Partagez | 
 

 ariane l. spencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
boo
the casper of your life
avatar : marie avgeropoulos
messages : 8
état civil : célibataire
profession : diplômée en fuite professionnelle, rien de moins
nature : werejaguar
MessageSujet: ariane l. spencer    Ven 14 Aoû - 17:23


about my life
everyday is a new battle for survival
on going

Part 01 ;; titre du topic
ft. prénom prénom nom
Part 02 ;; titre du topic
ft. prénom prénom nom
over

Part 01 ;; titre du topic
ft. prénom prénom nom
Part 02 ;; titre du topic
ft. prénom prénom nom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
boo
the casper of your life
avatar : marie avgeropoulos
messages : 8
état civil : célibataire
profession : diplômée en fuite professionnelle, rien de moins
nature : werejaguar
MessageSujet: Re: ariane l. spencer    Ven 14 Aoû - 17:23



boys will be boys
and i dont really care anyway
tyler g. kennedy
Faire confiance n’est pas inné pour Ari. Faire confiance n’est pas dans son vocabulaire tout court, en vérité. Alors pourquoi le Colonel Casse-couilles —il porte tout de même bien son nom de code, l’autre connard n’a pas complètement tord— s’investit-il autant dans la mission de lui faire connaître ce qu’est un ami ? Ariane n’a pas besoin d’ami, ni de rien d’autre. Ce dont elle a besoin, c’est de pouvoir lever les pattes, aller se perdre dans la nature profonde et disparaître de la surface de la terre.
Mais ça ne saurait être si facile, n’est-ce pas ? Au final, avoir ces grands yeux attentifs qui vous scrute sans relâche pour s’assurer que tout va bien… on finit par s’y habituer. Pas y prendre goût, il ne faut pas trop pousser mémé dans les orties non plus ! Mais on s’y habitue… ouais.
Sous la torture, peut-être qu’Ari accepterait d’admettre que la présence de Tyler a quelque chose d’agréable et de confortable. Peut-être qu’elle irait même jusqu’à dire que c’est ce à quoi devrait ressembler de se sentir à la maison… mais pour ça, faudrait-il encore qu’elle ait la moindre petite idée de ce que ça peut représenter comme sensation.
dustin n. paxton
Ce type, Ari l’étranglerait au minimum dix fois par jours si ça ne tenait qu’à elle. À peu près tout ce qu’il dit est dénué d’intérêt et/ou mériterait une paire de claques derrière le crâne. Il a toujours le mot pour rendre Ariane agressive ou pour la pousser à l’envier de lui jeter quelque chose sur la tête —de préférence lourd et pointu.
Il ne sert pour ainsi dire à rien, sinon à tout gâcher avec ses manières d’homme des cavernes aussi subtil qu’un mammouth au milieu d’une plaine déserte. Il y a franchement de quoi se demander comment il a fait pour atterrir dans la sélection d’agents saccarifiables de l’Initiative … à moins bien sûr que l’objectif soit précisément de s’en débarrasser sans avoir son meurtre sur le dos. Ça, Ari arriverait à le comprendre.
prénom p. nom
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
boo
the casper of your life
avatar : marie avgeropoulos
messages : 8
état civil : célibataire
profession : diplômée en fuite professionnelle, rien de moins
nature : werejaguar
MessageSujet: Re: ariane l. spencer    Ven 14 Aoû - 17:23



girls will be girls
and i dont really care either
maya e. ramirez
Étrangement, avec Maya il y a autant de points communs que discordants. Sans être directement au point de se sentir amie avec elle, Ari ne peut s’empêcher de sentir une certaine complicité se développer rapidement avec la louve. Leurs backgrounds respectifs étaient plutôt semblables c’est à croire qu’elles sont les deux faces d’une même pièce.
S’il était du genre d’Ari de se confier à quelqu’un, elle irait probablement vers Maya avant de penser à qui que ce soit d’autre. Il ne faut toutefois pas crier victoire trop vite, Ari n’hésiterait pas à sacrifier la louve pour son propre bien et sa perte ne l’empêcherait pas de trouver le sommeil. Tout ce qui compte pour Ariane, c’est de gagner sa liberté et elle est bien prête à faire le boulot de quatre personnes toute seule pour être certaine d’y arriver dans les plus brefs délais.
prénom p. nom
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla.


i can't make you bleed if i'm alone
i try my best to never let you in, to see the truth and i've never opened up. i hope that you see right through my walls, i hope that you catch me, 'cause I'm already falling. i'll never let our love get so close. you put your arms around me and i'm home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: ariane l. spencer    

Revenir en haut Aller en bas
 

ariane l. spencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: le journal du survivant :: relations & topics-