

Je tentais pendant sa brève absence de calmer les battements insensés de mon coeur et me sentais peu à peu ressembler à une lumière qui clignotait. A cet instant précis, mon visage aurait certainement viré au rouge tomate s'il en avait été capable. Je me sentais gênée par ce manque de contrôle, mais aussi par ce baiser. Je n'arrivais pas à m'en remettre et je m'étonnais à être sans doute trop émotive... Je ne pouvais d'ailleurs pas m'empêcher de faire part de ma gêne tendis qu'Haebin reprenait place à mes côtés. « Je ne peux pas m'en empêcher... » Soufflais-je avec un nouveau faible sourire tout en ''jouant'' avec le bout de mes doigts. « Je... Enfin... Y'a pas à dire, c'est gênant... » Continuais-je en me sentant disparaître complètement un instant. Décidément, je n'arriverais vraiment pas à lui dire. Pourtant, il devait se douter que je n'avais pas pu passer par grand-chose au vu de l'âge auquel j'étais morte, mais je n'y arrivais pas.

Le vibreur du portable d'Haebin m'extirpa de mes pensées en me faisant clignoter une dernière fois avant de ma visibilité aux yeux d'Haebin ne redevienne quelque peu stable. Je regardais un instant l'homme qui faisait chavirer mon coeur avant qu'un léger sourire apparaisse sur mon visage. J'étais étrangement ravie qu'il ne veuille pas répondre. Mon sourire ne tarda d'ailleurs pas à s'élargir lorsqu'Haebin me parla des photographies qu'il avait pris durant notre petit voyage. « Avec plaisirs ! » Répondis-je joyeuse en tentant de mettre la gêne toujours présente de côté... Une tâche assez difficile que je tentais d'accomplir au mieux. « Spéciales? » Relevais-je complètement curieuse en regardant Haebin mettre son ordinateur en face de nous. Je regardais les images qui défilaient avec la plus grande attention, essayant de les mémoriser le plus rapidement possible. A fil des photos, un doux sourire avait pris place sur mon visage. Les souvenirs de ce voyage remplit en rebondissement me revenaient un à un. C'était vraiment un séjour inoubliable. « Oh ! Mais, pourquoi ? » Répliquais-je à son affirmation avec une moue légèrement déçue et complètement en désaccord. « Je l'aime bien moi, cette photo. » Enchaînais-je rapidement en tentant de convaincre Haebin de la garder de façon subjective. « Tu es mignon dessus.... » Lançais-je dans le but de le convaincre avant de rapidement me sentir gênée par ma réplique.


Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Jeu 13 Fév - 20:52



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Haebin avait senti comme une gêne après leur baisé. Il avait fait avancer les choses trop vite ? Il ne savait pas trop… Après tout, lui était un adulte et embrasser une fille pour lui montrer qu’elle lui plaisait c’était plutôt habituel. Mais si ce n’était pas le cas pour elle ? En se changeant, il y avait pensé, et dès son retour au près d’elle, il avait senti que quelque chose clochait. Le Coréen eu un grand sourire quand elle lui annonça que c’était gênant. Il venait de comprendre… Ah les jeunes filles.

« Ne pas sois pas gêner avec moi, sinon tu risques de clignoter trop souvent. » Dit-il avant de reprendre. « C’est ton premier baisé, c’est ça ? »
Lui et le tact, ça faisait clairement pas bon ménage du tout, m’enfin, il fallait le comprendre, il n’aimait pas passer par 4 chemins. Lui, il était direct, et d’ailleurs, un peu trop des fois. Si c’était son véritable premier baisé, Haebin en serait drôlement fier !
Le loup-garou passa du coq à l’âne, au moins Zéplynne ne serait pas gêné plus longtemps. Il proposa de choisir les photos pour leur cadre « souvenirs de vacances ». Après tout, c’était surtout pour elle car elle ne pouvait pas allumer le PC, au moins, elle aurait les plus belles photos à porter de vue. Le plus vieux plaça l’ordinateur sur la table basse pour qu’ils puissent voir tous les deux. La demoiselle quant à elle avait l’air très excité ! Un doux sourire se dessina sur ses lèvres, elle était définitivement adorable.
Haebin parla de photos spéciales… Oui, pour faire simple, il s’occupait en se prenant en photo et pendant le voyage, il en avait pris pas mal. Il savait que ça ne dérangerais pas Plùme de voir ce genre de clichés mais il préférait prévenir.

« Tu verras. »
Le Coréen commença alors à faire défiler les images. Il y en avait pas mal, il en avait pris vraiment beaucoup pour que la jeune fille garde tous ses souvenir intacts.
Et voilà qu’ils tombèrent sur l’une des Selfie d’Haebin. Il précisa clairement qu’elle ne verrait plus jamais cette photo, il avait un air totalement déchiré, bref, pas en valeur du tout. Le fantôme tenta de parlementer, mais ce qu’elle ne savait pas, c’est que le plus vieux était têtu, et bien plus qu’elle.

« Non, plus jamais. » Dit-il en rigolant. « Je t’en montrerai d’autres après ! »
Les deux tourtereaux avaient trié les photos avec soin. Haebin avait même promis de les faire développer au plus vite pour que sa cadette puisse en profiter pleinement.
Le jeune homme fouilla ensuite dans son Pc pour tomber sur un dossier, un vieux dossier rempli de photo d’avant son arrivée à la Nouvelle-Orléans, des photos de son passé. Il savait que ça lui ferait plaisir, même s’il devait avouer que revoir ses images lui pinçaient un peu le cœur. Des vieux souvenirs, certes plaisant, mais qui avait une fin plutôt tragique.
On pouvait voir des photos du lycée, puis de l’université où il fréquentait Fleur, et même des photos avec elle. Puis, en avançant, on pouvait voir des photos de son séjour en Corée du Sud pour son service militaire.

« J’étais pas bien vieux là, 21 ans je pense, j’faisais mon service militaire. »
Jusqu’à une photo où il n’était pas très habillé – voir pas du tout même -, à peine recouvert d’un draps au niveau des parties intimes, une photos clairement volée par Fleur après une séance de sport de chambre…  Haebin ferma son ordinateur portable en rougissant clairement. Une petite toux gênée lui échappa. Il tapota le « clapet » de son pc, essayant de se calmer comme il le pouvait.

« Sinon, tu… » Il recommençait à rougir. « J’avais oublié celle-là, oh mon dieu, c’est gênant. » Il se gratta la nuque en reprenant. « Je passe pour un pervers, c’est honteux, pour ma défense, elle m’avait pas demandé mon avis. »
Mais il l’avait gardé pourtant…


Spoiler:
 


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Jeu 13 Fév - 22:04




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

« C'est si évident que ça? » Demandais-je dans un souffle en me mordant légèrement la lèvre inférieure tendis que je tentais toujours de me calmer. Pour le coup, je ressemblais vraiment à une gamine et cela je pouvais bien l'avouer. Je réagissais de la même manière que n'importe quelle gamine qui venait d'avoir son tout premier baiser avec la personne qu'elle aime. Malgré tout, ma gêne était bien plus visible que celle de ses gamines tout à fait banales, car ce sentiment influençait ma capacité à devenir visible ou non aux yeux d'Haebin. La preuve étant, il n'avait pas fallu beaucoup de temps à ce dernier pour comprendre ce que son geste signifiait pour moi. Même s'il n'avait pas été mon premier coup de coeur, il avait été le seul avec qui mes sentiments pouvaient être aussi fort et surtout réciproque.

Heureusement, Haebin me donnait un petit coup de pouce pour oublier cette gêne et changeait radicalement de sujet. Un sujet tout de suite beaucoup moins gênant et davantage joyeux. Il s'agissait des photos qu'il avait soigneusement pris durant notre petit voyage autour de la Nouvelle-Orléans. Un séjour pour lequel je ne gardais que de bon souvenir. J'avais pu découvrir les alentours grâce à Haebin comme la véritable touriste que j'étais en arrivant en ville. J'avais aussi pu découvrir les sentiments pour Haebin en passant par notre premier contacte, celui qui nous avait tant fait espérer la possibilité d'une relation entre l'être vivant qu'il était et le fantôme que j'étais. Il m'avait d'ailleurs fait part de la présence de quelques photos assez spéciales dans le lot et je n'avais pas tardé à avoir une preuve en image. Hélas, malgré ma tentative pour qu'il l'ajoute au fameux cadre qu'il m'avait promis, il déclina et refusa catégoriquement. Ma réaction fut une légère moue boudeuse, mais il ne pouvait pas se douter que ma mémoire comme celle d'une majorité des fantômes étaient particulièrement génial. Je m'étais donc empressée de mémoriser l'image en question avant qu'il ne passe à la suivante.

Une fois les photographies triées avec soin, Haebin bifurqua sur de vieilles images. Mon sourire s'élargissait légèrement lorsque j'aperçus de clichés de lui un peu plus jeune. Je pouvais ainsi en découvrir plus sur son passé. Hélas, je pouvais sentir une pointe de jalousie au fond de mon être lorsque j'en aperçus quelques-unes sur lesquelles prenaient place Fleur. Jalousie sans doute inutile, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. J'avais beau me dire que cette relation était du passé et que je me doutais qu'elle aurait toujours une place dans son esprit, je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir jalouse à l'égard de ma compatriote fantôme... Enfin, si depuis notre précédente rencontre elle n'avait pas réussis à trouver la lumière. Je me figeais cependant lorsqu'une image plus personnelle pris un instant place sur l'écran avant que Haebin ne s'empresse de fermer son ordinateur. Je me retenais légèrement de pouffer légèrement à la réaction de mon tendre ami. « Je le confirme. » Appuyais-je à la réplique d'Haebin quelque peu amusé. « Ma foi, je pense que c'est plutôt de l'avoir gardé et non pas le fait qu'elle l'ai prise. » Ajoutais-je un brin taquine.



Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Jeu 13 Fév - 22:45



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Est-ce que c’était évident ? Haebin ne savait pas vraiment. Après tout, il ressentait les émotions grâce à son côté animal, une personne normale ne l’aurait peut-être pas remarqué. Bon elle clignotait mais on pouvait mettre ça sur le coup de l’émotion, mais lui, il avait senti de la gêne. Cette même gêne qu’il avait eue lors de son premier baisé. Il avait raisonné de manière logique mais ses dons l’avait un brin aidé.

« Je suis croisé avec un loup, une autre personne l’aurait peut-être pas interprété de cette manière. »

Ce don était embêtant quelques fois, le Coréen ne savait absolument pas le maîtriser. Il se rappelait au tout début de ses crises où il disait aux autres de ne plus l’approcher. Ouais… A une époque, il avait vraiment eu du mal avec ça.

Le Coréen décida de changer de sujet pour ne pas que la fantômette soit gênée plus longtemps. Il n’aimait pas qu’elle soit mal à l’aise avec lui. A partir de maintenant, ils trieraient les photos pour le cadre spéciale Zéplynne.
Au milieu du dossier, il y avait des photos d’Haebin et pas les plus sexys, il refusa d’ailleurs catégoriquement de faire développer une de ses selfies. Puis il se doutait que la demoiselle n’oublierait pas l’image si vite. Peut-être que dans quelques mois, il envisagerait de faire un méli-mélo de photo de lui pour elle. Ouais… Ce n’était vraiment pas sûr.
Ils avaient mis du temps, mais ils avaient réussi ! D’ici peu, Plùme pourrait contempler les souvenirs de leur vacance sans être obligée de lui demander.

L’animateur continua la séance photo en lui en montrant quelques-unes plus veilles. Sa bouille n’avait pas spécialement changé depuis mais il savait pertinemment que ça lui faisait plaisir de voir ça. Haebin avait senti la jalousie naître en Zéplynne, il comprenait très bien sa réaction. Après tout, il lui montrait des photos de son ex-petite-amie et lui. Mais Fleur faisait partie de sa vie et il voulait aussi que la demoiselle le connaisse à cette période. Un petit sourire se glissa cependant sur ses lèvres.
Mais voilà qu’une photo plus intimes apparut, par réflexe, il avait fermé son ordinateur. Ses joues avaient rougit d’un coup. Il avait chaud tout d’un coup. Il bafouilla une excuses et la remarques de Zéplynne le gêna clairement, il détourna même le regard vers ses chaussettes, qui tout d’un coup devenaient très intéressante. Haebin ne savait pas pourquoi, mais il n’arrivait pas à se séparer de cette photo. Elle contenait trop de souvenirs.

« C’est ma première photo en France… Ok c’est pas la tour Eiffel mais… » Il continuait de rougir à vue d’œil, lui le mâle. « De toute façon, un jour, tu me verras comme ça ! » Dit-il en la regardant de nouveau.
Oui, il avait repris son calme malgré la couleur rosée de ses joues. C’était vrai après tout, si leur relation continuait dans ce sens, un jour, il serait dévêtu sous ses draps.
Il passa une main sur son coup et tenta de trouver un nouveau sujet de discussion. Interdiction que cette photo revienne sur le tapis. Par chance, son téléphone sonna de nouveau et cette fois-ci, il se leva pour répondre, il pendrait l’air au passage. C’était une bonne nouvelle, il avait un grand sourire aux lèvres tout en raccrochant. Il reprit place près du fantôme.

« Je ne travaille pas, problème technique qui sera réparé que demain ! »
Ou comment vous dire qu’il était heureux de ne pas voir la tête de son binôme. Si dieu pouvait détériorer le matériels plus souvent, il était ok.
Le jeune homme s’étira doucement avant de regarda la demoiselle à côté de lui.

« Ce soir, si t’es sage, t’auras ton premier cours de Coréen ! J’mettrais mes lunettes pour faire crédible en professeur. »
Heu… Peut-on douter de ça ? Parce qu’Haebin avec des lunettes, c’était plutôt… Pas sérieux du tout Comme elle avait pu le constater sur les photos de lui plus jeune.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Ven 14 Fév - 12:39




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

J'acquiesçais la réponse d'Haebin d'un simple geste de la tête, sans y répondre pour autant. C'était sans doute une explication plausible, cela ferait donc qu'il était plus sensible aux sentiments des autres un peu comme un empatte si j'avais bien compris la chose. Enfin, ça ne rendait pas cette dernière moins gênante pour autant. J'étais une sorte de livre pour Haebin alors... Non? Si je voyais juste, il était aisé pour lui de capter mes sentiments et même ceux que je voulais cacher comme une possible jalousie ou bien autre chose... En même temps, j'avais l'impression d'être devenue un peu plus expressive depuis que j'étais devenue un fantôme. Le fait que je devienne visible ou non, ma tangibilité. Le tout était étroitement relié à mes sentiments, ma pure énergie spirituel. Je me demandais parfois si j'arriverais enfin a avoir un contrôle totale sur ce phénomène. Je me doutais qu'il me fallait bien plus que deux années pour arriver à la cheville du grand Casper et malgré ma patience, je n'arrivais pas à laisser aller les choses naturellement. La présence d'Haebin à mes côtés n'aidait pas vraiment ma patience non plus... Après tout, mon contrôle était primordiale...

Avant que cette gêne ne dérape sur des débats intérieurs, Haebin changeait complètement le sujet. Un sujet qui me rendait bien plus à l'aise et surtout qui me rappelait un certain nombre de bons souvenirs. Il s'agissait de faire le tris dans les photographies qu'Haebin avait prit durant notre petit voyage afin d'en faire un cadre un peu méli-mélo comme il me l'avait promis avant le début de ce dernier. Il avait cependant prit le temps de m'avertir de la présence de certaine image quelque peu spéciale, ce qui m'avait rapidement intrigué. J'étais curieuse de voir de quelles sortes de clichés il pouvait bien s'agir. D'ailleurs nous ne tardions pas à tomber sur l'une d'elle et mon sourire c'était brièvement élargit tendis que je tentais de le convaincre de la mettre avec les autres. Hélas, ma détermination fut plus faible que celle d'Haebin qui refusa catégoriquement. Malheureusement pour lui, j'avais une excellente mémoire et je n'avais pas l'intention d'oublier les images qui défilaient de sitôt.

Une fois les photographies de notre séjour choisit avec soin, Haebin bifurqua sur des images plus anciennes. Mon sourire s'élargissait peu à peu en regardant les clichés qui défilaient, car ils me permettaient de pouvoir en savoir un peu plus sur la vie d'Haebin avant notre rencontre. Je ne pouvais cependant pas m'empêcher de me montrer quelque peu jalouse lorsque Fleur apparaissait sur un certain nombre de clichés. Je savais bien entendu qu'Haebin avait eu d'autres personnes dans sa vie et je l'acceptais, mais je ne pouvais aucunement m'empêcher de ressentir une pointe de jalousie à chaque fois. Je me demandais même si c'était la présence de Fleur sur les photographies qui me dérangeait, mais également le fait que je ne pourrais jamais apparaître ainsi sur un cliché avec Haebin. Cette idée me serrait légèrement le coeur. Un sentiment qui semblait disparaître assez vite lorsqu'une photographie plus intimes d'Haebin apparu à l'écran. Enfin, c'était plus sa réaction qui m'avait amusé ainsi que la couleur tomate que prenait peu à peu son visage tendis qu'il se justifiait. Et dire qu'il y a quelque instant c'était nos places étaient inversés, mais je me doutais guère qu'elle serait de nouveau échangée. « En France? » Demandais-je taquine pour masquer la gêne qui commençait doucement à monter en moi.

Un silence gênant semblait peu à peu prendre place dans la salle tendis que nous cherchions tous deux un nouveau sujet de discussion. Soudain, le téléphone d'Haebin sonna. Sauvez par le gong, était la meilleure expression dans notre cas. Mon sourire rejoignait finalement celui d'Haebin lorsqu'il s'installait de nouveau à mes côtés, une fois son téléphone raccroché. J'allais pouvoir passer un peu plus de temps avec lui et rien que pour cela, j'étais heureuse. « Je suis toujours sage ! » Répliquais-je en imitant une moue quelque peu vexée. « Avec tes lunettes ! J'ai hâte ! » Continuais-je avec un sourire doux qui reflétait ma joie.



Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Ven 14 Fév - 14:30



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Zéplynne devait penser que Haebin voyait clair dans son jeu, mais ce n’était que le résultat de sa logique mais surtout de son habitude. Il vivait avec ce don semblable à celui d’un empatte depuis tellement longtemps qu’il avait appris à le comprendre.
Le Jeune homme aurait tout donné pour qu’il disparaisse, mais rien à faire, c’était un des seuls dons qu’il ne savait absolument pas contrôler et qui était toujours présent, à chaque seconde. Un vrai calvaire, mais il devait avouer que quelques fois, ça l’avait bien aidé. Sans ce don, il ne serait jamais sorti avec Fleur, ou du moins n’aurait pas autant attendu. Il savait qu’elle n’était pas de marbre face à lui mais elle tentait de lui faire comprendre le contraire.

Pour faire partir la gêne, les deux jeunes avaient fini par trier les photos de leur séjour en Louisiane. Peu après, ils avaient regardé quelques vieilles photos d’Haebin qui à la vue d’une plus intime ferma son ordinateur. Il était extrêmement gêné et ses joues étaient là pour le confirmer. Elles étaient aussi rouges que des tomates. Sa défense fut de dire qu’il n’avait pas voulu de cette photo, pourtant il l’avait gardé, et c’était de nouveau justifier en disant que c’était son premier souvenir de son voyage en France.

« J’dois même pas avoir 19 ans sur cette photo, c’était mon premier voyage loin des Etats-Unis. J’aimerais y retourner, et si c’est avec toi, c’est encore mieux… »
Haebin n’avait pas mis bien longtemps à retomber sur ses pattes. Après tout, il avait déjà connu bien plus gênant comme situation, mais ça, il le gardait pour lui.
Le Coréen fut sauver par son téléphone, et appris aussi une bonne nouvelle, le soir même, il ne travaillerait pas suite à un problème technique. Il serait tranquille avec Zéplynne, et il devait avouer qu’il en était ravi ! Pas de Keiran et une soirée de libre, que du bonheur. Bonheur communicatif puisque la jeune fille affichait un grand sourire. Ils ne seraient pas séparés de sitôt après ses 3 jours maudits.

Le plus vieux rigola à la réplique de son amie. Il adorait la titiller, c’était très drôle à ses yeux. La remarque suivante le fit sourire. Pourquoi était-elle si adorable ? Pour le faire sombrer plus vite ? Surement.

« Faudrait que je les retrouve déjà, ce serait pas mal… »
Son appartement n’était pas spécialement mal rangé, mais il perdait facilement ses affaires. 2plynne le savait très bien puisqu’elle avait joué de ça pendant un petit moment. A cette pensée, Haebin eu un petit sourire adorable. Elle s’était battue pour le rencontrer et il l’en remercier. Il se sentait bien mieux depuis qu’elle était entrée dans sa vie. Grâce à elle, il avait reconnu l’existence des fantômes et avait retrouvé les joies de la vie.

« Ah, j’ai besoin d’un avis… Y’a un petit moment, j’ai fait des recherches sur ma famille en Corée et j’ai retrouvé ma grand-mère et le frère de ma mère, je… Je sais pas si j’dois les appeler. J’ai l’impression que ça leur ferait du mal, c’est étrange, puis j’ai un peu peur aussi. J’ai pas vraiment de souvenir de quand j’étais là-bas. »
En parlant de ça, Haebin avait touché du bout des doigts la croix à son cou.
Il se disait que Zéplynne était peut-être une des mieux placé pour lui répondre, il n’osait pas vraiment en parler à d’autres personnes.
Mais pourquoi y avait-il pensé tout d’un coup ? En fait, c’était à la vue des photos de son service militaire qu’il y avait pensé.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Ven 14 Fév - 16:42




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

La gêne du premier baiser aussitôt apaisé, je me montrais d'humeur quelque peu taquine envers Haebin et les photographies qui défilaient sur l'écran de son ordinateur portable tendis que nous avions terminés de trier les clichés qu'il avait pris durant notre séjour autour de la Nouvelle-Orléans. Je n'avais pas pu m'empêcher de le taquiner sur une image en particulier, sur sa réaction en faite. Il avait refermé son ordinateur si rapidement avant de tourner au rouge tomate que je n'avais pas pu m'empêcher de m'amuser quelque peu de la situation. Quelques minutes auparavant, nos places étaient inversées, c'était moi qui ne savais plus où me mettre et là, c'était lui. Il s'était d'ailleurs lancé dans la contemplation de ses chaussettes qui semblaient être devenue intéressante. Cela dit, tendis qu'il tentait de se justifier, je trouvais brièvement cette gêne qui avait mit tant longtemps à s'évaporer et je tentais de masquer cette dernière derrière une ultime taquinerie. « Je n'y suis jamais allée ... » Ajoutais-je à sa réplique. Je n'avais qu'un voyage loin de Londres et j'étais à présent coincée ici. J'avais longtemps maudit mon idée de vacances à la Nouvelle-Orléans, mais à présent je voyais les choses différemment. J'étais heureuse d'être venue ici et bien que les choses qui se sont déroulées dans la ville ne sont pas toutes joyeuses, je ne voudrais pas changer les événements. Sinon, je n'aurais sans doute pas rencontré Haebin et je ne voulais pas penser à cette éventualité.

Le portable d'Haebin conclu le sujet pour en créer un nouveau, un sujet qui laissait un immense sourire sur mon visage. J'aurais sans doute pu paraître égoïste, mais j'étais heureuse qu'Haebin ne travaille pas. Je n'avais pas pu être à ses côtés pendant trois longues et interminables journées, alors je n'avais pas la moindre envie de quitter ses côtés aussi rapidement. J'étais donc ravie de pouvoir avoir plusieurs heures supplémentaires avec lui et ce qu'il avait prévue pour cette soirée me rendait d'autant plus heureuse. Mon tout premier cours avec mon professeur préféré. Et puis, j'avais vraiment envie de le voir avec ses lunettes. Je riais légèrement à sa réplique. « Je peux t'aider à les retrouver si tu veux... Je suis assez douée pour retrouver tes affaires après tout. » Commentais-je finalement quelque peu blagueuse. Cela me rappelait les journées que je pouvais passer à retrouver les affaires qu'il cherchait ou bien à les faire disparaître quelques instants. C'était devenu une habitude au fil du temps, c'était presque devenu un passe-temps des plus intéressants.

Je fus surprise par les paroles d'Haebin qui suivit. Je lui lançais un regard curieux, me demandant dans quel domaine il pouvait bien avoir besoin de mon avis. Après tout, ce n'était pas comme si je pouvais lui être utile dans beaucoup de domaine. Je pouvais peut-être retrouver un fantôme, retrouver un objet... Je ne voyais pas vraiment de quoi il pouvait s'agir et je fus surpris par le sujet en question. « Euhm... » Commençais-je pensive. Je ne voulais pas dire de bêtise et tentais au mieux de donner un avis qui pourrait aider Haebin dans sa décision. « Je pense que tu devrais les appeler... Il devrait plutôt être heureux de te retrouver, non? » Répondis-je en toute honnêteté. Je ne savais peut-être pas ce qu'il ressentait par rapport à cela, mais je donnerais tout pour pouvoir reparler à ma famille et il semblait en avoir la possibilité. Bon, ce n'était pas du tout les mêmes situations, mais c'était mon avis. « Et puis, je suis là. Tu n'as pas à avoir peur. » Complétais-je avec un sourire réconfortant en plaçant ma main au-dessus de celle d'Haebin. Cela n'avait peut-être pas le même impacte qu'un véritable contacte, mais je ne savais pas si j'avais la force d'en provoquer un second aujourd'hui ou du moins à présent.


Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Jeu 27 Fév - 21:37



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


« Raison de plus pour y aller alors ! C’est une jolie ville. Et puis les magasins de luxe là-bas sont géniaux »
Ou comment vous dire qu’il était totalement accro à la mode et au luxe en juste deux secondes.
Mais au final, parler de ce futur voyage l’avait calmé. Il ne ressentait plus vraiment de gêne par rapport à la photo qu’ils avaient entrevue, mais il en gardait encore quelques marques comme la couleur rosée plutôt fixée sur ses joues.
Rapidement, il s’était levé pour répondre à son téléphone et vu que c’était pour une bonne nouvelle, il fut très heureux. Après ces trois nuits longues et difficiles, il pourrait se reposer comme il le devait et en plus, ça impliquer que Zéplynne reste. Un grand sourire c’était dessiné sur ses lèvres, clairement aujourd’hui serait une bonne journée.

Le Coréen avait rapidement proposé une activité pour la soirée : un cours de coréen. Sachant pertinemment qu’il n’était pas crédible en professeur, il avait rajouté « en lunette ». Sauf qu’au final, il le serait encore moins. Puis ses lunettes étaient perdues dans l’appartement, comme bien d’autres objets. La plus jeune se proposa de les retrouver, en effet, elle était bien plus douée que lui pour ce genre de chose. Comme quoi, il avait besoin du petit fantôme dans sa vie, sinon, il serait peut-être toujours en train de chercher son portable.

« Je veux bien de l’aide… Je ne suis pas doué pour ça, moi. »
Après tout, à force de lui cacher ses affaires, la fantômette avait dû prendre l’habitude de voir où Haebin abandonnait ses affaires « perdues ». De toute façon, sa paire de lunettes était dans l’appartement, il en était sûr et certain. Ce n’était pas le genre de chose qu’il prenait pour le boulot. Bref, puis sans les lunettes, le cours serait peut-être sérieux, qui sait.

Mais un autre sujet arriva sur le tapis, et ce à cause des photos de son service militaire. Ca faisait déjà des années qu’il était sur le dossier, mais, il avait enfin réussit à retrouver une partie de sa famille en Corée du Sud. Il voulait appelait et pourtant, il se disait que ce n’était peut-être pas une bonne idée. Ca blesserait sûrement sa grand-mère et son oncle, mais en même temps, ils seraient sûrement heureux, l’animateur était perplexe. Ce fut pour cette raison qu’il demanda un avis à la plus jeune.
Sa réponse le conforta dans son idée, mais il savait déjà qu’il risquait de raccrocher la première fois. Il avait rêvé de pouvoir leur parler, mais il était assez effrayer. Haebin sentit l’aura de Zéplynne au-dessus de sa main et un petit sourire se dessina sur ses lèvres, elle était tellement gentille avec lui…

« Je me suis dit ça, mais… Ça fait 23 ans que mes parents sont morts, j’ai pas envie de remuer le couteau dans la plaie. Et… ils risqueraient de vouloir se justifier pour pas m’avoir gardé avec eux. J’ai pas envie qu’ils s’en veuillent à cause de moi. Mais… Merci d’être là pour moi. »
Haebin se doutait que s’ils n’avaient pas pu le garder, c’était pour une bonne raison, ils n’avaient peut-être pas les moyens. Il poussa un petit soupire, il ne savait plus vraiment si toutes ses recherches avaient été bonnes. Après tout, s’il n’avait pas cherché, il ne serait surement pas entrain de se torturer avec ses histoires de savoir s’il leur téléphonait ou pas.

« Et puis, je sais pas quoi leur dire moi… J’me vois pas dire : Bonjour, je suis le fils de Han Byul et Seong Ra, vous savez vos enfants qui sont morts. Ah, puis je suis au Canadien maintenant et j’ai pas gardé grand-chose de Coréen appart ma tolérance à l’alcool. Et je suis un loup-garou aussi. Y’a mieux comme discours… Oui je sais, je pourrais dire autre chose, mais quand je panique, c’est le vrai merdier. »
Comme en ce moment où ton cœur commence d »jà à battre vite alors que tu n’as rien fait. Comme quoi, malgré ses kilos de muscles, quelques rares fois, il pouvait être pire qu’une fille. Et à croire qu’avec le sujet : Famille, il avait clairement du mal.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Ven 28 Fév - 20:22




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

Un léger sourire se dessinait sur mon visage lorsque la discussion sur Paris s'enchaînait brièvement. Et dire que cette dernière avait débuté avec une photo et Haebin virant au rouge tomate. Ma remarque c'était tout d'abord voulu taquine, mais qui était remplit d'honnêteté. Je ne m'étais jamais rendu en France et l'unique voyage vraiment éloigné de ma ville natale c'était plutôt mal terminé. La preuve étant que je n'avais jamais pu quitter ma destination après, c'était devenu des vacances prolongées et interminables. Hanter la même ville m'avait semblé pesant en premier abord, mais j'avais pu faire tellement de rencontre grâce à ça que je ne pouvais pas regretter d'être venue à la Nouvelle-Orléans. Malgré tout, changer de paysage était devenu une sorte de rêve. Je pouvais peut-être traverser l'océan en marchant sous l'eau ou bien m'incruster dans un avion, mais je n'avais pas eu la force de partir en solitaire. Je n'avais pas eu la force de rejoindre l’Angleterre afin de me rester auprès de mes parents. Après tout, je m'étais donnée comme mission de retrouver les mystérieuses circonstances de ma mort et puis, ce n'était pas comme si à présent j'avais vraiment envie de repartir.

« Des magasins de luxe? Intéressant... » Me contentais-je de répondre avec un faible sourire. « Je rêve de pouvoir changer de vêtements. » Lançais-je quelque peu amusée en détaillant l'unique tenue que je portais depuis maintenant près de deux ans. Une tenue simple, ordinaire et qui avait fini par avoir le don de me sortir par les yeux de plus en plus souvent. Une tenue qui se résumait à une robe d'une couleur rose-beige pâle et d'une paire de ballerine. - Voir la gif - Certaines auraient peut-être apprécié de ne plus avoir cette corvée de rester planté devant leur penderie pendant une durée incalculable avant de choisir une tenue et ce tous les jours. Et bien, moi, c'était le contraire. Ce geste simple et relativement robotique me manquait autant que les autres gestes du quotidiens que je ne pouvais plus accomplir à présent.

Entre temps, Haebin reçu un coup de téléphone apportant ainsi ce qui était pour moi une excellente nouvelle. Il ne travaillait pas le soir venu, me laissant la possibilité de rester à ces côtés pendant plusieurs heures supplémentaires. Je pouvais espérer récupérer les heures que nous n'avions pas pu passer ensemble pendant ses trois derniers jours. Je comprenais bien entendu le fait de ne pas pouvoir être avec lui pendant cette période du mois, mais je ne pouvais pas m'empêcher de ne pas apprécier cette dernière. Enfin, là n'était pas le sujet. Haebin proposait de profiter de cette soirée pour faire mon tout premier cours de coréen, cours durant lequel j'aurais, peut-être, l'honneur de l'apercevoir en lunette. Hélas, il semblait avoir perdu ces dernières. Je lui proposais d'utiliser le certain don que j'avais développé au fil du temps pour retrouver les objets qu'il perdait ou bien que je cachais dans l'espoir qu'il reconnaisse enfin ma présence. Une aide qu'il acceptait et qui m'arrachait un sourire amusé. « Dans ce cas, il va falloir que je mène l'enquête... » Lançais-je amusée.

Rapidement, un nouveau sujet apparu dans la conversation. Un sujet qui me surpris quelque peu lorsque Haebin me demandait son aide ou plutôt un conseil. Je ne savais pas vraiment comment réagir face à cette interrogation. Ce n'était pas comme si on avait beaucoup parlé de cela depuis que j'étais officiellement apparu devant lui et puis, je n'étais peut-être pas la meilleure personne pour ça. Je lui répondis cependant en toute franchise et en tentant de lui donner un conseil sage. Pour ma part, je donnerais absolument tout pour réapparaître devant mes proches, mais c'était impossible. J'étais morte et mon apparition ne ferait que resurgir de mauvais souvenirs. Le cas d'Haebin était différent, mais je pensais tout de même que s'il avait la possibilité de retrouver sa famille, il devrait tenter le coup. Je lui déclarais mon avis et lui montrait que j'étais là pour lui.

J'esquissais finalement un doux sourire qui se voulait réconfortant. « C'est sûr que ce n'est pas la meilleure idée d'entrée en matière... » Commençais-je paisiblement en gardant ma main au-dessus de la sienne. « Qui sait, les mots viendront peut-être naturellement en face d'eux... C'est souvent le cas dans ce genre de situation... Enfin, je pense. » Terminais-je.


Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Ven 28 Fév - 23:02



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Haebin voulait que la demoiselle profite de sa vie et si c’était à l’aide de voyage, il lui ferait découvrir le monde. Déjà, s’ils en avaient la possibilité, il l’emmènerait en Corée du Sud. Il avait eu le coup de foudre pour le pays à son premier voyage, il avait l’impression de se sentir comme chez lui. Et puis, il ne voulait pas que sa cadette garde de mauvais de voyage loin ! S’il pouvait être la thérapie, pourquoi pas.
Puis le sujet dériva finalement sur la mode. Haebin, dans ce domaine-là, était pire qu’une fille, il le savait. Son dressing était juste la pièce dans laquelle il passait le plus de temps, et il avait de quoi choisir vu qu’il avait des tas d’habits. Le Coréen était de ce genre d’homme qui fait attention aux étiquettes de ses fringues. Et oui, comme quoi, un grand garçon tatoué et super musclé ça sait faire tourner des machines à laver ! La remarque de la demoiselle le fit sourire, il pouvait la comprendre, mais il la trouvait toute adorable dans sa robe.

« Je trouve que ta robe te vas bien, t’es belle comme ça. Mais comme je suis la perfection incarnée. » Mais pas la modestie. « On ira choisir des habits et quand tu arrives à être tangible, tu te changeras. Bon, ça sera sûrement dans un moment, mais c’est une bonne idée non ? »
Bonne, peut-être, mais réalisable ? Pas tellement sûr, m’enfin, ça permettrait peut-être bien de rigoler un instant, surtout avec la phrase qui suivit.

« Puis un jour, je te la lèverai aussi, tu mettras une chemise à moi à la place =P »
Haebin lui avait fait un petit clin d’œil. Bien sûr qu’il avait envie d’aller plus loin avec elle, mais ce n’était pas dans un futur proche, il voulait prendre son temps avec elle. Mais c’était un moyen, différent du premier, qui lui montrait une nouvelle fois que le plus vieux avait des idées pour qu’elle puisse se changer.
S’en suivit une conversation à propos du premier cours de coréen pour l’Anglaise, mais, Haebin n’avait pas ses lunettes et ne pourrait donc pas faire correctement le professeur, car oui, pour lui tout résidait dans l’air « intelligent ». La remarque de Zéplynne lui rappela ses heures à chercher ses affaires en vain dans l’appartement. Un doux sourire se dessina sur ses lèvres, clairement c’était de bon souvenir.

Puis à cause des photos de son passé, Haebin évoqua un sujet trop sensible pour lui, sa famille. Il en avait retrouvé une partie mais ne savait pas si c’était réellement une bonne idée d’entrer en contact avec eux. Ca impliquait beaucoup de choses et il ne savait pas s’il était apte à les supporter, après tout, il ne parlait plus du tout à ses parents adoptifs et la famille demeurait un sujet assez tabou. Cependant, la fantômette était là pour le rassurer.

« Je sais pas si j’en ai le courage. Tu sais, j’ai toujours perdu les gens auxquels j’étais attaché et j’ai pas envie que ça recommence encore une fois. »
Toujours ce problème de s’attacher aux autres… Haebin avait toujours eu de mal avec ça, même avant de devenir un loup-garou et s’obliger à l’exil. Le Coréen devait avouer qu’il était plutôt content de ne pas pouvoir toucher Zéplynne, c’était une sorte de moyen de se protéger, le contact humain était toujours quelques choses de difficile pour lui.
Son poing se serra doucement… Il ne savait pas tellement quoi faire, ça faisait 23 ans qu’il avait été adopté, il pouvait très bien se passer de connaître sa véritable famille.

« J’ai tendance à avoir un blocage avec les gens depuis mes 17 ans. Mais parlons d’autre chose, j’ai pas mal de sujet tabou… Ça en fait partie. »
Pourtant, un jour, si ça devenait sérieux, Haebin devrait en parler à Zéplynne mais pour le moment, il n’en avait pas envie. Ou alors, il fallait peut-être qu’elle le pousse un peu. M’enfin, il ne pensait pas qu’elle était comme Sora, elle attendrait sûrement qu’il vienne lui en parler. Du moins, il le supposait.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Danielle Campbell. © fassylover (a) & Tumblr (g).
dc : Sy', la phénix sans coeur & Sora, la naïve petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 1017
état civil : Amoureuse et fière de l'être. ♥
profession : Ancienne étudiante à présent devenue Casper.
MessageSujet: Re: I really miss you...   Sam 1 Mar - 12:19




I really miss you
ft. Zéplynne & Haebin

Je ne savais pas vraiment comment la discussion avait évolué ainsi. Paris, ses magasins de luxe et mon unique tenue. Une robe d'une couleur qui pouvait s'avérer un peu trop pâle pour coller à ma nouvelle teinte de peau. La possibilité de me change tout comme un bon nombre de gestes mécaniques et quotidiens. Prendre mon petit-déjeuner, profiter longuement d'un long bain chaud, jouer du piano, dessiner, manger un nombre incalculable de trucs bourrés de sucre. Comme quoi, les choses qui me manquaient le plus étaient des trucs particulièrement stupide et étaient loin d'être vraiment importante. La réplique d'Haebin m'extirpa de ses pensées inutiles, m'extirpant un sourire quelque peu gêné avant de devenir un grand sourire amusé. Haebin manquait de modestie, je l'avais remarqué dès notre première rencontre officielle et ce trait de caractère m'amusait beaucoup. « Excellente idée, mais si ça ne fonctionne pas et que ça me traverse, j'aurais l'aire fine... » Lançais-je sans vraiment réfléchir, mais qui restait une possibilité. J'étais morte avec cette tenue, alors serais-je capable d'en porter une autre? J'en serais plus que ravie, pouvoir enfin me détacher de cette unique robe pour pouvoir mettre bien d'autres tenues. A la réplique qui suivie, je me retenais de clignoter bêtement. J'avais du mal à m'imaginer avec l'une des chemises d'Haebin, tout comme j'avais du mal à me voir avec une autre tenue. Cela dit, n'était pas ce que les personnes faisaient ? En même temps, on ne pouvait pas vraiment dire que nous étions comme les autres. Un loup-garou et un fantôme. Qu'y avait-il de normal là-dedans? Absolument rien et il était facile de le comprendre.

Une fois cette conversation close, les sujets de conversations s'enchaînèrent. Mon tout premier cours de coréen avec le meilleur professeur que j'aurais pu espérer et avec un bonus lunette. Hélas, Haebin m'avoua qu'il avait perdu ses lunettes quelques parts dans son appartement. En même temps, j'étais devenue une sorte d'experte pour retrouver les objets qu'il égarait à son passage. J'avais longuement utilisé cette méthode pour tenter de lui faire réaliser qu'un fantôme le poursuivait et que je n'avais pas vraiment aimé la façon dont il m'avait ignoré. Enfin, c'était à présent du passé, mais je pouvais toujours utiliser cette habilité encore aujourd'hui.

Le sujet dévia ensuite un Haebin me demandant un conseil auquel je répondis en toute honnêteté. Enfin, je m'étais efforcée de lui donner un avis plutôt bien raisonné, même si je ne pouvais pas vraiment me mettre dans la même situation que lui. Je tentais également de lui faire comprend que peu importe sa décision, je serais là pour le soutenir. Il enchaîna, mais cette fois-ci je ne savais pas trop quoi lui répondre. J'avais pour ma part perdue uniquement ma mère et cela remontait à tellement longtemps que je n'avais pratiquement aucun souvenir d'elle. Mis à part cela, on ne pouvait pas vraiment dire que j'avais perdu le reste de ma famille. Il était là-bas de l'autre côté de l'océan, c'était plutôt eux qui m'avait perdu... Une situation difficile. « D'accord... Je comprends. » Soufflais-je compréhensive. Je ne voulais le forcer à me parler, je préférais attendre qu'il me parle de lui-même. Après tout, je ne lui avais pas tout dis de moi non-plus, il y avait des sujets difficiles à aborder pour chacun d'entre nous et je n'appréceirais pas qu'on me force la main.

Je retirais lentement ma main et la reposais sur mon genou, cherchant activement un nouveau sujet de conversation. Il y avait tant de choses que je voulais savoir et autant que je voulais lui dire que je n'arrivais pas à savoir quoi dire. « Au faite... Tu n'as pas encore mangé? » Demandais-je curieuse. « Je ne suis, hélas, pas capable de te préparer quelque chose... » Continuais-je quelque peu déçue, même s'il était sans doute préférable ainsi. Je n'étais pas vraiment une excellente cuisinière, je savais préparer les trucs de base, mais ce n'était plus vraiment le cas à présent... « Mais, je pourrais en profiter pour chercher tes lunettes. » Terminais-je un sourire aux lèvres.



Bring me to life
How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul. My spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Now that I know what I'm without. You can't just leave me, breathe into me and make me real. Bring me to life.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t55-lynne-please-don-t-scream#191 http://underyourbed.forum-canada.com/t66-zeplynne-p-holmes
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Kim Han Gil / 5zic
dc : Le Prof-Chasseur à la super double vie, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 1218
état civil : Amoureux et fidèle, malgré la complexité de la relation
profession : Effrayer les gens avec son émission radio tous les soirs - sauf 3 jours par mois - Et ramasser des jeunes filles en détresse. Oui c'est un dur métier d'être un populaire animateur radio
dons surnaturels : Sens légèrement mieux les sentiments que les autres loups, et est plus instinctif du coup
MessageSujet: Re: I really miss you...   Sam 1 Mar - 20:15



I really miss you
ft. Zéplynne P. Holmes & Haebin Parker


Haebin c’était montré une nouvelle fois très peu modeste, mais c’était un trait de caractère qui le définissait plutôt bien, et surtout quelque chose qu’il avait gardé de son côté asiatique. Comme quoi, même s’il se revendiquait Canadien, il avait gardé des traces de ses origines de bridés.
De toute façon tenter de changer d’habits était possible, et la remarque de sa cadette le fit sourire faiblement, en effet, ça pouvait très bien finir comme ça.

« Mais j’aurais une belle vue. » Il rigola avant de reprendre. « Pardon… Fais comme si tu n’avais pas entendu ça sortir de ma bouche. »
Pervers un jour, pervers toujours.
Sa main était venue frotter sa nuque, et un air gêné c’était installé sur son visage. Non mais il avait vraiment oublié la finesse dans son éducation. M’enfin, on l’aimait pour ça et sa connerie !
Plusieurs sujets de conversations arrivèrent sur le tapis, le plus intéressant fut à propos du cours de Coréen que le plus vieux donnerait à Zéplynne. Ça s’annonçait plutôt drôle, surtout qu’il n’avait jamais fait ça, il ne savait même pas s’il avait la fibre pédagogue. Bon, pour la fantômette, il ferait surement quelques efforts.

Un plus douloureux arriva, la famille. Haebin avait un réel problème avec ça comme avec sa peur du contact humain et des sentiments. Il avait une carapace autour de lui et s’interdisait de s’attacher trop aux autres de peur de nouveau en tuer un sans le vouloir. Son poing se ferma doucement, il avait tellement de mal à en parler, et savait qu’il aurait du mal à le faire. Par chance, la demoiselle n’insista pas. Elle aussi devait avoir des sujets qu’elle ne voulait pas spécialement évoquer.
Cependant, il était content d’avoir pu entendre l’avis de la plus jeune sur la situation assez délicate dans laquelle il se trouvait.

A la question de Zéplynne, le Coréen réalisa qu’il n’avait pas mangé, il avait juste avalé un café pour se réveiller avant d’aller courir. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres quand il entendit la suite. En effet, elle n’était pas capable de le nourrir, mais ça ne le dérangeait pas plus que ça, il se faisait à manger depuis ses 17 ans, il avait eu le temps de devenir plutôt bon au final !

« En effet, j’ai pas mangé ! Tu commences à me connaître. » Dit-il en souriant avant de reprendre. « J’vais me faire à manger, j’te laisse fouiller, t’as l’habitude. »
Haebin se leva et se dirigea dans la cuisine pour se faire à manger, en ce moment, il avait un blocage sur la nourriture coréenne. De temps en temps, ça lui faisait et là c’était en ce moment. Ça voulait clairement dire qu’il devait y aller histoire de s’en dégouter, car oui, après trois semaines en Corée, il faisait une overdose et s’en passait facilement pendant des mois. Mais là, ça faisait un an qu’il n’y était pas allé.
Il coupa un peu de viande et des concombres, pour une fois que son frigo n’était pas vide ! Il y ajouta du piment – n’est pas Coréen qui veut – et une sauf. Pendant ce temps, du riz cuisait et la fantômette devait surement chercher les lunettes voir carrément les avoir déjà trouvé. Une fois le plat prêt -Oi Janggwa, si jamais ça t’intéresse - il le mélangea au riz et retourna au salon armé d’un bol et d’une cuillère. Ben quoi, il n’allait pas abandonner sa puce bien plus longtemps. De toute façon, elle l’avait déjà vu manger.

Par chance Zéplynne avait retrouvé les lunettes ! Elle était rapide, mais d’un autre côté, elle devait sûrement savoir où Haebin avait tendance à les mettre.
Le jeune homme mit une cuillère à la bouche et clairement un gémissement de plaisir s’échappa, manger après le sport était toujours une bénédiction. Il aurait sûrement fait la même chose avec des brocolis alors qu’il détestait clairement ça.

« Faudrait que je pense à manger plus souvent. »
Et à pas l’inquiéter serait plutôt pas mal aussi. Parce qu’en disant ça, on se rendait bien compte que le Coréen sautait pas mal de repas. Pour sa défense, il n’avait pas souvent son ventre qui criait famine.


너부터 잘해
The street where we first met. Your cheeks turned red like paint on a canvas, my smile spread. The next day was marked as Friday the 19th on the calendar. We barely held onto those memories and clung onto them. You can’t deny it anymore,the end of our relationship. We’re standing at the edge right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t28-gege-le-retour-avec-des-poils-pour-le-meilleure-comme-pour-le-pire http://underyourbed.forum-canada.com/t33-haebin-parker
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: I really miss you...   

Revenir en haut Aller en bas
 

I really miss you...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les archives :: les sujets terminés-