Partagez | 
 

 hunting a blond gigantor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: hunting a blond gigantor   Mer 2 Sep - 22:09



   
hunting a blond gigantor
   ft.  cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Les choses commençaient à devenir un peu trop désastreuses. Après un voyage intertemporel imprévu. L’arrivée toute aussi surprenante d’un viking de huit mètres de haut —ou pas loin, avec l’émotion c’est dur de calculer avec précision. Il fallait en plus que ledit gigantor trouve le moyen de fuir et de semer deux gardiens plusieurs fois centenaires dans une ville qu’il ne connaissait pas, à une époque encore moins connue, alors qu’eux connaissaient tout ça de première source pour avoir participer à l’histoire avec un grand H un nombre incalculable de fois. Oh, nous allions oublier la disparition d’une certaine brune qui s’était envolée sur son balai sans demander son reste.
Autre chose ?
Eh bien, cela faisait des heures que les frères —la blonde se reposant de son voyage dans le lit de Zach (quand Zach s’était plaint outre-mesure qu’une brune se soit reposé dans le sien, pffff)— remontaient la piste des indices pour retrouver ce satané viking qui avait le pouvoir de faire bien des dégâts… et ici on ne parle même pas du cataclysme temporel qu’il s’est peut-être déjà produit dans une autre partie du globe de part son absence du passé. Et dire que c’était lui qui avait approuvé le premier voyage dans le temps de la blonde… non mais quel con il allait être dans un futur plus ou moins proche quand même.
Donc, ouais, désastreuses !

En ce moment même, les deux hommes avaient revêtu leur cravate de faux inspecteurs de police et se trouvaient dans la salle de vidéos de surveillance de l’hôpital. La piste remontée avait conduit à une collision entre une voiture et un grand type blond qui s’était relevé apparemment peu touché par l’incident. À l’hôpital, on leur avait parlé d’un type qui avait mit KO la moitié d’une unité d’intervention et à qui il avait fallu deux doses de tranquillisant pour arriver à le maitriser.
En ce moment, les frères Cooper pouvaient voir le combat qui s’était déroulé dans l’aire de stationnement devant les urgences.

Sans pouvoir se retenir, Lip avait émis un sifflement impressionné lorsque le mastodonte était finalement tombé inconscient sur le sol.

« Il en a à revendre le p’tit hein ? »

L’agent de sécurité, à l’œil poché probablement par les soins du blond, n’avait pas le cœur à rire. Surtout à la nuance importante à faire que Lip n’avait pas faite. Le viking était jeune. Pas petit. Jeune.

« Qui a été assez bête pour signer son congé si tôt ? »
« Personne il a foutu le camp avec la rouquine qui l’a amené. Regardez. »

L’homme pianota sur ses écrans une nouvelle série d’images apparue. De tous les angles possibles, Lip et Zach pouvaient suivre la fuite à travers les couloirs de l’hôpital, puis dans le stationnement.
C’était, sans conteste, la fuite la plus lamentablement exécutée de l’Histoire. Et, pire, elle avait réussi.

« Vous avez une image de la plaque du véhicule ? »

Une plaque, un nom, une adresse. Ils retrouveraient cette fille dans le temps de le dire. Ne restait plus qu’à espérer qu’elle n’ait pas lâché le scandinave dans la nature. Sinon, leur piste allait franchement se refroidir.
   


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Steeven R. McQueen
dc : Charlie Potter from hogwarts
messages : 119
état civil : Quand on a l'éternité, mieux vaut éviter de se marier
profession : Il a été décidé qu'il valait mieux pour lui porter un sac à dos plutôt qu'une chope de bière donc : lycéen en 2ème année & nounou pour tueuse. Mais Gardien de l'Equilibre sonne tellement plus classe
nature : Half-french ? Il ne mange que la moitié de la baguette ! Ou half-demon. Une moitié de tueuse, une moitié de brachnavos et on obtient un Zach
dons surnaturels : Conçu pour être le parfait guerrier : régénération accelérée, immortalité. Agilité, force et endurance surdéveloppées
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Jeu 3 Sep - 15:14



Hunting a blond gigantor
ft. ft. cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Jusqu’ici, ils auraient pu se plaindre que la Nouvelle-Orléans était beaucoup trop calme. Pour un endroit où ils avaient été envoyés, ça l’était en tout cas. Lip tenait un bar, il passait ses journées au lycée à s’emmerder royalement, et le soir ils se retrouvaient en bonne petite famille. Encore un peu, et ils materaient Oprah avec une pizza.
Mais on ne pouvait pas dire qu’aujourd’hui rimait avec ennui. Sa future petite amie qui débarquait de son temps pour le prévenir de sa mort y était pour beaucoup mais selon l’avis du cadet des Cooper, on pouvait blâmer pour beaucoup l’autre sorcière. Et oui, rien ne changerait, toute sorcière avec cette tête-là serait fatalement la source de tous les maux. Il aurait presque pu s’accuser de paranoïa s’il n’avait pas été aussi borné dans sa conviction qu’il fallait s’en méfier. Et maintenant qu’il avait eu cette petite conversation avec Eva concernant leur voyage dans le passé, il n’allait certainement pas se mettre à douter de sa méfiance. Il fallait bien qu’il en ait pour deux quand son frère préférait se montrer beaucoup plus chaleureux avec la dénommée Charlotte… ce qu’il n’avait pas manqué de souligner avant que le problème de l’évasion d’un viking dans le monde moderne ne vienne ruiner tout espoir d’explications.

Pourtant, c’était bien ce qui le tracassait le plus et quand il s’était préparé pour partir à la chasse, les mots d’Eva n’avaient cessé de tourner dans sa tête.
« C’était comme si Charlie n’était pas Charlie ».
Si d’autres pourraient passer sur le meurtre du viking, pas lui évidemment, ces mots-là avaient fait bien plus de travail dans les pensées de Zach.
Si Charlie n’était pas Charlie, et si Emily était revenue… le problème d’un viking qui se baladait dans les rues de la Nouvelle-Orléans lui paraissait tout à coup moins prioritaire. Mais il avait pourtant suivi, laissant sa future petite amie se reposer dans sa chambre. Venir était interdit pour elle de toute manière, elle avait déjà bien assez risqué sa vie pour la journée quand il était celui supposé mourir. Sans doute parce qu’il était ce Zach du futur, sa main avait caressé sa joue dans le geste tendre qu’aurait eu son vrai petit ami… enfin lui, mais pas tout à fait lui.
… oui, c’était toujours si compliqué.

Une fois à l’hôpital, le jeunot qu’il était n’avait fait que montrer sa fausse carte de flic pour suivre son aîné. Evidemment qu’il était la jeune recrue, c’est tout juste s’il était crédible dans ce rôle. Silencieux, il avait regardé les images du costaud, ne soulignant pas davantage le commentaire de Lip tout à fait justifié. Evidemment qu’elles avaient ramené un viking dangereux, ramener quelqu’un de peu doué pour le combat… ça aurait été nettement moins amusant. Ce qui l’était, c’était cette fuite avec une petite rouquine… pas une seule fois on ne les avait arrêté avant la sortie… la sécurité dans les hôpitaux laissaient manifestement à désirer. Et c’était à cause de cette défaillance qu’il était remonté dans la voiture, toujours côté passager bien sûr, pour partir en direction du domicile de la kidnappeuse de viking.

S’il attendait une opportunité pour parler du sujet qui le travaillait, c’était maintenant vu qu’il avait loupé l’occasion de le faire à l’aller.
La conversation était répétitive, pas facile, et en plus de ça ils avaient un viking sur les bras. On pouvait le pardonner de ne pas avoir abordé le problème et de rester incroyablement silencieux, les yeux rivés vers la fenêtre.
Pourtant, il brûlait de le faire intérieurement. En fait, ça le démangeait tellement que ça avait finit par sortir tout seul au bout de quarante sept secondes de trajet quand il s’était enfin tourné pour regarder son frère :

« Sinon les distances avec Emily, ça marche toujours ? »

Il n’avait pas prévu de commencer par un sous-entendu, le prénom était sorti tout seul et il ne s’en était rendu compte qu’une fois sa phrase terminée.
Elle ne faisait pas que lui ressembler physiquement, c’était sa copie conforme ! Rien qu’avec ça, on pouvait se tromper. Mais quand en plus la jolie voie d’une blonde répétait inlassablement dans votre tête « C’était comme si Charlie n’était pas Charlie »… le lapsus devenait facile.
Et la conversation qu’il avait prévu de commencer d’une manière différente avait une introduction étrangement répétitive. Ouais, Lip aurait dû être sourd ou aveugle pour ne pas avoir compris que la manière dont il avait occupé son temps libre plus tôt ne lui avait pas plu :

« Vous étiez trop loin pour en parler ou elle a quand même pris le temps de te raconter ses exploits dans le passé ? »

Pour quelqu’un qui allait mourir, il pouvait sans doute se montrer plus sympathique afin de laisser une meilleure image de lui.
Pour parler franchement, il était en colère, inquiet principalement mais comme toujours, c’était finalement l’agacement qui dominait dans un ton.
.



Ready to love again
Seems I've been playing on the safe side baby, building walls around my heart to save me, oh but it's time for me to let it go. Yeah, I'm ready to feel now. No longer am I afraid of the fall down. It must be time to move on now, without the fear of how it might end. I guess I'm ready to love again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t25-zach-cooper-the-bad-boy-boogie http://underyourbed.forum-canada.com/t86-zachariah-g-cooper
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Jeu 3 Sep - 23:00



   
hunting a blond gigantor
   ft.  cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Ça allait trop bien. Maintenant qu’ils avaient obtenu la plaque du véhicule, qu’il leur avait suffit de pirater le standard de la police locale —procédure élémentaire pour deux chasseurs dans leur genre— pour obtenir le nom de la propriétaire du véhicule et hop, une adresse. Rien de plus compliqué. Et, comme précédemment dit, trop simple. La chasse au géant venu d’un passé plus que lointain allait trop bien pour qu’il n’y ait pas un os quelque part. Et l’os, Lip avait la sensation qu’il allait bientôt se le prendre à la gueule.
Ouais, quelque part comme maintenant, alors qu’ils venaient tout juste de regagner leur voiture —le seul vrai conducteur du duo derrière le volant, évidemment— l’ainé n’avait même pas passé la deuxième que l’os, le fameux et attendu, lui rebondissait à la gueule, comme prévu. L’os en question, Lip l’avait vu venir, quoi qu’il ait eu l’innocence de croire que son frère attendrait la crise viking passée pour aborder le sujet qui fâche. Eh bien non, en plein milieu, juste comme ça, sans la moindre subtilité —genre encore moins qu’un rhinocéros dans une boutique de porcelaine (mais nous ne nommerons pas lequel de rhino)— ni la moindre délicatesse.
L’air du conducteur se renfrogna illico.

« Charlie. Je sais que ça finit un peu pareil, mais je te pensais un peu plus futé que ça après 18 diplômes. »

De lycée. Mais comme Lip n’était pas teigne comme son frère —il tenait visiblement ça de sa mère qui était pourtant une respectable dame à son époque— il s’était abstenu de préciser. Et son frère, quant à lui, précisait beaucoup trop.  

« Tu peux pas juste te mêler de tes affaires ? Juste une fois dans ta vie ? »

Juste une fois dans une vie de jeunesse éternelle, ce n’était pourtant pas tant demandé, n’est-ce pas ? À croire que si. Parce que malgré ça, Lip pouvait déjà prédire que Zach ne démoderait pas. Il avait encore un truc à dire à propos de Charlotte et il allait le dire. Quoi qu’il en coûte. Peu importe le temps que ça prendrait si Lip l’interrompait tous les 2 mots. Zach allait dire ce qu’il avait à dire parce qu’il était chiant comme ça depuis presque cinq cent ans.

« Ouais, on a eu un moment Charlie et moi. » Insister sur le véritable nom de la demoiselle était somme toute important dans les circonstances. « Et, dans ‘Charlie et moi’, y’a pas de Zach à ce que je sache. Alors t’es gentil, t’arrêtes. »

Sauf qu’il n’arrêterait pas parce que c’était Zach. Il allait devoir se taper tout le trajet jusque chez la rousse la plus petite de l’univers en écoutant son frère rabâcher un refrain déjà trop répété ces derniers temps.
Pourquoi ça se produisait toujours en voiture d’ailleurs ?
Parce que le petit frère était Satan en personne —oui bon, façon de parler, ils avaient déjà rencontré Satan… un chic type quand il ne voulait pas détruire la planète entière— et qu’il entamait cette conversation seulement quand Lip ne pouvait pas s’enfuir !
   


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Steeven R. McQueen
dc : Charlie Potter from hogwarts
messages : 119
état civil : Quand on a l'éternité, mieux vaut éviter de se marier
profession : Il a été décidé qu'il valait mieux pour lui porter un sac à dos plutôt qu'une chope de bière donc : lycéen en 2ème année & nounou pour tueuse. Mais Gardien de l'Equilibre sonne tellement plus classe
nature : Half-french ? Il ne mange que la moitié de la baguette ! Ou half-demon. Une moitié de tueuse, une moitié de brachnavos et on obtient un Zach
dons surnaturels : Conçu pour être le parfait guerrier : régénération accelérée, immortalité. Agilité, force et endurance surdéveloppées
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Ven 4 Sep - 18:31



Hunting a blond gigantor
ft.  ft.  cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Est-ce qu'il pensait sincèrement que son frère allait écouter cette fois plutôt que la fois d'avant, ou que celle encore d'avant ?
Non. Il avait 470 ans, pas 12, ni 13. 470. 470 années de Philip ou presque, ça aidait un peu à savoir ce qui valait le coup d'être débattu ou pas.
Alors pourquoi se fatiguer ?
Disons qu'il était du genre obstiné mais qu'il était surtout convaincu d'avoir raison. Et quand le cadet des Cooper avait une idée en tête, il était difficile de la lui retirer. En temps normal et encore plus aujourd'hui. Parce qu'aujourd'hui, ça touchait directement son frère. D'accord, il avait une curieuse façon de le montrer, mais ce qui provoquait ce comportement d'imbécile c'était bien l'inquiétude. Parce que, s'il avait raison, et encore une fois il n'en doutait pas, il n'allait rien arriver de bon à Lip. Et là encore, même sans pouvoir de divination, il en était certain.

« Si tu préfères. »

Sauf que techniquement ce n'était pas s'il préférait, Charlie s'appelait bien Charlie. C'était en tout cas son petit surnom. Du moins, c'était ce qu'indiquait ses papiers d'identité.
Et si tempérer un peu en s'excusant d'un simple lapsus n'aurait pas été une mauvaise idée, il avait préféré jouer d'une fausse ironie. Charlie, d'accord... mais il était à peu près certain que le prénom d'Emily la ferait beaucoup plus réagir.
Quant à la question s'il était capable de se mêler de ses affaires, on n'avait pas besoin de ce... :

« Non »... catégorique pour le savoir « Je peux pas. »

ça avait le mérite d'être clair. Mais une autre personne qui se montrait plutôt clair ici c'était Lip. Le message passerait en tout cas avec n'importe quel imbécile. Un imbécile qui n'en n'aurait rien à foutre certes, mais il passerait. Lip ne voulait rien entendre et il parlait dans le vent. Il pouvait bien s'énerver un peu plus, se calmer et jouer sur un autre registre, dans le fond ça n'y changerait pas grand chose. On aurait pu penser que le soupir qu'il venait de pousser était une déclaration de forfait, mais ce n'était que la traduction de son agacement, de sa fatigue puisqu'il n'avait pas attendu plus de trois secondes pour ajouter :

« Mais c'est cool si "Charlie" n'a pas été traumatisée plus que ça de tuer le copain de jeux du viking qu'on cherche. Faudra qu'on pense à la remercier de l'avoir énervé au point qu'il fonce pour les suivre ici d'ailleurs. D'ailleurs, où elle est partie exactement ? »

Aucune tactique ne marcherait d'accord, mais secouer l'arbre et voir ce qui tombe... ce n'était pas franchement son idée la plus grandiose. Au final, attendre un peu et aborder le sujet plus calmement : inutile mais préférable.
Il aurait commencé différemment. Les mots d'Eva qui lui trottaient dans la tête depuis tout à l'heure, une meilleure introduction.
... mais si les mots d'Eva avaient une influence sur lui, alors qu'ils ne devraient pas encore en avoir, qu'est-ce que ça pourrait bien foutre à Lip ? Sûrement pas grand chose, pourtant :

« Au fait, pendant que vous aviez votre moment, Eva et moi on a pas mal discuté de ce qui s'était passé. Contrairement à moi, elle apprécie beaucoup Charlie, c'est même sa meilleure amie. Elles se connaissent plutôt bien. J'imagine que l'aider et partir avec elle dans le passé, ça semblait naturel. » on voyait très bien où il voulait en venir, et il avait finit par y arriver « Sauf que, y'a quand même un truc bizarre. Eva a dit que c'était comme si "Charlie" n'était pas Charlie. »

Et lui, ça lui suffisait amplement pour s'inquiéter pour cet imbécile de grand frère avec lequel il semblait pourtant vouloir se fâcher. La situation lui semblait même plus critique qu'un viking dans la nature ou un viking avec des dents qui en aurait après lui. Mais, visiblement, même avec un discours plus touchant, ça tombait dans l'oreille d'un sourd.


Ready to love again
Seems I've been playing on the safe side baby, building walls around my heart to save me, oh but it's time for me to let it go. Yeah, I'm ready to feel now. No longer am I afraid of the fall down. It must be time to move on now, without the fear of how it might end. I guess I'm ready to love again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t25-zach-cooper-the-bad-boy-boogie http://underyourbed.forum-canada.com/t86-zachariah-g-cooper
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Sam 5 Sep - 14:29



   
hunting a blond gigantor
   ft.  cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Zach était un emmerdeur de première. Il devait sa longue vie au sang qu’ils partageaient et rien d’autre. Parce qu’agir ainsi depuis deux cents ans… il n’y avait qu’un frère pour ne pas s’être pris un poignard dans le dos à un moment ou un autre. Bien que cela aurait fortement plu à Lip, surtout maintenant que le petit frère rabâchait encore et toujours le même refrain.
Au détail près que c’était la première fois que Zach énonçait un viking assassiné. Et elle sortait d’où cette histoire ? D’une blonde issue du futur que son frère ne connaissait même pas depuis vingt-quatre heures et qui, bien entendu, n’était pas dans la voiture avec eux pour corroborer les faits du gardien cadet.
Mauvaise foi ? Et pourquoi pas ? Zach en faisait bien de son côté à faire la gueule sans même chercher à connaître un peu Charlie. Il fallait bien qu’en contre partie Lip s’arrange pour équilibrer les choses, non ?
Comment ça, non ?
Certes, la brune avait mystérieusement disparue comme une voleuse après leurs ébats, mais ça ne voulait rien dire, strictement rien. Il avait également eu une très grosse sensation de déjà vu pendant l’acte, mais il fallait s’y attendre avec une fille qui était le double craché d’une ancienne flamme. Rien, absolument rien, ne clochait avec Charlie.

Alors pourquoi il y avait cette petite voix dans sa tête qui hochait le chef en accord avec ce que Zach cherchait à lui enfoncer sans le crâne ? Pourquoi il avait cet arrière-goût désagréable en bouche de s’enfoncer aveuglément sur la mauvaise pente de la raison ? Parce qu’un instinct vieux de neuf cents ans pouvait difficilement ignorer les faits indéfiniment.

« C’est n’importe quoi. »

Sauf lorsqu’on s’appelait Philip et qu’on avait la tête encore plus dure que l’adamantium.

« Et elle serait qui si elle n’était pas Charlie ? Emily ? »

Lip soupira à fendre l’âme en prenant un virage —juste assez séré pour brusquer un peu Zach contre sa portière.

« Emily est morte. Depuis deux cents ans. Et tu sais comment je le sais ? Parce que je l’ai tuée, abruti. Maintenant que c’est établi une fois pour toute, est-ce qu’on peut, s’il te plait, arrêter d’en parler ? »

Il la ramenait tout le temps lui avec cette tueuse qui était devenue une vampire diabolique pour passer l’éternité avec Zach ? Eh bha non. Parce qu’il n’était pas chiant, lui !
Bien sûr, un esprit vengeur vieux de deux cents ans qui prend possession du corps de son double identique pour remettre ça avec l’amant qu’il l’a assassinée pendant une crise de pouvoir digne des feux de l’apocalypse… ça n’avait rien de plausible. Pas comme si ce genre de trucs était de l’ordre de l’impossible dans la vie de deux gardiens qui avaient pour mission de protéger l’équilibre du monde surnaturel sur terre, non, pas du tout…
Et si cette petite voix pouvait la fermer en même temps que Zach, ce serait parfait !
   


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Steeven R. McQueen
dc : Charlie Potter from hogwarts
messages : 119
état civil : Quand on a l'éternité, mieux vaut éviter de se marier
profession : Il a été décidé qu'il valait mieux pour lui porter un sac à dos plutôt qu'une chope de bière donc : lycéen en 2ème année & nounou pour tueuse. Mais Gardien de l'Equilibre sonne tellement plus classe
nature : Half-french ? Il ne mange que la moitié de la baguette ! Ou half-demon. Une moitié de tueuse, une moitié de brachnavos et on obtient un Zach
dons surnaturels : Conçu pour être le parfait guerrier : régénération accelérée, immortalité. Agilité, force et endurance surdéveloppées
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Sam 5 Sep - 23:30



Hunting a blond gigantor
ft. ft. cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Dans le fond, il avait beau ne jamais avoir apprécié Emily, il aurait aimé que ce soit n'importe quoi comme le disait son frère. Il aurait aimé se tromper et passer pour le parano, dans le passé, comme aujourd'hui. Et en fait si l'avenir lui apprenait qu'il s'était planté, ce dont il doutait, il serait le premier soulagé. Même si extérieurement, il ne le reconnaîtrait pas tant que ça.
Qu'est-ce qu'avait fait Emily pour lui faire une si mauvaise impression à la base ? L'instinct tout simplement. Il ne l'avait jamais senti. Depuis le premier jour où ils l'avaient rencontré, il l'avait tout de suite associé à des ennuis et avait eu ce pressentiment que les choses tourneraient mal.
Il ne s'était pas trompé.
Et la première fois, il avait nettement moins de raisons de s'en méfier qu'aujourd'hui. Alors pourquoi en démordre maintenant ? Parce que son frère ne voulait pas entendre raison ?
L'histoire nous le montrait, Zach pouvait se montrer aussi borné que Lip.

Et alors qu'il affichait cette expression moqueuse du "bravo grand frère, t'as tout compris", il n'avait pas eu le temps de l'associer à la parole qu'il se retrouvait collé contre la portière. Au final, plutôt que de parler, il avait adressé un air de reproches à son aîné qui avait ouvert la bouche avant lui pour lui demander, une fois de plus, de faire passer ce sujet dans la catégorie des clôt à ne plus jamais aborder.

« T'es vraiment con ! Tu peux pas me demander d'arrêter de m'inquiéter alors que j'ai toutes les raisons de le faire. »

Oui, sauf que ses raisons, Lip ne les validaient pas lui et, au final, depuis tout à l'heure, à part se donner des petits noms doux comme "abruti" ou "con", ils n'allaient nul part. C'était là le déclencheur de ce soupir blasé que Zach avait poussé quelques secondes plus tard.

« Je sais qu'elle est morte. » il avait pris pour argent comptant ce que son frère lui avait dit, et il n'en doutait pas aujourd'hui. Malheureusement, au vu de son discours, on pouvait en douter « Mais ça ne l'a peut-être pas empêché de revenir. Et si elle l'avait fait, où tu crois qu'elle aurait choisi d'aller ? »

Sa descendance directe ? Lip ? Et pourquoi pas les deux !
Pour lui, ça se tenait. Pour Lip, son frère cédait complètement à la paranoïa, et pour les deux, le sujet était clôt. En tout cas, Lip s'était vu sauver du radotage de son petit frère par leur arrivée à destination.
Est-ce que cette conversation avait mené quelque part ?
Non. A part jeter un nouveau froid, rien de bien nouveau.
Se taire, c'était une bonne idée quand on pensait aux fois où il ne l'avait pas suivie jusque là.
Agir au lieu de parler, c'était ce qui lui restait et l'idée qu'il avait repoussé avant cette conversation sympathique.
Mais, pour le moment, ils avaient un viking à récupérer.

Laissant son frère descendre le premier, Zach avait finit par le suivre dans un soupir. Parce qu'il fallait jouer de discrétion à cause de la rouquine, le sac qu'il avait pris dans le coffre s'était vu planqué dans le buisson près de la porte d'entrée dans un bruit qui indiquait clairement son contenu.
Mais de la discrétion, quand on venait chercher un viking qui ne nous portait pas dans son coeur, c'était de l'ordre de l'impossible.
Tant qu'ils embobinaient la petite qui ne parlait pas un mot de vieux norrois !


Ready to love again
Seems I've been playing on the safe side baby, building walls around my heart to save me, oh but it's time for me to let it go. Yeah, I'm ready to feel now. No longer am I afraid of the fall down. It must be time to move on now, without the fear of how it might end. I guess I'm ready to love again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t25-zach-cooper-the-bad-boy-boogie http://underyourbed.forum-canada.com/t86-zachariah-g-cooper
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Mer 9 Sep - 17:03



   
hunting a blond gigantor
   ft.  cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Vous savez, cette envie de frapper ? Cette envie plus forte que la raison elle-même qui poussait parfois à lever le poing sans la moindre raison ni la moindre retenue ? Eh bien, Lip était envahie par elle en ce moment. Et, pire, il avait une bonne raison et assez de retenue pour seulement serrer la mâchoire jusqu’à ce qu’elle éclate presque en morceaux. Son frère aimait créer des scènes dans cette voiture pour la simple et bonne raison que Lip se retenait d’y faire une escalade qui irait jusqu’aux coups. C’était déjà arrivé par le passé et une caisse qui termine dans le décor… ça fait toujours mal quelque part même si ce n’est que pour de la tôle froissée.

« Ouais bin c’est pas elle… Ça peut pas être elle. »

Ce dernier petit murmure valait tout le reste. Parce que s’il se trompait, si sous les traits de Charlie, Emily avait réussi à se réincarner, ça voulait dire qu’il allait non seulement devoir la tuer une deuxième fois, mais qu’il allait devoir faire payer une innocente au passage. La dernière fois, il avait rendu un gamin orphelin. Cette fois-ci, il allait envoyer dans l’autre monde une jeune fille qui n’avait pour seul péché celui de ressembler comme deux gouttes d’eau à une sorcière psychotique qui avait vécu deux cents ans plus tôt.

Entre temps, et par un presque miracle, les frères étaient arrivés à destination. Une petite maison toute simplette dans un quartier d’habitation tout aussi ordinaire. Dans l’allée, la voiture au devant amoché qui correspondait à celle vue sur les caméras de l’hôpital. Ils étaient et au bon endroit. Et Lip espéra qu’ils récupèrent rapidement leur viking pour le renvoyer tout aussi vite d’où il était venu.
… ou pas. Plus ils mettaient de temps à régler ce problème, moins vite ils passeraient à ce que Zach jugeait comme étant le problème prioritaire de la journée.
Après être descendu de la voiture et gracié son cadet d’un regard meurtrier, Lip ajusta sa cravate avant de frapper à la porte d’entrée. Un vieux bonhomme court sur pattes ouvrit après un petit moment. Il avait les yeux à la fois ravis et hagards pour une drôle de raison inconnue du gardien. D’instinct, Lip avait envie de dire que ça ne tournait pas rond dans la tête du vieux, mais qui était-il pour juger ? Lui était bien âgé de presque un millénaire, avait tué une sorcière deux cents ans plutôt et son petit frère de cinq siècle semblait persuadé qu’elle était revenu le hanter pour quelconque sombre plan machiavélique. Alors même si le bonhomme avait l’air un peu à côté de ses pompes, où était le mal ?

« Monsieur, inspecteur Carrigan. Mon équipier, Paranopoulos, il est d’origine grecque, vous en faites pas avec son nom, faites comme moi et appelez-le le bleu. »

Il rangea sa plaque, sans égard pour le pauvre homme dont il semblait avoir un peu plus embrouillé l’esprit.

« Nous enquêtons sur un accrochage sur la rue Bourbon un peu plus tôt aujourd’hui. Selon nos sources, ce serait ici que résiderait … » il sortit un calepin pour relire l’information « Shayna Lewis ? C’est bien sa voiture juste ici qui a été impliquée dans l’incident, n’est-ce pas ? »

Après avoir rangé le calepin et pointé la voiture malmenée derrière lui, Lip s’accorda un moment de pause pour laisser une chance au vieux bonhomme d’en placer une. Une pause qui s’étira, l’homme semblant remettre bout à bout les détails pour que l’information lui monte correctement au cerveau.

« Oh mais ma nièce n’a rien fait de mal. C’était un accident et le jeune homme se porter très bien. Ils sont à la cuisine justement. » Le vieux eut alors un rire charmé. « Vous le verriez ce gaillard est en pleine forme. Il a déjà avalé deux pizzas entières, tout un tube de pâte à biscuits, et je crois qu’il s’est mis en tête de faire rôtir un poulet dans le foyer du salon. »

Et il n’avait pas l’air de trouver ça bizarre. Non, le vieil oncle était sous le charme du viking, vu les étoiles qui dansaient dans ses yeux en racontant tout ça.

« Je peux vous assurez qu’il n’a aucune intention de porter plainte envers ma nièce. Elle a fait une erreur d’inattention c’est vrai, mais elle cherche à la réparer maintenant et c’est le principal. »
« Est-ce qu’on peut entrer pour leur poser quelques questions, s’ils vous plait ? »
« Oh oui, bien sûr, attendez, je vais les chercher. »

Il leur fit signe d’entrer puis s’éloigna vers ce qui devait être la cuisine. Lip laissa à Zach le soin de fermer la porte tandis qu’il entendait la voix du vieux dans toute la maison. ‘Ma petite Shay en sucre’… ‘La police’… ‘Rien à craindre’ et blablabla. Sans vraiment attendre au cas où la bête déciderait de s’enfuir par derrière, le gardien emboita le chemin que l’oncle avait pris un instant plutôt, toujours suivit de Zach.
Un pas dans la cuisine et ses sens se mirent en alerte. Devant tout à l’instinct aiguisé du gardien presque millénaire, Lip se baissa pour éviter la casserole qui arrivait à toute allure, ayant visiblement pour cible… son visage. Ou, puisqu’il venait de se pencher… le visage de celui qui le suivait.
   


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Holland Roden (c) Twisted Lips
dc : Charlie Potter from hogwarts & the french highlander : Zach MacLeod & the slayer Micah Balboa & the classy thief Roxy
messages : 68
état civil : Célibataire
profession : Lycéenne
dons surnaturels : Nécromancie
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Jeu 10 Sep - 22:00



 
Hunting a blond gigantor
  ft. Starsky & Hutch, Eirik, Shay & a pan


Pour être franche, lorsqu'elle lui avait tendu le téléphone, elle avait trouvé qu'il avait la tête de celui qui n'en n'avait jamais vu un de sa vie. Chose impossible. Raison pour laquelle elle avait supposé que soit il n'avait aucune idée de qui appeler pour venir le chercher... soit il avait dû se recevoir un sacré coup à la tête quand elle l'avait heurté avec sa voiture. Et comme il avait l'air d'aller plutôt bien, elle avait opté pour la première option. Son rôle de lycéenne populaire modèle aurait voulu qu'elle soupire, qu'elle peste de se retrouver avec un boulet sur les bras et de ne plus savoir quoi en faire. Mais au lieu de ça, elle avait sourit et lui avait pris le téléphone des mains.
Il était aussi fou qu'elle et il ne débordait manifestement pas de personne sur qui compter, ça leur faisait un deuxième point commun.
Si elle s'était sentie triste pour lui, elle n'en n'avait rien dit et avait préféré ne pas le montrer non plus. A la place, elle avait opté pour la seule solution envisageable selon elle :

« On verra ça plus tard, tu peux rester ici le temps que tu veux. Je trouverai bien quelque chose à dire à mon oncle. »

Il ne comprenait toujours pas et parler ne lui filerait pas des cours accélérés de langue, mais au final, elle ne semblait pas y voir une excuse pour l'ignorer complètement ou lui parler en langage des signes. Pas tant parce qu'elle passait pour une débile, mais plus parce qu'elle n'avait pas envie qu'il pense qu'elle le prenait pour un idiot :

« T'as faim ? »

Au moins, ça, il le comprendrait dans quelques secondes, après qu'elle l'ait pris par la main pour l'entraîner vers la cuisine où elle avait fait un rapide examen de la nourriture disponible. C'est alors qu'une pizza chauffait dans le four, objet qui pouvait effectivement éveiller la curiosité d'un viking, que l'oncle Donald avait choisi de faire son retour les bras chargés de sac de course qui lui cachaient la vue jusqu'à ce qu'il les pose sur le comptoir :

« Shay chouquette, j'ai ramené plein de trucs à manger. Je suis sûr d'avoir ton plat préféré là-dedans. J'ai aussi pris des dvd, je me suis dis qu'on pouvait se faire une soirée film toi et... » et c'était le moment pour l'oncle Don de lever les yeux vers le colosse présent dans sa cuisine « ... moi. Mais qui est ce grand gaillard ? Et ces vêtements c'est ...»
« Je peux t'expliquer, en fait... »
« ... fantastique ! J'adore les costumes ! Il y a une convention ? Si c'est le cas, je veux y aller avec vous. J'ai ce costume de Gandalf le gris que j'ai pas mis depuis des lustres ! Je suis certain d'en avoir aussi un pour toi ma colombe. Tu serais ravissante en elfe !»

... sérieusement ? Trouver une excuse ? A l'oncle Donald ? A quoi elle pensait ?
Ok... pour sa défense, elle n'était pas là depuis longtemps, et il n'y aurait pas d'Eirik dans la cuisine, elle aurait probablement pris la peine de soupirer face aux surnoms idiots... mais adorables qu'il lui filait depuis qu'elle était arrivée. ça, pour faire des efforts, il faisait des efforts. Les nombreux dvd dans les sacs en étaient un bel exemple, une nouvelle tentative pour passer du temps avec sa nièce et essayer de tisser des liens. Si elle se montrait toujours réticente pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait pas vraiment l'habitude, il y avait aussi peut-être un peu de cette peur d'être au final déçue.
Pourtant, il ne semblait pas y avoir plus honnête que l'oncle Donald. Et plutôt que de lui trouver une excuse qui tenait la route, elle lui avait raconté la vérité jusqu'à ce fameux épisode où elle avait décidé de le tirer de cet hôpital. ça passerait, ou ça ne passerait pas. Mais manifestement son oncle avait quelques problèmes avec les raisonnements classiques d'adulte :

« Tu as bien fais de l'emmener ici ! Il peut rester autant qu'il veut ! On devrait regarder Star Wars tous ensemble. Star Wars rassemble les gens qu'importe les origines ! Le pouvoir de la force puissant est. »

Et à la place d'une moral, il parlait Yoda... normal.
Pendant qu'il rangeait les courses tout en listant les autres choix de dvd possible, Shay avait sorti la pizza du four pour la découper. Mais quand elle l'avait présenté à Eirik, elle avait eu l'impression à son air intrigué qu'il n'en n'avait jamais vu.
Grotesque, d'accord. Mais ça ne l'avait pas empêché d'en prendre une part comme pour lui montrer que c'était comestible.
Et au final, peu de temps après, il l'avait bien compris étant donné qu'il venait de vider un tube entier de pâte à biscuits :

« Toi, quand t'as faim... t'as faim ! »
« On devrait faire cuire un poulet, j'en ai justement...»

Sa phrase, il n'avait pas eu le temps de la terminer. Pour une raison mystérieuse, probablement qu'il voulait filer un coup de main, Eirik s'était emparé du poulet pour se diriger aussitôt vers la cheminée. Si l'oncle Donald semblait approuver, Shay s'était approchée doucement du viking pour le reprendre par la main en secouant la tête :

« Attends Eirik, je vais te montrer comment on fait. Viens. »

Il n'avait pas de four dans son pays ?
Franchement, elle avait arrêté de se poser des questions. Aussi bizarre que puisse être le comportement d'Eirik, elle l'aimait déjà bien. Il n'était pas très bavard mais ils finiraient bien par se comprendre un peu. En tout cas, il l'avait suivi à nouveau jusqu'à la cuisine tandis que son oncle s'était dirigée vers la porte contre laquelle on venait de frapper dans un « C'est probablement le livreur qui m'amène mes pièces manquantes pour mon détecteur d'ovnis.».
Ou pas. Mais Shay était désormais occupée à rallumer le four après avoir mis le poulet dans un plat. Pointer le bouton de programme et celui de température, ça semblait un peu flou pour lui. En fait totalement. Et ce ne serait pas aujourd'hui qu'il apprendrait puisque Donald n'avait pas tardé à revenir dans un nouveau surnom pour lui expliquer que deux policiers se trouvaient à la porte pour leur poser des questions sur l'accident.

« Para quoi ? » nopoulos, c'était la fin que son oncle avait répété dans une hésitation avant d'ajouter que de toute manière, le plus âgé avait dit qu'il fallait l'appeler le bleu parce qu'il était grec... enfin il pensait, en tout cas, selon l'oncle Donald, il devait être bon pour être policier vu son jeune âge « Jeune comment ? »

C'était peut-être elle la parano. Ou alors elle était juste complètement timbrée pour prendre cette casserole et se coller contre le mur dans l'angle de la porte.
Si ces types étaient vraiment flics, elle allait avoir de sérieux problèmes parce qu'elle s'était mise en tête de protéger Eirik... chose assez comique au vue de la taille du jeune homme.
Et on ne pourrait pas dire qu'elle avait franchement hésité à la voir donner ce coup de casserole avec toute sa force disponible à l'entrée du premier homme qui avait esquivé, à l'inverse du second qui se l'était reçu en plein dans son visage :

« Nana Bear, mais qu'est-ce que tu fais ?!» en voilà une question qu'elle était bonne, et elle s'était penchée sur le visage du malheureux pour répondre « Lui il est flic ? Tu me dirais qu'il a encore le droit de jouer dans un bac à sables que j'y croirai plus ! »

... d'accord, il devait avoir à peu près son âge mais oui, la rousse était en colère. Et si elle s'était un peu reculée, c'était à nouveau pour mieux brandir sa casserole :

« Vous êtes qui ? Et qu'est-ce que vous lui voulez à Eirik ? J'vous préviens, je plaisante pas ! »

Les nains, il fallait toujours s'en méfier. Plus c'était petit, plus c'était hargneux !
John Rambo pouvait toutefois se calmer, ils n'avaient pas non plus le physique de médecins venus pour reprendre Eirik.
Mais s'ils n'étaient ni médecins, ni flics, ils étaient bien quelque chose. Et espérons pour elle que ce ne soit pas réellement flics.



I don't wanna play this game no more
I don't wanna play it. I don't wanna stay round here no more, I don't wanna stay here. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showin, I don't wanna see that. Look at all the stones they keep on throwin, I don't wanna feel that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t319-shayna-f-lewis-haley-joel-in-wonderland http://underyourbed.forum-canada.com/t320-shayna-f-lewis
avatar
boo
the casper of your life
avatar : alexander ludwig
messages : 29
état civil : célibataire
profession : guerrier... mais dans cet endroit étrange on appelle les gens de son âge des... étudiants =.=
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Ven 11 Sep - 15:24



 
hunting a blond gigantor
  ft. the two damn warriors, shayna & eirik


Ce monde était peut-être étrange, mais au moins la bouffe était bonne, voire incomparable à tout ce qu’il avait pu manger jusque là. Affamé, après tout ce crapahutage dans un univers complètement nouveau pour lui, Eirik n’avait pas mis beaucoup de temps à goûter et apprécier ce que Shayna nommait ‘pizza’. Lorsque la dernière pointe s’était envolée, il avait frappé du poing sur la table pour en réclamer encore.

« Pizza ! »

Et après la découverte du ‘four’, de cette chose délicieuse qu’ils nommaient ‘pâte à biscuit’ et la rencontre d’un homme aussi petit que la rousse qui avait un sourire enjoué une bonne humeur qui avait le don de rassurer un peu le grand blond, celui-ci fit la connaissance du ‘robinet’. Pendant la cuisson de la seconde pizza —qu’il aura avalée aussi vite que la première— il joua de longues minutes à actionner l’eau puis l’éteindre. C’était stupéfiant. Comment arrivaient-ils à avoir l’eau si facilement dans leur maison construite sans pierre mais qui paraissait toute aussi solide ?
Il aura fallu que Shayna lui prenne les mains et l’écarte de cette technologie miraculeuse pour que le viking passe à autre chose, soit le poulet que l’homme avec qui elle vivait tenait entre ses mains. Il avait repéré un foyer dans l’autre pièce lors de sa visite rapide de la maison —après qu’il n’ait su quoi faire de ce truc bizarre que la rousse lui avait mis entre les mains.
Un poulet rôti à la broche, voilà enfin quelque chose de familier… si ce n’était de Shayna qui lui prit la volaille des mains pour la mettre dans un plat. Ils avaient une façon très particulière de faire la cuisine ici. Mais, dans un sens, si le poulet en ressortait aussi bon que la ‘pizza’ il voulait bien se planter devant le ‘four’ pour regarder ce processus de cuisson encore jamais vu par le voyageur du temps.
Il était bien concentré sur la petite fenêtre qui permettait de voir dans le four lorsque les coups frappés à la porte le firent sursauter. Un peu penché, les bras de chaque côté de son corps, près à frapper de ses larges poings serrés, il ne comprit bien sûr pas ce que l’oncle Don, comme celui-ci avait demandé de l’appeler, avait dit avant d’aller vers la source du bruit.

Ce qu’il comprit, toutefois, fut la voix de ceux qui se trouvaient avec Don. Il les reconnut assez facilement pour être ces deux types qui l’avaient retenu prisonnier, puis pourchassé lorsqu’il avait réussi à s’enfuir. Qu’est-ce qu’il leur avait fait, par Thor et par Odin, pour se mériter un tel traitement ? D’accord, il avait foncé sur eux avec une hache… Mais l’autre fille qu’ils protégeaient avait tué son frère sous ses yeux !
Lorsque Don était revenu dans la cuisine, Eirik s’était écarté du four pour longer le mur et s’y tenir, prêt à bondir au moindre moment. Si ce n’était de la petite rouquine qui avait décidé de prendre les choses en mains. Sa poêle en fonte dans les mains, elle avait frappé.
Si elle avait raté le premier guerrier, le second avait de moins bons réflexes et elle avait touché sa cible en plein dans le nez. Et, un sourire, ce fut ce qu’Eirik exprima devant cette démonstration mordante de territorialité.


i'll see what tomorrow brings
after the night when i wake up i'll see what tomorrow brings. dangling feet from window frame, will i ever ever reach the floor? more, give me more, give me more. crushed and filled with all i found, underneath and inside, just to come around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t339-eirik-lost-in-a-tomorrow-that-is-not-mine http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t340-eirik-haraldson
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Steeven R. McQueen
dc : Charlie Potter from hogwarts
messages : 119
état civil : Quand on a l'éternité, mieux vaut éviter de se marier
profession : Il a été décidé qu'il valait mieux pour lui porter un sac à dos plutôt qu'une chope de bière donc : lycéen en 2ème année & nounou pour tueuse. Mais Gardien de l'Equilibre sonne tellement plus classe
nature : Half-french ? Il ne mange que la moitié de la baguette ! Ou half-demon. Une moitié de tueuse, une moitié de brachnavos et on obtient un Zach
dons surnaturels : Conçu pour être le parfait guerrier : régénération accelérée, immortalité. Agilité, force et endurance surdéveloppées
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Dim 13 Sep - 21:18



Hunting a blond gigantor
ft.  ft.  cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Mais non ce n'était pas Emily ! Il n'était qu'un petit frère parano qui se faisait du soucis pour rien, raison pour laquelle il avait roulé des yeux avant de les lever au ciel ou plutôt vers le toit de la voiture. Après tout, ce n'était pas grand chose. Elle n'avait fait que tuer un viking sans sourciller pour en ramener un autre, chose que toute personne ferait en se sentant menacé bien sûr ! Et évidemment, on pouvait revenir normalement et se taper le mec qu'on se tapait dans une vie antérieure avant de disparaître après en avoir bien profité. Et puis, si notre future meilleure amie trouvait qu'on était différente de la personne qu'on était supposée être, ça ne voulait pas dire grand chose. Tout ça, ce n'était que le fruit de sa paranoïa intensive ! Il était temps qu'il se reprenne.
Ou plutôt, il était temps d'attraper un colosse ramené par la disparue pour le renvoyer dans son époque. Après quoi Lip pourrait continuer à batifoler avec la si parfaite et non critiquable Charlotte pendant qu'il ferait des efforts pour être un Zach plus sympathique avec elle... en cherchant le moyen de la faire sortir de leur vie.
On était jamais mieux servi que par soi-même, c'était une expression tellement vraie qu'il aurait dû s'y appliquer avant cette nouvelle conversation complètement inutile qu'il venait d'avoir pour la énième fois avec son frère aîné.

Frère aîné vers lequel il venait de tourner un regard blasé tandis que celui-ci faisait les présentations avec le nain de jardin qui s'accordait magnifiquement bien avec ceux de son espèce qui décoraient son terrain.
Pendant plusieurs secondes, Zach avait fixé son frère si marrant avant d'adresser un sourire forcé au nain qui s'était mis à parler avec bien trop d'enthousiasme pour un type qui abritait un viking. Et bah, au moins, leur invité surprise avait su se faire rapidement des amis du genre timbré. Il ne connaissait peut-être pas encore la rouquine pour l'associer au nain, mais pour faire évader un viking d'un hôpital, il fallait sans aucun doute avoir un problème au niveau mental. Problème certain pour l'oncle qui parlait de l'idée de faire cuire un poulet dans une cheminée comme d'un fait parfaitement normal quand tout le monde possédait un four de nos jours.
Suivant des yeux l'allumé qui partait en quête de sa nièce et de son nouvel ami, son regard avait bifurqué vers son frère dans un seul et unique commentaire avant de le suivre :

« Paranopoulos ? Sérieusement ? »

Ceux de la Team Lip diraient sans doute qu'il avait mérité ce surnom pour son petit speech sur la réincarnation d'Emily plus tôt, mais Zach, qui ne se sentait ni l'âme d'un grec, ni l'âme d'un parano, avait roulé à nouveau des yeux tandis qu'ils entraient dans la maison pour prendre la direction de la cuisine.
Probablement parce qu'il avait la tête dans sa "paranoïa", il ne l'avait pas vu venir cette punition sous la forme d'une casserole sans aucun doute invoquée par son frère. Et si elle ne l'était pas, il ne faisait aucun doute que l'aîné trouverait le fait que son cadet se reçoive un instrument de cuisine en plein dans la gueule assez amusant. Il ne l'avait pas anticipé, mais il l'avait effectivement senti une fois qu'il se l'était reçue. Reculant sous le coup, sa fierté avait été sauve puisqu'il était resté sur ses deux jambes... certes, il s'était appuyé contre l'encadrement de la porte, penché et la main sur son nez endolori. Si d'autres n'avaient pas la chance d'avoir sa nature particulière et ne se remettait pas si bien de coup reçu dans les transports en commun, ce ne serait pas son cas. Néanmoins, l'expérience était assez douloureuse niveau fierté pour qu'il lâche un second juron avant de se redresser pour poser les yeux sur... et non... ce n'était pas le viking... malheureusement pour son ego, c'était la naine qui était responsable du coup.

« Tu comptes rester planté là ? »

Voyons Zach, laisse à Lip le plaisir de savourer le moment... et laisse lui les prochaines blagues à ce sujet, c'était de bonne guerre.
Détournant le regard de son frère qui s'amusait au moins autant que le viking, il les avait posé sur l'agressive rouquine qui pensait être en mesure de poser des questions. Relâchant son nez, il avait pointé un doigt menaçant vers cette dernière :

« Ecoute morveuse, j'vais mettre ça sur le compte de ton p'tit problème là-haut et laisser passer. »
« Merci Agent Paranopoulos, ma nièce s'est attachée à ce grand gaillard, elle n'a pas pensé à mal. Mais, comme vous le voyez, tout le monde va bien. Enfin excepté...»

Et tandis que l'oncle le regardait dans un air désolé, c'était bien le seul, Zach se décalait pour éviter cette fois-ci un nouveau coup de casserole de la furie.

« C'est définitivement pas le jour pour m'emmerder. »

Aaaah cette journée était juste pourrie et continuait de l'être.
Evidemment qu'il allait devoir se débrouiller toute seule avec la naine, il n'avait pas besoin de regarder son frère pour voir qu'il préférait de beaucoup le laisser faire. Oh, pas parce qu'il avait peur d'une lycéenne haute comme trois pouces, mais parce qu'il s'éclatait définitivement.
Se saisissant du poignet à la tentative suivante, il lui avait arraché la casserole de sa main libre avant de bloquer celle de la naine dans son dos :

« Désolé de gâcher la petite fête, mais le grand gaillard vient avec nous. »


Ready to love again
Seems I've been playing on the safe side baby, building walls around my heart to save me, oh but it's time for me to let it go. Yeah, I'm ready to feel now. No longer am I afraid of the fall down. It must be time to move on now, without the fear of how it might end. I guess I'm ready to love again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t25-zach-cooper-the-bad-boy-boogie http://underyourbed.forum-canada.com/t86-zachariah-g-cooper
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Lun 28 Sep - 12:06



   
hunting a blond gigantor
   ft.  cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Un simple regard en coin pour son frère suffisait à lui répondre. Ce n’était peut-être pas ‘sérieusement’, mais il le méritait tout du moins et c’était bien fait. Peut-être pas aussi bien fait que ce qui allait bientôt suivre, pour le plus grand régal de l’ainé des gardiens, mais c’était un début appréciable à sa juste mesure. Zach était chiant et, comme dans toute fratrie, Lip avait plein droit de se défendre comme il l’entendait.
Il n’avait pas spécialement imaginé que ça se produirait à l’aide d’une tierce personne et d’une poêle, mais il fallait bien admettre que le spectacle avait quelque chose de fort délicieux. Non seulement pour les yeux, mais également les oreilles.

Il avait à peine eu le temps de se pencher pour éviter lui-même l’impact douloureux que le son du gong résonnait sur le nez de son frère. Ok, pour être franc, il l’avait plus entendu que vu, mais ce n’était pas si grave. Il n’avait aucun mal à remplir les blancs avec ce qu’il savait pour visualiser parfaitement l’incident.
Sourire aux lèvres, se retenant tout juste de rire aux éclats, Lip leva les yeux au plafond à la question de son petit frère comme si la réponse y était écrite. Il était évident qu’il ne lèverait pas le petit doigt pour défendre son cadet contre la naine en furie. D’une, ce serait pas très viril à son frère d’avoir besoin d’aider contre une petite chose armée d’une poêle —plutôt émasculant et humiliant pour un type qui a plusieurs fins du monde empêchées à son actif quoi. De deux, il savourait beaucoup trop le moment présent pour s’en mêler.

« Oh oui. J’trouve que tu te débrouilles très bien tout seul. C’est bon pour ta formation, le bleu. »

Il fallait quand même savoir rester dans le personnage, pas vrai ? Le plus vieux croisa même les bras et s’écarta d’un pas de plus pour laisser toute la place nécessaire à la rousse pour frapper encore si elle en avait envie. Et d’envie, elle avait. Comme le disait si bien le vieux nain de jardin, elle s’en était entichée de son géant débarqué du passé !
Le plaisir ne dura cependant pas suffisamment longtemps au gout de Lip. Il se serait bien regardé un ou deux rounds supplémentaires avant de mettre fin au combat. Une seule tentative plus tard et le match était déjà terminé.
Avec une déception bien visible sur le visage, l’inspecteur en chef de cette affaire un peu particulière cru bon d’enfin jouer son rôle de la bonne façon en se tournant vers le grand gaillard en question.

« Et ce serait bien qu’il comprenne que c’est dans son intérêt de nous suivre. Tu sais, venir avec nous pour qu’on puisse te renvoyer chez-toi. »

Cette dernière phrase prononcée dans la langue originelle du gigantor blond avait de quoi amorcer la situation dans le bon sens. Puisque foncer dessus en étant armé c’était révélé plutôt foireux comme méthode, Lip ne voyait pas trop de mal à essayer la psychologie. Un truc auquel les vikings n’étaient pas tellement habitués. Avec du bol, ça empêcherait le gros malabare de leur foncer dessus une nouvelle fois et de prendre la poudre d’escampette afin de rallonger cette course-poursuite déjà trop longue au goût du gardien.  
   


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Holland Roden (c) Twisted Lips
dc : Charlie Potter from hogwarts & the french highlander : Zach MacLeod & the slayer Micah Balboa & the classy thief Roxy
messages : 68
état civil : Célibataire
profession : Lycéenne
dons surnaturels : Nécromancie
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Ven 2 Oct - 22:17



Hunting a blond gigantor
ft. Starsky & Hutch, Eirik, Shay & a pan


Si on lui demandait, oui, elle était assez fière du résultat. Et cet instant où elle avait collé un ustensile de cuisine dans la figure d'un prétendu flic devrait rester un moment dans les mémoires. Chose certaine, elle s'en souviendrait à chaque fois que ce futur camarade de classe l'agacerait. Mais pour le moment, il n'était que l'idiot qui du haut de ses... 17, 18 ans pensait pouvoir se faire passer pour un flic. Pour ce qui était de la personne qu'il accompagnait, Shayna aurait émis moins de doute s'il n'avait pas eu pour compagnie le novice qu'elle avait frappé.

Cette journée devenait de plus en plus bizarre. Ou alors c'était tout simplement sa vie. Elle débarquait dans une nouvelle ville, bien décidée à renouer avec la normalité d'une vie d'adolescente. Le jour de son arrivée, elle faisait la rencontre du fantôme domiciliée chez son oncle, oncle complètement barré au passage. Mais si on considérait le fait qu'elle s'était liée avec la gentille Casper... sans doute la barré attitude était de famille.
Quelques jours plus tard, alors qu'elle était en virée avec son “amie imaginaire”, elle percutait un géant habillé comme si Halloween n'était pas encore passé. Seul élément normal de l'action, elle l'avait conduit à l'hôpital... pour l'en tirer peu de temps après et le conduire jusque chez son oncle où il avait voulu faire cuire un poulet dans la cheminée... entre autres.
Et puis, deux “flics” avaient frappé à la porte et maintenant l'un d'eux trouvait judicieux de l'insulter alors qu'elle était la personne armée dans cette pièce... enfin, avec un objet pouvant s'en rapprocher et qu'elle avait dégainé au contraire de Paranopoulos et de son camarade :

« Mon petit problème là-haut ? »

Ce type cherchait les problèmes et c'était sa casserole que Shay avait eu l'intention de lui faire rencontrer de nouveau. Malheureusement pour elle, il y avait un bon nombre de données qu'elle ne possédait pas encore. Le côté gardiens par exemple. Mais même sans ça, savoir qu'on ne s'en prenait pas à des plus grands et plus costauds était un principe simple de la civilisation qui lui aurait sans doute épargné de se retrouver dans cette posture... soit le poignet bloqué dans son dos contre le morveux qui avait de bien meilleurs réflèxes que précédemment.
Qu'on pardonne à ces gestes inutiles de violence. Qu'on lui pardonne également de se débattre pour n'obtenir aucun résultat. Sa défense se basait principalement sur le géant qu'ils étaient venus chercher.
Et n'importe qui de normal aurait pu lui dire, elle ne le connaissait que depuis trop peu pour se mettre dans une situation pareille.

« Si tu me lâches pas tout de suite ça va mal se passer ! »

Manifestement, les naines avaient de l'énergie à revendre et la Shay avait du sang de furie actuellement

« Shaynou... tu devrais te calmer. Tu vas t'attirer des ennuis, si l'inspecteur Carrigan dit que c'est dans l'intérêt d'Eirik, alors c'est dans son intérêt. Moi aussi je l'aime beaucoup, mais on le reverra... n'est-ce pas ?»

Si elle s'installait ici pour un temps, l'oncle Donald devrait arrêter avec les surnoms et abandonner un peu la naïveté.
Et si c'était elle qui se plantait et avait fait une surdose d'X-Files, alors elle voulait bien faire un tour au poste de police du coin voir si Baby Face avait des collègues en petite section.



I don't wanna play this game no more
I don't wanna play it. I don't wanna stay round here no more, I don't wanna stay here. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showin, I don't wanna see that. Look at all the stones they keep on throwin, I don't wanna feel that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t319-shayna-f-lewis-haley-joel-in-wonderland http://underyourbed.forum-canada.com/t320-shayna-f-lewis
avatar
boo
the casper of your life
avatar : alexander ludwig
messages : 29
état civil : célibataire
profession : guerrier... mais dans cet endroit étrange on appelle les gens de son âge des... étudiants =.=
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Mer 4 Nov - 13:21



 
hunting a blond gigantor
  ft. the two damn warriors, shayna & eirik



Si petite et d’apparence si frêle, elle n’en avait pas l’air, mais Shayna avait du sang de guerrière redoutable qui lui coulait dans les veines. Son attitude plaisait déjà beaucoup au géant, mais maintenant qu’il la voyait tenir bravement tête à ces deux hommes armée d’un ustensil de cuisine —redoutable, quoi qu’on en dise— elle lui plaisait encore plus.
Eirik s’était curieusement senti tout de suite alaise et en sécurité dans cette étrange maison où il ne reconnaissait à peu près rien et c’était en grande partie grâce à cette petite rousse qui en avait beaucoup plus qu’on le pensait dans le ventre. Préparé à des représailles, le blond se tenait néanmoins prêt à intervenir, quoi qu’il n’en eut nul besoin. Le plus âgé de ses poursuivants se garda de participer au combat qui s’arrêta de manière assez douce pour qu’Eirik ne juge pas devoir se servir de ses poings pour défendre son hôtesse.

Tout de même réticent, le géant demeurait sur la défensive. Il ne désirait pas tellement retourner dans l’antre de ces hommes, sa première expérience ne lui ayant pas vraiment plue. Mais ça, c’était principalement avant que plus vieux des deux utilisent un langage enfin familier. Sa langue natale. Ça lui faisait plus de bien qu’il n’osait le ressentir et le rendit indécis.

« Comment être certain que ce n’est pas une ruse? »

Toujours en position de défense,  Eirik attendait d’être convaincu. Il voulait rentrer chez-lui, bien entendu, mais la façon dont il était apparue dans ce monde ne le poussait pas à avoir confiance en ces hommes. Ces hommes qui avaient protégé la meurtrière de son frère de sa soif de vengeance.
Il perdit ensuite le fil, ne comprenant évidemment pas un traitre mot de ce que raconta Donald après ça. Une chose était sûre, Shayna ne semblait pas apprécier ces gens et son langage corporel était au moins une chose qu’il arrivait à saisir. Elle ne voulait pas qu’il quitte cette maison avec eux.

Le regard du plus vieux était aussi très clair. Ils étaient les seuls capables de l’aider et il n’aimait pas ça. Est-ce que ça signifiait qu’il allait devoir faire de nouveau face à la sorcière qui a assassiner son frère? Quel allait être sa ligne de conduite alors? Étouffer et ravaler sa vengeance pour rentrer chez-lui ou s’acquiter de la vengeance au nom de son frère et de sa famille comme il en avait envie jusqu’au plus profond de son être?
Et peut-être ne jamais partir de cet endroit? Le risque était indéniable et le jeune homme n’était pas certain de vouloir le courir.
Cette incertitude se transcrit dans le pas qu’il fit en avant, sans pour autant accepter de vive voix. Son regard bleu ciel se porta sur Shayna en quête de réponse. Comme si elle allait pouvoir l’éclairer sur la bonne décision à prendre alors que la pauvre fille ne voyait que la pointe de l’iceberg.


i'll see what tomorrow brings
after the night when i wake up i'll see what tomorrow brings. dangling feet from window frame, will i ever ever reach the floor? more, give me more, give me more. crushed and filled with all i found, underneath and inside, just to come around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t339-eirik-lost-in-a-tomorrow-that-is-not-mine http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t340-eirik-haraldson
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Steeven R. McQueen
dc : Charlie Potter from hogwarts
messages : 119
état civil : Quand on a l'éternité, mieux vaut éviter de se marier
profession : Il a été décidé qu'il valait mieux pour lui porter un sac à dos plutôt qu'une chope de bière donc : lycéen en 2ème année & nounou pour tueuse. Mais Gardien de l'Equilibre sonne tellement plus classe
nature : Half-french ? Il ne mange que la moitié de la baguette ! Ou half-demon. Une moitié de tueuse, une moitié de brachnavos et on obtient un Zach
dons surnaturels : Conçu pour être le parfait guerrier : régénération accelérée, immortalité. Agilité, force et endurance surdéveloppées
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Ven 29 Avr - 14:49



Hunting a blond gigantor
ft. ft. cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Cette journée ne faisait que s’améliorer de seconde en seconde. Pouvait-elle devenir plus magique ?
Avec toute l’ironie du monde… non, il n’en n’était pas certain.
Poussant un soupir à la remarque de son frère, il avait maintenu la furie en bon « bleu » et avait laissé son frère profiter de cette scène qui devait ressembler, à peu près, à l’un de ses meilleurs cadeaux d’anniversaire. Vu son âge, ce n’était pas rien. Mais se dire qu’il n’aurait pas besoin de lui offrir quelque chose au prochain n’était pas à l’ordre du jour.

Ignorant l’agitation de la rouquine, tout autant que son oncle, il avait fixé le géant de longues secondes tandis que son frère choisissait de parler un langage un peu plus parlant à ses oreilles. Il semblait hésiter. Ce n’était pas le moment de le pousser vers la mauvaise décision. Que les choses se passent le plus simplement possible plutôt que de semer une belle agitation dans le quartier… c’était préférable. Surtout que Goliath devait déjà compté quelques exploits dans cette époque qui n’était pas la sienne. La faute à qui ?
Ok… ce n’était pas le moment de revenir là-dessus :

« Le problème, c’est que t’as aucun moyen d’en être sûr. » bravo Zach, t’as raison, de l’honnêteté ! T’as pas trouvé quelque chose de plus emballé en vieux norrois ? Hum… ça s’amadouait un viking de toute façon ? « Mais tu préfères vraiment rester là ? »

Il ne cadrait pas franchement avec le décor. On faisait de belles réinsertions de nos jours, c’est vrai, mais il le voyait mal paysagiste, gardien de zoo ou encore instituteur.
Il n’avait pas vraiment le choix. Le souligner maintenant aurait été con. Mais le laisser dans ce monde c’était un peu s’être emmerdé à maintenir son équilibre pendant des siècles pour rien. C’est sûr, la connerie d’Emilie pouvait tout à fait passer inaperçue... dans un monde où le Père Noël était invité à manger chez le Lapin de Pâques, où les éléphants étaient roses et où Sean Bean ne mourrait jamais dans les films où il avait une épée.



Ready to love again
Seems I've been playing on the safe side baby, building walls around my heart to save me, oh but it's time for me to let it go. Yeah, I'm ready to feel now. No longer am I afraid of the fall down. It must be time to move on now, without the fear of how it might end. I guess I'm ready to love again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t25-zach-cooper-the-bad-boy-boogie http://underyourbed.forum-canada.com/t86-zachariah-g-cooper
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   Lun 2 Mai - 16:46



   
hunting a blond gigantor
   ft.  cooper brothers, a dwarfette & a gigantor


Lip ne put s’empêcher de rouler les yeux profondément à ce que son frère avait rajouté. Il avait le talent d’être utile aujourd’hui! —pour ceux qui n’auraient pas compris, ceci était de l’ironie.
Même si, techniquement, la plus dure à convaincre semblait la rousse plus que le gigantor. Dès que l’ainé des gardiens lui avait révélé leur plan de le renvoyer chez-lui il avait semblé s’amadouer un peu. Le viking voulait retrouver son époque, c’était bien normal. Celle-ci devait être un sacré choc culturel pour quelqu’un qui ne connaissait même pas encore la technologie des maisons isolées.
Après l’aide de son cadet —ou absence d’aide, au choix— Lip se sentit obligé d’ajouter :

« Ce qui s’est passé est un accident. On veut seulement corriger cette erreur en te renvoyant chez-toi. Si tu coopères, dans une heure ce sera plus qu’un étrange cauchemar. Je te jure sur mon honneur. »

Il n’avait aucun moyen de le croire, comme l’avait si bien mentionné Zach, mais les guerriers vikings étaient très à cheval sur les questions d’honneurs et de serments. Et ses paroles firent leur effet. Au moins un peu.
Quand le blond révéla que de la confiance, il n’en avait aucune envers cette sorcière qui avait tué son frère Sven, Lip fut choqué. Il ne fallait pas être un géni pour comprendre que la sorcière en question était Charlotte puisque c’était vers celle-là que le gigantor s’était jeté directement.
Ses yeux verts avaient dérivé sur son petit frère l’espace d’une seconde. Assez pour ne lire aucune surprise sur le visage de son cadet et comprendre qu’il était déjà au parfum… ou alors il haïssait tellement l’apparence de Charlie qui considérait cette nouvelle comme un point pour lui dans leur chamailleries.
Ce détail, ils y veilleraient plus tard. Pour le moment, il fallait surtout ramener le viking à la maison pour éviter plus de perturbations spatiotemporelles.

Lip dut l’adoucir encore un peu de belles paroles, puis le géant obtempéra. La rouquine chercha à faire encore de la résistance, mais puisqu’ils avaient réussi à convaincre le blond de les suivre, il ne fallut supporter qu’un adieu de lycéenne amoureuse —à 17ans on tombait amoureux en un clin d’œil, pauvre fille, elle n’avait même pas l’air de le réaliser. Syndrome du guerrier sûrement, les filles n’en voyaient plus de nos jours, elles y étaient d’autant plus faibles— et ils étaient sur le départ.
Zach conduisit le blond vers la sortie, puis vers la voiture. Lip remercia le nain de jardin et sa nièce pour leur coopération. Il hésita aussi à la remercier pour le spectacle, mais ça aurait fait mauvais genre.
Un pied dans la porte, il s’arrêta dans son geste lorsqu’elle lui demanda quelle langue ils avaient utilisés. Sans trop réfléchir, pressé de retourner à ses affaires, Lip ne cherchait même pas à mentir.

« C’est du norrois. »

Du néerlandais mort depuis des siècles… mais allait-elle réellement creuser la question? Elle ne le reverrait jamais son viking.
Puis, enfin dans la voiture, Lip sentit son côté droit de visage surchauffer. C’était Zach qui avait clairement ces petits mots merdiques à la bouche. Ce « je te l’avais dit ». Mais l’ainé le devança en levant la main pour l’empêcher de dire quoi que ce soit. Il fallait tirer ce que gigantor avait dit au clair avant de sauter aux conclusions. Si son frère avait voulu tuer Charlotte, normal qu’elle se soit défendue, non?

« Tu la fermes. On verra ça à la maison. »

Et il démarra la voiture, satisfait de ne pas entendre geindre Zach devant cet ordre peu poli.
   


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: hunting a blond gigantor   

Revenir en haut Aller en bas
 

hunting a blond gigantor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les archives :: les sujets terminés-