Partagez | 
 

 Alexie ∞ « We could stay young forever. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Shelley Hennig © #CHEVALISSE & tumblr.
dc : Zep', la caspergirl & Sora, la fragile petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Sy', le phénix sans cœur & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive.
messages : 25
état civil : Célibataire.
profession : Actuellement, aucun de précis, mais y réfléchit. Cela dit, elle ne reste jamais longtemps inactive.
nature : Vampire.
MessageSujet: Alexie ∞ « We could stay young forever. »   Mar 12 Aoû - 16:15



Alexie Lou Clemenceau Mathis
quote quote quote quote quote

surnoms ;; Son prénom en soi est déjà un surnom, car son véritable prénom est Alexandra. date de naissance ;; Le deuxième jour du deuxième mois de l'année. lieu de naissance ;; Une petite ville de Pennsylvanie, sans doute. origines ;; Alexie ne connaît pas ses origines françaises, se pensant 100% américaine. état civil ;; L'amour est un contexte assez abstrait pour la belle qui s'est contenté de l'étudier à travers ses romans et ses livres. Ce n'est pas vraiment sa priorité, bien qu'il s'agisse surtout d'un sentiment d'incompréhension de sa part. Enfin, cette incompréhension total ne lui a pas empêché d'avoir quelques aventures qui ne sont jamais allé bien loin malgré tout. Un moyen pour elle de passer le temps et servir le repas à ses aînés. orientation sexuelle ;; Hétérosexuel. profession ;; La brunette a toujours étudier de chez elle, ses contacts extérieurs étant pour le moins limité. Elle passait son temps dans la bibliothèque du manoir où elle habitait, se cultivant en perdant peu à peu l'humanité qui faisait d'elle un être humain à part entière. personnage ;; inventé groupe ;; vamp's. avatar ;; Shelley Hennig.


— sous la surface
Alexie est pour le moins compliqué à déchiffrer. Elle a garder la part d'humanité qu'elle avait lorsqu'elle était encore humaine, mais elle a une façon pour le moins étrange de l'exprimer ou pour résumer, elle n'a absolument aucune idée de comment l'exprimer. La brunette a été élevée avec une vision pour le moins unique sur l'être humain, voyant ce dernier comme une chose qu'elle devait analyser pour trouver ses faiblesses et les utiliser. Autant dire que ce qu'elle laisse transparaître d'elle, cette vision d'une adorable jeune femme qui s'amuse de la vie de manière naïve n'est pas vraiment la parfaite description de la demoiselle. Alexie représente le contraire, d'une certaine manière, mais apprécie assez ce jouer de ça.

La jeune vampire a prit l'habitude d'observer avec minutie ce qui l'entour pour y porter un jugement étrangement réaliste et rationnel au vue de sa connaissance du mon surnaturel. Enfin, elle le voit de manière plus réaliste que les humains qui ne connaisse pas son existence, ce qui peut sembler être une chose des plus banals en fin de compte. Disposant d'un esprit pour le moins vif, Alexandra se montre attentive envers le moindre petit détails et le place dans un coin de son esprit qu'elle range comme un dossier d'ordinateur. D'ailleurs, la comparaison est bien choisis, car même si en apparence elle peut sembler être une humaine parfaite qui ferait une amie du tonnerre, ce n'est pas le cas. Les sentiments sont beaucoup trop compliqués pour elle.

Un visage impassible ou ornée d'un sourire des plus faux, Alexie n'a aucun sens du contact et serait davantage vu comme une personne asociale. Apercevoir un véritable sourire sur ses lèvres est un défis digne de ce nom, tout comme l'entendre rire. En même temps, il faut dire qu'avoir passé sa vie entouré des vampires n'aident pas pour se développer en société. De plus, il est difficile de dire que son caractère soit du genre à plaire à tout le monde et lorsqu'elle tente de changer, généralement, c'est la catastrophe. La demoiselle ne connaît aucun autre mode d'expression que la contrainte et sa franchise sans égale. Elle ne mesure par ses mots qualifiant cet effort de fatiguant et sans grand intérêt. Pour résumer ce point, Alexie peut s'avérer être une véritable peste lorsqu'elle veut quelques choses et n'hésiterait pas à faire un petit caprice si elle pense que c'est nécessaire.

Ainsi, il est aisé pour elle de pousser les autres dans leur retranchement, mais en faire de même pour elle semble particulièrement compliqué. La vampirette fait preuve d'un calme à toute épreuve. Il est difficile de passer à travers sa confiance sur-humaine et son caractère de peste prétentieuse. D'ailleurs, jusqu'à ce jour bien peu on réussit à la mettre hors d'elle et il est bon de dire qu'elle ne le supporte pas. La vengeance est un plat qu'elle adore manger froid ou glaciale. Alexie n'a pas vraiment tendance à se jeter sur une personne qui l'a « blessé », elle prendra son temps et s'en occupera lorsqu'elle en ressentira l'envie ou bien que l’ennui l'emportera sur elle. Enfin, plus le temps s’écoule avant l'instant de sa vengeance, plus cette dernière sera terrible. Alex n'aime pas faire les choses à moitié, lorsqu'elle les fait, elle les fait bien. Mettant toutes ses connaissances, ses talents et ses compétences pour qu'elle obtienne « justice ». Ce trait de caractère s'est affûté après sa transformation ce qui est loin d'être un atout. Elle peut dès lors devenir sanguinaire, dépourvu de réelle limite et ce sans porter le coup final à sa victime. Lire la peur et la douleur dans le regard de sa victime semble être le meilleur moyen d'apaiser sans rancune. Ou alors, il faut savoir s'excuser auprès d'elle de la bonne manière.

Comme il a pu être facile de le comprendre, Alexie n'est pas vraiment le genre qui bouge sauf lorsqu'elle y est obligée. Elle n'est pas flemmarde, c'est juste elle apprécie l'idée de se poser avec un récit passionnant à la main. Il en est de même pour la conversation. Étant pour le moins taciturne, elle n'éprouve que rarement le réel besoin de parler aux autres, jugeant les sujets peu intéressant une partie du temps ou bien étant dans ses pensées l'autre moitié.  Une partie de son caractère qui semble étoffer le mystère qui l'entour, car sous ses airs d'ange effrontée se cache une toute autre personne.

Bien sûr, Alex ne dispose pas uniquement de capacités psychique. Elle est une personne talentueuse, sans oublier qu'étant à présent un vampire, ses capacités physiques ce sont retrouvées accrues. Adroite, dynamique et réactive, la brunette n'a pas de mal à réagir lorsqu'il se produit quelque chose. Gardons tout de même à l'idée qu'elle est encore jeune et que ses habilités sont encore faible comparé à d'autres, même si elle ne l'avouera pas aussi facilement.

Ce n'est pas tout ! Alexie reste malgré tous ses défauts une personne mature faisant preuve d'une incroyable loyauté, même si elle ne place pas toujours sa confiance dans les bonnes personnes.  Elle a un bond fond qu'elle n'a pas encore exploité, peut-être... Il faut dire que son éducation et que l'environnement dans lequel elle a grandit ne lui a pas donné la meilleure vision de la vie. Une existence de sang et de cadavres qu'elle tente à sa manière de changer. Après tout, elle souhaite plus que tout ne pas « aspirer » la vie hors d'un corps et ce même si elle a une nette préférence pour le sang frais. N'est-ce pas la  preuve qu'elle est encore humaine, d'une manière maladroite et peut-être de ce fait, influençable.


— derrière l'écran
pseudo ;; mind dreamer alias, Zepy pour les petits intimes ici. âge ;; écrire ici autres comptes ;; ... Noooonnn, je ne peux pas en parler, les voix se bousculent dans ma tête. Et en voilà une de plus... le mot de la fin ;; Il n'y a pas assez dans vampire en ce monde.




We are undying
We can be who we are now we are alive, we can fight they cannot contain us. It's who we are, we are undying, we are forever. Won't hide our faces from the light eliminate this space between us. It's who we are. We are forever, it's who we are!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t344-alexie-we-could-stay-young-forever http://underyourbed.forum-canada.com/t345-alexie-l-mathis
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Shelley Hennig © #CHEVALISSE & tumblr.
dc : Zep', la caspergirl & Sora, la fragile petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Sy', le phénix sans cœur & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive.
messages : 25
état civil : Célibataire.
profession : Actuellement, aucun de précis, mais y réfléchit. Cela dit, elle ne reste jamais longtemps inactive.
nature : Vampire.
MessageSujet: Re: Alexie ∞ « We could stay young forever. »   Mar 12 Aoû - 16:15


— Chapitre un
Dans l'obscurité de la nuit, à la lisière d'une petite ville perdue de Pennsylvanie se dressait un château lugubre d'une immensité terrifiante. Aucune lumière, aucune vie émanait de cette demeure dont personne n'osait s'approcher. Et pourtant, dans les ténèbres, une silhouette semblait s'élancer sur le chemin de cette dernière, sans pour autant sourciller à l'apparence de la bâtisse. Sans craintes, sans souffle ce fut en toute tranquillité que la silhouette se glissa à l'intérieur. Quelques pas fut tout ce qu'elle avait été capable de parcourir lorsque la lueur d'une chandelle se dessina devant elle. « Nina ! Qu'as-tu fait? » Interrogea une voix puissante et tranchante, arrachant la capuche déposée sur la chevelure dorée de la silhouette. Laissant apparaître une ravissante jeune femme à l'apparence frêle et au teint pâle. Le regard de l'homme dérivait sur les lèvres de la belle, ensanglantée dont les crocs dépassaient encore avant de détailler l'enfant déposé dans le creux de ses bras. « Ninaaa ! » Lâcha-t-il sèchement, déclenchant la panique chez sa cadette. « Il était seul, pleurant et criant, je ne... » Un violent coup sur la joue de la frêle enfant l'arrêta dans sa lancée, traquant la faim dans ses yeux par la peur. « Ne me mens pas mon enfant. Le sang sur tes canines nient la totalité de tes paroles. Aucun rescapé ne sont autorisés et encore moins un enfant... Ou est-ce là un présent pour tes aînés. Le doux et pur sang d'un enfant tout juste né. » Des paroles prononcées sur un ton amusé et des plus cruels. Tendant aussitôt les bras, l'homme agrippa violemment l'enfant, laissant dévoiler ses crocs tout en déformant mon visage. « Non, je t'en pris !  Elle pourra nous être utile, je t'en pris ne la tue pas. »  Une voix délicate, maternelle se liait au désespoir et la tristesse de la jeune femme. Le rire de l'homme brisa violemment le silence, s'époumonant et rejeta l'enfance dans les bras de la femme. Il se détournait, riant de plus belle en laissant sa cadette plonger dans l'obscurité. Les pleurs de l'enfant remplacèrent lentement les rires de l'homme, ne laissant pas le temps au silence de reprendre place. « Chut... Tu es en sécurité maintenant. » Souffla la demoiselle en berçant le bébé au rythme d'une douce mélodie. Sans tenir compte des ténèbres environnantes, la jeune femme commençait à monter les escaliers à gauche de l'entrée d'un pas lent et discret. Le bébé se calma lentement tandis que la blondinette traversa le couloir de l'étage avec aisance malgré l'obscurité qui l'entourait. « Alors, ma belle, tu fais encore des tiennes?! » Lança une voix dans le dos de la femme tenant l'enfant dans ses bras. Elle se retournait en souplesse pour faire volte-face à la personne qui venait de s'adresser à elle. Silencieuse, Nina détaillait le jeune homme devant lui. Un jeune homme, torse nu exposant ainsi ses muscles taillés avec soin. « Tu voulais tant que cela avoir un mioche ? » Répliqua le jeune homme sur un ton moqueur en s'adossant sur l'encadrement de la porte de sa chambre tout en déposant un regard insistant sur ce que Nina tenait dans ses bras. « Ce n'est pas un mioche, Josh. C'est une fille ... » Rétorqua la jeune femme en déposant un regard tendre et maternelle sur le bébé. Un doux sourire se dessinant sur son visage, elle n'arrivait pas à détourner ses yeux de son regard noisette. « Et elle s'appelle Alexie. »

— Chapitre deux
Dans le manoir éloigné de la ville, une unique pièce gouttait à la douce lueur du jour. A l'encadrement de la fenêtre, une petite silhouette se dessinait, installée sur le sol le dos confortablement calé contre le mur. Une jeune adolescente se tenait là, le nez plongé dans une lecture qui semblait être des plus passionnantes. Extirpée de son occupation par de violent coups donné contre le mur de l'adolescente, son regard s'assombrit lentement. Elle tentait d'y faire abstraction. Le bruit résonnait de nouveau, une deuxième fois, une troisième fois. Pestant la demoiselle se relevait dans un bond, laissant voler sa chevelure chocolat au passage. Elle alluma la lumière et ferma ses volets avec hâte avant d'ouvrir la porte de sa chambre avec délicatesse. Silencieuse, elle plongea un regard noir dans celui du jeune homme se tenant à l'encadrement de sa porte. « Désoler, ma belle, je te dérange dans ta lecture peut-être?! » Souffla l'homme, moqueur ce qui ne semblait aucunement apaisé la colère dans les yeux de sa cadette. Il reprit finalement son sérieux en laissant un sourire amusé aux coins de ses lèvres. « Tu peux être vraiment terrifiante, tu sais... » Termina-t-il dans un léger rire pour terminer son entré à la perfection et attendant une réaction de la par de la jeune brunette. « Peux-tu en venir au fait? Le garde-manger est déjà vide et tu as un petit creux, c'est ça? » Lâcha la belle dans un souffle désespérée. « Aoutch, c'est vexant... Peut-être que tu me manques, petite Alexie. » Des paroles qui semblaient loin de convaincre la cadette, bien au contraire. Un rire cristallin échappa à la dites Alexie qui se détournait un instant de son aîné. « Je ne peux rien te cacher chère cousine. Juste une petite goutte avant que tu ramènes le repas ce soir... Aller, tu ne vas pas laisser ton tonton préféré mourir de faim... » Ajouta l'aîné, tel un enfant capricieux, en faisant quelques pas en direction de sa cadette et s'arrêta à quelques centimètres d'elle uniquement. Roulant des yeux, Alexie désespéra face au comportement de son oncle. Capitulant, la jeune femme tendit son poignet gauche. Quelques secondes s'écoulèrent, laissant le visage de son aîné changer sans crainte et planter ses canines dans la peau de sa cadette. Une moue de douleur se dessina sur le visage de la brunette qui sentait son sang être lentement aspiré hors de son poignet. « Josh... » Souffla faiblement Alexie. Un simple mot qui semblait suffire pour que le jeune homme lâche sa cadette et passa sa langue sur le sang frais sur ses lèvres. Agrippa instinctivement son poignet, Alex l'enroula dans un morceau de tissus tout en lâchant un long soupire. « Merci ma petite nièce préférée. » Déclara Josh en enlaçant tendrement sa cadette avant de s'éclipser dans les ténèbres de la demeure. Passant une main maladroite dans sa chevelure, Alexie referma la porte de sa chambre, se laissant glisser contre elle et reprendre sa lecture dans le plus grand silence.

— Chapitre trois
Un bref passage devant le miroir de la salle de bain, Alexie laissa tomber sa serviette sur le lavabo pour profiter d'une longue douche digne de ce nom. Chantant une douce mélodie, la belle brunette se lavait avec soin durant une dizaine de minutes. Laissant ses cheveux goutter dans son dos, Alexie s'extirpa de la cabine de douche avec un léger soupire de satisfaction. La belle s'étira longuement avant d'agripper sa serviette et de l'enrouler lentement autour d'elle, la calant à la perfection pour l'empêcher de tomber. Retirant la buée sur le miroir, la jeune femme prit tout le temps qui lui semblait nécessaire pour terminer sa préparation. Elle sécha ses cheveux, les attacha d'une unique pince le temps d'enfiler une belle robe aux couleurs pâle et s'occupa de nouveau de sa chevelure chocolat avant de se maquiller très légèrement. Une touche de parfum plus tard, Alex était prête à sortir. Un franc sourire amusé se dessina sur ses lèvres rosées tandis qu'elle s'élançait avec énergie dans les couloirs de la vieille bâtisse. « Je suis prête, qui m'emmène? » Lança la brunette, installée devant la porte d'entrée tout en enfilant de somptueuse chaussure à talons. « C'est mon tour. » Prononça un jeune homme à la silhouette selve qui sortait soudainement de la pénombre de la pièce voisine. Un tendre sourire se dessina sur le visage de la demoiselle qui ne tarda pas à prendre les devant en sortant de la demeure pour s'installer dans l'une des voitures entreposées dans le garage. Son aîné s'installa au volant d'un pas lent et décontracté sans prononcer le moindre mot. « C'est rare quand tu te dévoues. Que me vaux cet honneur, Liam ? » Interrogea Alexie lorsque la voiture démarra, un sourire amusé aux coins de ses lèvres. « J'ai perdu, je n'ai pas eu le choix. » Répondit le jeune homme sur un ton neutre, sans sentiments ce qui déclencha le rire cristallin de la belle.

Le rire s'estompa faiblement et le silence régna en maître durant le reste du trajet. Dans la ville la plus proche, la nuit battait son plein et ce fut nom loin d'un petit bar discret que s'arrêta la voiture des deux jeunes gens. « Soit prudente. » Murmura le dit Liam lorsque la jeune femme s'extirpa de la voiture dans un geste gracieux et acquiesça les paroles de son aîné d'un simple sourire. Replaçant ses cheveux, Alexie s'élança dans le bar d'un pas qui se voulait timide. Son sourire s'estompa. Son regard se remplissait lentement d'innocence. D'une attitude réservée, la jeune femme ne croisa aucun regard avant de s'installer sur les des tabourets au comptoir. Commandant une boisson sans alcool, la belle brune fut rapidement servie. Sirotant sa boisson, elle jouait avec la paille dans son verre tout en laissant son regard rêveur dérivé autour d'elle. « Ce siège est libre ? » Interrogea une voix roque aux côtés de la demoiselle. D'un geste lent et peu assuré, la jeune femme se tourna vers l'inconnu et lui adressa un sourire des plus angélique. « Il est libre. » Souligna Alexie d'une voix cristalline tout en buvant quelques gorgées de sa boisson glacée. [...]

« Une demeure des plus étranges ... » Commenta une voix roque aux côtés d'Alexie. « C'est une maison ancienne, je la tiens de mes parents. » Enchaîna la jeune femme aux yeux noisettes en se glissant dans le manoir ancien dont l'intérieur était une fois encore plongé dans l'obscurité. Elle se retourna lentement pour faire face à son compagnon. Un doux sourire innocent et angélique se dessinant sur son visage tandis qu'elle glisse sa main dans celle de son aîné. Un geste qui semblait surprendre l'homme, mais qui ne semblait lui poser aucun problème. Il se rapprocha de la jeune femme qui se glissait déjà dans la première pièce de la demeure. « Il y a l'électricité au moins? » Interrogea l'homme dans les ténèbres et le silence qui l'entourait. « Je m'en occupe. » Souffla la jeune brunette qui lâchait aussitôt la main de son compagnon pour lui déposer un tendre baiser sur la joue de ce dernier. Elle s'éclipsa aussitôt, marchant d'un pas assuré dans la pièce voisine et se colla au mur de cette dernière. Lâchant un faible soupire, Alexie retira ses cheveux à talons et se glissa en toute discrétion dans le couloir, puis monta les escaliers. Refermant la porte de sa chambre derrière elle, un cris strident résonna dans la vieille demeure. « Bon appétit. » Murmura Alex en se glissant sur son lit avant d'agripper l'ouvrage qui gisait sur sa table de chevet. Les cris s'estompèrent tandis que la demoiselle se plongeait dans sa lecture à la lueur d'une bougie.

*** *** ***

« Salut la fratrie ! » Lança Alexie d'une voix énergique en se postant devant le frigo dans lequel elle extirpa une petite bouteille d'eau. S'adossant contre l'un des meuble de la cuisine, la jeune femme détailla un à un les membres de sa famille qui se tenaient autour de la table, un air sérieux sur le visage. « La dernière ration n'était pas suffisante ? » Interrogea-t-elle le groupe un sourire amusé bien que particulièrement curieuse. Son sourire fut tout aussi éphémère que sa curiosité. Détaillant les personnes autour de la table un à un, elle remarqua qu'une personne était absente. « Bon, qu'est-ce qui se passe? » Lança la brune sur un ton étrangement sérieux pour son caractère. Elle attendit un instant. Aucune réponse ne lui parvenait. Son regard devenant plus sombre, elle posa sa bouteille derrière elle. « Je suis peut-être l'unique humaine de la famille, mais ce n'est pas pour ça que vous devez m'expulser des conseils de famille. » Rétorqua la jeune femme. Elle n'était pas blessée, mais une vague incompréhension se dessinait dans son regard. Un nouveau silence s'installait dans la pièce avant qu'un à un les membres autour de la table se levèrent pour quitter la place. Une personne restait présente, au centre de la table, les yeux rivés sur la jeune femme. « Alexie, il est temps ... » Souffla la jeune femme à la chevelure dorée restée à table. Elle hésita un instant, mais l'incompréhension sur le visage de la cadette lui laissa comprendre qu'elle pouvait continuer. « Des chasseurs sont en ville, ils ont eu Jude ... Pour ta sûreté, il est temps. » Enchaîna la blonde à la peau frêle d'une voix brisée. Alexie se figea l'espace d'un instant avant qu'une lueur de détermination se s'installe dans ses prunelles. Elle acquiesça d'un simple hochement de la tête avant de suivre son aînée des yeux. Celle-ci se glissant hors de la pièce pour s'engouffrer dans les ténèbres de la demeure.

— Chapitre quatre
S'éveillant en toute tranquillité sur un matelas loin d'être confortable, Alexie ouvre les yeux. Elle s'étirait longuement en se relevant doucement sur le lit où elle était installée. La jeune femme porta une main hésitante sur le sommet de sa chevelure, marquant la douleur qui se lançait dans son crâne jusqu'à ses yeux. Elle avait l'impression d'avoir dormit plus de tendre qu'elle ne l'avait jamais fait tandis que la faim la gagnait soudainement. Fermant les yeux, Alexie avait l'impression que chaque lumière, chaque son provoquait en elle une torture insoutenable. Un gémissement s'échappa lentement de son être lorsque la porte de la chambre s'ouvra. Une panique fit bondir la jeune femme qui s'élançait à l'autre bout de la pièce, se collant au mur le plus proche. « Alexie... Alexie ... Calme toi, ce n'est que moi. » La voix sonnait familière aux oreilles de la belle brune qui tourna son regard trouble vers sa provenance. Un jeune homme grand à la carrure d'athlète se tenait devant elle. De son regard perçant et sombre, il tentait de réconforter sa cadette d'un simple regard. « Seth. On est où? Que c'est-il passé ? Qu'est-ce qui m'arrive ? » Alexie déversait ce flot de question tandis qu'une panique indigne d'elle commençait à la gagner. Un regard qui semblait dérouter Seth au plus haut point. Le jeune homme guida Alex jusqu'au lit pour qu'elle prenne de nouveau place et se calme. « Les chasseurs nous sont tombés dessus. Te prenant pour l'une des nôtres, tu as reçu une balle de bois qui t'a tué sur le coup. Le sang de Nina que tu avais ingéré avant notre fuite t'a ramené. Tu te transformes et je t'ai ramené du sang comme prévu si cela devait arriver. » Ses paroles se liant à ses gestes, Seth montra un corps inconscient qui gisait sur le second lit de ce qui semblait être une chambre d'hôtel plonger dans la pénombre de la nuit. « Et les autres, où sont-ils? » A la question de sa cadette, Seth resta silencieux. Il n'avait pas besoin de répondre, son regard triste et sombre en disait assez. Il ne restait plus personne et dieux seul sait comment eux avait survécu côte à côté. « Tu dois te nourrir... » Souffla l'aîné qui porta le corps inerte sur ses genoux. Plantant ses crocs dans le poignet de sa proie, il tendit ce dernier à la belle qui, malgré la retenu dont elle voulait faire preuve, se jetait sur le sang qui coulait lentement. Elle avait tellement faim que seule cette dernière semblait compter.

*** *** ***

La nuit bâtait son plein. Sous les rayons de la demi-lune, c'était vêtue d'une somptueuse, bien que décontractée, tenue de soirée qu'Alexie s'élançait dans les rues de son nouveau lieu de résidence. Deux ans après le commencement de sa mort, la jeune femme semblait étonnamment pleine de vie. Affichant un sourire faussement amusé, elle avait été extirpée de sa rêverie au milieu de ses romans par une faim qui montait en elle depuis le début de la soirée. Après avoir mis pas mal de temps pour se préparer, la jeune femme avait commencé à arpenter les rues jusqu'à la première boite de nuit. Entrant en usant de ses nouvelles qualités, la belle brune ne s'attarda pas sur le bar. S'élançant sur la piste de danse, la jeune femme à la chevelure aux couleurs dégradées de châtains clairs et de blond foncé appréciait ce début de soirée. Se déhanchant avec grâce et souplesse sur la poste de danse, la belle aux yeux marrons cherchaient une proie digne de sa soif tel un prédateur de la nuit. Finalement, son attention s'attarda sur un homme seul dont le regard semblait scruter la jeune femme depuis déjà plusieurs minutes. Lui adressant un tendre sourire, Alexie avait trouvé sa cible. S'approchant de cette dernière, Alexie commençait à faire jouer de ses charmes pour faire tomber l'homme à la chevelure cuivré dans ses filets. Une chose qui fut loin d'être compliqué. Le temps s'écoulait lorsque Alexie entraînait son compagnon de soirée à l'écart du bruit et de la lumière éblouissante de la discothèque. Avec force, Alexie plaqua l'homme contre le mur, plongeant ses prunelles chocolat dans celle de son aîné. « Ne dis pas le moindre mot, ne fais pas le moindre geste. Ce ne sera pas douloureux. » Lâcha la jeune femme dans un souffle avant que son visage ne change radicalement et ses crocs se plante dans le cou de sa proie. Savourant le breuvage qui coulait au fond de sa gorge, elle se contenta de quelques gorgées, de ce qui lui semblait nécessaire pour tenir le temps qui lui fallait. Se détachant lentement de sa source de nourriture, la vampirette nettoya ses lèvres avec soin et fixa de nouveau les prunelles océans de sa victime. « Il ne s'est rien passé, nous sommes sortit et nos chemins se sont séparés après un unique et tendre baiser. » Souffla la jeune femme, amusée, en déposant ses lèvres sur la joue de sa proie. Puis, en un battement de cils, un battement de coeur, elle disparue dans les ténèbres de la nuit.





We are undying
We can be who we are now we are alive, we can fight they cannot contain us. It's who we are, we are undying, we are forever. Won't hide our faces from the light eliminate this space between us. It's who we are. We are forever, it's who we are!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t344-alexie-we-could-stay-young-forever http://underyourbed.forum-canada.com/t345-alexie-l-mathis
avatar
Ragnar
boo
the casper of your life
avatar : alexander skarsgard
messages : 64
état civil : ... hum... mort?
profession : selon des termes humains, tueur en série, selon ses termes à lui, profiteur de l'éternité
MessageSujet: Re: Alexie ∞ « We could stay young forever. »   Mar 12 Aoû - 17:23

haha, finalement t'as craqué hein =p
va falloir se trouver un lien avec raggy, entre vamp faut se serrer les coudes è.é
surtout que mon poor viking est en deuil e.e




tu l'as fait coco!
un comme toi vaut mieux que deux tu l'auras


On t'avais donné un canif et trois bouts de bambous et tu l'as bâti ton centre commercial!! Tu peux être fier de toi Benoit et après une petite pause au bord de la piscine avec Jeanine, il faudra pourtant que tu reviennes en force parce que ce n'est pas fini. Longue est l'aventure qui débute en ce Saint jour et il te reste encore tant de choses à faire. Tout d'abord, parce que nous savons que tout être surnaturel... ou pas!... qui se respecte a besoin d'un bon entourage pour bien évoluer dans la vie... ou la non-vie, va vite créer ton répertoire de relations afin qu'on puisse se lier à toi et ne plus jamais te laisser partir! Pour ce faire, n'hésite pas à utiliser nos petits modèles faits sur mesure pour nos décors ;)

Mais ce n'est pas fini ma petite Lily! Il se passe tellement de choses par ici que ce serait mieux pour toi de rester toujours à la page en surveillant de près ce qui se passe sur la bouche de l'enfer, parce que d'une façon ou d'une autre, tu peux mettre ton grain de sel dans nos vies. Même s'il s'agit uniquement de faire venir ta tante Marguerite au pays, sache que ta contribution sera grandement appréciée.
Et entre tout ça, n'oublie pas de nous signaler toute absence prolongée parce qu'on ne voudrait pas t'enterrer avant ton temps Bertrand =/ En plus, quand tu reviendras de ton voyage, tu auras tout le loisir de venir te relooker un brin. Sur une note plus écolo, agit de manière responsable et apporte nous tes déchets question qu'on puisse les jeter au bon endroit!
Et pour finir, petit appel aux Harry Potter et genres étranges de ce monde, vous êtes priés de venir faire un petit tour par ici pour un meeting parfaitement anonyme!

Soit le bienvenue chez-nous mon petit loup et si tu as le moindre problème, n'hésite pas à faire le 1-800-staff qu'on puisse te venir en aide du mieux que nous le pourrons!



wanna do bad things
when you came in the air went out. and every shadow filled up with doubt. i don't know who you think you are, but before the night is through, i wanna do bad things with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t120-ragnar-his-name-define-the-word-bad http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t121-ragnar
avatar
zepy
fidèle de la faiblesse
avatar : Shelley Hennig © #CHEVALISSE & tumblr.
dc : Zep', la caspergirl & Sora, la fragile petite humaine & Clara, la maladroite petite sorcière & Sy', le phénix sans cœur & Panda', la chasseuse aux couteaux & Cassie, la louve dépressive.
messages : 25
état civil : Célibataire.
profession : Actuellement, aucun de précis, mais y réfléchit. Cela dit, elle ne reste jamais longtemps inactive.
nature : Vampire.
MessageSujet: Re: Alexie ∞ « We could stay young forever. »   Mar 12 Aoû - 18:21

La faiblesse est ma compagne, semblerait-il. Je n'ai pas réussis à attendre plus longtemps, ma vampire me hantait. XD

Oui, étant les deux seuls vampires encore en vie, un lien est obligatoire. On va devoir se triturer les méninges. ^^

Enfin, merci pour la nouvelle validation.   


We are undying
We can be who we are now we are alive, we can fight they cannot contain us. It's who we are, we are undying, we are forever. Won't hide our faces from the light eliminate this space between us. It's who we are. We are forever, it's who we are!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t344-alexie-we-could-stay-young-forever http://underyourbed.forum-canada.com/t345-alexie-l-mathis
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: Alexie ∞ « We could stay young forever. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alexie ∞ « We could stay young forever. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les papiers d'identités :: les identités confirmées-