Partagez | 
 

 Good thoughts from the death

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Good thoughts from the death   Jeu 3 Sep - 16:16



Good thoughts from the death
ft. Ragnar, Axl & Micah


Le cimetière. De loin l’un des endroits où elle passait le plus de temps. Il y avait aussi les ruelles sombres, les boîtes de nuit qu’elle surnommait « fast food pour vampires » ou les bars dans le même genre. Mais ce soir, après avoir traîné un peu dans les ruelles du coin où elle n’avait rencontré qu’un seul vampire en plein repas, sauvé la demoiselle en détresse qui était partie en courant sans demander son reste, ses pas l’avaient finalement guidé ici. C’était un soir sans. Quand votre seule occupation était de boxer des méchants, un vampire était un piètre score et au moins l’endroit l’avait fait monter à deux avant qu’elle ne continue d’explorer les allées trop calmes à son goût.
Se défouler, faire son métier, ça l’occupait et l’aidait à se sentir utile. Et parce qu’on avait pas grand monde à qui parler quand on était la tueuse, on en venait à…

« Et bah mon vieux, on dirait que c’est juste toi et moi ce soir ! »

… parler à son pieu. C’est qu’il existait un lien particulier entre ces bouts de bois et une tueuse. Et elle avait emporté d’autres amis dans le sac qu’elle avait finalement laissé tomber au pied d’une pierre tombale dans un soupir.
Les soirs où on parlait à un individu de type humain se faisaient rare. Les soirs où on bossait avec… dans sa vie ? Rare, très rare.
Levant les yeux vers la crypte nettoyée quelques jours plus tôt avec l’aide d’un autre chasseur, elle avait soupiré. Cette soirée-là était en fait réellement sympa. De l’animation… et de la compagnie ?
Axl était réellement un bon chasseur, avec de bons plans en prime. Une crypte pleine de vampires, le cadeau parfait !
Et pourtant, elle n’avait pas dit « hey attends, j’te laisse mon numéro et on pourra remettre ça ! ». Non, elle avait dit « Salut »… elle avait même levé la main pour accompagner cette conversation incroyable.
La tueuse bossait en solo. La tueuse parlait à son bout de bois. De grandes et belles conversations, une relation remplie de confiance… et parfois un peu d’ennui les soirs où il ne lui servait pas à grand-chose.
Heureusement pour elle, deux costauds s’étaient pointés quelques minutes plus tard, avaient grogné puis l’avaient occupé. Son score était donc de trois quand elle s’était retournée vers le vampire restant :

« Hey, fais attention avec ça, tu pourrais blesser quelqu’un ! »

Mais il l’avait quand même balancé ce bout de pierre tombale brisée. Les vampires, aucun respect. Esquivant le bloc qui était retombé derrière elle, elle s’était retournée vers le mordeur pour protester :

« Hey ! C’est très mal élevé ! »

Oui… son potentiel social se concentrait sur les bouts de bois et les individus qu’elle frappait le soir… elle l’admettait. Et on ne pouvait pas dire qu’elle traitait très bien les personnes avec lesquelles elle plaisantait le plus étant donné que le costaud n’avait pas tardé à faire un vol plané contre une pierre tombale… probablement dans une leçon de « tu vois que ça fait mal ! ». Après quelques coups, plus qu’il ne lui en aurait fallu mais on lui pardonnerait de savourer le peu d’animation de la soirée, son dernier ami s’était retrouvé en poussière et Micah de nouveau seule.
Ce serait probablement les seules occupations qu’on lui accorderait pour ce soir. Le coin n’était pas très animé et elle s’était décidée à bouger pour une autre destination. Peut-être un de ces fameux « fast-food », ou alors à l’Artemis pour voir si Lip n’avait pas quelques informations à lui donner, soit sur un archer, soit sur une occupation pour elle. Pour le premier, elle n’y croyait plus vraiment.

Reprenant son sac, elle l’avait fait basculer sur son épaule avant de reprendre sa route. Elle n’avait pourtant fait que quelques pas avant de se figer. Paranoïa ou habitude du métier, elle s’était sentie observée. Ou alors c’était ce silence tout à coup trop silencieux qui l’avait poussé à se retourner pour constater… des pierres tombales, quelques fleurs… ouais un cimetière quoi.
Mais cette vision de rien ne l’avait pas empêché de se retourner à nouveau moins d’une minute plus tard pour lancer un regard circulaire. Pas plus que ça ne l’avait pas empêché la troisième fois, ou la quatrième. Si elle avait repris sa marche, c’était au final en pensant que si elle devait servir de repas, elle était prête, autant laisser l’agneau venir au loup comme on dit. Seulement, il avait suffi qu’elle se retourne une dernière fois pour comprendre qu’ici elle n’était pas le loup, mais bien l’agneau.

C’était idiot. En tout cas ce n’était pas elle. Ce pas en arrière, ce n’était pas elle. Cette pensée de prendre la fuite plutôt que de faire ce qu’on attendait d’elle… non, ce n’était définitivement pas elle. Et encore moins cette pensée pessimiste que c’était la fin. Défaitiste, elle ne l’était pas. Elle prenait les choses comme elle venait jusqu’à son heure arrive et qu’une autre tueuse… ah non, ça c’était déjà fait.
Au moins… elle savait à quoi s’attendre.
Resserant son emprise sur son pieu, elle avait tenté de se raisonner intérieurement malgré la sensation de son sang qui s’était glacé devant le viking immortel. Depuis la dernière fois où il lui avait envoyé des « amis » à lui, elle n’en n’avait plus eu de nouvelles. Mais ne plus jamais en avoir, pour le coup, ça aurait été un peu naïf de l’espérer :

« Tu sais, c’est très vilain de suivre les jeunes filles le soir. »

Cette apparente assurance, elle l’avait encore au moins.
Mais pour ce qui était sur l’issu de ce combat, elle ne parierait pas sur elle en gagnante.
Elle n’était pas prête, ou elle ne l’était plus. Quelle importance ?
De toute manière, l’issu n’était pas quelque chose dont elle devait s’inquiéter selon ce qu’on lui avait appris. Il y en avait toujours une autre. Se battre, c’était tout ce qu’on lui demandait. Elle ne lui ferait pas le plaisir de se mettre à courir.



I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
Ragnar
boo
the casper of your life
avatar : alexander skarsgard
messages : 64
état civil : ... hum... mort?
profession : selon des termes humains, tueur en série, selon ses termes à lui, profiteur de l'éternité
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Ven 4 Sep - 0:14



good thoughts from the death
ft. ragnar, axl & micah


D’informations sur la ‘tueuse’ Ragnar n’avait été qu’en mesure d’en ramasser une poignée. Selon certains dires, elle était morte et la nouvelle se trouverait quelque part en Amérique du Sud. Baliverne oui. Si le vieux vampire n’était déjà que peu enclin à croire tous les racontages de tavernes, il savait d’autant plus reconnaitre une tueuse lorsqu’il l’avait en face de lui. Elle était bien vivante et si elle respirait encore à ce jour, c’était uniquement parce que le grand blond s’était fait déranger par un inoportun archer. Celui-là d’ailleurs, peuplait à lui seul bien d’autres ragots. Suffisamment pour que ceux-là, Ragnar s’accorde à les croire. Comment il avait fait pour sévir contre sa race aussi longtemps sans que son identité soit découverte, il n’en avait aucune idée, mais son règne allait bientôt prendre fin, le scandinave y veillerait personnellement.
En attendant, le cas de la tueuse était plus prioritaire. Elle et son copain mort étaient responsables de la perte de son enfant. Sa tendre progéniture. S’il avait été rapide et brutal avec celui qui avait l’arme en main au moment du méfait, il allait définitivement prendre son temps avec la seconde. Si la torture physique avait été le domaine de prédilection de sa défunte enfant, la psychologique était bien plus au goût du père maintenant privé de sa descendance.
C’était d’ailleurs pour ça qu’il avait envoyé de ses types pour la réchauffer un peu et lui rappeler son existence, puis qu’il l’avait fait mariner dans un silence radio encore plus déstabilisant. Depuis qu’elle avait réussi à fuir, elle devait être dans la constante attente de la prochaine apparition ou de la prochaine visite de courtoise. Le doute, à chaque nuit, à regarder par-dessus son épaule pour s’assurer de ne pas être suivie.

Ce soir, il avait décidé de lui offrir un petit bonsoir. Il ne comptait pas la tuer, juste s’amuser un peu aux dépends de ses nerfs probablement déjà à vif. Il l’avait observée de loin pendant sa soirée peu mouvementée de chasseresse destinée à tous les anéhantir. Pendant une bonne partie de la nuit, elle ne s’était même pas doutée de sa présence –c’était bien là le beau côté de la chose, si vulnérable, au final, cette élue, seul être capable de lutter contre eux.
Puis, il avait décidé de se dévoiler. À commencer par s’approcher suffisamment pour que son sixième sens de tueuse se mette en alerte. Ensuite, sortir de l’ombre, les mains dans les poches, comme s’il était en simple balade nocture, n’avait pas été bien difficile. Son calme plat et froid suffisait à rendre l’atmosphère incroyablement inconfortable.

« Ça tombe bien, j’appartiens à la catégorie des vilains. »

On pouvait faire difficilement mieux en matière de vilain d’ailleurs. Ragnar les connaissaient tous et ils se comptaient sur les doigts d’une seule main.

« En vérité, je voulais te remercier. Mes laquets étaient plutôt décevants, ne pas les voir rentrer après avoir porté mon message fut très apprécié. Merci. »

C’était de leur faute si Victoria n’était plus de ce monde. Leurs lacunes en matière de surveillance lui avait coûté la vie, à elle, sa progéniture, sa plus grande oeuvre.


wanna do bad things
when you came in the air went out. and every shadow filled up with doubt. i don't know who you think you are, but before the night is through, i wanna do bad things with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t120-ragnar-his-name-define-the-word-bad http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t121-ragnar
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Ven 4 Sep - 19:26



Good thoughts from the death
ft. Ragnar, Axl & Micah


Au final, ce n'était pas grand chose. On l'avait préparé à ce que ce ne soit pas grand chose. ça ferait peut-être un peu mal, rien de plus. En fait, il était certain que ça ferait mal. Elle doutait qu'il lui fasse le cadeau d'une mort rapide si elle perdait ce soir. Pas après la mort de la rouquine. Pas après ce qu'il avait fait à Cade. Mais le final était le même. Sa destinée dans le fond. Elle l'avait déjà connu une fois. Ce soir serait probablement la deuxième. Et elle n'avait toujours rien à perdre. Voilà pourquoi elle avait été préparé. Elle n'avait rien à regretter. L'échec ? Elle ne perdait jamais réellement, elle était remplaçable et remplacée elle l'était déjà. Il y en aurait toujours une autre qui à son tour n'aurait que sa mission pour but.
Il n'y avait pas de honte à avoir. La seule honte ici était de se laisser gagner par la peur. Aussi intimidant qu'il était, elle n'avait rien à redouter.

Alors pourquoi son coeur s'affolait à sa simple vue ? S'il fallait reconnaître au vampire qu'il avait un certain talent pour marquer son adversaire, il n'avait pas grand chose à lui retirer et ne causerait sans doute de peine à personne. Son clan ? La mission avant tout.
Lip ? Il savait que ça finirait comme ça un jour. On n'avait jamais vu une tueuse mener une vie normale... non ? Ou alors, elle n'était pas au courant... l'idée était un peu folle. L'attachement à quelqu'un, voilà ce qui amenait la peur. Une famille, des amis, un autre but dans la vie, c'était idiot quand on était la tueuse.

« Un gentil garçon comme toi ? J'ai du mal à y croire ! »

Il fallait au moins donner un joli spectacle si c'était le dernier. On ne se souviendrait pas d'elle comme de celle qui avait imploré.

« Je t'en prie ! Je n'ai fais que mon travail ! »

Elle n'était pas suicidaire au point de faire la meilleure plaisanterie. Il n'aurait pas été Ragnar, peut-être. Mentionner le bon travail de Cade avec Victoria ici... une erreur grotesque de débutant trop confiant. Et pour quoi ? Le mettre en colère dans l'espoir de lui faire perdre ses moyens.
Elle s'en souvenait de sa colère, et elle n'était pas de celle à l'affaiblir, au contraire :

« Si jamais t'as encore besoin de mes services, n'hésite pas ! »

Faire le ménage dans ses mignons pour le libérer des boulets sans aucune autre rémunération que la satisfaction du bon travail accompli.
... ouais, le scénario n'allait même pas à une comédie macabre.
Mais toute cette "sympathique" conversation devait avoir une fin. Elle ne voulait pas gagner du temps, reculer pour mieux sauter ne faisait rien gagner mais plutôt perdre.
"Bats toi. Fais ce que tu sais faire", c'était la seule phrase qu'elle devait se répéter. Se dire qu'elle n'était pas prête, qu'elle ne le serait peut-être jamais, ce n'était que le meilleur moyen de lui faire perdre la confiance qui lui restait.
Oui, il s'était remarquablement hissé au rang de ses cauchemars le plus fréquent. Et pourtant, avec un boulot comme le sien, y'avait du choix ! Oui l'image de Cade la hantait en ce moment même. Et oui, peut être qu'elle tenait un peu, ne serais-ce qu'un minimum, à son existence si banale de tueuse. Mais se battre, c'était tout ce qu'on lui demandait, et c'était ce qu'elle ferait :

« C'est pas que cette petite conversation avec toi m'ennuie mais, si on en terminait ? »

Contrairement à lui, elle n'était pas très joueuse. En tout cas, elle ne prenait aucun plaisir à ce jeu là.
Est-ce qu'elle cherchait à se prouver et à lui prouver qu'elle n'avait pas peur de lui en attaquant la première ? Sans doute. Un beau spectacle, pas un larmoyant. Pleurer c'était pour les petites filles innocentes et l'innocence elle l'avait perdu avant d'avoir sa première poupée, si toutefois elle en avait eu une un jour.
Sans attendre de se mettre à trop réfléchir, elle s'était élancée vers lui. Ne pas penser, juste frapper. L'instinct c'était encore la meilleure solution et c'était en tout cas ce qui avait guidé le premier coup de pied, prête à parer le sien de son avant bras.


I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
Ragnar
boo
the casper of your life
avatar : alexander skarsgard
messages : 64
état civil : ... hum... mort?
profession : selon des termes humains, tueur en série, selon ses termes à lui, profiteur de l'éternité
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Sam 5 Sep - 16:10



good thoughts from the death
ft. ragnar, axl & micah


Le jeu en aura bien valu la chandelle. La petite faisait tout pour paraitre en contrôle de la situation, mais Ragnar aurait pu entendre son coeur battre la chamade même sans son ouie bien dévelopée. Il avait suffit de sentir sa présence pour la rendre nerveuse. De sa vue, pour lui faire perdre ses moyens. Qu’elle se cache derrière sa répartie de tueuse bien entrainée n’y changerait rien. Le vieux guerrier était trop fin renard pour ne pas voir la vérité malgré ce masque d’insolence feinte. Elle savait de quoi il était capable. Et elle savait très certainement qu’elle n’en avait vu qu’un trop bref apperçu pour ne pas craindre ce qu’il pouvait faire d’autre.  
Mais la vengeance devait se savourer un peu. Elle n’avait aucune utilité dans la mort immédiate. Le vole plané de son comparse avait apaiser son goût de sang pour un moment. Avec elle, le vampire avait loisir de prendre agréablement son temps.
Si Ragnar était de règle générale un homme logique et pratique, il aimait néanmoins parfois s’offrir le luxe de jouer un peu avec sa nourriture. Un goût développé en compagnie de sa progéniture. Et quoi de mieux pour honorer son départ venu beaucoup trop tôt que de lui rendre ce petit hommage?

En terminer n’était donc pas dans ses objectifs. Pour le moment, du moins. La jeune fille précipitait les choses en se jetant sur lui, mais on ne passait pas le cape des mille ans sans apprendre deux trois trucs sur le contrôle de soi. Contrecarrer les coups impulsifs de son adversaire s’avérait facile, presque honteux. Comment avait-elle fait pour rester en vie si longtemps était un mystère pour Ragnar qui la repoussait maintenant pour la troisème fois sans une expression sur le visage.
Ou peut-être qu’elle n’avait pas survécue, justement. Ainsi, les rumeurs d’une tueuse en Amérique du Sud s’expliqueraient plus facilement en prenant en compte sa présence ici, à la Nouvelle Orléans. Intéressant. À vérifier. Mais plus tard. Pour le moment, c’était l’heure de jouer.

« Tu es si pressée de mourir, petite fille? »

C’était à son tour d’être insolent avec ce petit sourire en coin. Sauf qu’il ne l’était pas vraiment. Ragnar avait un applomb trop bien trempé pour que cela passe pour de l’insolence.
Il ne lui fallu que le vouloir pour arriver à lui immobiliser le bras derrière le dos et mettre tout juste assez de pression sur le membre pour mettre la tueuse à sa merci, une fois encore.
Et, comble du déjà vu, une flèche vint se loger dans son épaule à ce moment critique. Une deuxième se serait fichée mortellement dans son coeur s’il n’avait pas relâché la fille pour se retourner à grande vitesse pour l’attraper avant qu’elle atteigne sa cible.
Sur un mausolée, à plusieurs mètres, à l’abri dans l’ombre, l’archer de la dernière fois était une fois de plus de garde.
L’interruption n’était pas tellement grave. Après tout, Rag n’était là ce soir que pour jouer.

« Attention gamine, ton ange gardien ne sera pas toujours là pour te sauver. »

Si cela sonnait comme une instule à la Chasseresse des chasseurs de vampires, c’était bien le but. Ce pourquoi la réplique était une fois encore accompagnée de ce petit sourire satisfait juste avant que le plusieurs fois centenaires ne dispraisse comme il était venu.  


wanna do bad things
when you came in the air went out. and every shadow filled up with doubt. i don't know who you think you are, but before the night is through, i wanna do bad things with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t120-ragnar-his-name-define-the-word-bad http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t121-ragnar
avatar
Axl J. Reese
boo
the casper of your life
avatar : stephen amell
messages : 184
état civil : célibataire
profession : pompier, chasseur dans ses temps libres
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Lun 7 Sep - 17:54



good thoughts from the death
ft. ragnar, axl & micah


Après un service de nuit à la caserne il n’y avait rien de mieux que… vadrouiller dans la nuit noire avec son arc au dos à la recherche de vampires à tuer ? M’oui, pour la plupart des gens, ça ne viendrait absolument pas à l’esprit. On songerait davantage à une soirée tranquille à la maison. Ou alors à une sortie entre amis. Voire même un diner à deux avec une jolie demoiselle. Mais probablement pas, voire très certainement pas, à une chasse aux êtres, par définition, plus rapides et plus forts que soi avec un goût très prononcé pour le sang humain. Néanmoins, Axl se sentait respirer pour la première fois de la semaine. Il adorait son travail, il était fait pour sauver des vies, peu importe comment, mais il n’était jamais complètement lui-même sans son capuchon sur la tête et son arc accroché à son dos. Il avait été élevé pour ça. Toute sa vie, paramétrée dans cet unique but. Il ne se sentait jamais autant à sa place que sur le toit d’un immeuble avec dans sa mire le cœur d’un démon.
Cette nuit, toutefois, il n’était pas seulement à la recherche de cœur mort à rendre à la poussière. Il la cherchait, elle. Oh, il pouvait se traiter d’idiot. Ce n’était pas comme si cela avait été la première fois qu’il demandait à une fille de la revoir. Ce n’était pas non plus comme s’il n’avait pas su comment faire. Mais il ne l’avait pas fait et, maintenant, il devait arpenter les rues de la Nouvelle Orléans en espérant tomber à nouveau sur elle.

On pourrait s’étendre longtemps sur le pourquoi. Et même sur le comment. Mais toujours est-il qu’au bout d’un moment plat à ne rencontrer aucun vampire susceptible d’occuper son temps, les pas d’Axl le guidèrent vers ce cimetière en particulier. Comme à son habitude, le chasseur préférait œuvrer en hauteur pour une bonne vue d’ensemble qui se prêtait mieux à son arme fétiche. Passant du toit d’un mausolée à un autre, il avançait avec la rapidité et l’agilité d’un chat, habitué à cet exercice. C’était comme ça qu’il avait repéré la crypte de vampires et comme ça aussi qu’il l’avait observée en se disant qu’il ne pouvait y faire le ménage tout seul.
Une œuvre qu’ils avaient réussi ensemble avec brio. C’était bien pour ça qu’Axl espérait recroiser la Tueuse sur sa route. Elle n’était pas intimidante, mais stupéfiante. Une fille de sa sature, de son gabarie, ce qu’elle pouvait faire… à la vitesse et la force qu’elle le faisait. Axl était curieux d’en voir plus, d’en connaître plus. De s’y mesurer, qui sait. En combat amical, bien entendu, mais curieux, tout de même.

Et puis, il avait entendu une voix féminine. Il était trop loin pour discerner les mots, mais il avait cru la reconnaître. De toute manière, quelles étaient les chances qu’il s’agisse de quelqu’un d’autre, dans un cimetière, la nuit ?
Le temps d’arriver à destination de la provenance de la voix, les hostilités étaient déjà engagées. Axl reconnut non seulement Micah, mais également ce vampire qu’il avait empêché de la tuer quelques temps auparavant. Il était de retour, mais sans cette intention. Il suffisait de voir comment il retenait ses coups.
Micah n’était pas en danger de mort ce soir, mais ça ne voulait pas dire que cette scène ne plaisait pas trop Axl. Il banda son arc, y planta une flèche et prit son temps pour avoir le vampire en mire. Ce n’était pas évident. Celui-là était rapide, plus que les autres. Et Axl savait que s’il ratait, il n’aurait pas une seconde chance. La seule façon de l’avoir, celui-là, c’était par surprise. Et la surprise, il ne l’avait pas facile.
Le chasseur tira. Et pour la deuxième fois qu’il prenait en cible ce vampire, il rata le cœur de peu.

La bête grogna son mécontentement et même en sachant que c’était inutile, Axl tira une seconde flèche que le vampire arrêta sans difficulté. Il ne sembla pas en colère, ni même irrité. Presque… amusé. Axl était trop loin pour bien comprendre ce qu’il dit ensuite à la Tueuse avant de s’en aller, mais fut néanmoins soulager lorsque le vampire eut disparu.
Demeurant dans l’ombre un moment, l’archer se dit ensuite que c’était bête de rester cacher. Ils avaient déjà combattu ensemble. Elle connaissait son nom. Il se trouvait ici pour pouvoir la revoir. Avec elle, il pouvait laisser de côté les aprioris habituels du chasseur solitaire.
Alors il se laissa souplement tomber en bas du mausolée pour regagner la terre ferme et rabaissa son capuchon, l’air un brin inquiet encore sur le visage.

« Ça va, t’as rien ? »


i'm not gonna stand here and wait
and they say that a hero can save us. i'm not gonna stand here and wait. i'll hold onto the wings of the eagles. watch as we all fly away. someone told me love will all save us. but how can that be, look what love gave us. a world full of killing, and blood-spilling that world never came.and they say that a hero can save us...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t337-axl-did-you-ask-for-a-hero http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t338-axl-j-reese
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Mer 9 Sep - 20:12



Good thoughts from the death
ft. Ragnar, Axl & Micah


Elle n'avait pas relevé sa démonstration de pleine assurance. Elle aurait sans doute pu nier, jouer la forte qui s'apprête à mettre une raclée, ou faire une petite blague pour les morts comme elle en avait l'habitude. Mais dans le fond, il avait de quoi jouer les confiants quand on repensait à la dernière rencontre. En fait, il avait de quoi l'être davantage encore aujourd'hui. Depuis la dernière fois, elle n'était plus tout à fait au mieux de sa forme et bien qu'elle en ait conscience, ça ne l'avait pas empêché de foncer tête la première. Quel autre choix elle avait ? Tenter de prendre la fuite pour compter le rencontrer dans un meilleur jour ? Tourner le dos au danger parce qu'il nous semblait trop grand, ce n'était pas quelque chose qu'on apprenait à l'école des parfaites petites tueuses. En tout cas, pas sur les bancs de celle qu'elle avait fréquentée depuis que sa main était capable de se resserrer sur un pieu.
Pourtant, en fonçant simplement, en tâchant ainsi de ne pas perdre toute sa concentration en dialogue inutile, elle ne pensait pas être aussi mauvaise que ça.

Elle avait l'impression d'être dans un espèce de cauchemar idiot où on voulait courir mais qu'on avait le sentiment de faire du sur place. Et plus on cherchait à avancer vite, plus on était lent même si on savait qu'on était capable de le faire.
Elle était capable de mieux. Elle avait déjà fait mieux. Mais ce soir le seul mot qu'elle trouvait pour se qualifier était "pathétique". Rageant, vexant quand lui de son côté ne se donnait même pas à son maximum. En fait, pour lui, ça semblait être une simple promenade de santé.
Si c'était là la fin qu'elle offrait, on parlerait d'elle comme la petite fille qui avait croisé le grand méchant loup une fois et n'avait plus été capable depuis de faire ce qu'elle avait pourtant toujours fait.
Son fantôme pourrait se défendre en parlant de ce vampire d'un millénaire qui était bien trop fort. De l'injustice d'être seule quand il y avait des êtres tels que lui qui foulaient la surface de la terre. Comment est-ce qu'elle, ses ancêtres, et ses prochaines soeurs étaient sensées gagner dans ce grotesque combat sans fin ou en plus d'être plus nombreux, il y en avait pour vous faire sentir comme une petite fille craintive ?

Ce n'était qu'un jeu pour lui. Et un jeu dont il sortait pour la seconde fois vainqueur... sans une égratignure.
Si elle avait bien essayé de se dégager, la pression qu'il exerçait sur son bras l'avait fait grimacer et elle en avait lâché son pieu qui était retombé au sol sans un bruit. C'était peine perdue. Il était le maître de la situation et elle n'était plus que l'observatrice.
Elle avait pris une nouvelle habitude, celle de se faire battre par lui... suivi de la seconde habitude de se faire secourir, telle une demoiselle en détresse, par un mystérieux archer qui se volatilisait ensuite dans la nature et dont elle ne connaîtrait jamais l'identité.
Car une nouvelle fois, c'était une flèche qui l'avait libérée de l'emprise du vampire. Elle pourrait se consoler qu'au moins, cette fois, il n'y avait pas de mort à déplorer.

« ... »

Où était passé son bagou qui ne se manifestait qu'en présence des morts et autres créatures à chasser ?
Envolé, disparu, comme le ferait bientôt cet archer. Sans un mot à lui répondre, elle avait laissé passer l'injure, malheureusement soulagée de le voir partir quand elle aurait dû lui courir après pour lui montrer comment un pieu fonctionner.
Courir après l'archer ? Au final elle finirait au bar, en face de Lip, à lui demander si par hasard il n'avait pas entendu parler de ce fameux chasseur. Ou pas... peut-être que la fierté préférerait s'abstenir de raconter cette défaite cuisante à celui qui était son premier observateur, en même temps que son préféré. Le meilleur en tout cas.
Relevant les yeux pour chercher son héros habituel, elle n'avait pas fait un pas dans sa direction. Pourquoi ? Lui proposer son boulot qu'il semblait mieux faire qu'elle ? L'idée n'était pas si mauvaise....

Pourtant, ce soir, au lieu de disparaître aussi rapidement qu'il était apparu, l'archer était redescendu pour se diriger dans sa direction. Elle ne l'avait pas vu venir, mais ce qu'elle avait encore moins vu venir c'était le visage qui s'était découvert sous le capuchon.

« ... » c'était la meilleure conversation qu'elle avait eu à offrir sous la surprise. Au début du moins, jusqu'à ce qu'elle ajoute dans un froncement de sourcils « Axl ?»

Pas étonnant qu'elle se fasse battre si facilement ces derniers temps si elle était aussi stupide ! Il était évident que c'était le jumeau d'Axl, le pompier chasseur, qui se déguisait en justicier et parcourait les rues !
Si elle avait commencé à secouer la tête pour répondre à sa question, le mouvement à gauche s'était tout de suite transformé en hochement. Evidemment qu'elle allait bien ! Une grande fille comme elle... et sans pieu. Et si sa main droite avait serré la gauche, ce n'était nullement pour dissimuler des légers tremblements qu'elle aurait pu avoir.
Au final, c'était arrangeant que ce ne soit pas la question :

« Alors c'était toi ? »

C'est vrai qu'il y en avait beaucoup des types costumés dans le coin. Après tout, la Nouvelle-Orléans était réputée pour ses carnavals :

« Les dernières fois c'était... » trois fois, ça commençait à faire beaucoup non ? Assez pour que sa fierté lui demande de ne pas continuer sa phrase « Pourquoi tu me l'as pas dis ? »

Il y avait un peu de reproches dans le son de sa voix et pourtant il était facile de lui trouver quelques raisons. Premièrement, ce n'était pas le genre de choses qu'on balançait de but en blanc. Et puis, elle n'avait pas pris la peine de se présenter entièrement non plus.
Elle mettrait ça sur le compte de la honte de la défaite ou plus simplement sur ses lacunes sociales.


I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
Axl J. Reese
boo
the casper of your life
avatar : stephen amell
messages : 184
état civil : célibataire
profession : pompier, chasseur dans ses temps libres
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Jeu 10 Sep - 15:02



good thoughts from the death
ft. ragnar, axl & micah


Il y avait meilleure façon pour se dévoiler, non ? Ce n’était plus comme s’ils étaient de purs étrangers maintenant. C’était vrai qu’il aurait pu lui dire l’autre soir au lieu de seulement disparaître comme il l’avait fait —et comme il en avait l’habitude, visiblement. Mais il était parti avec rien de plus qu’un échange de nom et l’avait regretté ensuite. Ce soir, il avait décidé de terminer l’histoire autrement en descendant du mausolée et de se découvrir la tête en retirant son damné capuchon, protecteur de son identité.
La réaction de Micah était prévisible, pour la majorité des gens. D’abord le silence, puis l’interrogation. À son nom ainsi prononcé, le chasseur fit un pas de plus vers la lumière des réverbères qui procuraient un éclairage tamisé et discret au cimetière. Il hocha la tête en signe d’approbation tout en continuant son avancée jusqu’à la Tueuse toujours plus ou moins interdite.

« Ouais. »

Que dire d’autre au final ? C’était bien lui qui, par trois fois, était passé par là au moment où elle aurait pu se faire tordre le cou.

« T’es bienvenue, en passant. »

Il ne recherchait pas nécessairement de la gratitude. On n’était pas chasseur de vampires et de démons pour être un héro ou pour obtenir des mercis des demoiselles. Il avait son boulot de pompier pour reluire dans la gloire de sauver des vies. Non, il le disait surtout sur ce petit ton mi blagueur pour alléger cette atmosphère un peu tendue. Ce vampire donnait froid dans le dos de loin, il n’imaginait même pas ce que ça pouvait faire de se retrouver face à lui et de se sentir si petit entre des mains.
Et on passait manifestement à la question qui tue. Pourquoi n’avoir rien dit. Pourquoi ces cachettes. Ces mystères.

« J’aurais dû dire quoi ? Salut, moi c’est Axl et pendant qu’on y est, l’archer de l’autre nuit, c’était moi ? »

Le point était à discuter, vu de cette manière.

« Je pense que toi, parmi bien d’autres, comprends l’intérêt de garder un brin d’anonymat. »

À la toute limite, elle était de passage en ville. Lui, la Nouvelle Orléans, c’était sa ville. Son territoire. Son terrain de chasse. Il ne pouvait pas juste faire savoir partout aux créatures de la nuit qui il était. C’était trop facile de le retrouver, de remonter la trace jusqu’à lui. À son travail. Ses collègues. Ses amis. Ses fréquentations. Il ne pourchassait pas des enfants de cœur. Un seul arrivant à mettre la main sur son nom et cela pouvait faire des ravages sanglants d’un bout à l’autre de la ville. Et, ça, jamais Axl ne pourrait se le permettre. Ça irait contre tout ce qu’il avait appris, contre ce comment il avait été élevé et ce en quoi il croyait.
Cependant, Axl était de ces hommes qui n’avait pas peur de reconnaître ses tords.

« Mais je suis désolé que tu l’apprennes comme ça. »

À sa hauteur, il ramassa le pieu en assurant un regard protecteur autour d’eux. Il avait repéré ses tremblements. Cette fois, il ne l’abandonnerait pas au tournant du cimetière comme l’autre nuit. Il ne cherchait pas spécialement à la materner. Elle était la Tueuse, elle en avait vu d’autres, forcément. Mais Axl, dans sa propre vie de solitaire, savait que, parfois, il n’y avait rien comme une simple épaule sur laquelle s’accrocher une petite minute.

« Pour me faire pardonner, je t’offre un café. J’habite pas loin. »


i'm not gonna stand here and wait
and they say that a hero can save us. i'm not gonna stand here and wait. i'll hold onto the wings of the eagles. watch as we all fly away. someone told me love will all save us. but how can that be, look what love gave us. a world full of killing, and blood-spilling that world never came.and they say that a hero can save us...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t337-axl-did-you-ask-for-a-hero http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t338-axl-j-reese
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Ven 11 Sep - 23:47



Good thoughts from the death
ft. Ragnar, Axl & Micah


Pas de doute, c'était bien Axl, ce chasseur avec qui elle avait fait équipe l'autre soir. Et au cas où il ne faisait que lui ressembler beaucoup trop, il venait de le confirmer.
Au final, elle avait passé pas mal de temps à la pêche aux renseignements, elle avait même été ennuyer Lip avec cette histoire, et il était venu se présenter tout seul au moment où il l'avait décidé. Est-ce que c'était une raison pour emprunter le ton du reproche ? Non. Avec un peu plus d'expérience, un état un peu plus normal, elle s'en serait sans doute mieux tirée. Tiens, quelqu'un de plus parlant socialement l'aurait remercié avant qu'il n'emploie l'ironie. Elle, elle n'avait même pas pris la peine de répondre à la plaisanterie. Sans rapport avec ce qu'il venait de dire, elle venait de secouer la tête. Ce qu'elle pouvait être idiote par moment. Le seul à qui elle ne posait pas la question était le principal concerné.

C'est vrai, elle avait un peu oublié tout ça l'autre soir. Et c'était vrai aussi qu'une bonne vieille chasse sans trop de questions, juste le métier, ça ne lui avait pas déplu. En plus d'avoir de la compagnie ? ça, elle préférait ne pas l'admettre tant c'était contraire au règlement. Et aussi parce qu'elle se donnait l'impression de ne pas avoir appris de son erreur là où Cade n'avait plus l'occasion d'apprendre grand chose.
Et plutôt que de dire n'importe quoi parmi tout ce qui lui passait par la tête, ou au moins un simple merci, elle avait préféré lui reprocher son silence. Assez idiot et au cas où elle n'en n'aurait pas eu conscience, Axl avait marqué le point.

« Oui. » on sait, il y avait matière à développer d'au moins quelques mots, mais elle avait d'abord soupiré avant d'apporter davantage à la conversation « Je comprends. »

En quantité réduite, il fallait l'admettre. Pourtant, l'autre soir, si elle n'était pas championne, elle avait fait beaucoup mieux que la Micah muette de d'habitude. Et rien n'avait changé. Si ce n'est qu'il était celui qui lui avait sauvé les fesses deux fois, trois depuis ce soir, ce qui ramenait les comptes à 3 contre 1. Mais c'était toujours Axl, le sympathique chasseur qui avait offert une crypte en guise de défoulement. De son côté, elle était Micah, la tueuse pathétique qui avait besoin d'un ange gardien comme l'avait si bien fait remarquer Ragnar.
Pour ce qui était du "parmi bien d'autres", soit elle ne l'avait pas analysé, soit ça ne l'avait pas intrigué plus que ça. Présentations officielles ou pas, elle s'imaginait sans doute que c'était plus prudent pour un chasseur. En fait, le coup du costume, c'était une assez bonne idée.
Et à ses excuses, Micah avait de nouveau secoué la tête :

« Non, laisse tomber. Je comprends pourquoi t'as rien dis. C'est juste que... » baissant les yeux vers lui tandis qu'il ramassait son pieu, elle avait semblé hésiter à continuer sa phrase si elle en connaissait toutefois elle-même la fin. Il s'était déjà redressé depuis plusieurs secondes avant qu'elle ne termine « ... je t'ai pas mal cherché. Maintenant que j'y pense, c'était complètement idiot. J'aurai pu t'attirer des ennuis en fouillant un peu trop. Désolée. »

Il n'avait certainement pas besoin qu'elle vienne attirer davantage l'attention sur lui.
Et en parlant de ça... elle avait de quoi se sentir responsable ce soir. S'il avait éveillé la curiosité de Ragnar, ce n'était définitivement pas bon pour lui. L'intérêt de ce vampire pour quelqu'un ne se manifestait pas de manière très positive.
Si elle s'était mieux débrouillée, il n'aurait pas eu besoin de se faire remarquer.

Face à son invitation, elle avait eu un moment d'hésitation avant d'offrir pour toute réponse un hochement de tête. Sans rien ajouter, elle l'avait suivi, se penchant quelques mètres plus loin pour récupérer son sac, ravie d'avoir une anse pour y serrer ses mains. Il avait fallu qu'ils arrivent au portail du cimetière pour qu'elle lève les yeux sur le dos d'Axl.

Alors ? Elle l'avait trouvé son archer non ? Il était l'heure du : et maintenant ?
Un truc à dire, une proposition, n'importe quel but à la démarche. Elle était probablement supposée dire quelque chose.
Ils avaient regagné la rue quand elle était sortie de son silence :

« Axl ? » quelques secondes d'hésitation, un peu de recherche et finalement elle l'avait formulé de la manière la plus simpliste du monde « Merci. »

Les longs discours beaux et émouvants, plein de reconnaissance, elle ne savait pas faire. Mais reconnaissante, elle l'était même si c'était un sentiment qu'une tueuse ne devrait pas connaître et ne pas avoir à connaître. Et si elle avait su prouver qu'elle connaissait ce mot, elle regrettait de ne pas être un peu plus bavarde tout compte fait. Ce n'était pas tout le temps utile mais ce soir ça lui aurait permis de faire un peu plus développé.



I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
Axl J. Reese
boo
the casper of your life
avatar : stephen amell
messages : 184
état civil : célibataire
profession : pompier, chasseur dans ses temps libres
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Mer 16 Sep - 13:04



good thoughts from the death
ft. ragnar, axl & micah


Il suffisait que quelques secondes de réflexion pour que, de chasseur à chasseur, la compréhension mutuelle s’établisse. De son côté, Axl comprenait aussi que, à la place de Micah, il n’aurait pas été satisfait non plus de n’avoir qu’une ombre en réponse à un coup de main assez équivoque pour sauver la vie. S’il avait été à sa place, il aurait probablement cherché à retourner la ville sans dessus-dessous pour retrouver le ou la responsable. Micah ne pouvait pas être si différente, qu’elle ait de superpouvoirs mystiques ou non.
Et il n’avait fait que quelques pas qu’elle admettait l’avoir cherché. Pourquoi ce sourire tandis qu’il se trouvait toujours dos à elle et qu’elle ne pouvait pas le voir ? La satisfaction d’avoir marqué son esprit au point qu’elle souhaite le retrouver, peut-être. Après tout, elle l’avait intrigué dès le premier instant où il l’avait vue tenir tête à ce vieux vampire tout puissant. Qu’il ait su lui rendre la pareille était… plaisant. Il ne voyait pas d’autre mot pour d’écrire son sentiment.

À son nom, le pompier s’arrêta, prit la peine d’effacer ce sourire révélateur de son visage et se retourna tandis que Micah reprenait les pas qu’il avait d’avance sur elle. Elle le remercia et son sourire reprit sa place sans effort.
C’était étrange. Cette espèce de retenue qu’ils avaient encore l’un envers l’autre. Cette réticence forgée par les années à vadrouiller en solitaire dans le danger mortel de leur profession commune, elle était à la fois présente dans chacune de leur parole et absente. Il y avait quelque chose de facile avec Micah, qui allait de soi-même, qu’ Axl n’avait encore ressenti qu’avec sa famille maintenant disparue. L’absence de secret ? Sûrement.  Il ne voyait pas trop ce que ça pouvait être d’autre.
Comme ce qui le poussa, toujours armé de ce sourire tendre, à répondre en entrainant la Tueuse d’une main posée délicatement dans le dos afin de l’envoyer dans la bonne direction vers son appartement.

« Mais je t’en prie. »

Cette fois, il n’y avait aucun sarcasme qui trainait dans sa voix. Il avait quand même sauvé la légendaire Tueuse d’une mort quasi certaine. Et plus d’une fois. Il y avait de quoi en ressentir un brin de fierté. Mais il n’y avait pas que ça. Maintenant qu’ils marchaient ensemble pour la seconde fois en quelques jours, il était content de s’être donné cette peine. Autrement, ces moments n’auraient jamais eu lieu.
C’était agréable de marcher avec elle. Même dans le silence. Axl avait l’impression ridicule qu’il pouvait s’y faire à long terme. Et c’était précisément ridicule. Ils allaient quoi ? Chasser les vampires après une sortie au restaurant et terminer la soirée près d’un feu de foyer ?
… M’oui bon, techniquement, c’était comme ça que ses parents avaient fait. Mais ce qui était profondément crétin était de s’emballer comme ça quand ils faisaient route chez-lui que pour un café réconfortant après avoir frôlé la mort. Si Noah avait été là —et surtout dans sa tête—, il se serait régalé. Heureusement qu’il n’y était pas !
Et heureusement qu’il n’était pas à l’attendre chez-lui non plus. Comment son ami avait fini avec une clé de son appart, allez savoir. Pour une obscure raison, Axl était ami avec un voyeur qui adorait s’immiscer dans la vie de ses victimes pour pimenter un peu ses heures d’observation. Mais qui était le pompier pour juger ? Il arpentait la ville de nuit avec un capuchon sur la tête pour soustraire son identité aux démons qu’il pourchassait jusqu’à la mort. Noah n’était pas pire dans son genre.
Mais, surtout, Noah n’était pas là. Alors Axl sortit ses clés, une fois à destination, et déverrouilla sa porte d’entrée avant de s’effacer pour laisser passer Micah.

« Vas-y, fait comme chez-toi. »

C’était un appartement classique. Ni trop grand, ni trop petit. Un loft masculin aux couleurs sobres mais élégantes avec un coin dédier aux poids et altères. On y entrait avec la même sensation que partout ailleurs. Si Micah s’attendait à voir une section réservée aux armes, là, à découvert, elle allait être déçue. Le pompier recevait parfois du monde chez-lui, ce n’était pas très brillant de laisser trainer une hache tâchée de sang sur la table du salon. Tout au fond, quelques marches créaient un podium sur lequel se trouvait le lit défait du pompier. Sa plus grande tare. Et pour quelqu’un assez rarement chez-lui, ce n’était pas si mal.
Se dirigeant vers la salle de bain, le chasseur s’arrêta juste avant celle-ci et étira le bras pour pousser une porte coulissante qu’il était impossible de voir avant qu’elle ne soit ouverte. Derrière elle, un mur complet d’armes, mais surtout d’arcs divers et de flèches de toutes sortes. Il y rangea l’armada qu’il avait amenée avec lui ce soir en plus de sa veste à capuchon qu’il avait d’abord retiré.  C’était la première fois qu’il faisait ça devant quelqu’un.
Ça avait quelque chose de chaud et agréable comme une journée passée dans une couverture sur le canapé. Et aussi quelque chose d’un peu étrange. Comme si ce geste était déplacé. Un paradoxe qui laissa Axl un peu perplexe et qui le poussa à meubler la conversation plutôt inexistante jusque là.

« Tu l’aimes comment ton café ? »


i'm not gonna stand here and wait
and they say that a hero can save us. i'm not gonna stand here and wait. i'll hold onto the wings of the eagles. watch as we all fly away. someone told me love will all save us. but how can that be, look what love gave us. a world full of killing, and blood-spilling that world never came.and they say that a hero can save us...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t337-axl-did-you-ask-for-a-hero http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t338-axl-j-reese
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Jeu 17 Sep - 21:23



Good thoughts from the death
ft. Ragnar, Axl & Micah


S'il ne l'avait pas entraîné en acceptant ses remerciements, peut-être aurait-elle cherché quelque chose de plus. Quelque chose qui aurait probablement sonné idiot et certainement peu clair. Au final, elle avait été plutôt soulagée qu'il termine cette partie de la conversation et s'était laissée guider sans réticence, sans hésitation, là où n'importe laquelle de ses connaissances de son cercle assez restreint lui aurait dit qu'elle pouvait reprendre son chemin maintenant qu'elle s'était acquittée d'une simple politesse. Si elle restait pour lui rendre la pareille, il n'y avait pas d'utilité. Il se débrouillait si bien seul que sans ses interventions, elle ne serait plus de service depuis plusieurs jours. Il n'avait pas besoin de garde du corps, c'était un grand garçon.
Et si elle restait pour tout autre motif... alors quelque chose ne devait plus tourner très rond chez elle.

Le talent pour la conversation ne faisait indiscutablement pas parti des siens et il est vrai qu'elle n'avait pas prononcé un autre mot pour le reste du trajet. Même si elle l'aurait bien fait. Qu'est-ce qu'aurait dit une fille de son âge à sa place ?
Hum... ce n'était pas à elle qu'il fallait poser la question, elle n'avait pas une vision très glorieuse de la normalité pour les exemples qu'elle en avait. ça donnait probablement quelque chose comme le très simpliste "mon héros" dans le meilleur des cas et le "Oh Axl, je ne sais pas ce que j'aurai fais si tu n'avais pas été là une fois de plus. Tu es tellement cool blabla et encore blabla"... pour finir probablement sur une note à nouveau sur son héroïsme.
D'accord... elle ne savait réellement pas ce qu'elle aurait fait s'il n'avait pas été là... ou elle le savait trop bien et ça se résumait par un "pas grand chose". Alors autant ne pas aborder une conversation dont elle connaissait déjà les réponses et qui ne lui allait pas tellement.

Une fois devant la porte du chasseur, elle s'était contentée pour toute réponse à l'invitation d'une esquisse de sourire. Mais finalement, si elle n'était pas très expansive, la curiosité l'avait gagnée une fois le premier pied mis à l'intérieur de l'appartement. Son regard avait vagabondé sur les murs et le mobilier avant d’atterrir sur le propriétaire des lieux. Pour ce qu'elle en savait et ce qu'elle en croisait, la profession était assez nomade. Axl exerçait manifestement sur place et on ne pouvait pas le critiquer de choisir une sorte de facilité quand on connaissait un minimum la situation de la ville. En fait, il prenait des risques et cette histoire de costume était une idée ingénieuse en plus d'être prudente.
Et à en juger par ce qu'elle avait brièvement aperçu, il était bien plus équipé que ce pompier sans pieu de l'autre soir. Mais sur savoir qui était le meilleur pour le double jeu, il n'y avait plus besoin de répondre à cette question depuis l'autre soir... voir depuis l'entrepôt en feu.

« Noir. » ou comment ruiner des efforts pour lancer une conversation « Merci. »

... en deux mots.
Et oui, même en ne se lançant pas dans une longue conversation, y'avait quand même moyen de trouver plus de deux mots à dire. D'accord, elle n'avait jamais étudié la caféine mais d'autres avaient exploré le sujet avant elle et trouver le moyen de lancer une plaisanterie ou une anecdote.
Déviant son regard du jeune homme pour le laisser à nouveau se promener dans l'appartement, elle s'était laissée quelques secondes de culpabilité avec une pointe de malaise pour finalement oeuvrer à la tentative d'un début de conversation une fois le nouveau tour visuel accompli :

« Ton arc est vraiment sympa. »

Parmi tous les sujets possibles, il fallait vraiment qu'elle choisisse l'arc ?
Tueuse un jour, tueuse toujours. Et entre les vampires, les poilus, les cornus et autres, il y avait aussi les armes dont elle savait à peu près parler.
Evidemment, quand on allait pas au cinéma, on ne pouvait pas trop parler du dernier succès qui était pourtant sur toutes les bouches autrement que par les affiches qu'on voyait placardées :

« J'ai commencé avec un arc traditionnel avant de me mettre au double courbure et le match était déloyal. »

Non vraiment ? Rien sur le café ? Parce que c'était peut être moins pire que de s'orienter vers un débat sur les types d'arcs.
Elle aurait pu choisir de le cuisiner sur sa vocation mais elle n'avait pas besoin de comprendre pourquoi quand elle l'avait déjà fait.
Il y avait aussi la conversation joyeuse de mise en garde contre le viking dont il s'était mieux débrouillé mais l'ambiance était trop bonne pour être plombée d'entrée !
Et au final, elle avait opté pour l’honnêteté dans un soupir après avoir enfin reposé son sac sur le sol :

« Désolée, je suis pas très bonne pour lancer des conversations intéressantes. »

Ou des conversations tout court. C'était pas faute de s'entraîner avec son pieu pourtant.


I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
Axl J. Reese
boo
the casper of your life
avatar : stephen amell
messages : 184
état civil : célibataire
profession : pompier, chasseur dans ses temps libres
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Lun 2 Nov - 14:33



good thoughts from the death
ft. ragnar, axl & micah


Laissant sa collection à découvert, Axl se dirigea ensuite vers le coin cuisine pour se mettre à la confection de café. En tirant la cafetière vers le bord du comptoir pour y avoir plus facilement accès, l’archer laissa son regard vagabonder sur la Tueuse qui évoluait dans son appartement pour se familiariser avec les lieux. Sans vraiment la quitter des yeux, il sortit le pot de café de son armoire et s’acquitta de sa tâche pendant que l’absence de conversation se mit principalement à tourner autour de son arc. Si Micah trouvait cette discussion bien décevante, c’était assez différent pour Axl qui n’avait pas vraiment l’occasion de ce genre de choses avec son cercle de connaissances habituel. Le chasseur n’en fréquentait pas vraiment d’autres et ses amis n’étaient pas de grands fans d’armes en général, plutôt portés sur les voitures et les motos. Il connaissait quelques policiers qui auraient pu avoir un intérêt pour la chose, mais ils préféraient les armes à feu. Trop bruyantes pour le OB délicat d’Axl et, surtout, inefficace contre ce qu’il chassait habituellement.

« Lorsqu’on est pas doué d’une force surnaturelle et d’une guérison super-rapide, être déloyal c’est plutôt de la survie. »

Il se défendait bien au corps à corps avec un vampire… s’il n’était pas trop vieux et qu’il n’avait pas de techniques poussées de combat. Ils ne devaient pas être trop nombreux non plus autrement Axl aurait été vite surpassé. Il avait de bons réflexes surtout et plus de technique que de force, mais il préférait tout de même garder une bonne distance avec ses proies. C’était le meilleur moyen d’assurer son retour à la maison au matin bien qu’il n’y ait personne ici pour l’attendre.
Terminant la confection du café, il appuya sur le bouton de mise en route et il ne lui resta plus qu’à sortir deux tasses et les déposer sur l’îlot de cuisine qui servait à la fois de table à manger avec ses quelques tabourets.
Si Axl avait parfois des invités —majoritairement des collègues de travail ou des filles de passage pour un soir ou deux— il n’avait pas vraiment besoin d’une table pour prendre ses repas principalement dégustés en solitaire.
Faisant fit de son commentaire suivant pour ne pas lui porter une emphase inutile, le chasseur contourna l’îlot et la rejoignit devant son pan de mur bien garni.

« Sauf que de nos jours les flèches sont surtout faites en carbone et ça n’affecte pas tellement les vampires sauf pour les foutres en rogne. S’approvisionner est assez compliqué. »

Il prit une flèche dans une petite pile qui ne devait en compter qu’une douzaine.

« Quand j’ai du temps j’aime bien les confectionner moi-même. Je les trouve plus efficace, sauf que bon… j’ai pas souvent le temps et je peux en user une trentaine par nuit au moins. J’aime bien l’arbalète aussi, mais je trouve que ça prend trop de temps à recharger. »

Il extirpa son modèle préféré d’arbalète du mur pour qu’elle puisse la manipuler à son aise. Étrangement, il ressentait l’irrépréhensible besoin de la mettre alaise. Qu’elle se sente en paix et en sécurité chez-lui. Il appréciait que les gens se sentent bien dans son appartement, mais il ne s’agissait pas uniquement de ça et cette idée lui donnait des étincelles au fond de l’estomac.
C’était complètement idiot. Il avait l’impression d’avoir quatorze ans et de se retrouver devant son premier flirt… Alors qu’il s’agissait de la Tueuse —aussi bien dire une collègue de travail— et qu’elle se trouvait là seulement pour un café chaud et se remettre d’avoir frôlé la mort.
La cafetière bipa et Axl retourna vers la machine pour verser le breuvage fumant dans les tasses précédemment sorties.

« C’est quoi l’histoire avec ce vampire ? »

Il ne semblait pas être le genre d’ennemi qu’on choisissait. Plutôt qu’on se mettait à dos. Pour ce qu’en savait Axl, les vampires les plus âgés évoluaient souvent en harmonie relative avec les vivants, contrairement aux plus jeunes. Après tout, les vampires avaient besoin des humains pour se nourrir, non ? Ce n’étaient pas des cibles ‘importantes’ pour les chasseurs puisqu’ils ne comportaient pas les pires menaces.
Mais il y avait quelque chose d’explosif entre ce vampire-là et la Tueuse, il suffisait d’une minute d’observation pour le comprendre.

« Si tu veux pas en parler, je comprendrai. »

Il avait vu le type être jeté par la fenêtre. Peut-être qu’il avait été excessivement important pour Micah et il n’était pas dans son droit de connaître cette histoire, malgré sa curiosité.


i'm not gonna stand here and wait
and they say that a hero can save us. i'm not gonna stand here and wait. i'll hold onto the wings of the eagles. watch as we all fly away. someone told me love will all save us. but how can that be, look what love gave us. a world full of killing, and blood-spilling that world never came.and they say that a hero can save us...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t337-axl-did-you-ask-for-a-hero http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t338-axl-j-reese
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Jeu 14 Jan - 20:45



Good thoughts from the death
ft. Ragnar, Axl & Micah


Micah... qu'est-ce que tu fous au juste ?
Pourquoi elle était là à blablater sur les arcs avec Axl ?
Elle l'avait remercié non ? Ce n'était pas les remerciements les plus développés du monde, encore moins les plus vibrants, mais elle l'avait fait. Après tout, c'était pour ça qu'elle avait passé tout ce temps à le chercher, à poser des questions, à montrer cette pointe de flèche.  Elle était supposée passer à autre chose maintenant. Vu son potentiel pour avoir une conversation normale, ce serait d'ailleurs au mieux.
Mais elle était restée là, le regard perdu dans sa collection à raconter ses débuts d'archère. C'était bien la première fois qu'elle regrettait de ne pas avoir pris des cours sur le sujet "tenir une conversation sans avoir l'air d'une alien".
Elle ne pouvait même pas plaider les effets d'une rencontre avec un viking. Avec ou sans lui pour animer sa soirée, elle n'était pas la plus charmante des compagnies.
Et en temps normal... elle n'aurait pas cherché à l'être.
Pas plus qu'elle ne serait venue ici :

« Je comprends mieux maintenant pourquoi ce n'était pas simple de te retrouver. » même avec le meilleur informateur du coin, voir le meilleur tout court, elle n'avait rien obtenu. Forcément, s'il était son propre fabricant, plus difficile de remonter à la source. Fouillant dans la poche de sa veste, elle en avait tiré cette pointe de flèche qui avait occupée une bonne partie de ses pensées ces derniers temps. Quelques secondes, elle l'avait fait tourner entre ses doigts avant de lui tendre « Au final... j'aurai mieux fait d'attendre que tu veuilles bien te montrer.»

A sa place, elle n'aurait pas aimé qu'on pose des questions sur elle. Elle espérait au moins que cette étrange curiosité qui l'avait dirigée ces derniers temps ne lui ait pas attiré d'ennuis. Personne ne voulait se retrouver avec un vampire viking sur le dos quand il pouvait faire autrement. Et vu comment ça c'était passé la dernière fois qu'elle lui avait rendu visite en équipe, elle ne tenait pas spécialement à partager ses ennuis actuels avec lui... même si elle lui trouvait du le talent et qu'il avait pris l'habitude ces derniers temps de lui sauver les fesses... on ne parlait pas d'un vampire comme les autres.

Sans s'étaler plus sur le sujet de cette étrange obsession dont elle avait fait preuve à son égard, elle s'était saisie de l'arbalète qu'il lui tendait. Il y a quelques minutes encore, elle se serait probablement montrée maladroite mais ses mains avaient curieusement retrouvé leur maîtrise et elle l'avait examiné avec intérêt.
Curieusement parce que... non... c'était un peu idiot. Ce n'était pas son genre normalement, quelque chose ne devait pas tourner rond... c'est tout.
Pourtant... oui, elle avait pensé que l'avoir accompagné ici était une bonne chose. Pas parce qu'il lui prêtait un beau joujou, ou qu'elle pouvait en apprendre plus sur le principal sujet de ses investigations. Mais... elle se sentait mieux et elle avait eu le sentiment que si elle avait refusé son invitation, la solitude l'aurait dérangée... oui elle. Sans qu'elle n'y pense, un léger sourire dont il était la cause avait pris place sur ses lèvres.

Elle avait rapidement relevé les yeux quand il s'était éloigné avant de reporter son attention sur l'arme.
D'accord, elle n'était pas la plus agréable des compagnies... mais manifestement, lui l'était. Même s'il avait entièrement fait stopper son examen d'arme quand il avait repris la parole. Se figeant quelques secondes, elle n'avait pas redressé la tête avant qu'il ne parle de nouveau « Non... c'est juste que ... » tu veux, ou tu ne veux pas en parler ? C'était une question pourtant assez simple, il ne lui forçait pas la main. Elle avait le droit de faire sa sauvage... mais l'hésitation plutôt que le "non catégorique" était passée dans ses yeux « Le soir où j'ai récupéré cette flèche... j'étais venue avec quelqu'un pour m'occuper de son petit nid. Je ne le connaissais pas depuis très longtemps en fait mais on s'est trouvés des intérêts communs. » même elle aujourd'hui ne savait plus trop pourquoi elle avait accepté de faire équipe avec Cade. Sur le moment, l'idée ne lui avait pas semblé si mauvaise que ça mais aujourd'hui elle savait que la culpabilité qu'elle ressentait était méritée « Ce vampire, Ragnar... le chasseur avec qui j'étais a tué sa "fille". » et puis il avait tué Cade en retour. Elle, si elle était encore là, en train de ranger une arbalète à sa place, elle ne le devait qu'à son hôte de ce soir « Depuis... disons qu'il ne m'aime pas beaucoup. » vraiment Micah ? Une tentative d'ironie ?



I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
Axl J. Reese
boo
the casper of your life
avatar : stephen amell
messages : 184
état civil : célibataire
profession : pompier, chasseur dans ses temps libres
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Ven 15 Jan - 16:23



good thoughts from the death
ft. ragnar, axl & micah


Qu’il veuille bien se montrer, ça sous-entendait qu’elle l’avait cherché. Et qu’elle ne l’avait pas seulement fait en se promenant dehors la nuit en espérant le croiser dans le détour d’une allée sombre et malfamée. Elle l’avait cherché en utilisant ses flèches maisons. En y repensant, c’était bien l’une d’elles qu’Axl avait utilisé cette nuit-là. Il en avait toujours deux ou trois dans son carquois. Elles étaient pour ces occasions qu’il ne voulait surtout pas rater. Elles étaient plus précises, plus performantes, mais elles n’avaient pas suffit sur ce maudit vampire à l’apparent défaut d’être imbattable.
Mais personne n’était immortel. Du moins à l’épreuve complète de la mort. Les vampires, même les plus puissants pouvaient être tués. C’était seulement plus difficile d’y arriver. Et, parfois, il fallait de l’aide.
Une aide que Micah avait maintenant, pas vrai ?

On pouvait considérer Axl comme suicidaire de se lancer ainsi dans une bataille qui n’était clairement pas la sienne et qui était définitivement au-dessus de ses talents de chasseur sans pouvoir mystique de Tueuse pour alimenter une force surhumaine.
On pouvait aussi le considérer comme suicidaire de part sa simple profession de pompier alors ce n’était pas ce qui était très dérangeant dans cette scène. Axl était de ces personnes qui fonçaient dans la bataille même s’ils avaient de grande chance de ne pas s’en sortir en vie. Et maintenant qu’il avait un vampire millénaire à dos… les chances de survies venaient de drastiquement s’amenuisées, il va sans dire !

Après avoir offert une tasse bien chaude à Micah, le chasseur enroula les doigts autour de la sienne. Il prit place sur un tabouret à l’îlot de cuisine en compagnie de la Tueuse qui rassemblait ses mots pour lui expliquer vaguement ce le vampire géant avait contre elle.
Le meurtre de sa progéniture. Certains vampires n’avaient pas un grand attachement envers ceux qu’ils engendraient. D’autres prenaient ce lien encore plus à cœur que celui du sang. Ce vampire, Ragnar, était de cette seconde catégorie.  

« J’ai vu ce qui est arrivé à ton ami… »

Mû par la pure empathie, Axl porta la main sur l’une d’elle de Micah qui lui faisait face. Sa paume était particulièrement chaude en raison de la proximité récente avec la tasse de café et il ne put résister à penser combien le dessus de la main de la Tueuse était doux pour quelqu’un capable de porter des coups de poing si puissants.

« Je suis désolé. »

Axl n’avait jamais vu mourir d’ami chasseur. Mais il avait perdu ses parents au profit d’un Phoenix. Dans un sens, il comprenait parfaitement ce que Micah devait ressentir. La tristesse mélangée à la culpabilité de n’avoir pas été en mesure d’empêcher la mort. Et il y avait cette accablante solitude. L’impossibilité de partager sa peine, sa réelle peine, avec quiconque parce que la perte doit être maquillée, la vraie raison de la mort détournée pour garder secrète l’existence terrorisante du surnaturel.
C’était probablement le pire. Que personne d’autre que soi-même ne sache la véritable raison de cette mort, de ce sacrifice. L’ami de Micah, les parents d’Axl, ils auront donné leur vie au profit d’une nuit de sécurité de plus pour tous les ignorants de ce monde insolite. Et personne ne saura jamais et ne quantifiera jamais la noblesse de leur sacrifice.

Axl garda sa main sur celle de Micah peut-être plus longtemps qu’il n’aurait dû. Plutôt que de la retirer après ces quelques secondes de compassion dite ‘polie’, il caressa un peu cette peau douce avec son pouce, ses yeux bleus plantés dans les siens.
Ce n’était pas nécessaire. C’était peut-être même qualifié de déplacé étant donné qu’ils ne se connaissaient que très peu. C’était assurément cliché… mais Axl ressentait à ce moment cet irrépréhensible besoin de la toucher, de la réconforter… de lui faire sentir qu’au moins ce soir elle n’était pas aussi seule qu’elle pouvait le penser.


i'm not gonna stand here and wait
and they say that a hero can save us. i'm not gonna stand here and wait. i'll hold onto the wings of the eagles. watch as we all fly away. someone told me love will all save us. but how can that be, look what love gave us. a world full of killing, and blood-spilling that world never came.and they say that a hero can save us...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t337-axl-did-you-ask-for-a-hero http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t338-axl-j-reese
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Lun 25 Avr - 21:11



Good thoughts from the death
ft. Ragnar, Axl & Micah


La peur, la tristesse et sans doute même la colère, c'était des sentiments avec lesquelles elle n'était pas familière... en temps normal. Ce serait mentir que de dire qu'elle n'avait jamais eu peur... elle était morte une fois après tout. Mais en général, dans son métier, elle faisait sans ce genre de sentiments humains... on l'avait formé de cette manière et elle ne pouvait pas dire que c'était quelque chose de mal.
Parce qu'aujourd'hui, elle se sentait comme handicapée. Elle le savait, elle n'était pas au mieux de sa forme et elle ne pouvait pas se vanter d'avoir particulièrement brillé ce soir. C'était plus simple avant. C'était plus simple avec la tête vide. Mais se la vider était plutôt compliqué qu'elle ne l'aurait pensé cette fois-ci. Peut-être parce qu'elle savait, dans le fond, que Ragnar était probablement le vampire qui mettrait fin à son tour de chasse.
Et pour Cade ? Est-ce qu'elle n'aurait pas dû tout simplement se montrer insensible et penser qu'il avait choisi son destin.
Qu'importe la manière dont elle le regardait, c'était de sa faute. Sans elle, il serait toujours là aujourd'hui, elle n'en doutait pas.

Relevant la tête de sa tasse aux mots de l'archer, ses yeux n'avaient rencontré les siens que l'espace d'une seconde avant de se baisser vers sa main. La compassion. C'était également un sentiment auquel elle était étrangère en temps normal. Elle n'était pas supposée en recevoir. Elle était là pour faire son travail jusqu'au jour où une nouvelle tueuse la remplacerait. Et même si ce jour était déjà venu pour elle, elle ne voyait pas quoi faire d'autre que son boulot avec ce second tour que la vie lui avait donné :

« C'est pas vraiment mon ami tu sais.... » elle n'avait pas l'impression d'en avoir un seul. Même si Lip était ce qui se rapprochait le plus de cette définition, elle doutait qu'on puisse coller ce terme à leur relation. Là encore, l'amitié, ce n'était pas tout à fait dans ses cordes « C'est juste... la personne qui est morte à cause de moi... j'imagine....»

Y avait t'il seulement une manière différente pour définir Cade ?
Le collègue d'un soir... celui qui aurait mieux fait de ne pas s'associer à elle ? On en revenait toujours au même point. Sans elle, sans son erreur, il serait toujours là. Le présenter de cette manière pouvait semblait assez dur, mais c'était la vérité :

« En fait... je n'ai pas vraiment d'amis.... » pourquoi est-ce qu'elle parlait tout à coup ? Elle ? La silencieuse.... Est-ce que c'était l'effet de cette main sur la sienne et cette chaleur réconfortante qu'Axl essayait de lui transmettre ?  « Mais Cade avait l'air d'être quelqu'un de bien, un bon chasseur aussi. » elle ne pouvait pas dire que sa compagnie avait été désagréable, contrairement à d'autres. Elle s'était sentie sûrement un peu sur la même longueur d'ondes avec lui « Je crois que... je trouve juste ça injuste ? »

Pourquoi est-ce que ça sonnait une question ?
Probablement parce que, jusqu'à ce soir, elle n'avait pas pris le temps de réfléchir tellement à ce qui la touchait dans cette situation, en plus de la culpabilité. Elle se faisait une auto-thérapie ?
Fixant toujours la main de l'archer, ses pensées étaient sorties tout haut sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte :

« Je ne sais pas pourquoi je parle autant... je ne suis pas vraiment du genre bavarde normalement. »

Si, pour les armes, tout ce qui était dans son domaine, elle savait aligner plus de deux mots de vocabulaire.
Peut-être qu'elle en avait besoin... un peu. Et curieusement, il avait appelé la confidence par un simple geste de compassion.


I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
Axl J. Reese
boo
the casper of your life
avatar : stephen amell
messages : 184
état civil : célibataire
profession : pompier, chasseur dans ses temps libres
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Lun 2 Mai - 16:06



good thoughts from the death
ft. ragnar, axl & micah


Axl avait gardé le silence. Parce que même si Micah ne prenait que peu de mots pour s’exprimer et utilisait d’assez longues pauses entre ses phrases, le besoin de le faire demeurait présent. Elle avait quelque chose à dire, et probable qu’elle ne savait pas elle-même ce que c’était exactement.
Ce n’était pas la première fois que le chasseur croisait un regard comme le sien. Replié, fermé sur lui-même pour sa propre protection. Tellement habituée de ne pouvoir compter sur personne, qu’elle avait dû oublier ce que c’était de pouvoir s’appuyer, ne serait-ce que momentanément, sur quelqu’un. Avoir le poids du monde sur ses épaules, nul doute que ce doit être lourd, surtout s’il n’y a personne dans la vie de Micah pour alléger un peu ce fardeau de temps à autres.

Si elle lui révéla que le défunt chasseur n’était pas son ami, il y avait tout de même un sentiment de rattaché à cet homme. Un lien, ce genre de lien qui ne s’explique pas, mais qui se crée et existe en une fraction de seconde.
Autrement, elle aurait réagi comme n’importe quel autre chasseur qui s’était associé à un autre le temps d’une chasse, elle serait partie sans se retournée, parce qu’ils savent tous que ce sont les risques du métier.
Autrement, son meurtre ne pèserait pas si lourd dans le cœur de la Tueuse.  

Et c’était bien pour ça qu’Axl se gardait de l’interrompre. Parfois, il n’y avait rien comme prendre le temps de verbaliser les choses pour les réaliser soi-même. Pour s’y confronter, comme dans un miroir. Lorsqu’elle parla d’injustice sur le ton d’une question, le pompier su qu’elle venait de mettre le doigt sur ce qui l’enracinait dans cette macabre soirée plus que tout le reste.
Si elle avait eu peur de mourir, au fond, peut-être que Micah avait encore eu plus peur de ne pas mourir à ce moment à la place de Cade. Cette étrange inversion de la logique, Axl pouvait la comprendre. Mourir, c’était juste la fin. Survivre à quelqu’un d’autre, c’était devoir endurer ce souvenir pour le reste de son existence. Qu’il s’agisse du souvenir de cette personne, de sa mort, ou de ce que son absence peut créer.

« C’est peut-être juste parce que tu avais besoin de le dire. »

Si elle n’avait pas vraiment d’amis, il était logique qu’elle n’ait eu personne jusqu’ici avec qui partager cette perte afin de s’en détacher un peu.
Quand l’archer réalisa qu’il avait encore sa main sur celle de Micah, il la fit glisser lentement jusque sur la surface de l’ilot et la ramener ensuite sur sa tasse. Il but une gorgée pour meubler le silence que ce geste causait, puis, il glissa un sourire tendre et compatissant à la Tueuse.

« Je suis pas psy, mais je crois que tu souffres de ce bon vieux syndrome du survivant. »

En reposant sa tasse, il s’étira un peu pour fouiller dans une porte d’armoire qu’il avait de son côté de l’îlot. Il sortit une bouteille de whisky avec une petite moue.

« Et j’ai un remède plutôt efficace pour ça. »

Il versa un peu d’alcool dans le café et prit sa tasse pour la faire délicatement entrer en contact avec celle de son invitée dans le but de trinquer.

« À Cade. Même s’il n’était pas vraiment ton ami. »

Et même si Axl ne l’avait jamais vu autrement que pour faire son plongeon mortel, cet homme méritait qu’on trinque à sa vie. Micah en avait besoin. Elle avait besoin de conclure correctement ce qui s’était passé et ce n’était pas toute seule qu’elle allait y arriver.


i'm not gonna stand here and wait
and they say that a hero can save us. i'm not gonna stand here and wait. i'll hold onto the wings of the eagles. watch as we all fly away. someone told me love will all save us. but how can that be, look what love gave us. a world full of killing, and blood-spilling that world never came.and they say that a hero can save us...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t337-axl-did-you-ask-for-a-hero http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t338-axl-j-reese
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Lun 2 Mai - 22:06



Good thoughts from the death
ft. Ragnar, Axl & Micah


De mémoire, c'était bien la première fois qu'elle parlait autant. En tout cas, quand ça touchait un sujet personnel. C'est sûr, s'il fallait parler de son nouveau joujou, d'une chasse ou de quelque chose qui touchait à ce thème quand elle avait quelqu'un pour le faire, elle avait plus de trois mots vocabulaire. Mais en règle général, il était assez triste de constater que les personnes avec lesquelles elle avait eu les plus longues conversations, elle leur avait planté un pieu dans le coeur... ou décapiter. Tout dépendait de la race. Cette petite joute verbale, c'était l'une des rares distractions de la profession. Profession qui ne comprenait pas de consultation chez le psy et où on n'avait d'ordinaire pas besoin de s'épancher plus de 5 minutes, particulièrement sur des problèmes qu'elle n'aurait pas dû avoir si elle s'était tenue aux quelques règles de bases des tueuses.
Même avec son observateur dans les parages, elle aurait probablement gardé tous ces mots qui venaient de s'envoler pour elle. Et maintenant qu'ils étaient sortis, elle n'avait pu s'empêcher de lancer un regard à Axl que l'adjectif "surpris" aurait qualifié à merveille. Oui, elle avait du mal à comprendre pourquoi et pour être tout à fait franche, elle était en train de se demander si elle n'avait pas développé un genre de virus mental.

Dire "pour être tout à fait franche" quand on n'était pas capable de reconnaître toute seule qu'on avait simplement besoin de parler... c'était un peu étrange. Et encore moins honnête quand on y répondait par un haussement d'épaules peu convaincue.
Pourtant, au fond, elle le savait qu'il avait raison. Elle le savait parce que si elle se sentait fatiguée, si se livrer coûtait de l'énergie, il y avait cette pointe de soulagement. Sans être en grande forme, elle avait l'impression de s'être libérée de quelque chose.
Suivant la main du chasseur qui quittait la sienne, elle avait gardé le silence de longues secondes. Après Cade, elle n'aurait sans doute pas dû se trouver là. Pas plus qu'elle n'aurait dû aller chasser avec lui. Elle collectionnait les erreurs et pourtant elle ne pouvait s'empêcher cette envie de fuir un peu la solitude qui était d'ordinaire la sienne :

« Ouais.... » le syndrome du survivant hein ? Elle n'avait pas franchement fait de longues études. Elle avait appris le minimum mais même sans avoir les bases, ce nom l'aurait mis sur la voix. Ce qu'elle en avait fait elle c'était... « Y'a quand même un côté positif ! J'en ai plus pour très longtemps avant d'être guérie !»

... une plaisanterie un peu étrange dite dans un sourire malgré la conscience que ce n'était pas tellement amusant... au moins, elle n'avait pas besoin de chercher pourquoi sa compagnie n'était pas des plus agréables !

« Désolée... ça sonnait plus amusant dans ma tête ! » pas du tout en fait. C'était plus un moyen de détendre l'atmosphère... et manifestement, elle n'était pas très douée pour ça « Ok... j'ai peut-être pas un humour terrible. »

Peut-être ? Il était temps de revoir son jugement.
Poussant un soupir, elle avait passé une main dans sa nuque un peu embarrassée.
Après tout ça, elle ne savait plus trop quoi dire. Mais elle ne savait pas non plus quoi faire. Au final, elle se sentait plutôt inutile. Pensant à s'excuser pour la mauvaise compagnie, voir le laisser en paix, l'idée s'était stoppée lorsqu'elle avait relevé les yeux vers son psy improvisé et sa bouteille. Un léger sourire, un peu court, était apparu brièvement sur ses lèvres tandis qu'elle hochait la tête pour valider la prescription. ça ne pouvait pas faire de mal... rencontrant la tasse de son sauveur, elle n'avait pas su quoi ajouter à part un simple :

« A Cade. »

Elle était sans doute supposée dire quelques mots. Quelque chose de sympa sur lui. Elle le savait, ça se faisait. Mais elle n'était sans doute pas la mieux placée pour ça. Tout ce qu'elle savait de lui, c'était qu'il se défendait bien et qu'il était manifestement parmi les gentils. Il manquait peut-être à des gens à l'heure actuelle et elle ne serait jamais capable de leur dire ce qu'il lui était arrivé. Elle trouvait ça triste. Et c'était cette pensée qui avait guidée sa main pour porter la tasse à sa bouche et boire plusieurs gorgées avant qu'elle ne la repose. Il lui avait fallu plusieurs secondes pour qu'elle ne relève à nouveau les yeux vers Axl et ne brise le silence :

« Merci.... »

Qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire d'autres ? Développer... elle avait déjà accompli des miracles avec ce verbe ce soir.


I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
avatar
Axl J. Reese
boo
the casper of your life
avatar : stephen amell
messages : 184
état civil : célibataire
profession : pompier, chasseur dans ses temps libres
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Lun 9 Mai - 16:47



good thoughts from the death
ft. ragnar, axl & micah


À défaut d’être un professionnel de la santé mentale, Axl avait peu de chances de se tromper quant à son diagnostic de coin de comptoir. Il n’avait jamais expérimenté la vie de soldat, mais les traumas que les pompiers et autres collègues premiers répondants pouvaient rencontrer s’y apparentaient quand même pas mal. Sans compter les activités extra-nocturnes. Aussi bien dire qu’Axl avait croisé plus d’une personne avec cette tête-là et que Micah, ce soir, ne serait pas la dernière non plus.
Lorsque la jeune femme chercha à plaisanter sur le fait qu’elle n’allait probablement pas souffrir de cette pathologie encore bien longtemps, Axl ne put retenir un froncement de sourcils qui sentait les remontrances. Si l’adversaire qu’elle avait était redoutable, il ne pouvait pas cependant pas être sans faille.
L’immortalité, la vraie, elle n’existait pas. Ce vampire-là n’était pas plus immortel que les autres, juste plus difficile à tuer.

« Dis pas ça. Ce type a une faiblesse et on arrivera à la trouver. »

On comme dans on exclut la personne qui parle? Non. Lorsqu’Axl parlait comme ça, il signait pour une mission. Si Micah ne le savait pas encore, elle ne tarderait pas à le découvrir.
Ne lui avait-il pas déjà sauvé la vie deux fois? Trois avec ce soir. Ce serait stupide de tourner le dos maintenant et mettre ces petites victoires à la poubelle d’un seul coup sous prétexte que l’adversaire était trop fort.
Parce qu’il ne l’était pas trop. Il l’était seulement plus.

L’humour macabre ceci-dit excusé, ils trinquèrent au disparu ce qui, comme l’avait pressenti Axl, fit grand bien à Tueuse. Elle n’en devint pas plus bavarde, mais plus sereine. Ses épaules semblaient un peu plus légères maintenant qu’elle avait laissé sortir ce qui ne demandait qu’à sortir.
Axl ne força rien. Pas plus maintenant qu’il ne l’avait fait depuis qu’il l’avait invitée chez-lui. Il avait le sentiment que dire la moindre chose allait clore leur échange et faire partir Micah… et le chasseur réalisa qu’il n’en avait aucune envie.

Elle n’était pas la première fille dans son appartement. Mais elle était la première qui lui donnait cette sensation curieuse que son logement était… habité. Comme une toile, une table à café ou un coussin sur lequel on avait le coup de foudre. On savait déjà où le mettre. Micah était entrée chez-lui et faisait déjà partie du décor.
Et Axl ne voulait pas que ça s’arrête.
Alors il but son café épicé de whisky. Une petite gorgée après l’autre. Dans l’idée de repousser le moment où les tasses seraient vides le plus possible. Il l’avait invitée à prendre un café. Une fois le café terminé, que restait-il à la Tueuse comme raison pour rester?
Ils ne se connaissaient pas, au fond.
Il chercha à se faire à cette idée pendant la seconde moitié de tasse. Une fois terminée? Rien à faire.

« T’as l’air éreintée. »

Il faut dire que ce devait être la gueule de la majorité des humains à cette heure avancée de la nuit avec une expérience de mort imminente vécue moins d’une heure auparavant.
Axl observa le visage pâle et cerné de la jeune femme avec attention, essayant de ne pas trop s’attarder sur ses yeux noirs hypnotisant. Il marqua cette pause pour se donner le temps de respirer et sortir la minable excuse d’un seul coup.

« Si tu veux rester, ça me cause aucun problème. Mon lit n’est qu’à deux pas. »

Il eut presque le rouge aux joues en réalisant l’étendue de son propos et se dépêcha d’ajouter :

« Je vais prendre le divan, t’en fait pas. »

Axl n’était pourtant pas timide. Mais ce n’était pas n’importe quelle fille. C’était la Tueuse. Elle pouvait le battre au combat singulier pratiquement sans effort. C’était plus intimidant qu’un feu digne des brasiers de l’enfer.


i'm not gonna stand here and wait
and they say that a hero can save us. i'm not gonna stand here and wait. i'll hold onto the wings of the eagles. watch as we all fly away. someone told me love will all save us. but how can that be, look what love gave us. a world full of killing, and blood-spilling that world never came.and they say that a hero can save us...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t337-axl-did-you-ask-for-a-hero http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t338-axl-j-reese
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Crystal Reed (c) avengedinchains
messages : 132
état civil : Célibataire
profession : Tueuse à temps complet
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   Sam 21 Mai - 14:55



Good thoughts from the death
ft. Ragnar, Axl & Micah


Fronçant légèrement les sourcils à ce "on", elle avait gardé les yeux penchés sur sa tasse.
Elle espérait qu'il fasse référence à une genéralité... et pas à lui. En l'aidant, il s'était déjà bien trop impliqué dans tout ça. Ce soir, tout ce qu'elle pouvait faire, c'était espérer qu'il n'ait pas à son tour éveiller l'intérêt du vampire. Les ennuis, elle ne voyait pas tellement l'intérêt de les partager. Encore moins avec une personne qui lui était venue en aide à elle qui n'était pas supposée en réclamer à la base.
Si elle ne le connaissait pas plus que Cade, l'autre point commun que les deux chasseurs partageaient était cette culpabilité qu'elle viendrait à éprouver si Axl finissait dans le même état que son ancien partenaire.
En fait... elle le connaissait déjà un peu plus en réalité. Et si elle prenait le temps d'y réfléchir, elle s'était montrée plus stupide avec lui qu'avec son prédécesseur. Cette chasse au cimetière après Cade ? Manifestement... elle avait le goût du partage... pour l'avoir en plus de ça apprécié.
Et de commentaire sur le thème, elle n'en n'avait fait aucun. Tout ce qu'elle avait fait c'était hausser les épaules dans un :

« C'est pas si grave.... »

Ce n'était pas ça la réaction logique de tueuse ? Elle n'était pas censée le prendre avec fatalité ? Elles mouraient sans réellement mourir, il y en avait toujours une pour la remplacer et son existence était déjà étrange.
Alors non... ce n'était sans doute pas si grave si elle n'était pas capable de tuer un vampire de plus. Quelqu'un finirait par s'en charger à sa place, elle l'espérait... si elle n'était pas capable de faire son boulot correctement.

Tapotant ses doigts contre la tasse, elle avait laissé le silence s'installer sans chercher à le briser.
A un moment ou à un autre, elle était supposée reposer sa tasse, le remercier pour la compagnie ou quelque chose dans ce goût là, et repartir à son hôtel pour une nouvelle nuit... pas si bonnes en temps normal, ces derniers temps elle pouvait encore moins se vanter d'avoir Morphée pour meilleur ami.
Mais elle était restée plantée là un moment avant d'envisager à sortir les mots qu'on attendait d'elle dans pareille situation.

Si cette dernière était étrange pour elle, qu'elle ne soit pas la briseuse de silence l'était nettement moins.
Relevant les yeux de sa tasse pour les poser sur le chasseur, elle avait conservé son mutisme les premières secondes.
La fatigue, elle devait faire avec et alors qu'elle envisageait un "ça ira", les mots de son hôte avait laissé passer sur son visage une expression d'incompréhension qui ne lui avait pas permis d'user de sa voix avant que les mots sortent finalement comme elle les pensait... confus :

« Je ne sais pas si... j'ai une chambre au motel et puis... j'voudrai pas... »

Déranger. C'était le verbe à deviner.
Mais malgré cette réponse qui sonnait comme un refus, le regard qui s'était tourné vers la porte semblait plus hésitant.
L'environnement dans lequel elle se trouvait ne lui était pas familier, ce n'était pas non plus sa place... mais pourquoi était-elle toujours là ? Ou même pourquoi était-elle venue à la base ?
Pourquoi au final elle s'était tournée vers Axl pour lui répondre un simple :

« D'accord... »

Sa chambre d'hôtel, qu'importe l'endroit, avait toujours été vide, froide, impersonnelle. La solitude, elle s'y trouvait déjà avant et elle n'avait pas l'impression que ça la dérangeait tellement... jusqu'à ce soir.
Est-ce qu'elle devait mettre ça sur le compte de la peur qu'elle n'était pas supposée ressentir ?

« Mais j'peux prendre le divan tu sais, j'ai connu pire. »

Lui tendant sa tasse vide, le sourire était un peu hésitant mais il était pourtant bien là dans une tentative de le remercier




I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back. They're gonna rip it off, taking their time right behind my back. And I'm talkin' to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette. And the message comin' from my eyes says leave it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t175-micah-jones-like-he-said-i-ll-be-back http://underyourbed.forum-canada.com/t177-micah-l-jones
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: Good thoughts from the death   

Revenir en haut Aller en bas
 

Good thoughts from the death

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: downtown-