Partagez | 
 

 SOMEONE LIKE YOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: SOMEONE LIKE YOU   Mer 23 Juil - 14:24


       

Someone like you

       

       


       

       Je me prénomme Galdrick et j'ai toujours vécu ici. Ah ! Dungannon, petite ville bien calme du moins c'est ce que je pensais quand mon petit-fils se mit à me poser certaines questions concernant la ville et puis maintenant le voilà qu'il veut habiter ici alors que je trouve que ce n'est plus forcément une ville sure. Ça me fait peur, pour lui, pour son avenir mais va t-il comprendre mon mécontentement concernant son arrivée en ville ? Je ne sais pas en tout cas je repense à ses moments que nous avions eu tous les deux avant qu'il ne débarque avec ses idées et ses principes.

       

       
Flash-back :
       

       De Mickaël à son grand-père :

       - Papi ! Papi ! Raconte-moi ton histoire ici Papi ! S'il te plaît. Quel est ton vécu ! Comment as-tu connu Mamie et pourquoi es-tu aussi dur avec mon papa ?
       - Doucement Mickaël ! Doucement... Il y a certaines choses que je ne peux pas te dire surtout concernant ton père ça ne regarde que nous. Mais par contre je peux te raconter le reste. J'ai eu deux parents merveilleux qui m'ont toujours tout donné et tout appris. Je n'ai manqué de rien et j'ai eu vraiment tout l'amour qu'un enfant puisse avoir. Je ne sais pas si on peut dire que ça m'a aidé car concernant le fait de me défendre, je n'étais pas doué pour ça. Viens Mickaël ! On va s'asseoir...

       Mickaël suivit son grand-père en direction du banc qui se trouvait près du jardin avec un saule pleureur. Il avait toujours admiré cet arbre et se disait qu'il avait certainement un certain vécu vu la grandeur de cet arbre, il se souvenait que déjà enfant il avait déjà cette prestance qu'il avait maintenant. Toutefois son regard se posa sur grand-père le trouvant légèrement tourmenté.

       - Qu'est ce qui ne va pas Papi ! J'ai dis quelque chose qui ne fallait pas ? Tu fais souvent cette tête là quand papa et toi vous vous disputez et que papa s'en va...
       - Pardonne-moi Mickael mais je repensais à tout mon petit parcourt et je me rends compte que j'ai le manque énorme de ta grand-mère. Il n'y a pas un jour où je ne pense à elle tu sais. J'en veux tant à cette maladie qui l'a embarqué aussi brutalement mais je n'ai pas eu le choix. Allez reprenons là où nous nous étions arrêtés... Avec ta grand-mère, nous nous sommes rencontrés au bal, c'était une première pour tous les deux et je l'ai vu tel un rayon de soleil m'éblouissant sur la piste de danse. A partir de là tout s'est déclenché et nous sommes tombés amoureux sans jamais se quitter. Et puis on a décidé de faire notre vie dans la ville qui nous a vu grandir, participant à toutes les fêtes et activités qu'elle nous proposait. On aimait notre ville... Oh oui j'aime ma ville

       Une larme roule sur la joue du grand-père de Mickaël et son petit-fils se jette dans ses bras pour consoler son grand-père.

       

       

       
Fin du Flash-back
       

       Aujourd'hui la ville a bien changé, elle n'est plus ce qu'elle était et pourtant elle a gardé sa beauté, elle a gardé ses fêtes et activités mais les gens ont bien changé, rien n'est plus pareil. Je me souviens encore de ses jours de pluie ou tout le monde riait aux éclats simplement parce que la vie était simple. Aujourd'hui je me retrouve avec mon petit-fils sur le même banc où nous avions parlé de ce que j'aimais.

       Mickaël à son grand-père :

       - Dis moi Papi, tu te souviens de quand tu m'avais parlé de ta ville, tu me disais combien tu étais fier d'elle, tu penses toujours la même chose ? Je trouve qu'elle n'est plus pareil et pourtant j'ose croire que si.
       - Je serais toujours fier de ma ville Mickaël mais c'est des nouveaux habitants que je ne suis pas fier, il y a trop de personne qui ont fait que cette ville est malsaine mais heureusement qu'il y a des personnes comme toi pour continuer de faire vivre cette ville comme il faut.


       Dungannon a bien changé en accueillant cette maison close et ses filles qui vendent leur charme au premier venu mais si on ne fait pas attention à tout ça, elle reste comme dans les livres, une ville où il y fait bon vivre, où l'on peut profiter de tout ce qu'il se passe sans se soucier du reste... Alors bienvenue à Dungannon et faite de votre vie, une vie idéale et riche en valeur.


       ANNEXE 1 : MORT DU MAIRE ET ÉLECTION DU NOUVEAU MAIRE
       

       
       
Informations
       


       


       
26/01/2014 ouverture du forum ♣ Vous avez 7 jours pour finir votre fiche ♣ Version n°3 mis le 19/04/2014 ♣ Un minimum de 15 lignes est demandées ♣ Des scénarios sont à votre disposition Optimisé pour firefox. Bienvenue sur le forum les petits chatons.


       


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
 

SOMEONE LIKE YOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les archives :: les fiches de publicité-