Partagez | 
 

 hate the message not the messenger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: hate the message not the messenger   Mar 1 Nov - 13:17



   
hate the message not the messenger
   ft. cooper's brothers


Lorsqu’il ne défonce ni de crâne, ni de poutre, ni de mur… ni de rien finalement, il était agréable de voir que le voyageur du temps n’était pas si bourru tout compte fait. Déboussolé, perdu, effrayé, mais un poil moins violent. Considérons cela comme une amélioration et une invitation au dialogue.
Même si Lip sentait qu’il allait le regretter. Il n’avait pas tellement le choix. Ne serait-ce que pour fermer le clapet de son frère plus lourd qu’une tonne de briques. Il fallait parler de la version des faits selon Eva—qu’il connaissait de où déjà?—il fallait aussi vérifier celle du gigantor blond et, visiblement, il fallait tirer des conclusions.

Des conclusions qui ne faisaient pas tellement plaisir à l’ainé de la fratrie. L’une disait que Charlie n’était pas Charlie. L’autre décrivait une scène relativement à glacer le sang. Certes, sous la menace du viol et du meurtre, on pouvait parfois sembler devenir « une autre personne », mais pourquoi ce sentiment d’emmerdes venait lui tordre les boyaux? Pourquoi il avait la mâchoire si contractée qu’il avait l’impression que ses dents allaient éclater?
Parce qu’il l’avait déjà senti… que quelque chose clochait. Évidemment.
Charlotte n’avait pas que le visage d’Emily lorsqu’il s’était laissé emporter par l’envie. Elle avait ses manières, ses réflexes. Elle n’avait pas eu que ses yeux, elle avait eu son regard.
Et maintenant que le viking découvrait les joies de la plomberie, en espérant qu’il ne détruise pas la douche en s’épatant devant son fonctionnement, et que Zach revenait de la salle de bain où il s’était évertué à l’enseignement des nouvelles technologies… Lip avait le menton appuyé sur les pouces, les coudes sur l’îlot de cuisine.
Pas de bouteille ouverte ce coup-ci. Ce n’était pas une conversation à l’amiable. C’était le moment de cracher et prendre une décision. Si décision il y avait à prendre. Parce que l’un comme l’autre savait qu’il n’y en avait pas.

Son frère le fixa durement tout le trajet jusqu’à le rejoindre et se poser en face de lui. Comment c’était possible, après 200 ans à être bien certain que cette histoire était enterrée, allez savoir. Peut-être parce qu’elle lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Peut-être parce que Lip était le plus mal fichu des pas veinards de tout l’espace intersidéral. Peut-être aussi qu’un papillon avait pété de travers à 172 000 kilomètres de là il y a 150 ans et voilà!
Il fallait s’en assurer, bien sûr. Mais ses tripes lui disaient qu’il ne restait pas suffisamment de doute pour laisser placer à une ignorance plus marquée.

« Parfois, je te déteste comme tu peux pas t’l’imaginer. »

Parce qu’il allait le dire.
Parce qu’il avait gagné le droit de le faire.
Et parce que dès que ce se serait fait, ils allaient devoir aller au-devant d’un danger assez imposant pour, qui sait, déclencher une nouvelle Armageddon.
D’accord, ils avaient une sorcière capable de voyager dans le temps, mais contre une Emily en colère, ça ne valait pas grand-chose…
   


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
avatar
p'tit biscuit
a so eatable cookie
avatar : Steeven R. McQueen
dc : Charlie Potter from hogwarts
messages : 119
état civil : Quand on a l'éternité, mieux vaut éviter de se marier
profession : Il a été décidé qu'il valait mieux pour lui porter un sac à dos plutôt qu'une chope de bière donc : lycéen en 2ème année & nounou pour tueuse. Mais Gardien de l'Equilibre sonne tellement plus classe
nature : Half-french ? Il ne mange que la moitié de la baguette ! Ou half-demon. Une moitié de tueuse, une moitié de brachnavos et on obtient un Zach
dons surnaturels : Conçu pour être le parfait guerrier : régénération accelérée, immortalité. Agilité, force et endurance surdéveloppées
MessageSujet: Re: hate the message not the messenger   Ven 4 Nov - 14:03



Hate the message not the messenger
ft.  cooper brothers


D'un sens, puis dans l'autre, le cadet des Cooper avait fait tourner le robinet. Face à un public médusé, il n'avait pas pu s'empêcher de donner un rappel. Illustrant à nouveau le tour de magie d'un simple « Chaud. Froid. » fascinant... mais plusieurs siècles en arrière, il aurait trouvé ça fascinant. Il y avait de quoi croire en la sorcellerie « Eau. Pas eau. » C'était encore trop tôt pour le "allumé. éteint" et... au fait, pourquoi c'était lui qui donnait un cours de sorcellerie moderne au géant ?
Probablement parce que son frère était trop occupé à capter que oui, définitivement, il aurait dû écouter son cadet :

« Tu sais ce qui m'échappe Eirik ? » Oh... alors on en était déjà aux petits noms entre eux ? Bah... il l'avait découvert dans cette salle de bain, ce viking était un excellent auditoire.  Parce que même quand on parlait de sa langue, il ne comprenait pas la moitié ? En partie seulement ! « C'est qu'il a même pas pris la peine de m'écouter ! Il n’a même pas fait semblant. Non. On part toujours du principe que l'aîné a raison, le cadet a tort ! »

Oui... on est sûr que l'aîné de celui-là serait d'accord si l'autre psychopathe n'était pas venue à son époque pour le tuer....
Poussant un soupir, et se perdant dans des détails électriques sur l'interrupteur qui commandait à la "Grande Lumière Sacrée", il ignorait encore qu'il venait de laisser dans la salle de bain un futur camarade de classe qui rendrait ses journées au lycée beaucoup moins... c'était quoi le mot déjà ? Ah oui ! Chiantes !
Mais il savait qu'il venait de retrouver un grand frère qui méritait de les entendre ces mots. Au moins une fois. Plutôt trois. Parce que si Lip avait mérité qu'on lui dise, lui avait gagné le droit de les dire. Il avait même gagné le droit de savourer l'instant qu'il savourait étrangement en adressant un regard "un peu" trop noir à son frère.
C'est sûr, la situation aurait été plus amusante si la vilaine tueuse de vikings n'avait pas ces traits là. Traits que, au contraire de Lip, lui n'avait jamais apprécié. Etait-il bien utile de le rappeler ? Probablement que non.
Et là. Planté devant son frère. Dans cette cuisine. Il n'y avait qu'une chose qu'il pouvait dire maintenant :

« Je te l'avais dit ! » cessons d'agiter cet index et ... « Combien de fois ? » sûrement trop au goût de ton aîné « On s'en fout ! J'te l'avais dis mais non, toi, t'as préféré faire preuve de... sympathie ? Beaucoup de sympathie ! »

Evidemment. Parce que dès que ça avait des seins, et manifestement ce visage là, son frère préférait se montrer sympathique que raisonnable. Mais au lieu d'écouter son cadet, manifestement objectif, non... il préférait se retrouver dans sa chambre avec une sorcière psychopathe.
Sauf que maintenant, il n'y avait pas plus important que ...

« Putain Lip, tu pouvais pas m'écouter pour une fois ?! »

... non... on verrait plus tard pour le plan visiblement....



Ready to love again
Seems I've been playing on the safe side baby, building walls around my heart to save me, oh but it's time for me to let it go. Yeah, I'm ready to feel now. No longer am I afraid of the fall down. It must be time to move on now, without the fear of how it might end. I guess I'm ready to love again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t25-zach-cooper-the-bad-boy-boogie http://underyourbed.forum-canada.com/t86-zachariah-g-cooper
avatar
boo
the casper of your life
avatar : jensen ackles
messages : 611
profession : propriétaire d'un bar à démons pour le côté lucratif ;; la business familiale officielle est la protection de l'équilibre entre le bien et le mal! méchants démons beware, les Cooper brothers vous surveillent!
nature : half-demon, du sang de brachnavos et de tueuse coule dans ses veines!
dons surnaturels : immortel, agilité, force et endurance décuplées, regénération rapide
MessageSujet: Re: hate the message not the messenger   Lun 7 Nov - 19:08



   
hate the message not the messenger
   ft. cooper's brothers


« Oh ça va hein. »

C’était bien pour ça que son premier commentaire lui avait échappé avant même que Zach n’ouvre la bouche.
Parce qu’il profitait d’un moment dument gagné? Parce qu’il pouvait enfin proclamer victoire? Parce que tout ce temps à se méfier avait fini par payer?
Parce qu’il était chiant, voilà pourquoi.
C’était typique. Il fallait toujours remuer le couteau dans la plaie. C’était encore pire que d’avoir tort. Affronter Zach qui avait raison, c’était bien le pire côté de s’être trompé.

« Y’a rien de prouvé encore, précisons-le. »

Même si c’était tout comme. Même si d’admettre qu’il y avait peut-être quelque chose qui clochait avec Charlotte, c’était, dans le cas de Lip, la même chose que de certifier sous serment.

« Et je t’écoutes pas parce que t’es casse-couilles. »

Ça, on ne pouvait lui enlever. Si c’était perçu comme une qualité d’être tenace, avec son petit frère ça devenait rapidement un défaut. Il n’avait jamais apprécié Emily de toute façon. Normal que ce soit un peu infondé aux yeux de son ainé qu’il prenne en grippe sa copie conforme en trois secondes top chrono!
Bref, s’ils pouvaient passer directement à la suite plutôt que de s’éterniser sur le refrain interminable du «j’avais raison» il y avait peut-être une once de chance pour alléger un peu cette journée en train de tourner au merdique intergalactique.

Le silence qui s’en suivit fut presque inconfortable. Il en fallait plus que ça pour que deux Cooper qui se dévisagent avec un air de tueur  fassent descendre la température de la pièce.
Mais en accord ou pas sur la façon d’admettre une vérité longtemps refoulée, il fallait néanmoins régler le problème. Qu’il soit plaisant à régler ou non.

« Sort le matériel et ramène ta copine. Si Charlie n’est pas Charlie, ça signifie pas trente-six explications… »

Et ils allaient probablement avoir besoin de tout le monde dans cette maison pour en venir à bout. Si les garçons avaient certains talents en matière de possessions, avoir une sorcière avec eux n’allait pas être de refus non plus… parce que ce démon-là allait s’agripper de toutes ses forces à son hôte. Lip n’avait pas besoin d’une boule de cristal pour le deviner.

« Moi… j’vais m’arranger pour la faire venir. »

Ce disant, il fouilla ses poches à la recherche de son téléphone. C’était le plus facile. Inventer un mensonge pour la faire venir jusqu’au logement. Il n’avait probablement pas besoin de donner de raison en fait. Juste lui dire qu’il voulait la voir, c’était suffisant.
Ça l’avait toujours été.
Il appuya sur la touche des contacts et n’eut pas à descendre bien bas pour rejoindre celui de Charlotte. Il observa son écran quelques instants. Lorsqu’elle allait entrer dans cette pièce, ils allaient savoir tout de suite que Zach avait raison—peut-être pas depuis le début, mais tout de même raison.
Il fallait juste qu’il appelle…
Encore un peu d’hésitation, malgré le regard brûlant de son frère qui attendait seulement qu’il appuis sur la fichue touche pour lancer la communication et il se décida enfin.

La sonnerie retentie 3 fois avant qu’un « Allo, Lip? » lui parvienne du portable maintenant à son oreille.

« Salut Charlie. Désolé de te déranger. » Ce ne fut qu’à ce moment-là que son frère daigna allait faire ce qui était attendu de lui. « Mais ce fichu viking de l’âge de pierre a encore réussi à nous filer entre les doigts et la copine de Zach n’a plus tellement d’énergie à offrir. Tu pourrais venir nous faire un petit sort de localisation? »

Pas plus compliqué. Les mensonges crédibles, après tous ces siècles, il en était devenu une sorte d’expert. Bien qu’il n’aurait pas pensé devoir les utiliser sur Charlotte un jour.

Quand son cadet revint avec la blonde et ce dont ils auraient besoin, Lip laissait tomber son téléphone sur la surface de l’îlot.

« Environ vingt minutes. »

C’était le temps qu’ils avaient pour tendre leur piège à sorcière…
   


break the spell
i could fight you till the end, but i will lose you if i win so i guess i'll just keep on giving into you, like i always do, no matter how try. or maybe could it be, that you're the part of me, that's keeping me alive. how am i supposed to break this spell you've got me under...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underyourbed.forum-canada.com/t17-lip-cooper-half-demon-but-full-awesome http://hidingunderyourbed.forum-canada.com/t34-philip-j-cooper#91
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: hate the message not the messenger   

Revenir en haut Aller en bas
 

hate the message not the messenger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's hiding under your bed ::  :: homes-