Partagez | 
 

 It's christmas before time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Andrew Garfield
messages : 14
MessageSujet: It's christmas before time   Ven 4 Sep - 22:18



It's christmas before time
ft. God, Lee & Asher


Le sourcil arqué, Archi avait regardé sa soeur devant la porte de leur gigantesque manoir qu'ils pouvaient plus communément appeler maison. Posant sa valise au sol tandis que le taxi qui les avait conduit de l'aéroport jusqu'ici repartait, il avait fait preuve de patience. En tout cas, dans son cas, attendre trente secondes après tant d'années loin de la maison sans l'ouvrir, c'était une belle démonstration de patience.
Est-ce qu'elle allait ouvrir cette porte ou est-ce qu'elle préférait la regarder encore une heure tant elle lui avait manqué ?
Bonne question.
Dans le fond, s'il n'avait cessé de manifester de l'enthousiasme depuis qu'ils avaient pris leurs billets retours pour la Nouvelle-Orléans, il pouvait comprendre l'appréhension de Lee. Peut-être même qu'il la partageait un peu sauf qu'il refusait de la laisser transparaître... tout comme sa soeur en théorie, mais elle était visiblement moins douée que lui :

« Il faut appuyer sur la poignée » au regard de sa soeur, il avait cru bon d'ajouter « Pour ouvrir une porte, en général c'est comme ça qu'on fait. »

Oh elle le savait, autrement elle ne lui aurait pas lancé ce regard là. Disons que c'était sa manière à lui de l'encourager. Maintenant qu'ils étaient revenus, autant faire les choses jusqu'au bout. Leur petite virée était bien sympathique, ce n'était pas lui qui prétendrait le contraire, mais le temps avait passé et malgré tous les points qui restaient au tableau, la maison lui avait manqué, ses frères lui avaient manqué.

« Moi j'ai tout mon temps mais tu sais bien que lui... enfin tu le connais ! »

Qui était ce lui qui pleurait son absence chaque jour ? On ne tarderait pas à le savoir puisqu'Archi avait finit par poser une main sur l'épaule de la brune, tendant l'autre vers la poignée pour ouvrir la porte avant de reprendre sa valise de l'autre pour pousser sa cadette à l'intérieur. Il ne l'avait relâché, ainsi que ses affaires, une fois la porte refermée pour laisser de nouveau apparaître l'enthousiasme d'un adolescent en s'avançant directement dans le manoir dans un :

« Hey Bitches, Daddy's home ! »

Un enthousiasme qui se traduisait manifestement par un surnom affectueux et un brin de Barney Stinson... même s'il était là avant ! Bien avant !
Traversant les pièces pour se diriger vers le salon, c'était finalement Alexis qui s'était pointé le premier, sortant de la pièce où ils se rendaient, affichant une expression clairement surprise à la vue de son frère et de sa soeur.
Evidemment qu'ils n'avaient prévenu personne ! C'était tellement mieux comme ça avec une tête aussi choquée de son aîné :

« Archi ? Lee ? Mais... » en temps normal, il aurait probablement blagué sur les questions évidentes que posaient Alexis, mais aujourd'hui « Il est où Asher ? »

...
Le favoritisme, c'était moche. Encore plus quand on se comportait comme si on avait pas quitté la maison depuis environ 30 ans.

« ... là où tu l'as laissé la dernière fois. »

Si Alexis voulait des câlins, il devrait les demander à sa soeur. Lui, son premier câlin, il le réservait à la personne qui avait dû le pleurer avec tant de fidélité tous les soirs. Pauvre Asher... 30 ans sans affection. 30 ans à écouter l'humour si pauvre de ses autres frères comparé à celui que possédait le plus jeune. Sa vie n'avait pas dû être facile. Et pendant 30 ans, il était resté au même endroit à attendre que son cadet vienne le chercher. C'était touchant. Vraiment.
Voilà qui méritait qu'il ne s'attarde pas ici et qu'il plante le plus coquet des Davidson en compagnie de sa soeur ici pour se diriger directement vers la chambre d'Asher... enfin la salle d'armes, mais franchement, c'était presque la même chose pour lui.
Le manoir avait beau être grand, il avait mis approximativement une minute pour arriver devant la porte derrière laquelle se trouvait Asher. Une fois de plus, il avait prouvé qu'il savait entrer dans une pièce, là où d'autres avaient des lacunes, en appuyant sans attendre sur la poignée pour pousser la porte et l'ouvrir en grand :

« Sèche tes larmes Asher, je suis de retour ! »

Et c'est ainsi, les bras ouverts dans une invitation au câlin, qu'il avait annoncé son retour à celui qui, il fallait l'avouer, était pour grande partie responsable de son empressement à rentrer.


titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Phoebe Tonkin
messages : 13
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Sam 5 Sep - 10:18



It's christmas before time
ft. Asher, Lee & the moron


La maison. Après trente ans sans y mettre les pieds, elle se retrouvait désormais devant cette porte sans savoir si, au final, elle voulait l’ouvrir ou non. Pourtant, avant qu’ils ne décident de rentrer, il y a plusieurs mois, elle avait été celle qui avait dit qu’il serait peut-être temps de retourner auprès de la fratrie. Sa famille lui manquait, ceux qu’ils avaient laissé derrière pour prendre la fuite. On ne pouvait pas qualifier leur départ d’une meilleure façon. En tout cas, dans son cas, il s’agissait bien de fuir tout ça, de se changer les idées après la mort de son père et de ne penser à rien d’autres que s’amuser. Mettre le problème de côté jusqu’à ce qu’il disparaisse tout seul, comme par enchantement. Si son frère était particulièrement doué pour ça, elle ne pouvait pas en dire autant. Maintenant qu’elle se retrouvait devant cette porte, c’était comme faire un bond dans le passé pour en revenir à ce jour où ils avaient perdu leur père.
Entre ses murs, il y avait de bons souvenirs… et des nettement moins bons. Archi comme elle n’avait pas cherché à savoir si les choses avaient évolué. En fait, à chaque fois qu’ils passaient un coup de fil, c’était pour parler d’un peu de tout et de rien… surtout de rien. Est-ce que la mort de son père avait trouvé un sens ? Est-ce qu’il en existait un au moins ?

Une fuite brillante. Elle se retrouvait devant cette porte à se poser les mêmes questions que lorsqu’elle l’avait fermé.
Et une autre chose qui n’avait pas changé en 30 ans, comme ses frères allaient malheureusement pouvoir le constater, c’était ce débile d’Archi qu’elle venait de fusiller du regard. Elle se serait bien chargée de lui en administrer une bonne derrière le crâne, mais ce qui avait sauvé son aîné c’était ce « lui ». Il s’en chargerait très bien à sa place, l’honneur lui revenait même. Après tout, c’était un peu son boulot.
Mais au final, elle pouvait remercier Archi pour avoir pris les choses en main. Maintenant qu’ils étaient là, ils n’étaient pas question de faire demi-tour vers l’aéroport pour repartir vers une destination choisie au hasard en regardant le tableau des départs. Laissant ses affaires dans l’entrée, elle avait laissé Archi prendre les devants et partir en quête de leurs frères, le suivant avec plus de calme.
Jetant un coup d’œil aux alentours qui n’avaient pas beaucoup changé et qui perdraient leur calme à partir de… maintenant, la voix d’Alexis lui avait fait quitter les murs pour son frère qui, malheureusement, faisait déjà les frais de l’empressement d’Archi. Rien de surprenant, si ce n’est le regard avec lequel Alexis avait suivi son frère tandis qu’il se précipitait pour retrouver celui qui se chargerait vainement de l’éduquer avec quelques claques derrière le crâne. D’accord, ils étaient partis depuis plusieurs années, mais il ne pensait pas réellement que son petit frère avait évolué ? Il avait l’habitude, alors pourquoi cet étonnement dans le regard ? Regard qu’il avait tourné pour le poser sur sa cadette. Un petit blanc, quelques secondes pendant lesquelles ils s’étaient regardés à chercher quelle attitude prendre pour ces retrouvailles surprises :

« Tu vas me dire bonjour ou tu préfères aller voir Asher directement toi aussi ? »

Si jalousie pour le rôle du favori était un truc d’Archi, manifestement Alexis savait en témoigner un peu également.

« Je voudrai pas gêner ces retrouvailles émouvantes. Salut. »

Et pourtant, Asher pour Lee, ce n’était pas rien.
Arquant un sourcil, Alexis l’avait fixé quelques secondes avant de secouer la tête. La désapprobation se trouvait dans la distance qu’il avait anéanti quelques secondes plus tard en s’offrant le câlin de retour qu’il n’obtiendrait pas d’Archi.
Dans un soupir, Lee lui avait rendu son étreinte. Si elle appréhendait un peu certaines réactions, elle se doutait bien qu’Alexis ne prendrait pas la peine de faire quelques reproches. Ou alors juste pour la forme :

« Alors, t’es de passage ou tu comptes défaire tes valises. » la relâchant, son frère lui avait lancé un regard méfiant jusqu’à ce qu’elle réponde  « Je suis désolée pour Asher, mais on reste. »

Oh elle pouvait, à l’heure actuelle, Archi avait dû s’annoncer au deuxième né des Davidson. Et contrairement à ce qu’il pouvait en dire, et ce qu’il avait dit en boucle dans l’avion, et à plusieurs reprises au cours des années, elle doutait fortement qu’Asher ait pleuré chaque jour son absence et… c’était quoi déjà ? Ah oui, qu’il soit resté des heures assis dans la chambre de son cadet pour ne toucher que l’illusion de sa présence.

« Donc tu as osé aller en Italie sans moi ? »

Le pays de la chaussure… c’était en effet un sacrilège, un crime impardonnable pour Alexis qui au lieu de s’inquiéter du sort de son jeune frère était occupé à regarder la veste que portait sa sœur dans un air approbateur.


titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
boo
the casper of your life
avatar : tom hardy
messages : 9
profession : warrior professionnel
dons surnaturels : arriver à supporter archi sans le tuer depuis plus de 3000 ans...
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Lun 7 Sep - 14:44



it's christmas before time
ft. the baby-lee, the stupid bro & the grumpy bro


En trente ans, il s’en était passé des choses. Trop. Ou trop peu, ça pouvait dépendre des points de vue. Si certains devaient croire que la bonne réponse était ‘rien du tout’ en l’absence des deux cadets de la fratrie, la seule et unique, l’excellente réponse, c’était ‘le calme’. Le Saint calme. Que ce soit à la maison ou ailleurs —parce que oui, les frères Davidson pouvaient voyager sans le parasite et la petite sœur et c’était d’ailleurs franchement plus agréable sans le parasite— la vie était définitivement plus tranquille sans une grande gueule qu’il était inutile de nommer.
Tranquille, ou d’une routinière ennuie ?
D’accord, jamais Ash ne l’avouerait à voix haute, mais il était vrai que, par moment, ses autres frères pouvaient être un brin ennuyeux. Ty ne vivait que de supposition à ce que leurs cadets étaient en train de faire et si jamais ils avaient besoin d’aide mais ne pouvaient pas les joindre. Alexis se plaignait que personne ne voulait aller faire de boutiques avec lui. Cyrus et Dimitri ne faisaient que causer de l’annihilation des loups du soir au matin et du matin jusqu’au soir. Si en temps normal Ash aurait du se réjouir de planifier la guerre tous les jours pendant trois décennies, il fallait néanmoins dire que ça devenait un peu lassant. Les loups du coin étaient reclus dans le bayou avec à leur tête un gamin à peine pubère. Il ne voyait pas en quoi ils étaient une menace et ce besoin viscéral d’en venir à bout jusqu’au dernier. Asher était un guerrier, un soldat. Il vivait de combats. Oui. Mais pas de massacres inutiles. Une nuance importante à faire.

Comme souvent, afin d’échapper à tous ses frères qui rendaient le grand manoir pourtant bien petit, l’autrefois gladiateur s’occupait de la maintenance de sa collection d’armes. Il y en avait de toutes les formes, de tous les styles, de tous les genres, mais, surtout, de toutes les époques en remontant de l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui. Un historien de cette catégorie particulière aurait eu les larmes aux yeux devant une telle collection. Il y en avait parfois même un ici et là qui essayait de se frayer un chemin jusqu’à cette pièce, ayant eu vent, on ne sait trop comment, que dans le manoir Davidson se cachait des trésors anciens.
Ash affutait à ce moment-là le double tranchant d’une hache médiévale magnifiquement sculptée. Ce moment fatidique où la paix serait à jamais dévastée. Du moins jusqu’à ce que le trouble-paix en ait marre et retourne vagabonder à travers le globe et les laisse tranquille pour quelques décades.
Il était à l’autre bout de la maison, mais il n’avait eu aucune difficulté à le ressentir, tout juste quelques secondes avant que la porte d’entrée ne s’ouvre avec fracas, cet instant trop calme avant la tempête. Après ça, l’ouïe fine du vampire n’avait presque pas besoin d’être là pour entendre le reste.
Il était de retour. Ce damné Archi était de retour et, en moins d’une minute il était dans cette même pièce, les bras en croix à attendre visiblement quelque chose.
Il voulait quoi ? Un câlin ?
Ce qu’il reçut s’apparenta plutôt à une hache médiévale à double-tranchants qui lui frôla l’oreille gauche pour aller se planter dans le cadre de porte derrière lui.
Pas un mot ? À peine un regard blasé ? Après trente ans ? Oui, eh bien, si vous, vous n’aviez pas l’habitude des retrouvailles entre Asher et Archimède, sachez que c’était plutôt typique. Un sourire, un mot doux, un câlin, voilà qui serait franchement sorti de l’ordinaire.

Mais il y avait tout de même un bon côté au retour du casse-pieds national des Davidson. Ça voulait dire que la petite sœur aussi était de retour. Et s’il y avait une seule personne dans la fratrie qui avait droit au côté tendre du guerrier, c’était bien la sœur du lot.

Ash contourna Archi et la vision de la hache qui avait manqué —par exprès, mais ne le dites à personne— le crâne du cadet de quelques centimètres, pour se diriger vers le grand escalier central qui faisait face à la double-porte de chêne de l’entrée. Alex se trouvait au bas des escaliers avec Aleera, au milieu des bagages des cadets.

« T’aurais pas pu larguer l’autre en bas du Grand Canyon ou autre chose ? »

Ça ressemblait à un bonjour dans la langue des Asher. Et il avait même un brin de sourire aux lèvres. Comme nous disions plus tôt, la tendrement surnommée Baby-Lee avait ce don avec le grincheux de la portée.
Sans prendre la peine d’interrompre poliment les retrouvailles de son frère et de sa sœur, Ash se fit son espace pour venir serrer la cadette dans ses bras.


from dust
will come when you'll have to rise above the best and prove yourself, your spirit never dies! farewell, i've gone to take my throne above, but don't weep for me 'cause this will be the labor of my love. here we are, don't turn away now, we are the warriors that built this town.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t408-asher-a-davidson-we-are-the-warriors-that-built-this-town-from-dust http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t409-asher-a-davidson
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Andrew Garfield
messages : 14
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Mer 9 Sep - 7:57



It's christmas before time
ft. God, Lee & Asher


Si on s’était trouvé dans l’avion avec Archi et Aleera, ou même à l’aéroport avant l’embarquement, on s’attendait très probablement à une belle scène de retrouvailles émouvantes. Après tout, n’avait-il pas dit après avoir enregistré les bagages : « C’est simple soeurette, je vais te dire comment je vois les choses. Quand on va arriver, il ne sera pas là mais avec ses armes. » voyez déjà ce côté devin qui ne trompait pas « J’irai le retrouver, parce qu’il mérite d’être le premier à m’accueillir. Et en ouvrant la porte, je croiserai ce regard surpris. Celui qui dit « est-ce que je rêve ? » qui veut y croire, sans y croire. Et puis la surprise laissera la place à l’émotion. Il me dévisagera quelques secondes, se demandant si je suis devenu plus parfait ou si c’est son souvenir qui n’a pas su me rendre justice. Je prévois une ou deux secondes de gêne où il hésitera avant de se jeter dans mes bras en disant un truc comme « Archi, ne me laisse plus jamais ! » il ajoutera même peut-être : « sans toi ma vie n’est qu’un océan sans vagues, une plage sans goélands, un horizon avec une fin, un… »… un ? Bah ensuite, il avait entendu de la musique qui provenait des écouteurs que Lee venait de s’enfoncer dans les oreilles. Aaaah la jalousie, voilà ce qui avait probablement motivée sa cadette à secouer la tête, faisant mine qu’elle n’y croyait pas une seule seconde à cette petite scène. Mais en vrai, tout comme lui, elle savait que ça allait se dérouler de cette manière, elle savait… qu’Asher allait lui balancer une hache qui le louperait de peu ?

En fait, c’était probable qu’elle savait quelque chose dans ce genre-là. Et peut-être bien qu’Archi aussi le savait, l’ignorer était juste plus plaisant. Les bras toujours ouverts, prêt à recevoir un câlin qui ne vint pas, Archi n’avait pas bougé d’un centimètre pendant plusieurs secondes avant de finalement tourner la tête vers l’objet tranchant qui venait de le frôler.

« Bien visé ! »

… à moins qu’il n’ait loupé son coup !
Mais ceci n’avait plus aucune importance quand Asher s’était avancé pour lui donner enfin le câlin des retrouvailles en lui passant à côté.
… typique. Ce gros costaud là ne savait pas comment gérer les émotions. C’était tout !
Et oui, Archi lui, savait toujours comment retourner les choses pour être con.
Baissant finalement les bras, un sourire s’était dessiné sur ses lèvres quand il avait reposé les yeux sur la hache avant de la décrocher de l’encadrement de la porte. Il était fort possible qu’il soit un peu maso, pour chercher autant les coups il fallait une bonnee dose de ça en tout cas. Mais il était impossible que sa merdeuse de petite sœur récole toute l’attention des retrouvailles. Raison pour laquelle il avait finalement suivi son aîné, pour retrouver son autre aîné toujours là, et auquel il n’avait toujours pas dit bonjour, préférant de loin regarder l’injustice du câlin offert à sa petite sœur :

« Hey, pourquoi tu lui balances pas une hache à elle aussi ? »

Vraiment ? Il demandait ?
… oui bon… bref.

« Oh ! » qu’importe ce « oh » de révélation, il annonçait obligatoirement une connerie. Et c’est en posant une main sur l’épaule d’Alexis qu’il avait expliqué le sourire malin du singe qui avait repris place sur ses lèvres d’un « Dans le fond, je l’ai toujours su… » qu’il préférait Aleera ? « … que j’étais son préféré. »
« … » baissant les yeux vers la hache qu’Archi tenait toujours dans sa main, Alexis avait affiché un air clairement sceptique capté par le plus malin de la tribu « C’est évident non ? On part une trentaine d’années, et il lui fait un câlin comme si de rien n’était. Alors que moi, il m’a balancé une hache. Il est en colère contre moi, il m’en veut de l’avoir abandonné. Indifférence VS Déception, rancune. Je gagne. Désolée p’tite sœur, j’te l’avais dis mais t’as pas voulu m’écouter ! »
« … »
« Tiens salut Alexis ! »

...
Et oui, malheureusement, Archi était revenu avec son sens infaillible de présenter les choses à son avantage. Et si le plus coquet des Davidson était en train de se demander s’il était plus con que dans son souvenir, que penserait-il si un jour il lisait les magnifiques chroniques de son cadet ?
… bon, celui qui ne devait jamais les lire… c’était définitivement Asher. Une hache aujourd’hui, qu’Archi avait d’ailleurs brandit en signe de victoire, qu’est-ce que ce serait en lisant ces nombreuses fois où il vantait la perfection si parfaite de son petit frère.
Tapotant l’épaule d’Alexis en guise de salut, il avait reporté son attention sur Asher et la fourbe dans un :

« Ooh Ash, si j’avais su que tu le vivais mal à ce point là, je serai rentré plus tôt. Même si tu sais que je peux pas être avec toi tout le temps, t’aurais dû me le dire au téléphone. C’est pas la peine de faire le fier guerrier avec moi, j’te connais trop bien ! »

30 ans, ça en faisait du temps à rattraper !


titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Phoebe Tonkin
messages : 13
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Mer 9 Sep - 9:44



It's christmas before time
ft. Asher, Lee & the moron


Pendant qu’Archimède était en quête de ses retrouvailles émouvantes et longuement imaginées, ou plutôt tandis que l’imagination se détachait de la réalité, Aleera était restée près d’Alexis, le laissant faire le traditionnel examen de sa tenue. Elle n’avait pas cherché à lancer une grande conversation, en fait elle préférait même l’éviter, et les différents commentaires d’accro complet à la mode de son grand frère lui allaient bien en guise de retour. De toute manière, s’il y en avait un pour ne pas aborder les grands sujets, c’était bien Alexis. Il était toujours là pour ses frères, il les suivait partout, mais pour tout ce qui était combats, il se tenait généralement en retrait quand il n’était pas indispensable. Ça n’avait jamais été son truc et il s’était toujours mis à l'écart des grandes effusions de sang. Même s’il était évident qu’il n’était pas très loups parce qu’ils manquaient selon lui de distinctions, et même s’il pleurait les mêmes pertes qu’eux, il était au final assez difficile de savoir d’Alexis s’il avait un avis plus poussé sur la question. Est-ce qu’il lui arrivait parfois de se demander ce fameux « pourquoi » ?
En tout cas, il ne lui demandait pas désormais à elle, préférant enchaîner de l’examen de sa veste à une nouvelle boutique en ville qui en avait certaines qui valaient qu’on y regarde de plus près. Dans approximativement trois secondes, il lui demanderait si elle ne voulait pas l’accompagner, ça, elle était capable de le deviner. Malheureusement pour Alexis, il se ferait toujours voler la vedette. En tout cas, la concernant. Elle qui écoutait déjà d’une oreille distraite avait détourné les yeux de son frère quand Asher avait fait son apparition. Et après s’être fait ignorer par Archi, c’est finalement Aleera qui avait déconnecté complètement de ce qu’il lui disait quand son autre aîné était entré dans la pièce.

Mais Achille était Achille. Elle adorait ses frères, il était inutile d’en douter. Normalement, il était conseillé de ne pas faire de différences au sein d’une famille. Mais Achille avait toujours été à part pour elle. Avant même de commencer à marcher, elle mourait déjà d’envie de se mettre sur ses deux pieds pour suivre cet aîné si cool. Quand les autres petites filles ne juraient que par leurs pères, elle ne jurait que par Asher. En grandissant, elle voulait devenir comme lui. Elle ne voulait pas être la réplique de sa mère à qui elle ressemblait pourtant, mais celle de son frère. De toute manière, elle avait toujours eu un peu trop de caractère pour tenir le rôle de la bonne épouse et mère de famille.
30 ans, on sait, ce n’était pas si long quand on avait plusieurs millénaires et que les téléphones existaient. Mais 30 ans sans Asher, ça lui avait semblé long. Elle était partie avec Monsieur Bonne Humeur pour se changer les idées mais au final, quand Archi faisait des conneries pour vous emmener sur une autre planète, la seule présence d’Asher suffisait à vous rassurer. Dans son cas en tout cas.

« Crois-moi, j’ai essayé. A plusieurs reprises. J’ai même essayé de payer des gens pour qu’ils le gardent. »

Inutile de plaindre Archi, il justifierait très bien les tentatives d’abandon dans quelques secondes. Plaignons plutôt ce pauvre Alexis qui s’était retrouvé mis à nouveau à l’écart parce qu’il avait un frère comme Asher et une sœur qui l’avait complètement oublié quand son aîné s’était rapproché. Si vous demandez, oui, il y avait en plus de ça une différence visible entre cette étreinte là et la précédente.
D’abord, parce que cette angoisse, cette inquiétude de revenir ici, s’était atténuée dès l’instant où il l’avait prise dans ses bras et qu’elle n’avait pas retenu un soupir de soulagement.
Ensuite parce que quand ses bras s’étaient enroulés autour de lui, elle s’était serrée bien plus qu’une simple étreinte de retrouvailles. Et la raison était bien entendue celle qu’elle avait formulé quelques secondes plus tard sans pour autant s’écarter :

« Tu m’as manqué Ash. »

Et des aveux comme celui-ci, il était sans conteste le seul à y avoir le droit. Malheureusement pour Alexis et ses projets shopping. Et malheureusement pour Archi et sa conviction d’être le numéro un dans le cœur de son Achille, en même temps que dans celui de sa sœur.
C’était comme ça. Tout sortait plus naturellement avec Asher.
Probable qu’elle ne l’aurait pas lâché tout de suite si son idiot de frère n’était pas revenu avec une hache pour exposer une théorie intéressante… improbable mais intéressante :

« … »

Se décalant enfin de son aîné, elle avait posé une main sur sa joue dans un air désolée :

« Je te jure que j’ai fais tout mon possible. J’y suis presque arrivée à un moment, j’ai pensé pouvoir le refiler à une vieille instit’ qui en pinçait pour lui mais il a fallu qu’il fasse le difficile. » Sous prétexte qu’elle était vieille. A plus de 3 000 ans, c’était un peu limite comme raison. Détournant le regard vers Archi qui n’en démordait pas, elle avait ajouté en baissant les yeux vers la hache « Comment t’as fais pour louper ton coup ? »

Ils étaient trop cléments avec le gamin qui ne leur rendait même pas. Même si dans le fond, c’était bien ce qu’il avait fait en l’embarquant dans cette petite virée.


titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
boo
the casper of your life
avatar : tom hardy
messages : 9
profession : warrior professionnel
dons surnaturels : arriver à supporter archi sans le tuer depuis plus de 3000 ans...
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Mer 9 Sep - 17:48



it's christmas before time
ft. the baby-lee, the stupid bro & the grumpy bro


Les dieux savaient que toute la fortune du monde n’était pas suffisante pour supporter Archi.  Il relevait de l’exploit que le petit frère soit encore en vie —du moins, façon de parler. Surtout avec un ainé comme Ash chez qui la patience n’était pas le trait le plus développé. Quelqu’un de vilain —ou suicidaire, au choix— trouverait à dire que le guerrier, quoi qu’il en dise ou laisse paraître, aimait son frère, mais pour le bien de cette personne, nous ne dirons rien de tel. Il était beaucoup moins risqué d’affirmer qu’Achille aimait sa petite sœur. Difficile d’en croire le contraire lorsqu’il avait ignoré le premier et qu’il était en train de serrer la seconde dans ses bras pour une accolade bien plus chaude que ce à quoi tout le reste de la fratrie avait droit réunie. Il y eut même cette fraction de seconde où il la souleva du sol afin que ses pieds ne touche plus le plancher.

« Toi aussi baby-Lee. »

Bien sûr, ça avait été murmuré si bas que même l’ouïe des vampires présents dans la pièce aura eu du mal à comprendre à l’exception de la principale intéressée. Mais là où Archi se devait de s’étendre haut et fort sur la place publique, son frère était d’une catégorie plus discrète. Le destin aura voulu que leurs physiques soient inversés que d’un coup d’œil on remarque tout de suite le guerrier plutôt que le cerveau.
Allez savoir, c’était sûrement pour ça que l’autre avait tant besoin de l’attention générale. Attention qu’il venait ardemment récupérée en insinuant que Lee aurait dû, elle aussi, recevoir une hache en guise de bienvenue.

« Parce que j’en avais qu’une. »

Ce ne fut qu’à ce moment-là que le plus vieux du vestibule s’écarta de sa cadette. Toute la tendresse qu’il avait dans la voix un instant plutôt était devenue aussi tranchante que la hache qui avait bien faillit décapiter le petit frère —bien failli étant très exagéré, bien sûr, Ash ne ratait que les cibles qu’il voulait bien rater. Et devant les élucubrations d’Archimède, il n’y avait rien de mieux à faire que soupirer. De toute manière, en rajouter était la faute à ne surtout pas commettre. C’était comme donner du carburant à une scie-mécanique. Avec un peu de chance,  Archi allait vite être à court de salive… oui bon, inutile de rêver à ce point. Il allait se calmer, tout au plus. La véritable chance serait que Cyrus pointe son nez. Il était bien le seul capable d’avoir un brin d’autorité sur le cadet casse-pieds.

« J’prendrai le temps de viser la prochaine fois, promis. »

Bien entendu, tout le monde dans la pièce savait qu’Ash n’avait pas besoin de prendre son temps pour viser. Trois milles ans pour affiner l’art de la guerre. Il n’y avait pas plus dangereux que cet homme, peu importe ce qu’il avait dans les mains. Il aurait pu égorger un malotru avec un trombone, qu’il ait raté son frère avec une hache n’était dû qu’à un seul détail. Il s’agissait de son frère, évidemment.

« Alors, alors, ils sont de retours. Vous avez fait bon voyage ? »

Lorsqu’il parlait du loup. Ou plutôt du vampire. Voilà que Cyrus faisait son apparition, accompagné par Tybalt.


from dust
will come when you'll have to rise above the best and prove yourself, your spirit never dies! farewell, i've gone to take my throne above, but don't weep for me 'cause this will be the labor of my love. here we are, don't turn away now, we are the warriors that built this town.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t408-asher-a-davidson-we-are-the-warriors-that-built-this-town-from-dust http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t409-asher-a-davidson
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Andrew Garfield
messages : 14
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Ven 11 Sep - 16:07



It's christmas before time
ft. God, Lee & Asher


Une seule hache ? Asher ? Accordons à Archi le droit d’être sceptique, ce qu’il avait d’ailleurs fait en arquant un sourcil. Et il n’avait aussi qu’un seul câlin de retrouvailles en stock ? Ce qu’il aurait pu noter bien qu’il ne se soit pas attendu à avoir le droit à la tendresse de son aîné. Ainsi les choses allaient, Asher l’aimait tellement que son amour se traduisait avec de la violence. Après tout, ne disait-on pas, qui aime bien châtie bien ? Et c’était sans aucun doute parce qu’il adorait son frère que lui ressentait autant le besoin de pousser toujours un peu plus loin la taquinerie dans une vantardise mal placée tant elle manquait de crédibilité :

« Et tu l’as envoyé sur moi ? Oh Asher… je me sens si touché ! »

Posant une main sur son cœur comme s’il s’agissait réellement d’une preuve d’amour pour lui, il n’avait pu s’empêcher d’ajouter en se tournant vers son autre frère pour une remarque de la plus haute importance « Il m’aime tellement ! ». Chose qu’Alexis n’avait pas cherché à contredire, préférant laisser ses lèvres s’étirer dans un sourire. Si on était capable de lire dans les pensées d’Alexis, on saurait qu’il était actuellement en train de se dire que le Nemesis chieur de son frère qui manquait cruellement de bonnes manières était de retour. Et oui, on pouvait être classe et un brin sadique. Particulièrement quand on avait déploré le matin même de retrouver du sang sur le tapis du salon au prix exorbitant, sang déposé par la masse qui traînait sur le dit tapis spécialement importé depuis une luxueuse boutique française.

« Arrête de te plaindre, t’étais bien contente de m’avoir avec toi et rien que pour toi ! Quelle égoïste, ne pas vouloir me partager avec vous alors que vous enduriez mon absence ! »

Oui, et puis la vieille, elle ne l’avait pas intéressé une seule seconde. Il n’était pas tellement branché couguar, encore moins celles qui n’avaient pas entendu parler d’Isaac Newton… inculte.
Bref, il y avait une constatation à faire sur la petite scène qui était en train de se jouer. L’alliance Alee/Asher était de retour. Normalement, étant également un « A » et donc membre de l’A-Team, il était sensé en faire partie. Seulement voilà, il y en avait toujours eu un pour discuter ce point étant donné que l’un des buts de cette alliance était manifestement de combattre l’emmerdeur qu’il était.
Prenons quelques instants pour les plaindre… même à deux, ils n’étaient pas assez forts contre lui. La vie était tragique et ce combat sans espoir.

« Ashou… » les petits surnoms niais étaient une bonne idée avec Asher ? Pas vraiment … « … tout le monde sait que tu serais trop triste sans moi. C’est vrai regarde, 30 ans et tu ressembles déjà à… »

Ce à quoi Asher ressemblait actuellement, nous ne le saurions jamais puisque le Roi était arrivé avec leur mère à tous, pour se mêler aux joyeuses retrouvailles. Et de ce fait, ils venaient probablement de lui sauver la vie.
Instinctivement, Archimède avait tourné la tête vers Aleera dont il avait croisé le regard. Il l’admettait, en 30 ans, ils n’avaient pas trop parlé. Il avait tout misé sur la stratégie se changer les idées et avoir des sujets tous plus inutiles les uns que les autres. Néanmoins, il avait conscience d’une chose, sa sœur et lui partageaient un point commun. Et si dans son cas, celui-ci n’avait pas semblé le mettre mal à l’aise plus que ça de l’arrivée du grand manitou, il doutait qu’il en soit de même pour sa sœur et son problème de poignée qu’elle avait eu plus tôt.
Il avait beau avoir la parfaite attitude d’un petit con, il savait également se comporter comme un grand frère par moment. Comme maintenant où il avait évité à tout blanc gênant de s’installer en répondant aussitôt d’un ton enjoué :

« Salutations ! Ouais, ma voisine était un peu bavarde mais heureusement j’avais mes écouteurs. Alors, quoi de neuf ? »

Techniquement, Lee avait les écouteurs… mais bon, cette précision n’était pas utile quand ses frères devaient bien se douter de qui était le plus bavard des deux cadets. Particulièrement quand sa sœur n’avait toujours pas décroché un mot et ceci même alors que Cyrus avait déposé un court baiser sur son front après être venu saluer son frère en lui pressant l’épaule.
Personne ne faisait de câlins dans cette famille ?
Si, il y avait Tybalt qui l’avait pris naturellement dans ses bras pour un câlin viril :

« Asher a tant à apprendre de toi ! »
« Tu nous as manqué Cameron. »
« T’as toujours été mon préféré ! »

… allez dire ça à Alexis qui avait assisté à l’empressement de son cadet à retrouver Asher.
Quoiqu’il en soit, il était vrai que Tybalt, tout comme ses autres frères lui avaient manqué. Seulement, la maman du groupe avait toujours fait l’effort de l’appeler Cameron depuis qu’il s’était choisi son prénom. Ou comment marquer des points avec le petit génie qui ne prenait plus toujours la peine de reprendre quelqu’un lorsque ce quelqu’un l’appelait Archi.

« 30 ans, c’est un peu long à résumer. » ça ressemblait à un reproche, ça avait l’odeur d’un reproche, ça avait le ton d’un reproche… et ça en était probablement un malgré le sourire que Cyrus avait pris la peine d’afficher « C’est bien d’être revenus, on est jamais trop pour régler les problèmes de vermines. »

J’ai regardé la saison entière de Game of Thrones, je me suis payé une pédicure, y’a un nouveau restaurant en ville… non « quoi de neuf » pour Cyrus c’était automatiquement les poilus. Logique. Mais reconnaissons qu’il savait aller à l’essentiel et :

« J’ai toujours aimé ton côté direct ! »
« …. »
« J’ai refais la décoration du salon. »
« … »


Waaah ! Alexis, un grand potentiel pour changer de sujet ! Et pour le coup, c'était au tour du cadet d'être sans voix. C'est tout ce qu'il avait trouvé ? Il était tout simplement incroyable et le regard qu’Archi venait de lui lancer disait rien de moins qu’un « sérieusement ? »



titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Phoebe Tonkin
messages : 13
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Ven 11 Sep - 18:23



It's christmas before time
ft. Asher, Lee & the moron


Elle pouvait s'estimer chanceuse de la configuration des retrouvailles. Tomber d'abord sur Alexis, puis sur Asher, c'était de loin le plus facile. Et le plus plaisant dans le second cas même si Archi aurait peut-être une ou deux objections à apporter au vue de la hache. Si Asher était définitivement celui qui lui avait le plus manqué, Cyrus était à l'inverse celui avec lequel elle redoutait le plus ce petit "instant émotions" comme l'avait nommé Archi plus tôt dans l'avion. Mais pour l'heure, la crainte de tomber directement sur le plus vieux de la fratrie s'était estompée comme par magie grâce au si populaire guerrier qui la serrait à présent dans ses bras et qui venait de lui offrir un privilège qui, il fallait l'avouer, elle était ravie de ne pas partager. Non, elle ne plaignait pas une seule seconde Archi de ne pas avoir le droit à un tiers de ce qu'elle avait. Un câlin et des mots secrets, elle laissait bien volontiers la hache au renommé Cameron qui la cherchait assez pour qu'on se mette à penser qu'il aimait ça.
Resserrant un peu plus son étreinte dans un sourire, elle aurait presque pu balancer à son tour un objet tranchant à Archi pour oser ainsi interrompre leurs retrouvailles. C'était trop demandé un moment d'intimité dans cette maison ?
C'était un luxe quand le plus pénible des Davidson s'y trouvait !
Si elle n'avait fait que rouler des yeux devant l'imbécile touché d'avoir eu la seule hache de son aîné, l'attaque directe du vampire lui avait fait sortir instantanément un :

« En fait, je me considère plutôt comme une Sainte. 30 ans de vacances pour mes frères, je crois que j'ai fais mon lot de bonnes actions pour les 3 prochains millénaires en un coup ! »

C'est vrai non ? Elle méritait au moins un merci pour ça !
Même si elle adorait ce petit con et qu'ils avaient de bons souvenirs communs de ce "road trip". Certains dont il vaudrait mieux ne jamais parler en public d'ailleurs. Et elle pouvait bien se plaindre d'être une Sainte, le sourire d'Archi montrait qu'il n'était pas dupe. Au final, elle n'avait pas retenu un sourire à son tour avant de secouer la tête comme s'il la désespérait.
D'accord, pour une torture de 30 ans, elle n'avait pas eu l'air de trop souffrir. En fait, cet idiot avait même obtenu d'elle qu'ils continuent leurs jeux idiots. Idiots... mais agréables. Avoir une vie, elle ne pouvait pas nier que ça avait de bons côtés.
Ce n'était pas pour autant qu'elle l'avait empêché de se suicider à sa dernière réplique. Au "Ashou", elle aurait pu le stopper, mais elle l'avait laissé continuer sa phrase qui prenait des tendances suicidaires à chaque mot s'approchant d'une chute synonyme de mort... qui n'était jamais venue.

ça aurait été espérer un peu trop que de remettre cette partie à plus tard. Et dans le fond, c'était un peu idiot d'appréhender autant de revoir Cyrus. Après tout, même si ça ne se passait pas très bien, ce ne serait pas la première, ni la dernière fois, qu'ils se disputeraient tous les deux. Ils en avaient vu d'autres ! Et au cours de ces autres, elle n'avait jamais stressé. Jouer la forte tête avec Cyrus, elle le faisait depuis qu'il trouvait le moyen de la contrarier... et ça remontait bien à la Grèce Antique ! Quand venait le moment des explications ou de hisser le drapeau blanc, ça ne se passait jamais si mal que ça.
Alors quoi ? Est-ce qu'elle s'en voulait un peu d'être partie 30 ans ? Ce qui ressemblait à des vacances et n'avait d'ailleurs pas été expliqué autrement par la suite, pouvait également se définir comme deux cadets qui tournent le dos aux problèmes familiaux. Après tout, ils avaient joyeusement pris la route sans se soucier de la suite des évènements ici. Oui, leurs frères étaient de grands garçons ! Mais en fait, dans son cas... elle s'était un peu éloignée de tout ça. Elle n'y comprenait plus grand chose. Est-ce qu'elle avait encore sa place ici si 30 ans de pause ne suffisaient pas à y retrouver un sens, ou au moins assez de force pour y mettre de la conviction ?
Bien sûr, c'était sa famille ! Mais dans le cas de Cyrus...

Silencieuse, son regard avait machinalement dévié vers Archi. Est-ce que lui même se doutait ? Il ne devait pas s'imaginer toutes les questions qu'elle pouvait en réalité se poser, même si une partie lui apparaissait évidente.
On pouvait l'envier un peu cet imbécile, il savait exactement comment être lui en toute occasion. Il avait en tout cas plus de facilités à avoir une conversation avec Cyrus qu'elle. Dans le fond, ne rien dire n'était pas si mal quand elle avait une habilité particulière à faire monter le ton.
Adressant un bref regard à son aîné qui lui avait embrassé le front, elle s'était montrée un peu plus cordiale avec Tybalt qui l'avait prise dans ses bras :

« Et toi aussi ! Vous auriez pu prévenir, je serai venu vous chercher à l'aéroport ! »
« Salut. On s'est dit que ce serait plus sympa de vous surprendre. »

Aaaah Tybalt, il pensait qu'un taxi tuait ? Toujours aussi mère-poule, voilà tout. Tellement mère-poule qu'il ne ferait aucun commentaire sur un ton de reproches même si elle ne doutait pas qu'il avait dû leur en vouloir d'être parti sans prévenir. Et si c'était toujours le cas, il n'en n'avait rien montré. Relâchant sa soeur, son regard, comme celui de cette dernière s'étaient tournés vers Cyrus, puis vers Archi, puis à nouveau vers Cyrus pour finalement se poser sur Alexis et sa brillante intervention.
Franchement, elle n'était pas étonnée. Pas par le goût de la décoration d'intérieure d'Alexis que tout le monde connaissait. Mais par Cyrus. Il en était toujours au même point. La même obsession. Les mêmes priorités. Evidemment qu'ils devaient se remettre dans le bain rapidement !

« Malheureusement, je dois la recommencer. Asher a trouvé judicieux de tâcher le seul et unique modèle de ce tapis somptueux qui s'accordait parfaitement au reste. »

En fait, c'était pas si idiot que ça. Râler sur un autre sujet pour sauver son abruti de petit frère qui avait cru bon de tester le potentiel plaisanterie d'un Cyrus qui se retenait manifestement de faire plus de reproches.
Et ça avait au moins marché du côté de Tybalt qui avait sourit. Il aurait sans doute bien enchéri quelque chose si Cyrus ne l'avait pas devancé :

« Et toi Aleera ? Quoi de neuf ? »

Si elle comptait jouer les soeurs silence, c'était loupé. Manifestement, la recherche d'attention d'Archi ne suffisait pas pour se faire oublier. Haussant les épaules, elle n'avait pas cherché quelque chose à répondre et avait opté pour un :

« Pas grand chose. »

En 30 ans ?
Disons pas grand chose qui ne l’intéresse. Qu'importe l'anecdote, ça ne le passionnerait pas et ça l'agacerait sans doute. Au final, elle avait fait preuve de pacifisme avec trois mots.

« Au fait, j'ai une bonne nouvelle pour toi. Valerian nous a rejoint. »

Génial. Il ne manquait plus que l'ex. Et Dimitri d'ailleurs. Mais probable qu'ils étaient tous les deux ensemble, dans un endroit mystère.
Et si elle avait vu Tybalt à côté secouer la tête dans une expression pour le moins clair de "pas maintenant", elle aurait sans doute senti le loup venir.

« D'ailleurs, il y a quelque chose dont je dois discuter avec toi. »
« Et si on gardait ça pour plus tard ? Ce sont tes bagages ? J'vais les monter dans ta chambre. C'est toujours la tienne et même Alexis a été interdit d'y entrer pour changer la décoration. »

Les sourcils froncés, son regard avait dévié de Cyrus à Tybalt.
Est-ce qu'elle était parano ou est-ce qu'elle était en droit de penser un "oh oh" devant un frère qui cherchait manifestement à changer de conversation ? Quoique Cyrus veuille "discuter", il semblerait que ça ne soit pas certain que ça lui plaise. Une chose était certaine, ça avait un rapport avec Valerian.
Au final, ils auraient peut-être dû le prendre ce billet pour Londres.


titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
boo
the casper of your life
avatar : tom hardy
messages : 9
profession : warrior professionnel
dons surnaturels : arriver à supporter archi sans le tuer depuis plus de 3000 ans...
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Dim 13 Sep - 13:00



it's christmas before time
ft. the baby-lee, the stupid bro & the grumpy bro


« Tu veux qu’on parie ? On pourrait essayer une éternité sans toi, voir ce que ça donne. »

Ce serait assurément un peu plus tranquille dans la maison. Et il n’y aurait définitivement plus jamais de ‘Ashou’ pour venir grésiller à ses oreilles de manière si désagréable, il va sans dire.
Heureusement —et ça dépend pour qui— l’ainé de tous les Davidson avait choisi ce moment pour pointer le bout de son nez dans le retrouvailles-party qui se déroulait dans l’entrée. Allez savoir comment celui-là arrivait à clore le bec du morveux agaçant  avec sa seule présence —Achille avait une présence très imposante lui-même et n’arrivait pourtant pas à ce sacro-saint miracle— mais toujours fut-il qu’il n’en fallut pas plus à Archi pour se détourner du lanceur de hache pour se consacrer entièrement au Roi des suceurs de sang.
Certes, peut-être que la présence de Tybalt et l’offrande de la tant désirée accolade fraternelle y était également pour quelque chose. Mais quelque soit la véritable raison, c’était toujours bon à prendre lorsqu’Archi vous lâchait enfin la grappe.

Et, bien entendu, il n’avait pas fallu plus de vingt-huit secondes à Cyrus pour évoquer le problème loup-garou de la ville. Si tant était qu’il restait un problème avec ce clan à moitié décimé qui vivait au milieu d’un marais. Il y avait franchement pire comme ennemi inquiétant dont il fallait impérativement s’occuper. D’accord, difficile de nier pour Asher que la chasse aux loups était un bon moyen de garder la forme… Mais il faisait aussi de la boxe et des combats extrêmes pour ça. Le grand frère aurait pu s’abstenir d’en venir directement à ce sujet de conversation quand il aurait pu faire comme tout le monde qui voulait démarrer une discussion embarrassante et parler de la météo des derniers temps.
Qu’il prenne d’ailleurs exemple sur Alexis qui trouvait très important de parler de la déco du salon… et de ce malentendu d’arme sanglante laissée sur du tapis du mois dernier. D’abord, ils étaient des vampires. Un peu de sang sur le tapis n’allait probablement offusquer personne qui viendrait faire son tour dans les parages. Ensuite…

« En 3000 ans t’as pas encore compris l’intérêt de me foutre un coin que je peux saloper dans ton stupide salon ? »

On pouvait toujours essayer de lui expliquer que le Moyen-Âge était terminé depuis longtemps et que les gens avaient, depuis, perdu l’intérêt de laisser trainer des armes sanglantes sur les tables à café, mais tout comme Alexis et sa passion de la décoration, tout comme Cyrus et la sienne d’exterminer les poilus même inoffensifs, Ash avait ses petites choses qu’on ne pouvait corriger d’aucune façon.
Et à Cyrus on pouvait ajouter la passion des conversations délicates balancées sans le moindre préambule. Son frère avait définitivement un don pour ça. Et Tybalt, qui ne voulait pas d’effusion de colère avant la première heure de retrouvailles chercha à désamorcer une situation dont Ash désirait se régaler depuis un bout de temps. Valerian était dans leurs pattes depuis déjà trop longtemps au goût d’Achille qui ne l’avait jamais apprécié tant que ça. Il préférait encore Archi, c’était pour dire !

« Oh s’il te plait p’tit frère, laisse donc Cyrus annoncer la bonne nouvelle à Lee. »

Son sourire était un peu sadique ? Peut-être. Tybalt avait, pour l’une des rares fois de sa longue vie, la tête d’un type qui allait en taper un autre ? Sans doute. Leur sœur allait détester ce qui allait suivre ? Probable. Elle allait disparaître à nouveau pour un nombre d’années à déterminer ? Un bon risque à parier. Ash allait ce régaler de la tempête qui allait s’abattre autant sur Cyrus que sur Valerian ? Absolument !  

« Après tout, il s’agit juste de ses fiançailles qui ont eu lieu pendant son absence. »

Logique, dira-t-on, bien que la principale intéressée pourrait y trouver à redire. Achille y avait redit, lui, et plus d’une fois. Certaines, même, avec virulence. Mais pour une raison obscure, Valerian avait trouvé les bons mots dans l’oreille de Cyrus qui ne démordait pas de son idée. Restait à voir si la future mariée avait assez de pouvoir de décision sur sa propre vie pour faire valoir son point. Asher connaissait trop bien sa petite sœur et savait parfaitement qu’il n’y avait aucune chance dans tout l’univers pour qu’elle soit d’accord avec ces fiançailles à la con.

« Mazel tov » ajouta-t-il d’ailleurs à son intention pendant que les données accumulées devaient faire chemin vers son cerveau pour en produire un sens intelligible.


from dust
will come when you'll have to rise above the best and prove yourself, your spirit never dies! farewell, i've gone to take my throne above, but don't weep for me 'cause this will be the labor of my love. here we are, don't turn away now, we are the warriors that built this town.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t408-asher-a-davidson-we-are-the-warriors-that-built-this-town-from-dust http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t409-asher-a-davidson
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Andrew Garfield
messages : 14
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Mar 15 Sep - 20:51



It's christmas before time
ft. God, Lee & Asher


30 ans de vacances, une éternité sans lui, tout ça n'avait fait que lui faire secouer la tête dans une expression traduite facilement par un "à d'autres". Evidemment que Lee avait été bien contente de l'avoir que pour lui. Evidemment qu'Asher avait atteint son maximum, une année de plus et il tombait en dépression le pauvre.
Mais toutes ces vérités, Archi n'avait pas eu le temps de les formuler à voix haute, coupé par l'arrivée de deux autres de ses frères dont le shérif du Comté. Et si la petite conversation suivante avait laissée apparaître quelques tensions, heureusement Alexis avait sauvé la situation d'un... tapis. Un jour, peut-être, il arriverait à faire quelque chose de bien de cet aîné là. En attendant, la suite de ce truc de tapis n'était pas pour lui déplaire et son intérêt avait été éveillé par une petite querelle d'espace à laquelle il s'était sentit obligé de participer :

« Du sang sur un tapis ? Chez nous ? Je suis scandalisé ! »

... minute, est-ce qu'il ne venait pas de prendre le parti d'Asher dans l'histoire ?

« C'est ça, marre toi. En attendant, est-ce que quelqu'un pourrait dire à mon très cher frère qu'il a déjà toute une pièce à ensanglanter si ça lui chante. »
« Tu sais Alex... je suis désolé de te l'apprendre mais... je crois qu'il t'entend, il est juste là.... »

Amusant, vraiment. Et ce qui l'était encore plus, c'était l'air qu'avait affiché son frère face à cette remarque. Heureusement pour Alexis et sa recherche vaine de soutient, la conversation annexe avait fait qu'Archi avait oublié pour un temps de le taquiner. Et si son attention avait été détournée par cette conversation si pleine de mots entre sa soeur et l'aîné des Davidson, le prénom qui avait été prononcé avait finit de lui faire ignorer Monsieur Décorations.
L'expression plus sérieuse n'avait été que furtive, il avait suffit d'un "Valerian" pour que les yeux du vampire s'illuminent comme un matin de Noël. Penser ici qu'il était ravi parce qu'il retrouvait un ami, c'était mal le connaître et ses frères n'étaient probablement pas dupes quand il s'était exclamé dans un élan d'enthousiasme :

« Val ? Où il est ? »

Ce n'était pas la même hâte que pour Asher, ne nous y trompons pas. S'il était ravi, c'était bien parce que le pauvre Russesco était une cible de choix aux moqueries, ce qui expliquait l'air déçu face à la réponse d'Alexis :

« Vous l'avez loupé de peu, Dimitri et lui sont sortis cinq minutes avant votre retour. »

Et si Lee était sans doute soulagée de l'apprendre, le soupir déçu d'Archi était tout ce qu'il y avait de plus sincère. Il avait tellement d'inspiration ! Tellement à lui donner !
Il aurait bien rajouter quelque chose sur le sujet d'ailleurs, l'idée de taquiner sa soeur lui avait effleuré l'esprit mais la conversation annexe lui avait volé la vedette. Et tandis que la curiosité le gagnait à peine, Asher se chargeait de répondre aux questions naissantes d'une manière si merdeuse.
Et après on irait dire que c'était le petit frère l'emmerdeur hein ? Asher était tellement doué pour déclencher une guerre qu'il aurait sans doute pris un moment pour l'en féliciter si la scène n'avait pas pris des tournures de "oh oh". Voilà qui allait donner à leurs retrouvailles quelque chose d'inoubliable et tandis que Tybalt assassinait du regard un Asher et que lui croisait le regard de Lee, il avait cru bon d'ajouter :

« J'ai pas eu ce memo là. »

En d'autres termes, il n'y était pour rien
Asher avait tâché le tapis d'Alexis, Cyrus avait fiancé Aleera, on lui avait lancé une hache... pas de doute, c'était bien la maison !


titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Phoebe Tonkin
messages : 13
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Mar 15 Sep - 23:04



It's christmas before time
ft. Asher, Lee & the moron


Tout ça sentait définitivement le "pourquoi on a pris nos billets d'avion retour ?". Et si Cyrus semblait hésiter à suivre les conseils de Tybalt, il y avait au moins l'un de ses frères assez bon pour l'éclairer. Et ce fut Asher. Celui capable d'enlever l'angoisse de bien des manières, d'un câlin ou de la vérité. L'appréhension des réflexions, de savoir comment y faire face, avait été remplacée par la colère dès l'instant où elle avait compris ce que sous-entendait plutôt assez clairement son aîné. Il ne fallait pas s'appeler Einstein pour faire la bonne association. La mention de Valerian plus les fausses félicitations de son frère, et le regard qu'elle tournait vers Cyrus s'était fait plus noir que noir. Elle n'avait pas eu le temps d'accuser Archi de lui cacher quelques éléments importants que celui-ci se défendait déjà d'avoir quelque chose à voir là-dedans.

« Ouais, moi non plus. »

Pas de mémo, et pourtant, elle était la principale concernée. Manifestement, aux yeux de ce bon roi, ça ne voulait pas dire grand chose. Il avait fait ses petites manigances pendant son absence, probablement avec Valerian et celui-ci pouvait s'estimer heureux de ne pas être là en ce moment.

« Merci Achille. Vraiment. Est-ce qu'on peut parler de ça plus tard ? »
« Pourquoi ? Oh... peut-être que ma présence dérange. Si vous voulez, je peux sortir pour que vous puissiez voir la liste des invités. »
« Lee... s'il te plait. »
« Non, elle a raison. J'aurai préféré que Valerian soit là mais puisqu'Asher a vendu la mèche. »

On passerait sur celui qui avait abordé le sujet le premier, mais on ne passerait sur le point dont elle ne doutait pas vraiment :

« Je suis contente d'apprendre que mon fiancé est plus au courant que moi. »

Ah douce ironie. Son fiancé ? Une blague ! ça devait être une blague ! En fait, ça avait intérêt à en être une parce que sa bonne résolution de limiter son caractère fondait déjà comme neige au soleil. Et si le ton de Lee n'avait rien de sympathique, on ne pouvait pas dire que Cyrus cherchait à calmer le jeu :

« J'ai conclu l'accord directement avec lui. »
« Génial. Archi, je vais avoir besoin de cette hache. »
« Est-ce qu'il y a un problème ? »
« Je ne sais pas... hum... peut-être cet oubli de m'en parler avant de commander le traiteur. »
« Je l'aurai bien fait si tu n'avais pas décidé de disparaître du jour au lendemain. »
« Ne joue pas à ça avec moi. »
« Ok. On va s'arrêter là pour aujourd'hui. »
« Je comprends pas Lee, c'est plutôt une bonne nouvelle non ? »
« T'avais pas un problème de tapis ? »
« ... ok.... »

Elle penserait à s'excuser auprès de la victime collatérale plus tard. Pour l'instant, elle n'avait même pas songé à culpabiliser devant l'air de son grand frère quand elle était trop occupée à fusiller du regard l'autre qui, malgré les efforts de Tybalt, avait préféré enchaîner :

« Maintenant que vous êtes rentrés, on va pouvoir régler les détails. »
« Sauf qu'il y a un léger problème sur ton planning : je ne suis pas d'accord. »
« Si tu as pensé que je te demandais ton avis, tu te trompes. Je ne faisais que t'informer. »
« Change de calendrier, on a dépassé cette époque depuis pas mal de temps. »
« Je ne discute pas avec toi. Ce mariage aura lieu. Point final. »
« Ouais, vois-ça avec Alexis pour jouer la mariée puisqu'il a l'air de tellement l'aimer ton Valerian. Tu sais quoi ? Je m'occupe de l'enterrement de vie de jeune fille si tu veux !»
« J'te préviens, change d'attitude avant qu'il ne revienne. »
« Et moi j'te préviens, arrête de me dire ce que je dois faire »
« Arrêtez ça. Tout de suite ! »

Depuis quand Tybalt avait atterri au milieu de son frère et de sa soeur ? Probablement depuis qu'il avait jugé que ces deux là s'étaient bien trop rapprochés. Et si la colère de Lee était dirigée contre Cyrus, celle de Tybalt allait manifestement pour Asher qu'il venait à nouveau de fusiller du regard dans un « T'es content de toi j'espère ! ».  
Et selon Lee, ce n'était pas justifié. Mais on passerait là-dessus. Un autre jour peut-être on expliquerait à Tybalt que celui qui annonçait la nouvelle n'était pas responsable de la nouvelle en question. Cyrus aurait beau dire, même si elle avait été là, elle était à peu près certaine que le résultat aurait été le même. Il aurait comploté ça dans son dos avant de juger bon de l'en informer, soit une fois l'accord conclu. Et qu'il ne lui sorte pas le couplet à la Alexis de la prétendue bonne nouvelle !

« Si t'es revenue, ce n'est pas pour n'en faire qu'à ta tête. J'attends de toi que tu... »

... te la fermes et respecte les règles du grand patron ? Un truc dans le genre, sans doute. Mais elle ne l'avait pas laissé finir sa phrase, préférant dégager son bras de la main de Tybalt dans un :

« Ah ouais ? Bah regarde moi bien. »

Et sans lui laisser le temps de placer autre chose, elle avait fait le chemin inverse emprunté plus tôt. Sauf que cette fois, la porte qu'elle avait hésité à ouvrir s'était ouverte à la volée avant de se claquer derrière elle.



titre de la signature
some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla some blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
boo
the casper of your life
avatar : tom hardy
messages : 9
profession : warrior professionnel
dons surnaturels : arriver à supporter archi sans le tuer depuis plus de 3000 ans...
MessageSujet: Re: It's christmas before time   Mer 28 Oct - 2:43



it's christmas before time
ft. the baby-lee, the stupid bro & the grumpy bro


Difficile de faire des retrouvailles plus mouvementées que celle-là. À moins de prendre en compte cette fois en Allemagne... qui avait conduit à une guerre un peu trop mondialement connue. Mais ne dit-on pas que tout n’est qu’une question de relativité? Lee devait sûrement se sentir acculée comme si elle se trouvait dans une tranchée, voire pire. Leur famille ne courrait que peu de risque dans une tranchée au milieu d’une des guerre les plus sanglantes de l’histoire. C’était moins sûr lorsqu’un Davidson avait des envies de meurtre envers un autre Davidson. Et, à cet instant, les envies de meutre pleuvaient.
Alee avait franchement envie de trucider Cyrus. Curys en voulait à Ty pour chercher à adoucir la situation. Ty avait pour la premier fois en au moins trois cents ans un regard meutrier —et  il était tout dirigé vers Ahser. Ash avait déjà plus d’une fois en cinq minutes prouvé qu’il désirait fortement séparer la tête d’Archi de son corps. Si Archi n’avait aucune envie de meutre particulière, Lee se chargeait bien de vouloir tuer Alex à sa place. Et quand elle apprendrait que c’était l’idée de Dimitri, la boucle sera bouclée... d’une certaine façon.
La famille! N’est-ce pas?

En attendant, Ash commençait à sentir venir la levée des voiles de sa petite soeur. Plus la conversation avec Cyrus avançait, plus il s’enfonçait et plus Lee semblait sur le point d’exploser. Il y avait de quoi. Même le guerrier de la famille n’était pas vieux jeu au point de forcer sa soeur au mariage. D’une, la société n’en était plus là. Et, de deux, il y avait belle lurette qu’Asher avait compris que sa soeur était beaucoup trop indépendante et fière pour se laisser mener par le bout du nez de cette façon —que celui qui donne les ordres soit le Roi des vampires ou pas... il était son frère avant d’être son patron.
Le ton montait et le deuxième né observait la joute verbale comme on suit un match de tennis, ses yeux passants de l’un à l’autre et vice-versa à chaque prise de parole. Jusqu’à ce que Ty interrompt la dispute pour l’y mêler directement.
Si normalement, Ty était le pacifiste du groupe et Ash l’acerbe au ton agressif, cette fois-ci, les rôles inversés donnaient un effet de carnaval à la scène, mais personne n’était assez fou pour le faire remarquer... enfin... sauf peut-être Archi, mais au niveau de la folie, le petit frère n’avait rien à son épreuve, ça ne serait rien de surprenant.

« Oui, quand même assez. Je vous avais bien dit qu’elle réagirait comme ça. Et plus d’une fois, d’ailleurs. »

Pas peu fier de voir ses prédictions se réaliser au détail près, Achille bomba un peu le torse en croisant les bras sur sa poitrine.
Et ce fut sans surprise aucune qu’Aleera prit la poudre d’escampette et quitta le manoir en claquant la porte. Aussitôt arrivée, aussitôt repartie. À la différence qu’elle n’avait pas de bagage alors tout tendait à prouver qu’elle allait revenir avant la prochaine décade.

« Elle finira par entendre raison. »
« Permets-moi de douter frangin. »

Et puisqu’il n’y avait plus rien de franchement intéressant ici, Asher prit, selon lui, l’excellente décision de quitter le rassemblement avant qu’Archi n’étende un peu plus leurs retrouvailles. Courir après Aleera ne servait strictement à rien. Il avait une expérience suffisante avec sa soeur pour savoir que, si elle voulait lui parler, elle viendrait d’elle-même lorsqu’elle en ressentirait le besoin. Aller au-devant n’était qu’une perte de temps et d’énergie. Et puis qu’Archi était de retour, son énergie, Asher se devait de la conserver pour contrecarrer les idioties de son plus jeune frère.  


from dust
will come when you'll have to rise above the best and prove yourself, your spirit never dies! farewell, i've gone to take my throne above, but don't weep for me 'cause this will be the labor of my love. here we are, don't turn away now, we are the warriors that built this town.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t408-asher-a-davidson-we-are-the-warriors-that-built-this-town-from-dust http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t409-asher-a-davidson
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: It's christmas before time   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's christmas before time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: les archives :: les sujets terminés-