Partagez | 
 

 In the beast's lair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: In the beast's lair   Mer 26 Mar - 9:37



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan & Micah


C’était le genre de nuit où les enfants n’aimaient pas mettre le nez dehors et où les jeunes filles préféraient se trouver une escorte pour les raccompagner à leur domicile. Le climat était parfait pour tourner la scène finale d’un film d’horreur si on y ajoutait un peu d’éclairage. Le ciel voilé ne permettait pas de voir beaucoup d’étoiles et quand, de temps à autre, l’une d’elle perçait à travers les nuages, elle ne tardait pas à se faire recouvrir par une nouvelle masse sombre.
La veille, elle faisait la rencontre de Morgan dans le bar que tenait son tout premier observateur. Aujourd’hui, ils se faisaient déjà une petite virée entre chasseurs. Une personne plus sociale aurait peut être trouvé une plaisanterie là-dessus. En tout cas, il aurait été d’usage de faire la conversation avec l’homme qui tenait le volant pendant le trajet. Mais les mots que Micah avaient décroché se comptaient sur les doigts d’une main. Elle l’avait laissé faire la conversation, ou du moins exposer les derniers éléments. Une heure plus tôt, alors que la nuit tombait à peine, il l’avait appelé pour lui dire qu’ils iraient voir son frère ce soir. De fil en aiguille, il était venu la chercher dans le motel qu’elle s’était trouvée et il se garait désormais non loin du repaire du grand méchant de l’histoire. Sans attendre, Micah était sortie de voiture, balançant avec une facilité étonnante pour sa carrure un sac plutôt chargé sur ses épaules :

« Bon… je suis pas très discours de motivation avant la bataille, tu peux te faire un petit monologue, une prière ou je sais pas trop si ça te dis. »

Ouais, remarquer qu’elle n’était pas du genre très bavarde, il avait déjà dû le faire. Ouvrant sa veste, elle en avait tiré un pieu avant de lui tourner le dos pour avancer avec silence en direction du repaire. La plan était plutôt simple : tuer les méchants qui barraient le passage et faire sortir les civils. Pour sa part, même si elle ne l’avait pas vraiment dit, elle aurait beaucoup aimé croiser son « frère » mais elle admettait sans mal qu’avec des civils dans le bâtiment, il était préférable d’œuvrer sans. La priorité dans ce genre de cas était de mettre à l’abri les boulets avant de bastonner avec ardeur. L’environnement était plus praticable sans handicap.
Et oui, Sympathie était son deuxième prénom.
Quoiqu’il en soit, après une courte marche à guetter les abords, et pour bien faire dans la caricature du genre, ils s’étaient retrouvés à évaluer les alentours et à étudier l’entrée qu’ils envisageaient de prendre planqués dans les feuillages quand des pas à l’approche s’étaient fait entendre. Alors que Morgan ne comptait probablement pas parler, Micah avait néanmoins devancé cette idée en plaquant une main sur sa bouche. A la manière d’un petit chef soldat, elle lui avait ensuite fait signe en désignant son pieu qu’elle s’en chargeait et qu’il restait là si jamais ça tournait mal. Il n’était pas supposé savoir qu’elle était l’élue et que c’était son boulot plus qu’à un autre et ne devait donc pas comprendre pourquoi c’était la femelle qui se la jouait garde du corps mais passons.
Sans bruit, elle s’était tournée, plissant des yeux pour voir une forme s’approcher derrière eux. L’idée était probablement violente et elle n’avait pas tardé à le démontrer en surgissant du buisson, tout pieu dehors, prête à planter la première canine qui se montrerait.



I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Mer 26 Mar - 14:08



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan & Micah


Le temps de remonter la piste, Marshall avait repris suffisamment de tonus pour marcher droit. Il avait toujours une sale mine, ne voyait qu’à demi de son œil boursoufflé et sa respiration avait déjà été plus discrète, mais il se sentait capable de filer quelques coups de poings et de grogner, ce qui, étant donné son état, était déjà une amélioration notable.
Tout du long, une seule chose avait occupé ses pensées, Roxanne. Plus les minutes passaient et plus le clan des morts-vivants avait le temps de lui faire subir Dieu savait quoi. Son instinct lui disait qu’elle était encore en vie, autrement ils ne se seraient pas foulés à l’amener avec eux, ils l’auraient simplement vidée de son sang sur place, mais il y avait bien des choses qu’ils pouvaient lui faire sans la tuer…

Lentement, le jour avait cédé à la nuit. Il n’avait ni mangé, ni but, ni ne s’était arrêté depuis qu’il s’était réveillé dans cette ruelle au matin. À certains moments la piste de plus en plus refroidit lui avait causé des problèmes, il avait dû revenir sur ses pas, recommencer, mais, acharné et têtu, il n’avait pas abandonné et avait remonté la piste encore et encore jusqu’à suivre la bonne. Difficile n’était pas impossible, pas quant au bout du chemin se trouvait sa fiancée qui avait besoin de lui.
Son museau mit à rude épreuve ce jour-là, Marshall arriva tout de même à déboucher sur un bâtiment qui lui apparaissait satisfaisant. Il se fondait dans la masse, mais au travers de son odeur caractéristique de pourriture – l’odeur de mort accompagnait d’entrée de jeu les chauves-souris – l’endroit recélait un autre arôme, celui qu’il cherchait bien précisément.

« Roxy. »

Il sourit légèrement au travers de son visage encore déformé par les coups qu’il avait subi la nuit précédente.
Son plan était simple. Entrer, tuer tout ce qui lui barrait le chemin, trouver Roxanne et sortir en suivant le même procédé. Il était prêt, il avait été prêt toute la journée, son corps bouillant de rage depuis la seconde où il avait réalisé qu’ils avaient pris sa fiancée, toutefois au moment de faire le premier pas vers le bâtiment, il se figea le pied à peine levé du sol.
Ses sens eurent à peine le temps de lui dire que quelque chose ne tournait pas rond qu’une furibonde se jeta pratiquement sur lui, pieu en l’air, visiblement prête à l’empaler avec à la première occasion.

Une occasion qu’il ne lui offrit pas, barrant agilement son poignet pour repousser l’attaque. La jeune femme avait de la force, peut-être trop pour le loup mal en point qu’il était, mais il était encore en vie, c’était le principal. Au diable la douleur qui venait de s’éveiller dans ses côtes.

« Whooooo! On se calme Calamity Jane, j’suis pas un suceur de sang. »

Venait-il de tomber sur les chasseurs crétins dont Parker l’avait mis en garde? En tout cas, celle-là ne semblait pas réfléchir des masses avant de se jeter sur les gens!


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Adam Levine
dc : Le bridé le plus sexy de l'Ouest, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 81
état civil : Divorcé avec un petit coup de coeur pour un démon
profession : Ancienne Star & Professeur de musique le jour, chasseur de monstres la nuit. Gloire à la double vie !
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Sam 5 Avr - 9:12



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan & Micah


La veille à peine, Morgan avait rencontré une chasseuse et ce soir-là, ils étaient en virée. Ils avaient décidé de rendre visite au frère de la demoiselle histoire de lui faire comprendre que les jouets vivant ce n’était clairement pas bien. Bon, il n’était pas là, mais il comprendrait la leçon. Se frotter à un vampire tel que Ragnar était quelque chose de plutôt dangereux.
Le silence du trajet avait été comblé par la star qui ne supportait clairement pas la pression monter. Il ne voulait pas commencer à paniquer alors qu’il n’avait pas encore mis les pieds dans la gueule du loup – ou suceur de sang ici – Les deux chasseurs n’avaient pas mis bien longtemps à arriver près du garde-manger du grand méchant et la brune n’avait pas tardé à sortir. Morgan était surpris que ce corps si frêle puisse porter un sac si lourd. Cette gamin était si particulière…
A peine sortit, il attrapa le sien et sourit à la remarque de sa cadette. Son éducation était clairement à revoir mais ça changeait des minettes qui pleuraient à la première égratignure.

« Je préfères boire une bière après pour décompresser. »
Le brun était lui aussi un phénomène…
Les deux fous – parce que jeter à deux dans ce merdier était totalement fou – avaient évalué les alentours avant d’entendre des pas venir vers eux. Déjà un vampire ? Avant qu’il puisse faire autre chose, l’Américain avait senti une main se plaquer sur sa bouche et Micah avait décidé de se prendre pour l’homme de la situation. C’était à lui de protéger la demi-portion. M’enfin, il n’avait pas pu parler qu’elle avait pris route vers sa probable futur victime.
Peut-être que si la chasse ne lui avait pas plu, elle aurait fini tueur en série. Cette fille était trop étrange pour lui. Alors qu’il regardait de loin la scène, planqué pour ne pas attirer l’attention, Morgan avait rapidement compris que la victime n’était pas un suceur de sang, plutôt un compatriote pour cette fois-ci. A croire que le frère de Micah avait quelques ennemis. Et vu la manière de réagir, c’était un loup. Un humain normal aurait reçu un coup de pieu, parce que la plus jeune était plutôt rapide et avait été assez discrète. L’adulte se résigna à les rejoindre.

« Eviter d’attirer l’attention avant d’être dedans pourrais être une bonne idée. J’ai pas envie de finir en apéritif. Et toi. » Dit-il en regardant l’autre homme. « Tu comptes faire quoi dans ton état ? Grogner ? »
Morgan, la délicatesse est un art que tu ne connais pas vraiment.
Les 3 acolytes de la soirée ne devaient pas trainer. La star se disait qu’ils avaient déjà sûrement assez attiré l’attention. S’ils pouvaient éviter de rameuter tous les vampires d’un coup, ça pouvait être pas mal pour leur survie. C’est qu’il y tenait plutôt pas mal à sa bière post-tuerie.

D’ailleurs, un bruit se fit entendre. Un autre loup qui se ramène ? A vrai dire, ça aurait arrangé Morgan, mais le bruit venait plutôt de l’intérieur. Un garde qui viendrait voir pourquoi subitement, les feuilles bougeaient beaucoup ? Le chasseur attrapa son arbalète dans son sac. Merci l’eau bénite qui imprégnait chacune de ses flèches. Ca permettrait de les ralentir avant d’utiliser la méthode « pieu », la plus pratique avec cette sale race.


Good Luck
I hate you love you up and down multiple times in a day feels like an elevator. Heal me I’m heartsick, there ain’t no cure for my disease.  I’m worn out because of you. The amount of pain you caused me, I can’t estimate it. I wanna hold you tight, make you mine, never leave me alone. I only want you, that’s enough for me. In the end everything went wrong. Why are you leaving me behind when I’m like this ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t117-promenons-nous-dans-les-bois-vu-que-morgan-a-butte-le-loup http://underyourbed.forum-canada.com/t137-morgan-k-o-connor#1579
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Jeu 10 Avr - 15:42



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan & Micah


Pas de prière, ni de long monologue mais une bière d’après chasse. A chacun son truc comme on dit, mais fallait avouer que son truc à lui était moins pénible pour elle. Au moins, elle n’aurait pas à écouter de longs adieux « au cas où » à son père, sa mère, ses frères et ses sœurs. Pas plus qu’elle n’aurait à entendre une prière profonde et porte bonheur à son Dieu. Oui, Micah préférait de loin les alcoolos aux croyants et ceci même si sa culture personnelle avait une grande importance pour elle.
Mais l’heure n’était pas aux croyances et conversations profondes. L’heure était à la baston et heureusement. Ils n’avaient pas de temps à perdre en blabla inutile. Ou plutôt, les quelques otages n’avaient pas assez de temps pour ça.
Ils s’étaient donc retrouvés planqués dans la verdure et le bruit significatif d’une approche avait coupé court à l’étude des alentours. Tout pieu dehors, la tueuse était sortie de sa cachette pour se retrouver face à un individu de type non « vampiresque ». Du moins, c’est ce qu’il disait… et il fallait avouer qu’il avait l’air plutôt respirant, en plus d’être agile et réactif. Dégageant sa main, elle n’avait commenté sa déclaration que d’un :

« Ok. »

Quelques excuses seraient sans doute les bienvenues. Après tout, quand on tentait de tuer quelqu’un injustement, il était bien souvent d’usage de s’en excuser.
Il n’allait tout de même pas se plaindre, elle venait d’approuver son état de vampire et donc ne cherchait plus à le tuer :

« Les apparences étaient contre toi. »

Elle allait rajouter une question sur son identité ou les raisons de sa présence ici, mais son partenaire de chasse s’en était chargé pour elle une fois sorti des buissons occupés plus tôt. Elle avait donc gardé le silence. Pour la conversation, elle voulait bien laisser Morgan se charger de l’essentiel. De toute manière, celle-ci n’allait probablement pas durer bien longtemps au rythme où allaient les choses. Il est vrai que niveau discrétion, quelques points avaient été perdus, et tandis que Morgan préparait son arbalète, elle s’était accroupie, lui faisant signe qu’elle couvrait ses arrières. C’est du moins ce qu’on pouvait supposer en la voyant s’éloigner des deux hommes pour se planquer un peu plus loin. Peu importe le ou les mordus qui viendraient, le bruit avait été fait, inutile de démentir en se planquant tous. Les prendre à revers était en revanche une stratégie plus envisageable.
Les choses s’étaient déroulées plutôt rapidement. Deux vampires n’avaient pas tardé à débarquer, Micah les avait laissé passer, ils avaient grogné, une flèche avait sifflé et elle était sortie derrière eux pour tapoter l’épaule de l’assommé par la flèche de Morgan :

« Bonsoir. »

Sourire de merdeuse pour l’attitude et elle lui décochait un coup de pied dans le bassin avant que son poing ne vienne l’assommer davantage en plein visage. Assommé, il l’avait déjà l’air pas mal… probable que le chasseur trempait ses flèches d’une eau bénite peu aimée des vampires. Fallait le reconnaître, Philip ne lui avait pas présenté un amateur. Quoiqu’il en soit, il n’avait pas tardé à retourner à la poussière tandis que son acolyte s’occupait, ou plutôt se faisait occuper, par… disons ses partenaires du soir :

« Lui c’était bien un vampire. »

Quand il s’agissait de son boulot, il semblerait que Micah utilisait un peu plus de mots. A vrai dire, elle s’était toujours bien entendue avec le sarcasme.
Le bruit d’un second retour à la poussière s’était fait entendre et ils se retrouvaient désormais seuls pour régler les quelques détails qui avaient besoin d’être réglés. Manifestement, ils feraient équipe à trois… du moins, les apparences semblaient le dire.



I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Lun 14 Avr - 19:01



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan & Micah


Marshall n’avait pas le temps de socialisé, ni l’envie. Il jugeait avoir déjà suffisamment perdu de temps aujourd’hui et il refusait de perdre ne serait-ce qu’une seconde de plus alors qu’il était si près du but.
En plus d’être pressé, il était trop mal en point pour se donner la peine d’être sympathique. Le tout rajouté à une tentative de meurtre qu’il avait esquivée d’une douleur aigue aux côtes, on peut aisément comprendre pourquoi le loup grogna à l’image caricaturale de son espèce lorsque l’idiot du village le gratifia de son commentaire.  
Il n’avait pas le temps, mais était tout de même prêt à montrer à ce type que son état ne l’empêcherait pas de lui botter le cul si ça pouvait l’aider à poursuivre son chemin.
La fille, quant à elle, lui apparaissait à première vue moins casse-pieds bien qu’elle était la responsable de sa douleur aux côtes. Le fait de ne pas donner l’impression de cracher sur ce qu’il était avait un certain avantage duquel l’autre idiot devrait s’inspirer.

« Je tâcherai de me balader en criant que je suis pas un vampire la prochaine fois. »

Maintenant que tout était dit et qu’il n’avait pas l’intention d’aller prendre le thé avec ces gens dont il se foutait trop pour s’en préoccuper, l’anglais pensa à les laisser en plan sans plus attendre et foncer dans le nid de chauve-souris comme il le prévoyait depuis le début.
Un bruit l’empêcha de mettre son idée à exécution et il se tourna en direction du son, flairant l’air pour déterminer la nature de ce qui approchait avant qu’elle leur tombe dessus. Ça sentait trop la pourriture pour ne pas être un vampire et le second petit grondement canin de Marshall était équivoque là-dessus.
Il n’eut pas besoin de faire davantage, les deux autres prenant la présence du suceur de sang en mains rapidement. Ça avait le bon de préserver ses côtes encore un peu avant qu’il se jette dans le tas, mais peu importe la douleur qu’il en coutait, ça ne l’arrêterait pas, ça non!

Et le fait qu’il n’était pas armé?
Il avait son couteau de poche, il ne s’en séparait jamais, mais ce n’était pas suffisant contre des vampires. Au mieux, il pouvait tous les égorgés et pendant qu’ils s’affaiblissaient, il pouvait partir avec Roxanne. Pas l’idéal, cela leur foutrait un clan de vampires enragés aux fesses, mais ça avait l’avantage de leur faire gagner du temps puisqu’il ne leur en faudrait que très peu pour se réorganiser.
Oui, ce plan sonnait très bien à son oreille!

Ce pourquoi lorsque la fille eut tué le vampire en plus de le servir d’une réplique dont Marshall se fichait, à vrai dire, tout autant que le reste, il ne trouva qu’à dire :

« Félicitation »

sur le ton le plus placide qu’il avait dans son répertoire.
Ne pouvant retenir son impatience plus longtemps, le loup contourna les deux autres, qui devaient sans aucun doute être des chasseurs, pour sortir des buissons.

« On se reverra à noël! »

Ou pas.
En vérité, il se fichait bien des revoir un jour ou non.
Suicidaire? Ils devaient sûrement le penser, mais si Marshall s’était un jour arrêté à ce que pensaient les gens, c’était lorsqu’il avait encore des superhéros sur sa boite à lunch.

Le vigil devait les avoir surpris durant sa ronde puisqu’il n’y avait pas d’autres vampires dans les parages si le loup se fiait à son flaire et il pouvait s’y fier.
Aussi rapidement et discrètement que possible – son couteau encore dans sa poche – il avait rejoint le bâtiment et en avait fait le tour, longeant le mur, jusqu’à trouver une porte.
Verrouillée. Naturellement.
L’anglais frappa puis se colla l’oreille contre la porte en fer rongée par la rouille. De l’autre côté, les pas lui indiquait un individu s’approchant.
La porte était tout juste poussée que Marshall se recula, tira sur la porte pour entrainer le vampire dans l’élan et se servit de celle-ci pour frapper la chauve-souris à quelques reprises, douce vengeance de l’éboulis de coups qu’il avait lui-même subi.
Subtilité zéro, mais résultat garanti. Et maintenant qu’il avait annoncé sa présence de manière aussi charmante, le loup enjamba le vampire inconscient pour pénétrer dans le nid.

À l’intérieur, il prit une grande inspiration. L’odeur de Roxanne venait d’en bas…


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Adam Levine
dc : Le bridé le plus sexy de l'Ouest, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 81
état civil : Divorcé avec un petit coup de coeur pour un démon
profession : Ancienne Star & Professeur de musique le jour, chasseur de monstres la nuit. Gloire à la double vie !
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Lun 14 Avr - 22:36



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan & Micah


Entre le loup amoché de mauvaise humeur et la demi-portion sarcastique, Morgan était servie. Lui qui aimait travailler dans une bonne ambiance, il était au Paradis. Quoiqu’il en soit, il n’était pas là pour se trouver des équipiers du feu de Dieu mais seulement pour sauver les pauvres humains qui avaient croisé la route des mauvaises personnes. Ni plus, ni moins.

Peu de temps après, et à cause du remue-ménage qu’ils avaient fait, deux vampires en exploration avaient eu la joie de gouter aux prouesses de la fine équipe. Morgan était du genre très pointilleux quand il s’attaquait à des vampires. Ça serait tellement bête de mourir, voire pire de devenir à son tour un suceur de sang. Et puis, faire un tour à l’église de son petit comté du Texas était toujours une bonne chose. Le Seigneur avait une grande utilité contre les vampires, ah le pouvoir de la religion.
Bref, trêves de bavardages, il fallait couvrir la demoiselle et à ce jeu-là, l’ex-star était plutôt douée.
Les deux monstres ne tardèrent pas à se transformer en poussière. Ça en ferait deux de moins à l’intérieur et ce n’était pas quelque chose de négligeable.

Le loup n’avait pas tardé à les quitté alors que Micah avait fait dans le sarcasme. Cette fille était intéressant mais définitivement trop asocial pour lui. L’intrus devait sûrement une personne chère à l’intérieur, sinon, il ne serait pas aussi fou pour se lancer dans la gueule des chauves-souris dans cet état-là.

« Bon ben, allons-y ! Histoire qu’on est au moins l’effet de surprise… »
Ouais parce que là, niveau tactique, ça allait être le freestyle complet. Avec l’autre déjà dans le bâtiment, les deux chasseurs n’avaient pas le temps de faire des plans. D’un autre côté, Morgan marchait à l’instinct… On se rassure comme on peut.
Quelques secondes après, le chasseur enjamba le premier vampire arbalète à la main. Il y a un dicton qui dit : Un train peut en cacher un autre, ben chez les tueurs c’est un vampire peut en cacher un autre… Il fallait se montrer prudent. Puis eux n’avaient pas le flair du l’anglais. D’ailleurs, Morgan ne se priva pas de le suivre, après tout, c’était pratique d’avoir une truffe expérimenté dans l’équipe. Parce qu’à part l’odeur de moisissure et de renfermée, Morgan ne sentait pas grand-chose d’autre.

En guise de remercîment, le chasseur avait, avec l’aide de la plus jeune, décidé de lui faciliter la tâche avec les vampires. Il fallait dire que les deux étaient plutôt doués quand il s’agissait de viser des suceurs de sang.
L’ambiance était glaciale et l’ex star devait avouer qu’il n’aimait pas vraiment ça. Il y avait une sorte d’odeur de sang dans l’atmosphère. Ils n’étaient pas dans un hôtel 4 étoiles du club med… Pourquoi avait-il renoncé à la vie d’artiste hein ? Oui… Jouer des parties de Residente Evil version vampire dans la vraie vie était clairement plus attirant. M’enfin pour l’adrénaline y’avait mieux, du genre… Une descente de rapides en rafting. Ouais non, amocher et cogné du vampire, c’était plus satisfaisant pour lui.

Les trois coéquipiers descendaient de plus en plus dans le genre de cave où se terraient les vampires. Ils ne faisaient pas de bruits et les deux chasseurs n’avait besoin de s’échanger que des regards pour communiquer. Cette fille était vraiment douée pour son âge, y’avait pas à dire, il n’était pas tombé sur une novice qui voulait se la péter en racontant sa soirée de massacre.

En l’espace de quelques minutes les trois héros de ce jour c’était retrouvé dans un cachot avec seulement trois humains. Il devait y avoir d’autres pièces avec plus d’humains ailleurs. Après tout, il avait simplement suivis le loup avec Micah. Il était clair qu’il faudrait faire le ménage et vérifier chaque pièce avant de partie. Pourtant, il n’avait pas pu retenir un :

« J’espère que ce ne sont pas les seuls… »


Good Luck
I hate you love you up and down multiple times in a day feels like an elevator. Heal me I’m heartsick, there ain’t no cure for my disease.  I’m worn out because of you. The amount of pain you caused me, I can’t estimate it. I wanna hold you tight, make you mine, never leave me alone. I only want you, that’s enough for me. In the end everything went wrong. Why are you leaving me behind when I’m like this ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t117-promenons-nous-dans-les-bois-vu-que-morgan-a-butte-le-loup http://underyourbed.forum-canada.com/t137-morgan-k-o-connor#1579
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Mar 15 Avr - 15:17



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Le nouveau venu n’avait pas l’air du genre très social. Un problème ? Le jour où rencontrer quelqu’un de pas très bavard serait un problème pour elle n’était pas arrivé et n’arriverait sans doute jamais. Disons que ça leur faisait un point commun et qu’elle n’était pas du genre à se formaliser. De toute manière, il n’était pas là pour échanger leurs numéros et se prévoir une petite sortie entre attardés mentaux aux pieux magiques.
Alors non, elle n’allait pas être celle qui sortirait « tu pourrais être plus sympa ». A sa remarque, elle n’avait fait qu’hausser les épaules avant qu’ils ne passent en mode accueil de nouveaux arrivants.
Ils n’avaient pas pris le temps de faire les présentations avant que le petit nouveau prenne le chemin de la guerre et ce n’était pas pour lui déplaire. « Salut, je m’appelle Barbara, j’aime le violet et les films sentimentaux » n’allait pas leur apporter grand-chose aujourd’hui, pas plus que demain. Ils étaient là pour tuer du vampire, ni plus, ni moins. Dans un sens, être associal représentait un gain de temps non négligeable dans la besogne.
Elle n’avait pas franchement hésité à prendre la suite. Si ce type avait l’air amoché, il avait également l’air de savoir ce qu’il faisait et surtout où il allait. C’est vrai, elle n’était pas du club à défendre le travail en groupe, du moins pas avec ardeur, mais il fallait savoir s’adapter. :

« J’dois dire que j’aime ton style. »

Hein ? Frapper à la porte, bastonner et avancer sans l’ombre d’un doute, c’était un style qu’elle approuvait et c’est en enjambant le vampire à terre qu’elle l’avait fait remarquer à l’inconnu avant de se tourner vers Morgan pour ajouter à son intention :

« Désolée pour ton effet de surprise mon vieux. »

Ce n’était cependant pas le moment pour les condoléances, il aurait tout le temps de regretter l’idée d’un plan furtif après la fin des hostilités. Si toutefois ils sortaient tous de là avec autant de sang dans le corps que ce qu’ils avaient en entrant.
Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils n’avaient pas traîné. Pour leur avantage, le « non prévu » à la petite soirée retrouvailles avec son frère avait l’air de savoir exactement où il fallait aller. Confirmation donnée au moment où ils s’étaient retrouvés dans les cachots. Certes, ce n’était pas digne du plus grand exploit quand on comprenait que Morgan avait vu juste plus tôt sur la condition de l’homme, mais ça restait bien utile.
Laissant les deux hommes entrer plus avant tandis que Morgan espérait quelque chose qu’on ne pouvait espérer dans une « sandwicherie » pour vampires, Micah s’était reculée pour ne pas dire absentée. Non, la vue de repas dans des cages ne la rebutait pas. Quand on était une tueuse, on s’habituait rapidement à ce genre d’images. Si elle était partie « faire un tour », c’était plus pour faire ami-ami avec le geôlier dont elle venait de cogner le crâne contre un mur avant de lui faire rencontrer son pieu. Vu qu’elle ne l’avait pas cherché trop longtemps et n’avait pas été trop longue à « discuter » avec lui, elle était revenue rapidement vers les cachots pour lancer en direction de leur éclaireur au bon flair le trousseau de clé récemment subtilisé.
Pieu en main, elle s’était tournée vers la porte pour surveiller l’entrée. Les mots de réconfort pour les détenus ? Disons qu’elle sentait que Morgan était bien plus doué avec ça et il y avait de fortes chances pour que son compatriote associal le soit même davantage qu’elle :

« Mieux vaudrait sortir ce petit monde avant de faire un deuxième tour… mais ça m’étonnerait qu’il reste de la bouffe fraîche dans le coin. »

Ouais… non… elle n’était définitivement pas douée pour le réconfort des victimes. Quel sens de la délicatesse !
Quoiqu’il en soit, elle préférait qu’ils se concentrent à faire sortir les vivants plutôt que de se les traîner dans une exploration, parce que :
Premièrement, ils pourraient en perdre un en route.
Deuxièmement, ça les ralentirait.
Troisièmement… ils n’étaient pas là pour jouer à la nounou aussi peu sympathique que ça pouvait sonner.
Néanmoins, elle avait amené des sucettes pour tout le monde et c’est après avoir fouillé dans son sac qu’elle avait sortit 3 pieux pour distribution aux 3 miraculés. Inutile de filer un manuel avec, elle s’était donc contentée de les tendre.


I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Mar 15 Avr - 16:52



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Si l’absence de lumière gênait ses compagnons d’infortune, ce n’était pas le cas de Marshall et ça ne l’intéressait même pas de savoir si ça causait problème aux deux autres. Il ne s’attendait pas à être suivi et qu’il le soit ne faisait que lui facilité la tâche, qui, bien qu’elle aurait été ardue seul, n’était pas impossible.
Sachant les autres pas bien loin derrière sans même regarder – merci ouïe fine – l’anglais se contenta d’attraper le vampire qui croisa sa route par le col et de l’envoyer valser derrière lui. Ainsi, il ne perdait pas de temps et laissait la gloire de s’occuper de la menace à ceux qui la voulaient. Marshall lui n’avait qu’un objectif, suivre la piste de Roxanne jusqu’à l’atteindre.

Plus il avançait dans les dédales et plus il avait le sentiment que sa fiancée était toujours en vie, ce qui était rassurant. Son odeur était fraiche au milieu de l’humidité et de la pourriture, ce qui n’aurait pas été le cas si le loup avait pisté un corps mort plutôt qu’en vie.
C’était tout aussi bien, Marshall n’osait même pas imaginer dans quel état le mettrait la découverte d’une Roxy décédée.

Les vampires ne devaient pas s’attendre à de la visite aussi expéditive, ou même à de la visite tout court, puisque se rendre jusqu’à la cave se fit sans embuche notable. Il y avait définitivement plus de bons côtés que de mauvais côtés à être un loup! Marshall ne comprenait vraiment pas ces gens comme Parker qui se comportait en victime face à cette nature extraordinaire qui permettait tellement de choses. Ok, perdre la carte trois nuits durant chaque mois, pouvoir tuer sa propre mère et la dévorer sans en avoir conscience était atroce, mais le reste était très utile, comme maintenant où Marshall fonçait sans le moindre petit fragment de doute vers une destination inconnue mais néanmoins précise.

Comme la porte précédente, Marshall ouvrit celle-ci avec violence sans s’attarder sur la douleur aigue qui fusait dans son thorax. L’endroit, plongé dans le noir, était une série de cellules aux épais barreaux en fer à demi rouillés. Insuffisant pour retenir indéfiniment un loup, mais pour un humain ça faisait amplement le boulot.

Ignorant complètement le commentaire sur juste trois, l’anglais se précipita devant la geôle de la seule personne qui l’intéressait, son air dur et intransigeant s’effaçant en une fraction de seconde lorsqu’il agrippa les barreaux qui le séparait de Roxanne.

« Hey sweetheart. »

Un franc sourire émergeait au milieu de son visage amoché et ses yeux brillaient de soulagement.

« Ça va, t’as rien? »

Une vilaine bosse sur le front n’était rien à côté de sa tête à lui, il va sans dire, mais il était bien inutile de spécifier que seul son état à elle comptait pour le loup.
Il passa un bras entre les barreaux pour lui caresser la joue, incapable de résister plus longtemps au besoin viscérale de la toucher.

Et au moment où il songeait à arracher les barreaux – ou plutôt vérifier leur solidité – la jeune femme qui l’avait presque empalé avec son pieu fit un mouvement dans sa direction. Il  n’en valut qu’à ses réflexes d’attraper les clés qu’il avait à peine vues venir, mais dès qu’il les eues en main il se dépêcha de les essayer une à une jusqu’à tomber sur celle qui délivra Roxanne de sa cellule.


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Adam Levine
dc : Le bridé le plus sexy de l'Ouest, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 81
état civil : Divorcé avec un petit coup de coeur pour un démon
profession : Ancienne Star & Professeur de musique le jour, chasseur de monstres la nuit. Gloire à la double vie !
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Mer 16 Avr - 21:51



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan & Micah


Pas d’effet de surprise… Bon, ce n’était pas si grave que ça, il y avait maintenant un loup-garou, du moins Morgan pensait que s’en était un. Déjà, il tenait droit avec le nombre de blessures qu’il avait, et c’était plutôt miraculeux, et en prime, il avait l’air de se fier à son odorat, un peu comme un chien à la recherche de son maître. Le chasseur était asse admiratif de cette race-là bien qu’il en ait tué quelques-uns – qui le méritait – Et puis y’avait pas à dire, c’était moins con qu’un suceur de sang !

Le frisé n’avait pas tardé à filer, descendant les étages au fur et à mesure et le mieux pour les chasseurs étaient de le suivre. S’il était un être surnaturel, il allait à un endroit précis. Pratique pour retrouver les derniers survivants. Par contre, ils étaient clairement moins à l’aise dans le noir, mais au bout que quelques secondes, Morgan était capable de ne pas se prendre les murs dans la poire. Ça serait compliqué d’expliquer à des compatriotes qu’on avait été mis K.O par un chambranle de porte manqué plutôt que par un vampire. Définitivement trop ridicule.
Le brun devant amochait les vampires et Micah et Morgan se contentait de les ramener à l’état de poussière, histoire qu’au retour, le nettoyage ne soit pas une obligation. En plus avec des humains dans les pattes, il ne fallait pas trainer, c’est qu’ils ne savent pas trop se protéger.

Rapidement, ils s’étaient retrouvés dans un cachot miteux avec seulement trois personnes. L’ex-star n’avait pas pu s’empêcher d’espérer à haute voix que ce ne soit pas les seuls. Après tout, si c’était un garde-manger, il était possible que d’autres humains soient dans d’autres pièces.

« Tu croyais que je comptais faire un tour à VampireLand avec eux ? Venez les petits, sucettes gratuites… »
La délicatesse devait être une notion totalement oublié chez les chasseurs. Le pire devait être que les miraculés les entendaient. En parlant de sucrerie, la plus jeune avait mené de quoi permettre aux humains de se défendre si jamais il croisait un cousin éloigné de Dracula.

La scène de retrouvaille entre le loup et sa fiancée était tout bonnement adorable, mais il ne fallait pas trainer ici. Servir de casse-croute n’était pas dans les projets courts terme de Morgan.

« Faut remonter et maintenant, allez… Vous trois, comme dans les films, un bon coup dans le cœur et basta. Ne nous perdez pas de vue. »
Le chasseur soupira un bon coup avant de rebrousser chemin. Ils en auraient pour un peu plus longtemps, les prisonniers devaient être un peu faibles, mais ils devaient faire vite. On ne savait jamais si le frère de Micah n’était pas en route pour prendre l’apéritif. C’est qu’il commençait à se faire tard et qu’il avait faim. L’idée de croiser ce vampire faisait froid dans le dos de la star.

Le groupe de six venait de monter un étage qu’ils se retrouvèrent face à quelques suceurs de sang pas d’accord de la tournure que prenait les choses. D’un autre côté, c’était mal de voler la nourriture des autres… Mais y’avait une exception si la nourriture était humaine non ? Morgan ne chercha pas à comprendre et tira une flèche bénite sur l’un des assaillants. Micah avait l’air bien plus à l’aise pour les poignarder que lui. Il fallait dire qu’il n’avait pas spécialement chassé la chauve-souris…

La remontée s’annonçait un brin plus difficile que la descente. Il fallait dire que maintenant, le clan des canines pointues était au courant qu’il y avait des sauveurs dans leur repère. D’ailleurs, ils n’avaient pas l’air spécialement content.

Morgan tira une nouvelle flèche, c’est qu’ils devaient remonter coute que coutes.


Good Luck
I hate you love you up and down multiple times in a day feels like an elevator. Heal me I’m heartsick, there ain’t no cure for my disease.  I’m worn out because of you. The amount of pain you caused me, I can’t estimate it. I wanna hold you tight, make you mine, never leave me alone. I only want you, that’s enough for me. In the end everything went wrong. Why are you leaving me behind when I’m like this ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t117-promenons-nous-dans-les-bois-vu-que-morgan-a-butte-le-loup http://underyourbed.forum-canada.com/t137-morgan-k-o-connor#1579
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Gemma Arterton (c) Tearsflight
messages : 106
état civil : Fiancée à un homme qui élimine toute concurrence
profession : Chasseuse de trésors et exécutrice de larcins dans le domaine du vol et de l'arnaque
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Ven 25 Avr - 10:06



In the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


« Ceci dit, niveau hospitalité, j’aurai deux-trois trucs à dire sur les égyptiens aussi. Mais c’est une toute autre histoire. Et puis ça n’a rien à voir avec l’accueil des touristes normalement. Quelques heures dans votre coin et on se retrouve dans un cachot à attendre de servir de repas à des gens un peu trop pâles pour être en bonne santé. Franchement, vous savez c’est quoi votre problème ? Vous regardez trop de films de guerre. Heureusement pour nous, je fréquente le Stallone du film… en beaucoup plus charmant, et avec un cerveau bien plus efficace. Ça me fait penser à cette fois en Amazonie. Y’avait ce guide, un amateur et un attrape touristes en plus de ça ! Evidemment, Marshall et moi on a tout de suite vu qu’il était une grosse plaisanterie. Alors du coup… »

Oui. La réponse était oui si toutefois vous vous posiez la question suivante : oui, depuis l’instant où on les avait quittés, elle avait continué sur sa lancée. Lancée globalement inspirée par une ode à son Marshmallow déjà en route pour tous les sauver du grand danger planant au dessus de leur tête.
Pour Sora, on ne pouvait dire, mais il était toutefois certain qu’elle devait mieux prendre que Sunshine le côté communicatif de sa nouvelle voisine. Il faut dire que son voisin mâle n’avait pas l’air très doué pour entretenir une conversation. Tandis que sa voisine femelle jouait plus dans la cour de la timidité… ce qu’elle pouvait certes comprendre. Ce n’était pas tous les jours qu’on se retrouvait convié à une soirée cachots sans avoir réellement le choix. Bref, une chance pour Roxanne, elle était parfaitement capable de converser toute seule. Elle avait trop besoin de ce don actuellement pour ne pas s’en servir. Parler lui permettait surtout de ne pas penser et de ne pas se mettre de doutes. Elle ne voulait pas se mettre à imaginer un Marshall trop mal en point, voir pire. Il était en route, il allait bien. La confiance qu’elle avait en cette idée, elle ne voulait pas la perdre en se mettant à tourner son cerveau dans tous les sens.

Son monologue avait finit toutefois par être coupé. Pas par un Cade sur le point de chercher un moyen de la faire taire, ou de se suicider, selon sa personnalité inconnu. Mais par le bruit d’un « débarquement » dans les cachots. Les accompagnateurs, elle s’en moquait bien. Et peu importe si ça sonnait vexant ou ingrat. A partir du moment où elle avait repéré la présence de Marshall parmi eux, le reste n’avait plus d’importance. Grande confiance ou pas, une expression de soulagement était passée sur son visage et elle n’avait pas mis plus de trois secondes pour se rapprocher des barreaux. Malgré la pénombre, il n’était pas difficile de voir que les vampires avaient une manière peu amicale de faire la conversation. Mais il était là, debout, devant elle et ça valait bien de remettre à quelques secondes l’image de tas de poussière que ces inconscients méritaient d’être. Fermant les yeux au contact de sa main, elle avait sourit :

« Maintenant ça va…. »

Maintenant qu’il était là, devant elle.

« Je savais que tu viendrais. » Oh que oui, et ses compagnons d’infortune pouvaient en témoigner !  Bien évidemment, le moment était particulièrement bien choisit pour lancer à l’intention du moins social des deux « J’te l’avais dis. »

Il fallait toujours souligner quand on avait raison, particulièrement quand on avait senti du pessimisme chez l’autre. Bref, au moins Cade n’aurait plus à supporter le monologue hommage au Marshall désormais là. Marshall qui avait trouvé la clé pour lui ouvrir.
Elle savait qu’il y avait des priorités comme délivrer tout le monde et sortir d’ici. Mais sa priorité à elle pour l’heure avait été d’entourer son cou de ses bras pour se serrer contre lui. Si le public peu nombreux avait un cœur, ils comprendraient bien le terme de retrouvailles. Mais tandis que ses lèvres déposaient un baiser sur celles du héros du jour (parce qu’il ne fallait pas douter que c’était lui le plus héroïque des trois), l’instant émotion avait été coupé par une distribution de pieux. Elle n’avait pas commenté le petit cours, parce qu’elle n’avait pas eu besoin de film pour apprendre la méthode du bout de bois, et elle s’était contentée de suivre le mouvement de sauveurs et délivrés, prenant la main de Marshall dans la sienne. Quoi ? Elle venait de le retrouver, elle n’allait pas faire équipe avec un autre.

« Ah vous tombez bien, j’ai quelques réclamations à faire sur la qualité du ménage de ma chambre. »

Inutile de préciser que cette remarque était destinée aux quelques mécontents de leur fuite. Certes, ce n’était pas réellement le moment mais il n’y avait jamais réellement de moment pour ça de toute manière.
Pour ce qui était de se débarrasser du petit monde, Roxanne avait plutôt adopté une position défensive. Non pas qu’elle ait peur d’abimer davantage sa robe ou de se casser un ongle mais, visiblement, Marshall s’était trouvé des amis plutôt débrouillards dans le domaine et inutile d’aller les déranger dans leur boulot, du moment que l’un d’eux ne venait pas la chercher. Ceci dit, si elle repérait un de ceux qui avait gâché leur petite soirée en amoureux, ce serait peut être une autre histoire.



always & forever
Time flies but you're the pilot. It moves real fast but you're the driver. You may crash and burn sometimes. Love is why we do it love is worth the pain. Love is why we fall down, get back up again. Love is where the heart lies love is from above.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t186-roxanne-j-harper-defined-in-one-word-curse http://underyourbed.forum-canada.com/t187-roxanne-j-harper
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Ven 25 Avr - 14:41



In the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Qu’on l’achève.
C’était la seule pensée qui tournait en boucle dans l’esprit du chasseur depuis ce qui lui semblait être bien plus que des heures, des jours! C’était une nouvelle forme de torture mise en scène par la rouquine complètement marteau? Curieusement, ça ne l’étonnerait même pas, parce qu’en ce moment Cade donnerait bien sa main à couper pour un peu de silence. Si ça ne cessait pas bientôt, il allait connaître ce fameux Marshall mieux que sa propre mère!
Déjà, il estimait en savoir trop rien que parce qu’il avait réussi à retenir son prénom. Cette femme, il ne savait pas ce qu’elle faisait dans la vie – apparemment elle voyageait beaucoup mais ce n’était pas comme s’il y portait réellement attention – mais il pouvait dire qu’elle avait raté sa vocation quand même.  Des lavages de cerveaux, c’était sans conteste à ça qu’elle était le plus douée.

Depuis un petit bout de temps, le chasseur songeait à l’effet qu’aurait de se taper la tête contre le mur de pierre à répétition et aussi fort qu’il le pouvait. Au mieux, il se mettait K.O. tout seul et avait la paix de ce monologue infini à la gloire d’un type dont il n’avait rien à foutre, au pire il se tuait… … Hum, finalement il n’était pas certain de quelle option était la mieux et la pire!
Il y réfléchissait encore quand les cloches des hallelujah sonnèrent à ses oreilles, à savoir le silence! Cette fille était alerte, il faut lui donner ça, pour avoir entendu le brouhaha du dessus malgré ses propres jacassements. Maintenant qu’elle se taisait enfin, cade pouvait lui aussi percevoir les bruits de luttes et les dévalements d’escalier absolument pas discrets. Plus d’un homme, il n’était pas sûr du combien, peut-être trois ou quatre, mais ça sonnait assez comme la cavalerie. Une cavalerie qui ne trainait pas et venait tout droit dans leur direction, comme s’ils savaient exactement où aller.
Curieux, mais si ça permettait à Cade de ficher le camp d’ici et ne plus jamais revoir ni la rousse – à moins que ce soit pour la tuer – ni la pipelette étrangère ça faisait bien son affaire!

Un type du même accent que la bavarde fut le premier à parler, le mouvement dans la pénombre ainsi que ses paroles lui laissant difficilement supposer autre chose que le chevalier servant de sa voisine de princesse.
Ce qu’elle confirma et qui lui fit rouler grassement les yeux dans leur orbite même si elle ne pouvait pas vraiment le voir.
Quand il put à son tour sortir de sa cellule, le chasseur se fit offrir un pieu qu’il ne rejeta pas, le manipulant un peu pour raffermir sa prise après ces jours de captivité.

Lorsqu’ils sortirent de la cave, il faisait encore noir, mais néanmoins plus clair ce qui aida cade à lentement retrouver la vue. Suffisamment du moins pour voir en même temps que les autres les quelques vampires qui leur faisait opposition.
Le chasseur était loin de cracher sur une opportunité de rendre à ses geôliers leur gracieuse hospitalité – quoi que ça n’ait aucun rapport avec la princesse.
Taper sur un mort-vivant lui faisait du bien et lui permettait de se dérouiller un peu les muscles! Le fait qu’ils soient plusieurs était bénéfique, lui qui était plus lent que d’habitude. En étant quatre dans la mêlée, le fait qu’il y ait six vampires en face donnait à peine l’avantage au clan adverse… en admettant qu’ils restent six…


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
avatar
Sora Ryung
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Park Shin Hye. © moi (a) & Tumblr (g)
dc : Zep', la caspergirl & Sy', le phénix sans cœur & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 95
état civil : Célibataire.
profession : Des petits boulots ici et là ainsi qu'étudiante en littérature.
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Ven 25 Avr - 20:15



In the beast's lair
ft.  Micah, Marshall, Morgan, Roxanne, Cade & Sora.  

Les jours pouvaient s'enchaîner, les heures passer et pourtant il était particulièrement difficile de le constater. Pour moi, les minutes devenaient éternelles et le temps temps semblaient s'être figé dans les cachots où j'étais enfermée à présent. Coulée contre le mur de ma cellule, je me tenais en boule, immobile et silencieuse. J'avais rassemblé toutes les forces qui me restaient afin de ne pas craquer, de ne pas devenir une véritable fontaine, car la force de caractère dont je faisais autrefois preuve devenait de plus en plus faible. J'osais à peine m'assoupir quelques instants et puis, il fallait dire qu'avec ma camarade de cellule qui racontait les aventures qu'elle avait vécue, cela me semblait difficile. En même temps, j'avais l'étrange impression que ses récits d'aventures m'empêcher de complètement sombrer dans la folie. Je me concentrais davantage sur ses histoires plutôt que sur la situation dans laquelle on pouvait se trouver à cet instant même. Je priais juste pour que les créatures qui nous retenaient n'auraient pas un petit creux de si tôt et l'idée de la femme rousse apparaissant de nouveau me donnait la chaire de poule.

Surprise par le silence qui s'installait soudainement, je relevais ma tête que j'avais posée sur mes genoux avant de me concentrer sur la raison qui avait amené Roxanne à s'arrêter ainsi dans son récit. Il n'avait pas fallu bien longtemps avant que je comprenne cette envie de silence. Elle ne nous avait pas mentit, son fiancé n'ayant pas tardé à accourir vers la demoiselle. De toute évidence, il n'était pas venu seul, mais accompagné de deux autres camarades. Les paroles qu'ils lancèrent étaient guère rassurant, mais au moins il n'était plus prévu que nous nous attardions davantage dans ces cachots. Une idée qui ne pouvait que me rassurer, même si je me doutais que sortir d'ici ne serait pas une chose aisée. J'emboîtais le pas de mes camarades de cellule qui suivaient "nos sauveurs". Je restais cependant un instant surprise quand la demoiselle du groupe me donna un pieu et qu'un autre indiquait faiblement comment l'utiliser. Les films de vampire n'étaient pas vraiment ma tasse de thé et j'étais sans doute encore un peu trop tremblante pour réussir à suivre les indications sans le moindre tracas.

Tâchant de garder mon sang froid et mon calme, je suivais mes aînés d'un pas maladroit sortant de la pénombre totale des cachots pour m'élancer dans le coeur même du repère de vampires. Je tentais de me rappeler les rares cours de sports défensifs que j'avais pu suivre avant ces événements pour ne pas être un fardeau pour le reste du groupe. Je ne savais pas si s'était l'instinct de survie ou bien l'adrénaline, mais je doutais fortement que s'était ma faible force de caractère qui me permettait d'avancer.


Stronger
What doesn't kill you makes you stronger. Stand a little taller doesn't mean I'm lonely when I'm alone. What doesn't kill you makes a fighter, footsteps even lighter, doesn't mean I'm over cause you're gone. What doesn't kill you makes you stronger, stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t167-sora-i-m-just-a-simple-girl-a-simple-human http://underyourbed.forum-canada.com/t169-sora-ryung#2253
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Mar 29 Avr - 15:59



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Pendant le temps record de trois secondes, elle s’était un peu perdue à regarder ce qu’elle discernait de la petite scène de retrouvailles. Elle ne le dirait probablement pas à haute voix, en fait elle ne le dirait pas tout court, mais c’était le genre de moment qui apporter une part de fierté dans son boulot. Elle se battait pour ça. Pour que des gens qui s’aiment ne se perdent pas. D’accord, dit comme ça, ça sonnait peut être un peu ridicule. Mais c’était vrai. Et si elle n’avouerait pas non plus cette pincée d’envie qui lui arrivait parfois de ressentir, elle n’en n’était pas moins là pendant ces courtes secondes où elle avait regardé un homme retrouvait la femme qu’il aimait.
Détournant rapidement les yeux pour se concentrer sur autre chose, soit ce pourquoi elle était non pas payée mais née, elle avait distribué de quoi se défendre aux nouveaux venus une fois ceux-ci libérés. En plus de la chère et tendre de leur compagnon de route, il y avait une autre fille et un homme. L’un comme l’autre n’avait pas l’air du genre très bavard et Morgan ne trouverait pas de partenaire de conversation, mais ils avaient de toute manière mieux à faire :

« Je te connais pas assez pour connaître ton degrés d’intelligence mais c’est bien d’apprendre que ton cerveau fonctionne au moins autant que le mien et que tu n’utilises pas de bouclier humain. »

Ouais, au moins ne faisait-elle pas équipe avec un psychopathe qui adorait la technique de l’appât pour pouvoir s’en sortir plus facilement. On sait, ça aurait été très con de sauver des gens pour ensuite les balancer aux requins mais, croyez-nous, il y avait de sacrés timbrés parmi les chasseurs. Certains étaient juste là pour l’adrénaline et on finissait même par ne plus trouver ça étonnant. Visiblement, Morgan était un gentil, et il en avait d’ailleurs les airs. Ça ne l’étonnait pas franchement, principalement parce que Philip le lui avait présenté. Philip Cooper appartenait à la catégorie peu remplie de gens à qui elle pensait pouvoir se fier. Oui même si, dans le fond, elle préférait se fiait à elle-même avant tout.

Après distribution des bouts de bois, elle avait laissé à Morgan l’opportunité de faire le cours simpliste sur la meilleure manière de tuer un vampire et elle s’était tournée vers la sortie. Plus vite ils seraient sortis, mieux ce serait. Mais la progression ne serait pas des plus rapides si on leur barrait si vite la route. Sans commentaire sur les réclamations de la dulcinée de leur partenaire, elle avait levé son pieu. L’animation, c’était à prévoir dans ce genre de sorties. Elle n’était pas la mère du groupe, ceux qui se sentiraient assez capables à dégommer se mettraient en avant d’eux-mêmes, les autres sauront assez tenir à leur vie pour se mettre en retrait et se laisser gagner une protection. Elle avait néanmoins lancé un regard derrière elle pour s’assurer que personne ne se trouve en position délicate avant de prendre part à la petite bagarre.

Cette fois-ci encore, elle avait fait équipe avec Morgan. Il fallait dire que ça semblait fonctionner plutôt bien et qu’il visait juste et c’est sans poser de questions qu’elle avait naturellement fait face au vampire auquel il venait d’assener une flèche pour lui offrir un coup de pied dans le plexus en prime. S’il avait reculé, il semblait assez résistant pour grogner et revenir à la charge. Micah l’avait empoigné pour le balancer contre un autre qu’il avait entraîné dans sa chute tandis que Morgan décochait sa deuxième flèche qui tombait dans le mille. Profitant de l’étourdissement du premier, elle avait fait face au nouveau percé avec qui elle avait engagé une nouvelle danse largement dominée. Faut dire que l’eau bénite ne leur faisait pas le plus grand bien et il n’y avait rien d’étonnant à ce que son adversaire retourne à la poussière peu de temps après. De justesse, elle avait esquivé un coup de pied mais un coup de poing l’avait fait reculer. Les coups n’étaient pas donnés par le même mais il ne fallait pas demander aux vampires de se battre sans lâcheté. C’était comme lui demander à elle d’en épargner un. Elle avait donc obéit à sa nature en continuant à boxer ce qu'il y avait à boxer tandis qu'une partie du reste de leur petit groupe semblait suivre la même motivation.



I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Jeu 1 Mai - 15:55



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Ça ne surprendrait personne de voir que les priorités de Roxanne étaient partagées par son Marshall, car une fois la porte de sa dulcinée ouverte, il passa les clés au type à l’arbalète pour qu’il libère les autres à sa place. Le loup avait plus important à faire qu’ouvrir les cellules d’étrangers quand sa fiancée s’accrochait à son cou pour l’embrasser.
Plus important comme refermer ses bras autour d’elle et lui rendre son baiser. Le contact lui donna mal aux côtes, mais la douleur n’était pas suffisamment forte pour écarter Roxy. Le plaisir et le soulagement de la sentir tout contre lui battait n’importe quelle douleur de côtes fêlées et de muscles froissés.

Ignorant superbement le commentaire du type qui se prenait apparemment pour le patron du groupe, Marshall encadra le visage de sa belle avec ses mains pour se permettre de la regarder encore un peu. Ce qui mit réellement fin à leur échange fut la distribution de pieux offerte aux trois rescapés. Si les deux autres savaient ou non quoi faire avec, l’anglais s’en fichait, il savait que Roxy pouvait manœuvrer en experte, c’était tout ce qui comptait pour lui.
Enlaçant ses doigts à la main libre de sa future femme, le loup n’ouvrit pas la voie une seconde fois, sachant déjà que ce deuxième round serait plus musclé que le premier et que le couple gagnerait du temps à ne pas jouer la chair à canon.
Égoïste?
Rappelez-vous qu’il s’agit de voleurs!

Ils étaient encore loin de la sortie lorsque le comité d’accueil arriva enfin, ce malgré son retard. Six vampires, pas de quoi commencer à craindre pour leur vie, mais pour le coup Marshall n’était pas fâché d’avoir trouvé des acolytes pour cette opération sauvetage. Son état ne lui permettait pas franchement de mettre la pâtée à six vampires quand quatre seulement lui avaient fait ça.
L’un de ces six, toutefois, lui rappela un certain suceur de sang à qui il avait promis la mort la veille au soir. Il restait encore plusieurs jours avant la pleine lune, néanmoins la rage de Marshall gronda bien plus comme un animal que comme un homme lorsqu’il le reconnu. Il sentit ses poils et ses cheveux s’hérisser, la colère le traversant comme un courant électrique suivant chaque petit vaisseau sanguin.
Durant une fraction de seconde, ses yeux étincelèrent dans la pénombre et la suivante il se jetait sur le vampire responsable de cette grosse perte de temps à l’horaire de nos pilleurs de tombes. Non pas qu’ils prévoyaient passer à l’action spécialement aujourd’hui, mais ruiner une soirée en amoureux, Roxy l’avait déjà fait remarquer, c’était un bien pire affront!

Frapper était à la fois douloureux et libérateur. Il avait passé la journée à accumuler cette rage qui avait enfin trouvé son exutoire. Ce qui rendait notre loup franchement plus violent que la veille. Les coups de poings avaient été échangés pour du plus percutant, Marshall ayant attrapé son adversaire par la veste pour l’envoyer valser contre le mur. Puis, il l’avait saisi par les cheveux pour lui fracasser la tête sur la brique à quelques reprises. Les petits espaces apportaient peu de place de manœuvre, mais Marshall les avait toujours adorés pour cette facilité à utiliser son environnement à son avantage. Et puis, les bons voleurs développaient tous une excellente agilité dans les endroits clôt.
N’ayant pas d’arme sur lui susceptible de pouvoir mettre fin aux jours de son ennemi, le loup opta pour un dernier coup, plus fort que les autres, contre le mur avant d’envoyer la sangsue du côté de Roxanne.

« Chérie, c’est pour toi! »

Sur un ton de mon cœur, ta mère au téléphone? Eh bien, pourquoi pas!
Surtout qu’au rugissement qui ne venait pas de lui, Marshall venait de se trouver un nouvel adversaire. Un grand… très grand si on jugeait que l’anglais était plutôt grand lui-même et qu’il devait pencher la tête vers l’arrière pour être en mesure de regarder celui-là en face. Il y avait quelque chose chez lui qui sonnait tout de suite plus dangereux que chez les autres, plus imposant aussi. Et il apparaissait plus contrarier qu’en colère de voir sa bouffe se carapater…
Mais est-ce que ça arrêtait Marshall?

« Hey! C’est toi le patron? Parce que j’aurais deux mots à te dire! »

Un jour, peut-être, apprendra-t-il qu’il est préférable de choisir ses batailles que de foncer partout tête baissée…  


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
Ragnar
boo
the casper of your life
avatar : alexander skarsgard
messages : 64
état civil : ... hum... mort?
profession : selon des termes humains, tueur en série, selon ses termes à lui, profiteur de l'éternité
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Jeu 1 Mai - 16:15



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora, Roxanne & Ragnar


Il regardait sa progéniture danser étrangement sur une musique qu’elle était la seule à entendre lorsque Ragnar entendit ce qu’il reconnut pour être un remue-ménage inappréciable sous son toit. Tout de suite, blasement et mauvaise humeur se mêlèrent tandis qu’il se demandait ce à quoi ses abrutis d’hommes de mains s’amusaient.
Seulement, ils ne s’amusaient pas. Des êtres peu brillants avaient décidé de le voler, lui. C’était mal le connaître ou ne pas le connaitre du tout, au choix, mais dans un cas comme dans l’autre, le viking ne laisserait pas cette impolitesse impunie. Qu’en serait-il de sa réputation si le mot circulait que scandinave laissait n’importe qui venir piger dans son garde-manger sans conséquence?

« Restes ici. »

Il n’avait pas besoin de le spécifier, mais l’avait tout de même fait. Victoria s’adonnait beaucoup mieux à l’art de la torture et de la lente dégustation qu’à la violence brute, ce qui était tout à fait le domaine du géant blond.
Se levant de son large fauteuil où il était confortablement installé depuis environ une heure, le vieux vampire n’eut aucune difficulté à rejoindre la source de cette intrusion dans sa demeure même sans celui qui était venu le prévenir pour guide.
Ses sbires étaient plus nombreux, mais fonctionnaient plus en poules sans tête que les voleurs de garde-manger qui était apparemment en train de prendre le dessus.

À la façon du frisé déjà amoché de s’adresser à lui, ils ne le connaissaient vraiment pas. Eh bien, ceci ne tarderait pas à changer.
Inclinant légèrement la tête devant l’impudent qui avait soi-disant quelque chose à lui dire, Ragnar n’eut qu’à lever un bras, refermer ses longs doigts forts autour de sa gorge et le soulever de terre pour lui offrir un vol plané qui se termina douloureusement plusieurs mètres plus loin.

« Tu devrais soigner la façon dont tu t’adresses à tes ainés jeune homme. »

Nul doute qu’il y penserait à deux fois lorsque l’occasion se représentera.


wanna do bad things
when you came in the air went out. and every shadow filled up with doubt. i don't know who you think you are, but before the night is through, i wanna do bad things with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t120-ragnar-his-name-define-the-word-bad http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t121-ragnar
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Adam Levine
dc : Le bridé le plus sexy de l'Ouest, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 81
état civil : Divorcé avec un petit coup de coeur pour un démon
profession : Ancienne Star & Professeur de musique le jour, chasseur de monstres la nuit. Gloire à la double vie !
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Sam 10 Mai - 16:48



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan & Micah


Se jetter dans la gueule des suceurs de sang n’était clairement pas la meilleure idée que les deux chasseurs avaient pu avoir, mais… Ils se devaient de sauver les innocents. Par chance, un frisé n’avait pas tardé à faire son apparition et semblait être un loup-garou – super amoché – déterminé à se venger des vampires.
Grâce à son aide, même si l’autre homme n’était pas vraiment d’accord, les chasseurs n’avaient pas mis bien longtemps à trouver le cachot ou restaient trois pauvres petits humains. L’ex-star eu une petite pointe au cœur en se disant que pas mal des autres enlevé avait dû finir en casse-croute vivant. Y’avait pas à dire, la chauve-souris étaient du genre pas très gentille avec les humains. Mais quand est-ce que les chercheurs réussiraient à créer du sang artificiel ?! Ca faciliterait la vie des pauvres non-initiés.

Tous les humains de la pièce avaient la joie de voir les retrouvailles touchant du frisé et de sa chérie. Ca mettait du baume au cœur, malgré l’endroit où se trouvaient.
Rapidement Micah arma les survivants de pieux et Morgan en fit le rapide mode d’emploi. D’un autre côté, ça paraissait évident. Mais on s’est jamais, mieux vaut prévenir que guérir comme on dit. Et perdre le peu de rescapés en les sortant du cachot serait une honte absolue.

Morgan suivit le pas et tira dès qu’il voyait quelque chose bouger. D’un autre côté, il se doutait que ce n’était pas des humains en ballade. D’ailleurs, la demoiselle avec lui ne tardait pas à les réduire au stade de poussières en essuyant quelques coups. Cette fille était impressionnante ! Ce n’était pas le genre de fille totalement conne, non, elle était précise, rapide, nette. C’est qu’il avait l’impression de faire pâle figure avec son expérience. C’était peut-être une élue ? Aucune idée, mais Philip l’aurait sûrement prévenu. Quoi que… Peut-être pas.

Ils avaient dû remonter un étage, peut-être pas plus. Morgan ne comptait pas, il était trop occupé à commencer le travail de Micah pour réfléchir à autre chose.
A un moment, il ne fit pas plus attention que ça et tira une de ses flèches vers une espèce de géant. Ce fut le bruit qu’avait fait le frisé en tombant qui lui avait fait remarquer que le dit géant était en fait le vampire dont on lui avait plusieurs fois.

« Heu… Micah, je crois que ton frère s’est invité à la partie… »
Humour de merde, mais pour sa défense, il était vraiment stresser.
Si tout ce qu’on avait dit sur ce vampire était vrai, il était loin d’être la gentillesse incarnée, ni même de craindre la pauvre flèche qu’il venait de se recevoir. La mission venait de se compliquer d’un coup. Ils auraient dû vérifier s’il était là avant d’entrée.

Réfléchir à un plan était la meilleure des choses à faire, parce que clairement, ils ne pourraient pas gagner contre lui. Peut-être qu’avec un tour bien maîtrisé, ils pourraient tenter de le semer ? Quoi que, semer un vampire ce n’était pas un truc très facile… C’est que ces sales bêtes courent vite. En plus le loup-garou ne devait pas être en bon état, encore un problème à devoir gérer.

Et voilà qu’en plus d’autres petits suceurs de sang se ramenaient. Morgan les tenait éloigné à l’aide de ses flèches. Un vampire à la fois, c’pas trop demandé quand même !


Good Luck
I hate you love you up and down multiple times in a day feels like an elevator. Heal me I’m heartsick, there ain’t no cure for my disease.  I’m worn out because of you. The amount of pain you caused me, I can’t estimate it. I wanna hold you tight, make you mine, never leave me alone. I only want you, that’s enough for me. In the end everything went wrong. Why are you leaving me behind when I’m like this ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t117-promenons-nous-dans-les-bois-vu-que-morgan-a-butte-le-loup http://underyourbed.forum-canada.com/t137-morgan-k-o-connor#1579
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Gemma Arterton (c) Tearsflight
messages : 106
état civil : Fiancée à un homme qui élimine toute concurrence
profession : Chasseuse de trésors et exécutrice de larcins dans le domaine du vol et de l'arnaque
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Lun 12 Mai - 10:00



In the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Elle le savait bien que des vampires ne pouvaient pas venir à bout de son Marshmallow. Il était beaucoup trop robuste pour eux. Il avait déjà boxé de la momie, alors quelques Cullen ! On l’avait bien compris, comme à son habitude, Roxy donnait à son fiancé le rôle du meilleur, du plus mieux, du plus tout. Qu’est-ce qu’elle en avait de la chance d’avoir un jour pillé le même tombeau que lui ! Merci hasard ou destin, selon les croyances !
Se moquant bien du reste, elle avait ignoré la petite scène alentour pour faire taire un instant cette distance entre eux qui avait été beaucoup trop longue à son goût. Qu’on se le dise, Marshall et Roxanne ne restaient jamais bien longtemps séparés et, dans le cas présent, elle était forcée de reconnaître que l’inquiétude n’arrangeait en rien le manque.
Bref, après le petit bout de présentation, le groupe s’était mis en marche avant de tomber rapidement sur quelques vampires mécontents. Hum… c’était le comble ! Ils n’avaient même pas honte ? C’était bien à eux de faire des réclamations à l’heure actuelle ! Et encore plus au couple qui avait un planning à respecter ! Sérieusement ? Ils pensaient qu’ils n’avaient que ça à faire ! ça, on ne pouvait pas dire qu’ils étaient du genre très élevés cérébralement parlant.
Entre un tombeau à piller, les sorties en amoureux et le reste, leur emploi du temps n’admettait pas une petite virée dans des cachots. Mais le jour où des vampires s’excuseraient d’avoir voulu manger, la Nouvelle-Orléans serait un havre de paix.
Si elle plaisantait toutefois, à moitié étant donné que le mécontentement n’avait rien de joué, Marshall n’avait eu l’air de le faire en rien en se jetant sur un vampire après un grondement qui n’avait rien d’amical :

« C’est mon fiancé. »

Y’a de fortes chances que Sora, sa voisine de cellule, l’ait compris avant qu’elle ne le lui dise. On n’embrassait pas des inconnus à tous les coins de rues, particulièrement quand on était une Roxanne qui avait fait nombre d’éloges sur son petit ami. Toutefois, elle était incapable de ne pas se vanter quand son Marshmallow se battait avec autant d’ardeur, d’habilité, sans parler de sa virilité. Mais trêve de contemplation quand le si parfait et héroïque fiancé lui offrait un peu de défoulement. Refuser une bonne occasion de se venger un peu ? Jamais ! Celui-là… il était en grande partie responsable de leur soirée en amoureux foirée. Pour le coup, quand elle avait vu sa tête passée, Roxy n’avait pas hésité une seule seconde à lui planter son pieu dans le cœur, travail grandement facilité par Marshall qui l’avait assommé au préalable. Qu’est-ce qu’elle disait ? Les vampires étaient quand même plus simple que les momies ! Les momies ça prenait des rituels et tout ce qui allait avec alors qu’il était pourtant si facile de les réveiller.
Bref, un peu de fierté et de satisfaction plus tard, le sentiment avait été vite dépassé par le géant qui s’en était pris à son fiancé. D’accord… à la base, ce n’était peut être pas lui qui avait commencé. Mais à la base de la base, il était responsable de toute cette agitation non ? En conséquence, il n’avait aucun droit d’offrir un vol plané à son anglais ! Absolument aucun ! Plus tard la révolte ! Elle avait préféré se précipiter vers Marshall plutôt que vers le colosse pour s’accroupir près de lui. Les autres sauraient bien gérer l’agitation.
Sachant une mèche de cheveux du visage de son voleur, elle avait encadré son visage de ses deux mains, sachant aussitôt l’inquiétude qui était la sienne en croisant son regard :

« Tu sais que même avec une tête de boxeur, t’es plutôt séduisant. »

Est-ce que c’était le moment de lui faire du charme ?
Sans doute que non, mais boxer du vampire ce n’était pas son boulot, prendre soin de son fiancé l’était en revanche.
Ouais mais de là à trouver le temps au milieu de tout ça de déposer un baiser sur ses lèvres, c’était un peu fort !

« ça me donnerait presque envie d’être infidèle à mon fiancé. »

Jetant un regard en arrière, son pieu toujours en moins, elle avait jugé que la situation était sous contrôle… mis à part le colosse qui semblait plus que coriace, le nombre de vampire avait diminué.



always & forever
Time flies but you're the pilot. It moves real fast but you're the driver. You may crash and burn sometimes. Love is why we do it love is worth the pain. Love is why we fall down, get back up again. Love is where the heart lies love is from above.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t186-roxanne-j-harper-defined-in-one-word-curse http://underyourbed.forum-canada.com/t187-roxanne-j-harper
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Lun 12 Mai - 16:39



In the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Les amateurs ne semblaient pas faire partie de cette escouade de sauvetage, c’était aussi bien. Remarquez, des amateurs n’auraient pas atteint les cellules si rapidement et relativement sans problème.
Satisfait d’enfin pouvoir bouger librement et, surtout, de rendre la monnaie de leur pièce à ses geôliers des derniers jours, Cade, bien que fatigué et affamé, avait encore de l’énergie à revendre, motivé sans conteste par l’esprit de vengeance qui vibrait toujours aussi fort malgré les années.

Dès les premiers signes de résistance, il s’était jeté dans la bataille. Pas par héroïsme, plutôt par souci de mettre la pâtée aux vampires avant les autres. Cade était du genre gourmand lorsqu’il était question de rendre les chauves-souris poussière. Frappant ici, barrant des tentatives de riposte là, le vampire auquel il s’attaquait était plus fort que lui, comme la plus part de ces suceurs de sang, mais Cade avait visiblement davantage de technique. Ce vampire ne devait pas être bien âgé, ce qui se confirma par la facilité avec laquelle le chasseur atteint son cœur avec le pieu quelques instants à peine après le début de leur danse musclée.
Un de moins, reste cinq. Rapidement, ses comparses de fortunes prouvèrent leur habitude des bêtes à dents longues et il n’en resta plus que trois. De ces gens, il se demandait bien d’où la fille et l’anglais pouvaient bien sortir. Déjà aux grognements et à la résistance du type, Cade se dit qu’il ne devait pas être 100% humain, mais puisqu’il avait aidé à les sortir de là il ne devait pas non plus être du genre à bouffer son prochain ce qui était la seule chose à savoir. Et la fille, la fille était définitivement trop forte pour sa charpente et trop entrainée pour avoir fait de la chasse un O.B.
Ce qu’elle était, il aurait tout le temps de se poser la question plus tard. En attendant, il s’était saisi du bras de l’un des vampires restant qui cherchait à le frapper pour le lui tordre derrière le dos. Il suffit à Cade d’empoigner le second bras.

« Hey! »

Manière plus qu’élémentaire d’attirer l’attention, il invita la GI Jane d’un signe de menton à bien vouloir offrir son dernier soupir à son captif… si le terme dernier soupir pouvait être utilisé pour un truc qui ne respirait pas!

De vampire, il n’en restait plus que deux.
Ou plutôt trois. Même que Cade avait envie de dire quatre vu le troisième qui devait en faire deux à lui tout seul.
Ses doutes furent rapidement confirmés par la façon du vampire blond de gérer le frisé au culot bien plus grand que lui. Il l’avait envoyé valsé contre le mur aussi facilement qu’on tirait une chaise pour s’asseoir. Ça, ça ne sentait pas le nouveau-né ou le crétin congénital. Au contraire, les signaux d’alarmes s’illuminaient partout dans son cerveau. C’était l’heure de filer. Ils n’étaient pas équipés pour ce gars-là.
Mais est-ce que ça arrêtait Cade?
Si l’autre type déjà amoché avait quelque chose à perdre dans cette histoire – du moins le supposait-t-il vu la fiancée – ce n’était pas le cas de notre chasseur.

Une fois la chauve-souris qu’il tenait évaporée en poussière, il échangea un regard avec sa compatriote expérimentée. D’un regard, il avait proposé de se le faire à deux. Ça valait mieux en tout cas, vu la force dont ils venaient tous d’être témoin. Sans compté qu’une flèche du mec à l’arbalète  plantée dans l’épaule n’avait pas semblé le déranger plus que ça. Pas de pot, il avait raté le cœur.


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
avatar
Sora Ryung
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Park Shin Hye. © moi (a) & Tumblr (g)
dc : Zep', la caspergirl & Sy', le phénix sans cœur & Clara, la maladroite petite sorcière & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive & Alexie, la vampire à l'humanité unique.
messages : 95
état civil : Célibataire.
profession : Des petits boulots ici et là ainsi qu'étudiante en littérature.
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Mer 14 Mai - 19:38



In the beast's lair
ft.  Micah, Marshall, Morgan, Roxanne, Cade & Sora.  

L'idée de pouvoir un jour sortir de ce lieu sombre et humide disparaissait à mesure que le temps passe. Je me sentais doucement mais surement sombrer dans cette idée que ma fin était plus proche et ma détermination à toutes épreuves fondait comme une glace au soleil. Les paroles incessantes de ma voisine de cellule semblaient malgré tout me tenir dans cette triste réalité tandis que le silence du second ne me rassurait que bien peu. Je doutais qu'un jour je pourrais de nouveau ressentir la chaleur du soleil sur ma peau ni même que je pourrais sourire aussi aisément si jamais je venais à survire à cette épreuve. Je commençais lentement à douter de ma propre personne, de la réalité à laquelle je m'accrochais tant pour laisser place à une frayeur sans nom. Je ne me souvenais pas avoir déjà ressentit ce sentiment et pourtant je pensais qu'il s'agissait peut-être là de mon destin. La vie n'avait peut-être pas été des plus douces avec moi, mais avec qui l'était-elle?! En cet instant sombre, je m'interrogeais sur des choses aussi futiles.

Mes pensées furent finalement chamboulées par la fameuse arrivée du fiancé de ma chère voisine de cellule. Comme quoi, la confiance aveugle qu'elle semblait avoir à son égard était bien mérité. Je n'avais pas eu le temps de m'attarder sur ces charmantes retrouvailles qu'une personne ouvrait ma prison avant de me tendre un pieu. J'agrippais le bout de bois d'une mains tremblante en tentant de toutes mes forces de ne pas craquer si proche de la liberté et surtout, je ne voulais pas devenir le boulet qui provoquerait une catastrophe.

Utilisant l'adrénaline du moment, je suivais le pas du petit groupe en tentant de rassembler le peu de courage et de forces qu'il me restait pour sortir d'ici en vie. Je prenais exemple sur ceux qui passaient devant moi au cas où je devrais moi aussi jouer à Buffy, même si je doutais que ma maladresse naturelle m'aide dans ce genre de situation, j'avais la forte impression qu'elle ne m'embêterait pas pendant quelques temps.


Stronger
What doesn't kill you makes you stronger. Stand a little taller doesn't mean I'm lonely when I'm alone. What doesn't kill you makes a fighter, footsteps even lighter, doesn't mean I'm over cause you're gone. What doesn't kill you makes you stronger, stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t167-sora-i-m-just-a-simple-girl-a-simple-human http://underyourbed.forum-canada.com/t169-sora-ryung#2253
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Jeu 15 Mai - 13:00



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Si elle était plutôt du genre à bosser en solo, il fallait admettre qu’être en groupe avait ces avantages quand on devait œuvrer avec un petit groupe de vampires. Avantages qui ne seraient pas présents si elle s’était retrouvée avec un autre genre d’individus. Le genre à courir dans tous les sens, crier, pleurer et finalement, inévitablement, mourir. Si Morgan avait été recommandé par Philip et si le partenaire non prévu avait déjà prouvé sa valeur, les rangs des planteurs de pieux étaient venus se grossir avec l’un des otages qui semblaient connaître la démarche.
Tout compte fait, comme on disait dans le jargon militaire, il n’y aurait peut être pas de perte de civil cette nuit. Ce qui était certain c’était le nombre des vampires s’était vu réduire de plus de la moitié. Pour continuer dans la même lignée, le captif porté sur l’action et la mise en poussière de vampires lui en offrait un sur un plateau. Il n’y avait plus qu’à planter, et Micah ne s’était pas faite priée pour lui coller un pieu dans le cœur. D’un mouvement de tête, elle avait manifesté son appréciation de la manœuvre.
Ouais, le moins qu’on puisse dire, c’est que ce tueur là de vampires et cette tueuse avaient le point commun de se servir de beaucoup de mots pour s’exprimer. On pouvait pointer du doigt le manque de dialogue mais franchement… ce n’était ni l’heure, ni l’endroit de discuter de ses passions, préoccupations ou de la prochaine déco de son appartement.
Non loin d’elle, elle avait entendu Morgan qui lui parlait de l’arrivée de son frère. Si repérer le nouveau venu n’était pas difficile du fait qu’il soit nouveau, il était certain qu’il se serait démarqué dès le début à voir la manière dont il avait envoyé valser Romeo. Et même sans ça… on ne pouvait pas dire qu’il avait le genre de physique pour faire tapisserie.

« Occupe toi de l’autre. »

Depuis quand elle était le boss ? S’il avait été décidé d’un échange de regard que son nouveau copain de jeu et elle se chargeraient du géant, Morgan pouvait gérer le sous-fifre restant seul. Ils n’avaient pas le temps de débattre de l’organisation.
Tueuse ou pas, destinée ou non, ça ne semblait pas s’annoncer comme le genre de combat qu’on réglait en deux, trois échanges. Quand elle avait envoyé son premier coup de pied, elle avait sentit que la force qu’il dégageait n’était pas qu’apparence. S’il n’y avait que la force, il semblait rapide en plus de ça.
Non, ce n’était pas le genre de combat que l’on gagnait les doigts dans le nez en marquant quelques pauses pour le style. C’était le genre de combat où la moindre erreur pouvait coûter la vie et où la concentration ne devait pas quitter le moment une seule seconde. Le mieux à faire pour les otages ou ceux qui ne souhaitaient pas prendre part à la bataille : se tirer en vitesse. Raison pour laquelle elle avait tenté d’éloigner le combat de la sortie en lui envoyant un autre coup de pied, suivi de plusieurs coups de poings. L’avantage d’être à 2, c’est que le géant avait deux fois plus à surveiller. Certes, à son niveau ce ne serait pas tellement gênant mais ça laissait une chance en plus aux autres de filer en douce.




I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
boo
the casper of your life
avatar : aidan turner
messages : 272
état civil : fiancé, sorry ladies!
profession : chasseur de trésors, voleur, arnarqueur!
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Jeu 15 Mai - 19:36



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Voler n’était pas pour les loups. Maintenant que Marshall en faisait l’expérience, il pouvait le déclarer de source sûre. S’il avait déjà la respiration difficile avant de rencontrer si violement le mur, il va sans dire que c’était pire maintenant.
Le souffle coupé pendant plusieurs secondes, l’anglais ne se releva pas tout de suite. En fait, le sol était relativement confortable comparé à ce qu’il venait de subir et ses côtes lui faisaient encore plus mal qu’avant son vol.
Ok, ce type n’était pas de ceux qu’il fallait emmerder. Si Marshall avait sa fierté et son orgueil, il tenait davantage à ses côtes qu’à son honneur!

Le visage tordu dans une expression de douleur qu’il cherchait à contenir, les traits du frisé s’adoucirent néanmoins dès le doux touché reconnaissable de sa fiancée.

« Ah ouais? Si tu veux, j’me fais refaire le portrait pour la cérémonie. »

Pour le mariage? S’il avait cette gueule il n’y aurait pas que Roxy pour grogner encore plus agressivement qu’un loup mécontent, mais Joni et son fameux photographe hors de prix aussi! Même si dans les faits, c’était Marshall – toujours Marshall – qui réglait les frais à la fin, mais Joni aimait bien se plaindre en règle générale.

À la mention de la possible infidélité, l’anglais eut un rire dont le soubresaut lui fit plus de mal que de bien. Sur ses lèvres, le rire et la grimace se mêlèrent tandis qu’il essaya lentement de se redresser.

« M’fais pas marrer love, j’ai les côtes en bouillie. »

Il en soupçonnait une ou deux d’être cassées maintenant et, même si dans trois jours elles se seraient ressoudées, sur l’instant ça faisait un mal de chien!
Aider de sa plus belle, l’homme arriva à se remettre sur ses pieds, ne se gênant pas pour prendre appui sur sa fiancée dont il avait entourée les épaules d’un bras. Qui était le sauveur et le sauvé du couple, c’était assez difficile à dire désormais, encore heureux qu’ils n’étaient pas du style à tenir les comptes!

« Hey, et si je disais qui serait temps d’embrasser les bonnes vieilles coutumes de chez-nous et filer à l’anglaise? »

Voleurs.
Nous ne le dirons jamais assez, mais ces deux-là n’avaient une âme héroïque qu’en deux occasions : l’appât du gain et se porter mutuellement secours.
Et là, en voyant les vrais héros de l’histoire s’attaquer au géant qui lui avait si généreusement appris à voler, Marshall se disait qu’ils n’avaient pas besoin d’eux! Il était temps de rentrer à l’hôtel et se couler jusqu’au cou dans un bain bouillant pour essayer de chasser un maximum de courbatures pendant que son infirmière attitrée désinfecterait les plaies de son visage.
Ouais, ce plan lui plaisait!


can you feel my heart
i'll be kind, if you'll be faithful, you be sweet and i'll be grateful. cover me with kisses dear, lighten up the atmosphere. keep me warm inside our bed, i got dreams of you all through my head. fortune teller said i'd be free and that's the day you came to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t184-marshall-la-seule-valeur-chez-les-voleurs-cest-celle-de-largent http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t185-marshall-a-montgomery
avatar
Ragnar
boo
the casper of your life
avatar : alexander skarsgard
messages : 64
état civil : ... hum... mort?
profession : selon des termes humains, tueur en série, selon ses termes à lui, profiteur de l'éternité
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Ven 16 Mai - 14:53



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora, Roxanne & Ragnar


Une flèche dans le poitrail n’était pas pour l’impressionner, surtout pas lorsque le tireur avait eu la maladresse de rater son cœur. Certes, à la brûlure désagréable qui suivait, Ragnar nota l’eau bénite qui accompagnait l’incommodité d’une flèche dans l’épaule. Pas si con, à défaut de savoir tirer correctement de son arme.
Toutefois, on n’atteignait pas mille ans sans un peu de souffrance et, depuis longtemps déjà, le viking avait appris à l’apprivoiser. Déjà avant d’embrasser la nuit éternelle, il n’était pas du genre à reculer à la première petite entaille.

Baissant les yeux sur le carreau planté dans son corps, le vampire empoigna la tige et tira sans la moindre douceur pour l’extirper de là. Puis, il roula un peu l’épaule, appréciant de pouvoir la bouger de nouveau librement bien que l’inconfort n’avait été que de courte durée.
Oblitérant la douleur de la brûlure et de la plaie de son esprit, le grand blond fut bien satisfait de voir l’imputant loup demeurer sur le sol. Semblait-il qu’il avait appris sa leçon maintenant. Et ceci étant fait, Ragnar devait maintenant apprendre la politesse aux autres.

À commencer par la femme qui se jetait courageusement sur lui avec ses poings et ses pieds. Elle avait de la technique et de la force, il fallait le reconnaitre, mais le scandinave en possédait plus encore. Il n’avait pas de difficulté à barrer les coups, bien que le niveau augmenta lorsque le jouet de Victoria se mêla à la partie.
Gérable, ça le demeurait néanmoins, mais plus les échanges s’accumulaient, plus le vampire commençait à se dire que cette fille-là avait ce petit quelque chose qu’il avait déjà croiser ailleurs. Ce n’était pas si évident que ça à déceler pour le commun des gens, mais lui avait vécu suffisamment longtemps pour rapidement comprendre. Cette force, cette agilité, ces réflexes…

« C’est toi alors, la tueuse. »

Ce n’était pas une question, mais une affirmation. Et il était venu jusqu’ici pour elle, parce que Victoria lui avait dit qu’elle y serait. Une fois de plus, les folles visions de sa progéniture s’étaient révélées pas si cinglées que ça. Et chaque fois, il était bien curieux de savoir comment le cerveau dérangé de la rousse fonctionnait pour arriver à ce genre de conclusions si précises.
Il ne dit rien de plus, mais son sourire laissait présager qu’il n’était pas mécontent de cette rencontre finalement. Et dès lors, l’envie de lui arracher la tête sans plus de cérémonie s’estompa doucement. On ne donnait pas la mort à une tueuse de cette façon, ce n’était pas digne de la guerrière qu’elle était et Ragnar était respectueux de ses ennemis valeureux.
Alors, il continua de barrer les coups qu’il recevait, mais en donnait avec moins d’acharnement.
Qu’ils fuient, elle et lui auraient tout le temps de reprendre cette danse plus tard, en de meilleures circonstances.


wanna do bad things
when you came in the air went out. and every shadow filled up with doubt. i don't know who you think you are, but before the night is through, i wanna do bad things with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t120-ragnar-his-name-define-the-word-bad http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t121-ragnar
avatar
gégé
bridé de compagnie
avatar : Adam Levine
dc : Le bridé le plus sexy de l'Ouest, le bridé esquimau et l'intello de service
messages : 81
état civil : Divorcé avec un petit coup de coeur pour un démon
profession : Ancienne Star & Professeur de musique le jour, chasseur de monstres la nuit. Gloire à la double vie !
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Mer 4 Juin - 16:42



in the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan & Micah


Morgan aurait dû faire attention avant de tirer sa flèche, après tout, il n’avait pas blessé n’importe qui. Enfin, blesser était un grand mot, le géant ne devait sûrement même pas sentir la douleur. En parlant de lui, le chasseur était assez impressionné, tout ce qu’on disait sur lui était loin d’être exagéré. Un tel vampire dans le coin n’était pas facile à gérer, mais bon, la vie était injuste et ça lui faisait du travail en plus !

La voix de Micah fit réagir Morgan au quart de tour. Elle et le mec qui avait passé des jours en cage allaient s’occuper de Ragnar ? Comme ils le voulaient. Le chasseur s’occupa donc du sous fifre du géant le ralentissant tout d’abord avec quelques flèches et l’achevant avec un pieu. Il n’était clairement pas du même niveau que le Viking !
Remarquant d’un coup d’œil que les deux amoureux avaient pris la poudre d’escampette et que les deux autres chasseurs s’occupaient du maître des lieux, Morgan décida de mettre à l’abri la demoiselle qui les suivait. Ni une, ni deux, il avait pris son bras et l’avait tiré pour qu’elle monte les escaliers avec lui. Par chance avec le remue-ménage qu’ils avaient fait plus bas, les deux humains n’avaient croisé que deux pauvres vampires avant d’arriver à la lumière.

Il avait fallu quelques secondes à l’ex-star avant de voir correctement, c’est qu’il faisait plutôt sombre dans le cachot.

« Allez viens… c’est fini. »
Morgan avait très bien compris qu’il était de trop dans la bataille contre Ragnar alors autant qu’il s’occupe de la rescapée en la ramenant chez elle. Après tout, la demoiselle avait sûrement besoin d’un soutien psychologique pendant quelques heures. Tout comme elle avait sûrement besoin de manger parce qu’elle tremblait comme une feuille. L’épreuve avait dû être difficile pour elle.

Le chasseur invita la demoiselle à entrer dans sa voiture et démarra pour quitter le terrain ou était le cachot du géant. Ils n’étaient pas très loin de la ville, à peine quelques minutes après, ils étaient dans les bouchons de la Nouvelle-Orléans. Morgan se gara où la brune lui indiqua qu’elle habitait.

« Rentres chez toi, manges et couches toi… Appelles un ami, mais ne t’en fait pas, ils ne reviendront plus. »


Good Luck
I hate you love you up and down multiple times in a day feels like an elevator. Heal me I’m heartsick, there ain’t no cure for my disease.  I’m worn out because of you. The amount of pain you caused me, I can’t estimate it. I wanna hold you tight, make you mine, never leave me alone. I only want you, that’s enough for me. In the end everything went wrong. Why are you leaving me behind when I’m like this ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t117-promenons-nous-dans-les-bois-vu-que-morgan-a-butte-le-loup http://underyourbed.forum-canada.com/t137-morgan-k-o-connor#1579
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Gemma Arterton (c) Tearsflight
messages : 106
état civil : Fiancée à un homme qui élimine toute concurrence
profession : Chasseuse de trésors et exécutrice de larcins dans le domaine du vol et de l'arnaque
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Jeu 12 Juin - 15:13



In the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


Le mariage avec cette tête là ? Dans une moue, Roxanne avait clairement manifesté son manque d’enthousiasme sur cette idée. Massacrer les photos de mariage était un crime impardonnable ! Un crime que Joni ne pardonnerait pas non plus, elle en était certaine. Non, non et non, un homme bagarreur avait beau être sexy, surtout quand cet homme s’appelait Marshall Montgomery, elle ne voulait pas pour autant renoncer à la photo parfaite qu’elle exhiberait avec fierté à la moindre occasion. Avec son alliance, les images de la cérémonie et de la petite fête seraient les meilleures excuses pour se vanter d’avoir épousé l’homme parfait. Oui, bientôt, pour les plus blasés, il serait encore plus risqué de rencontrer la demoiselle et de lancer des mots comme « union », « rendez-vous », « petit ami » ou même tout autre mot qui pouvait lui faire penser à son loup-garou préféré. Il était donc fortement recommandé à Cade de mettre le plus de distance possible entre lui et cette femme.
Bref, si le sujet était bien aux recommandations, elles n’étaient pas destinées au chasseur mais à son héros :

« Fais-toi un seul bleu avant le mariage et tu verras. »

Menaçait-on un homme à terre ? En théorie non, d’autant plus qu’elle était celle qui venait de le complimenter pour ses blessures de guerre. Mais à la voir tendrement caresser le visage de son fiancé avec tant d’amour, on ne pouvait que lui pardonner le regard noir qu’elle n’avait tenu qu’une demi seconde. On lui pardonnait même sa bêtise d’amuser son seul et unique patient qui souffrait déjà bien assez comme ça. S’excusant d’ailleurs, elle l’avait ensuite aidé à prendre appui sur ses jambes.
C’est alors que Marshall avait proposé la meilleure idée au monde en parlant de fidélité à leur nation, ou plutôt à l’expression courante. D’accord, ce n’était pas très brave, on pourrait les critiquer à raison là-dessus, mais pourquoi rester ? Joyeux savait s’y prendre et se débrouillait très bien avec Rambo Girl. L’archer inconnu n’avait pas l’air non plus de crier à l’aide et était proche de Timide. Voilà, si jamais leur conscience avait besoin d’être rassurée, elle le serait. Mais vu que ce n’était pas le cas, Roxanne s’était contentée d’hocher la tête dans un sourire avant de se tourner dans la direction de ce qui semblait être une sortie :

« Voilà une excellente idée Monsieur Montgomery. En tant que votre infirmière, je vous recommande même d’ailleurs de rester fidèle à vos racines, il semblerait que je doive libérer plusieurs plages horaires pour prendre soin de vous. »

Et puisque les détails n’avaient rien à faire ici, ils avaient mis en pratique leur excellent plan possible grâce au petit groupe bien plus suicidaire qu’eux en quittant les lieux.
Leur chambre luxueuse, son Marshmallow, voilà une perspective de soirée bien plus intéressante à son avis.



always & forever
Time flies but you're the pilot. It moves real fast but you're the driver. You may crash and burn sometimes. Love is why we do it love is worth the pain. Love is why we fall down, get back up again. Love is where the heart lies love is from above.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t186-roxanne-j-harper-defined-in-one-word-curse http://underyourbed.forum-canada.com/t187-roxanne-j-harper
avatar
boo
the casper of your life
avatar : norman reedus
dc : lip le beau, ragnar le tueur en série, marshall le frisé, eva la voyante, joni l'invocateur, leo la casper & axl la flèche!
messages : 48
état civil : veuf
profession : errer sur les routes et tuer du vampire pour le p'tit dej!
MessageSujet: Re: In the beast's lair   Mar 17 Juin - 17:51



In the beast’s lair
ft. Marshall, Morgan, Micah, Cade, Sora & Roxanne


La situation n’était pas désespérée, mais elle n’avait rien de particulièrement joviale non plus. Pendant que l’heureux couple se faisait la malle en beauté – ça lui ferait toujours des vacances de cette voix anglaise pompeuse et fatigante! – et qu’à la gamine et lui ils arrivaient à tenir le géant suffisamment à l’écart, les deux derniers du groupe purent suivre l’exemple des moins courageux du lot.
Tout ça, c’était bien beau, mais… et eux maintenant?
Ils ne pouvaient pas juste arrêter de filer des coups en espérant que le blond les laisse partir. Ça n’était visiblement pas son genre de se laisser chourer sa bouffe sous le nez sans faire pâtir les responsables en conséquences. Sans compter que sa petite protégée aimait bien jouer avec Cade… mais plus pour longtemps. S’il se sortait d’ici vivant ce soir, il reviendrait payer un visite de courtoisie à la rouquine. Question de lui montrer combien il a apprécié son hospitalité durant ces quelques jours.

Ses pensées ayant du mal à voguer davantage en raison de la concentration requise à barrer et rendre les coups au vieux suceur de sang, Cade préféra user de ce qui lui restait de focus pour essayer de repérer un moyen disponible pour ralentir suffisamment la bête afin de filer eux aussi.
Pour l’instant il n’y avait pas grand-chose et ce n’était pas un pieu qui les sauverait à moins d’arriver à viser juste du premier coup. Ce qui, vu le gars, allait être vachement difficile et demander un bon coup de chance selon le chasseur.
Mais de la chance, ils devaient bien en avoir un peu, pas vrai? Après tout, il n’était plus dans sa cage et quatre sur six étaient déjà loin du danger.
Et il était le héros du lot à rester jusqu’en dernier? Nha, appelons ça plutôt l’égoïste goût de la vengeance personnelle. Et ça ne s’arrêterait pas là. Cade allait revenir, même s’il devait le faire tout seul.

De manœuvres et d’autres, et à force de se tourner autour comme des lions, les positions de départs se retrouvèrent inversées et plutôt que d’être dos à l’escalier qui menait à la cave, la gamine et lui y faisait maintenant face, le vampire entre eux et la dégringolade.
Excellent.
Leur porte de sortie, elle était juste là.

À nouveau, il ne jeta qu’un regard à la brune pour arriver à communiquer avec elle. Ce qui, vu son grand talent social, était aussi bien. Il leur suffisait d’une bonne poussée et ils auraient le temps de s’enfuir amplement avant que la chauve-souris regagne l’étage.
Avec symbiose, ils appuyèrent tous deux d’un coup de pied violent dans l’estomac du vampire qui, ne pouvant bloquer les deux, se retrouva propulser vers l’arrière. Pas suffisamment fort pour le blesser gravement, mais juste assez pour qu’il disparaisse dans les profondeurs de l’escalier dans un vacarme de chute qui faisait plaisir à entendre.

« Allé, on se casse! »

Une chose qui n’avait pas besoin d’être dite et encore moins argumentée. Ils n’étaient pas équipés pour ce vampire avec un malheureux pieu chacun. Il fallait un arsenal plus violent que ça.
Et puis, à son retour, Cade avait une priorité avant ce blond nordique…


at the end of the story
but the shame aims at me like a gun. i wish i could escape but there's nowhere to run and all these bitter lies they can never be undone. can't look in the eyes and i'll do anything to be there. at the end of the story, the boy goes down in flames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t161-cade-hayes-a-little-taste-of-vengeance http://underyourbed.forum-canada.com/t162-cade-t-hayes
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: In the beast's lair   

Revenir en haut Aller en bas
 

In the beast's lair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les archives :: les sujets terminés-